Licence CC BY

The Christmas Song

L'heure a sonné, voyons le résultat

Dernière mise à jour :
Auteur :
Catégories :
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Il y a un mois, je me lançais le défi d’arranger une chanson pour Noël.

Étant donné que Noël c’est demain, prêt ou non, l’heure a sonné de me préparer à esquiver les tomates et vous souhaiter un Joyeux Noël en musique.

J’en ai profité pour étrenner le trépied dans lequel j’ai investi pour améliorer les vidéos du tuto de jazz1. La qualité audio et deux-trois petites erreurs mis à part, je suis assez content du résultat : ça colle plutôt bien à l’ambiance que j’avais dans la tête au départ. :p

En fait, j’aurais eu envie de faire plus en rajoutant un chorus improvisé, mais un mois, c’est short, et je n’ai pas eu le temps de m’y exercer. Pour tout dire, je n’ai même pas encore couché cet arrangement sur une partition…

Si cela vous intéresse, notamment s’il y a des éléments particuliers sur lesquels vous êtes curieux, je disséquerai tout ça pour vous dans un (des) billet(s) séparé(s).


  1. Par contre il va vraiment falloir que je trouve du meilleur matériel pour m’enregistrer, parce que mon téléphone a décidé que ça serait rigolo de mourir après la première (et unique) prise…

Références et paroles

Ce morceau est un arrangement de la chanson "Christmas Song" par Mel Torme, aussi appelée "Chestnuts roasting on an open fire" (le premier vers). La version la plus classique de cette chanson est celle chantée par Nat King Cole en 1961, mais on a récemment pu l’entendre reprise par Michael Bublé. Mon arrangement est évidemment bien loin des big bands et des crooners, pour la simple raison que je n’ai pas d’orchestre dans mon tiroir et que j’ai déjà bien assez à faire au piano. :)

Cela dit, il est important de se référer au standard, et notamment à ses paroles, car ce sont elles qui ont guidé mes choix sur la façon dont j’ai phrasé et harmonisé la mélodie. Je les recopie ici, avec entre parenthèses les transformations rythmiques que j’ai suivies :

(Intro)

(A1: Tempo rubato)
Chestnuts roasting on an open fire
Jack Frost nipping at your nose
Yuletide carols being sung by a choir
And folks dressed up like Eskimos
Everybody knows

(A2: A tempo)
A turkey and some mistletoe
Help to make the season bright
Tiny tots with their eyes all aglow
Will find it hard to sleep tonight

(B: Swing feel)
They know that Santa is on his way
He’s loaded lots of toys and goodies on his sleigh
And every mother’s child is gonna spy
To see if reindeer really know how to fly

(A3: Double-time Swing)
So I’m offering this simple phrase
To kids from one to ninety-two
Although it’s been said many times, many ways

Merry Christmas…
Merry Christmas…
Merry Christmas to you

(Coda)


Pour conclure ? Euh…

Joyeux Noël ! :magicien:

15 commentaires

C’est super ! J’aime :)

Et c’est cool d’avoir investi dans un trépied ! Il y a clairement moins de "bruit". Par-contre, à un moment (2:07) il y a un vrai grésillement pire qu’avant !

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+2 -0

Ravi que ça vous plaise. :)

Par-contre, à un moment (2:07) il y a un vrai grésillement pire qu’avant !

ache

Oui, c’est le dernier râle d’agonie de mon téléphone.

Sans ça, je l’aurais refaite, mais je n’ai pas eu d’autre choix que de poster la vidéo en l’état après l’avoir récupérée sur le cadavre encore tiède. :)

Cela dit, je ne suis pas du tout satisfait de la qualité audio que donne un téléphone, même branché directement sur le piano comme ici. Quoi que je fasse, une partie des fréquences passe à la trappe dans un découpleur quelque part, ce qui impose de choisir entre les basses ou les aigus, et baisser le volume du piano à mort pour éviter que ça sature.

Autant de raisons de plus pour investir dans du matos !

PS : Hmm en fait je pense avoir trouvé la source du problème. Si c’est bien ça, je peux m’en sortir avec seulement 20€ de connectique.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+4 -0

Je m’y attelle alors. Et ça me rappelle, si besoin était, que le rythme est quand même vachement plus dur à écrire qu’à jouer. :D

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+0 -0

Et voilà : la partition en pdf.

Ça a l’air beaucoup plus compliqué que ça ne l’est, écrit comme ça. Si on m’avait filé cette partoche de but en blanc j’aurais probablement été dissuadé d’essayer dès le début. M’enfin maintenant qu’elle est écrite je pense que je ferai une explication pas à pas dans un futur billet, où pour chaque phrase :

  • on examine la lead sheet (les accords d’origine),
  • on explique la réharmonisation quand il y en a,
  • on rythme facilement au début (sans arpèges ni N-olets) pour se mettre les accords dans les mains
  • avant d’attaquer le rythme final.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+1 -0

C’est très chouette ! Merci !

Joyeux Noël à toi et ta famille aussi !

Par-contre, à un moment (2:07) il y a un vrai grésillement pire qu’avant !

Pile sur "l’accord de Walt Disney", non ? :P

Happiness is a warm puppy

+2 -0

c’est à cause de l’article 13. :P

artragis

Heureusement il en faut un peu plus que ça…

… Mais pas tant en réalité : j’ai déjà vu des vidéos claimed par Sony et monétisées à leur bénéfice (alors que je ne mets bien sur aucune pub sur mes vidéos d’ordinaire), pour la seule raison qu’ils sont propriétaires des compositions de Joe Hisaishi.

Du coup, dans ma colère, j’avais tenté une expérience en reprenant la même compo mais en l’arrangeant façon groove/funk en guise de doigt d’honneur au bot Content ID qui n’y a vu que du feu. :D

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+2 -0

Je savais pas que Gershwin était encore vivant et qu’il avait une chaîne youtube.

Édité par pHySiX

Les membres de la société de la Terre plate sont répartis uniformément autour du globe.

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte