Licence CC BY-NC

Réconfigurer ses touches pour le markdown et la programmation

Avec les droits administrateur et un logiciel officiel c'est possible

Dernière mise à jour :
Auteur :
Catégories :
Temps de lecture estimé : 1 minute

Je souhaite vous présenter : Microsoft Keyboard Layout Creator 1.4. Il permet de créer une configuration de touche pour votre clavier à partir de zéro ou d’une configuration existante (celle du système par exemple). Vraiment indispensable pour enlever l’option nodead de : ~, ` et ^.

Je croyais que c’était impossible de modifier des touches sous Windows mais en faite c’est très simple ! Je suis en train de réfléchir à modifier mon clavier pour la programmation, car à la longue appuyer sur alt-gr pour [ et ].

Keyboard Layout Creator 1.4
Keyboard Layout Creator 1.4

Pour utiliser le logiciel :

  1. Vous chargez une configuration préexistante pour gagner du temps ;
  2. Vous modifier les touches en cliquant dessus ( pour avoir plus d’options dont "no-dead" à droite.
  3. Project > Propertie, changez la description et la company. ;)
  4. Project > Validate Layout puis Build DLL and Setup Package.
  5. Ouvrez le répertoire, installez setup.exe.
  6. Sélectionner votre clavier dans les paramètres langues de windows.


En réfléchissant, vu que j’ai un pavé numérique je pense remplacer ALT GR par SHIFT plus facile d’accès. Ou par Verr Maj ce qui me permettrait de faire : Verr maj > [ > ] > Verr maj ça me libérera la main au lieu de maintenir une touche comme ceci : SHIFT + [ > SHIFT + ] pour la première solution.

11 commentaires

Quitte à se faire un mapping clavier personnalisé qui ne sera accessible nulle part ailleurs que sur ton ordinateur, pourquoi ne pas adopter BÉPO ?

SpaceFox

Trop compliqué sans clavier avec une illustration. Le BEPO est dispo de base ?


Après ce n’est pas difficile à exporter, le mapping génère un setup.exe, que tu peux utiliser sur n’importe quels PC.

Édité par A-312

+0 -0

Trop compliqué sans clavier avec une illustration.

J’ai pas compris ce que tu entends par là ?

Au début, avoir le dessin (= le caractère) sur la touche est appréciable, je me vois mal comparer à une image pour m’y retrouver.

Édité par A-312

+0 -0

Au début, avoir le dessin (= le caractère) sur la touche est appréciable, je me vois mal comparer à une image pour m’y retrouver.

Surtout pas, c’est le meilleur moyen de mal apprendre à taper. En fait, il vaut mieux avoir une impression de la disposition (comme celle sur la page d’accueil du site de BÉPO ou celle avec des couleurs pour les doigts) affichée à côté de l’écran, et de ne jamais regarder ses doigts pour taper.

J’utilise BÉPO. Je trouve ça mieux pour la programmation que AZERTY, mais contrairement à certains je n’ai jamais trouvé problématique de programmer en AZERTY (la programmation n’est pas une activité dans laquelle tu tapes au kilomètre, contrairement à l’écriture par exemple).

J’ai commencé une première fois il y a 10 ans, ça s’est soldé par un échec. J’ai recommencé il y a 4 ans environ (je crois ? je sais même plus en fait), cette fois-ci avec méthode, et ça a réussi.

Allez, un micro-tuto improvisé :

Pourquoi BÉPO ? (et un non-argument)

L’intérêt de la disposition BÉPO, c’est l’ergonomie. La disposition est étudiée pour limiter les efforts et réduire les troubles musculosquelettiques.

La vitesse de frappe n’est absolument pas un critère de conception. C’est généralement un effet de bord parce que 1. apprendre BÉPO, c’est généralement apprendre la dactylographie (la disposition est conçue pour être utilisée en frappe dactylographique collecte), et 2. si on tape plus confortablement, on tape souvent naturellement plus vite.

Mais encore une fois, n’apprenez pas BÉPO dans l’espoir de taper plus vite.

Méthode pour apprendre la dactylographie (toutes dispositions)

Ça marche avec BÉPO mais aussi toute autre disposition, à commencer par AZERTY, et tient en 2 étapes et demie.

Prérequis : avoir 10 doigts fonctionnels. Ça a l’air con, mais c’est fréquent que ça ne soit pas le cas – et alors mis à part essayer et voir par vous-même si vous pouvez adapter la méthode, je n’ai pas de règle générale.

1. L’apprentissage du clavier

Trouvez un logiciel de dactylographie (j’ai utilisé klavaro mais il y en a plein d’autres) et une fiche qui indique la disposition correcte des doigts sur votre clavier. Imprimez la fiche et collez-là à hauteur de votre écran.

Faites les exercices du logiciel, dans l’ordre. Ils devraient vous apprendre à taper avec les touches qui sont directement sous vos doigts (qsdf jklm sur un AZERTY) puis progressivement toutes les autres.

Les 3 mots d’ordres sont :

  1. On ne regarde jamais le clavier. Sous aucun prétexte.
  2. La précision avant la vitesse, parce qu’une faute de frappe c’est au moins 3 frappes (la faute, l’effacement, la correction)
  3. Peu d’exercices, mais réguliers (15 minutes mais absolument tous les jours c’est infiniment plus efficace que 2h une fois par semaine)

On reste à l’étape 1 tant qu’on ne maitrise pas les exercices qui font intervenir tout le clavier dans le logiciel. De mémoire, ça m’a pris 2 ou 3 mois. Hors des exercices, on tape comme avant.

2. L’étape chiante : la bascule

Choisir un moment où on sait que les prochaines semaines seront calmes, et basculer intégralement en frappe dactylographique, sur la nouvelle disposition s’il y a changement de disposition.

C’est très chiant surtout en cas de changement de disposition, parce qu’on tape encore leeeeentement… Le plus difficile est de s’interdire absolument de regarder son clavier, de taper comme avant, ou de revenir à l’ancienne disposition.

La première semaine est atroce, les 3 suivantes un peu chiante parce qu’on est encore lent, mais normalement le rythme devrait revenir en moins d’un mois, avec un confort infiniment supérieur.

2.5 La demi-étape

« Demie » parce que c’est une évolution naturelle : plus on tape avec la frappe dactylographique, plus elle va devenir naturelle, et donc confortable et rapide. Il faut compter un mois entre la bascule et le confort.

En vrac

  • Rien ne sert d’investir dans un nouveau clavier, ou pire des autocollants. Comme le but c’est de taper sans regarder ce qu’il y a sur le clavier, celui-ci peut bien afficher n’importe quoi, c’est juste une histoire de disposition à régler dans l’OS.
  • Si vous utilisez une disposition exotique (BÉPO) mais que vous n’êtes pas seul à utiliser l’ordinateur, laissez la disposition standard disponible avec un post-it pour indiquer comment basculer !
  • Si vous changez de disposition : la magie de la mémoire musculaire aidant, vous allez oublier l’ancienne disposition. Il semblerait que ce soit normal et que si on pratique assez l’ancienne disposition, ça revient (personnellement je ne suis plus capable de taper en AZERTY).

Édité par SpaceFox

Si je peux témoigner, je peux certifier que passer à bépo a changé ma vie.

Si je ne me rends pas vraiment compte des gains en terme d’ergonomie, je peux dire que maintenant je tape avec tous mes doigts et que j’ai juste la sensation de faire moins d’efforts que si je tapais sur un azerty.

Et je précise que cela ne me pose aucun problème pour programmer.

Merci Spacefox pour les infos !

Y’a sans doute certains mini-trucs qui peuvent aider pour la dactylo j’imagine genre commencer par des trucs qu’on tape sans arrêt : son mot de passe par exemple. Non ?

Happiness is a warm puppy

+0 -0

Ça va venir naturellement à la bascule.

En fait les trucs comme les mots de passe, c’est plutôt ce qui est le plus long à apprendre, parce que tu as déjà une très bonne mémoire musculaire de la mauvaise façon de le taper. Enfin, ça c’était pour moi, ça dépend peut-être des gens.

Ah, un truc aussi : c’est une courbe de progression normale, donc :

  1. Un démarrage très rapide,
  2. un palier pendant lequel on a l’impression de ne plus rien apprendre,
  3. une reprise de l’apprentissage avec des erreurs systématiques propres à chacun.

Perso j’étais bien avancé dans l’apprentissage du bépo, mais j’ai abandonné et entre temps je me suis mis à utiliser beaucoup, beaucoup les raccourcis clavier. Maintenant c’est plus le fait de devoir refaire une bonne partie de ma config de raccourcis (la partie qui est positionnelle et non sémantique, en gros) que l’apprentissage lui-même qui me bloque… en attendant je suis en Azerty OSS, pour pas massacrer la langue française pour autant.

Je me souviens cependant d’un problème que j’ai rencontré, et qui m’a empêché de taper à 10 doigts en azerty (je suis toujours avec 2 doigts… parfois je passe à 4 pour avoir moins mal X/ ), c’est que j’arrive pas à être synchro : je gagne pas en vitesse parce que ma précision est mauvaise, j’appuie souvent avec le mauvais doigt. Quand j’essaie de ralentir pour gagner en précision, je me trompe toujours de doigt et parfois même de main… ça m’avait fait stagner et c’est qui a fini par me faire abandonner, c’est une étape normale ?

Édité par Breizh

Breizh eo ma bro, hag ihuel eo ma c’halon geti. Da viken. — L’oiseau imaginaire : ZzxŷxzZ

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte