Tous droits réservés

Retour d’expérience et de vécu : Échec aux études supérieures

La machine de rêve est brisé

Dernière mise à jour :
Auteur :
Catégorie :
Temps de lecture estimé : 12 minutes

J’ai terminé le billet. Je m’excuse en avance des erreurs grammaticales et d’orthographes qui importuneront vos jolies yeux. Signalez-les moi. Je les corrigerai.

J’espère que, dans un futur proche, j’aurais la même plume ou plutôt le même correcteur automatique que SpaceFox.

D’abord je me présente et puis je vous met dans le contexte. Agé de 22 ans, je m’appelle Mahad (alias Mohack). Aujourd’hui, je déballe tout et je vous raconte mon échec scolaire aux études supérieures.

Mes premiers clics à la souris

Âgé de 5~6 ans, je regardais mon père manipuler une grosse machine bruyante avec ses doigts. C’était un ordinateur poste. Chaque jour, je m’asseyais sur ses cuisses pour contempler cette splendeur. Finalement il m’a appris les bases. Et pour moi, ce fût facile à l’appréhender. Et comme je passais la plupart du temps à jouer au jeu de Pinball pré-installer sur Windows XP. Il finit par m’acheter la playStation 1 pour que je lui fout sa machine en paix xD.

Bref c’est à moment là que j’ai développé un amour binaire pour les ordinateurs et l’informatique en général.

Une scolarité banale

L’école n’a jamais été « une prison » pour moi. J’adorais apprendre des nouvelles choses et d’ailleurs jusqu’à aujourd’hui.

La Primaire (2003/2008)

La primaire fût innocent. J’étais dans une école publique comme 99,9% des enfants de mon pays. Mais j’ai eu la chance d’être dans une école publique qui était plutôt calme (20 élèves par classe). Du coup, j’ai vite et bien assimiler les bases dans la langue française et je lisais beaucoup (beaucoup plus qu’aujourd’hui). À l’époque, j’allais au cybercafé télécharger des jeux flash. Et je me souviens qu’un jour mon père m’a demandé ce que je voulais faire lorsque je serais grand et j’avais répondu : « Directeur de l’Internet »2

Le Collège (2008/2012)

Le collège fût un autre monde. Les élèves pouvaient rater les cours, chose que je faisais pas. Certains ces sont mis à fumer, chose que je ne faisais pas du tout etc … Être un bon élève studieux était mal vu. Du coup, j’étais un « Nerd » mais un « Nerd » qui traînait avec les bad boys. J’essayais de me fondre dans la masse.

À l’époque, je regardais pas mal des séries policières. Dans ces séries, il y’a toujours un geek surdoué derrière l’écran qui tape super vite le clavier pour repérer les ennemis. J’étais fasciné par ce personnage et ces compétences hors normes. Je voulais apprendre ce qu’il faisait !

Mais à l’école, on apprends pas ça :( . Du coup, j’ai adopté un réflexe qui me sera utile dans toute ma vie, celui « d’aller chercher sur Google4 ». Je me souviens très bien. J’ai tapé « comment être un hacker ». Je suis tombé sur un article sur un blog que je me souviens pas. Et dans cet article, la première chose qu’il faut pour être un hacker, c’était qu’il fallait maîtriser au moins un seul langage de programmation. Quelques recherches après, j’étais sur le SdZ 3.

C’était en 2011 que j’avais découvert le Site Du Zéro. Un site où l’on pouvait apprendre la programmation à partir de zéro. Alors j’ai pris le vieux pc de mon père. C’était un E-Machine avec 2 gb de RAM. Et j’ai commencé à lire le tutoriel du langage C sans aucune base en algorithmique (Svp ne me fouettez pas !). J’ai appris la base de l’algo grâce à ce tutoriel (si si).

Mais beaucoup trop compliqué et bas niveau, j’ai commencé le C++ et ce fût le coup de cœurs. J’avais trouvé l’amour de ma vie, la raison de mon vivre et de mon existence. Bon je suis aller trop loin mais c’était presque ça parce que j’avais trouvé ma voie professionnelle. C’est à ce moment là que je me suis dis : « Je ferais ça comme profession ». Et vous c’était à quelle âge ? Dites-moi ça dans l’espace commentaire ! Trop de vidéo YouTube Sorry !

Le Lycée (2012/2015)

Le lycée fût catastrophique. Étant adolescent, je m’adonnais plus à mes passions qui étaient le coding, les jeux vidéos et le sport (basketballs et un peu de foot par ordre de préférence). Les notes n’étaient pas aussi excellentes que le collège mais j’arrivais à rester dans les 10 premiers. C’était en 2013 que je me suis inscrit au site du zéro. Et j’ai aussi découvert qu’on pouvait télécharger les tutoriels en PDF1.

Alors je me suis mis au développement web en apprenant HTML/CSS et PHP/MySQL. J’enchainais Cours sur Cours. Cette période de ma vie, j’étais à fond dans le coding. Je participais activement dans le forum du SdZ. J’ai essayé de démarrer quelques projets personnels sans réel aboutissement. On est tous passé par-là :) .

Bref, je faisais les Tp des cours, les exercices sur le forum et je participais aux ateliers. J’étais épanouie. J’étais fier, confiant et ultra giga motivé. Je me souviens que j’avais fait le Tp du navigateur web avec Webkit en 24h. Un défi que je m’étais posé moi-même. Et surtout, mes parents étaient fiers de moi.

Et puis, j’ai eu mon BAC avec mention bien …


  1. Fun fact : Comme j’avais pas internet chez moi, je prenais une clé USB au Cybercafé pour enregistrer les pages du tutoriel pour les lire en hors ligne chez moi. Parce qu’avant, je savais pas du tout qu’on pouvait télécharger le cours en entiers en PDF :lol: .

  2. Je ne sais pas si le « Directeur de l’Internet », c’est les Directeurs des FAI ou bien les webmasters.

  3. Je n’ai pas toute de suite commencer à lire des tutoriels. J’ai dû attendre les grandes vacances pour démarrer.

  4. Pour des raisons de confidentialité, maintenant c’est plutôt DuckDuckGo :lol: .

La chute libre

Vinrent les grands vacances d’été … Insouciant du terrible parcours qui m’attendait, c’était une dernière chance de se détendre, de fêter, de se laisser aller et de profiter à max. Du coup pendant tout l’été, j’étais cloîtré chez moi à coder un clone de Space Invaders avec la SFML. Le cauchemar m’attends …

La Fac

Ce fût cauchemardesque. Parce que déjà cette année-là, la formation DUT Informatique n’était plus là dans la liste alors que l’année où je passais elle y était. J’étais choqué O_o . Donc pour faire une formations informatique, il me fallait passer vers le Math-infos. C’était la seule option possible. Et je ne déteste pas le math franchement. Mais je n’ai juste eu assez de recul pour faire une année blanche. Parce que la formation Math-Infos sera effacé l’année qui suit cette année-là. Et deux nouvelles formations se formeront Licence Math et Licence Informatique.

J’avais espoir …

On était plus de 400 étudiants dans un amphithéâtre. Le professeur a un micro et dicte les cours ou nous donne des polycopies de cours. Déjà le système et la pédagogie ne me plaisait pas du tout. Certains d’entre vous connaissent déjà la fac. Je devait m’y faire … Mais comme j’avais passé plus de temps devant l’écran dans les 5 derniers années. J’étais myope depuis le début du lycée et j’en étais pas conscient. C’était mon oncle qui avait remarqué que je passais des yeux trop souvent. Alors il me ramène à l’ophtalmologue1. À cause de ça, j’ai raté le premier semestre. Puis il y’a eu des problèmes conjugaux dans la famille, et je rate deuxième semestre. J’ai redoublé … J’ai redoublé !? C’était mon premier échec scolaire. Ça m’a grave affecté en plus des problèmes familiaux. J’omet beaucoup des détails du comment du pourquoi de mon échec cette année-là. Mais c’était vraiment très dure à supporter psychologiquement. Ce qui infectera énorme mon opinion et mon avis à l’égard de la fac.

Et comme j’avais quasiment pas de note dans toutes les matières. La Fac m’a mis en L1 Maths et non en L1 Informatique. Du coup, j’ai redoublé encore. Encore une fois !? J’ai fait une autre année en L1 Maths désespéré. L’échec s’accumulait et je perdais confiance en mes capacités intellectuelles. Le directeur de notre faculté m’avait dit que si j’avais réussi à valider les deux semestres, j’aurais pu changer de filière. Ses paroles me motivèrent. Ce qui fait que je m’étais donné à maximum après avoir entendu ça pour que je change enfin de filière l’année prochaine. Et j’ai pu validé les deux semestre de l’année 2017/2018.

À la rentrée de l’année scolaire 2018/2019, j’étais admis en L2 Maths. Je suis allé voir Le directeur pour demander le changement filière mais la fac m’a refusé. Et je replonge dans le redoublement. Mais cette fois, c’est la fin …

Mon parcours universitaire dans l’ensemble :

  • L1 Maths-Infos (2015/2016)
  • Redoublement en L1 Maths (2016/2017)
  • Redoublement en L1 Maths (2017/2018)
  • Admis en L2 Maths (2018/2019) et refus de changement de filière par la Fac
  • Redoublement refusé en 2019

Retour à la case de départ : redoublement non accepté

Perdu et laissé sans espoir comme des millions de jeunes, je lutte psychologiquement à ne pas tomber dans le désespoir et la noirceur du quotidien.


  1. Conclusion du diagnostique : myope -3 chacun des deux œil.


J’ai 22 ans. Des belles années m’attendent devant moi. Et c’est un gars qui n’a aucun plan1 pour son avenir qui vous dit ça.


  1. Pour l’instant …

16 commentaires

Merci SpaceFox :D . Je voulais m’inspirer de ton style d’écriture mais la priorité était de tout craché en premier lieu. J’ai un style de merde. J’espère l’améliorer au fil du temps.

Comme je suis dispo à plein temps, j’aimerais contribuer à l’avancement du site. Si vous avez besoin d’aide, je serais là à rôder dans le Forum.

Pas de Happy End dans ce billet. Les Happy End c’est que dans les films :lol: .

Édité par Mohack

Développeur Free-lance : "La documentation est la bible d’un programmeur"

+0 -0

Ok, je viens de lire ce que tu as rajouté. Selon ta position géographique, tu peux envisager de repasser dans un DUT info dans une autre fac, ce qui sera plus intéressant pour toi. Éventuellement, sinon, il reste l’option BTS, encore plus professionnalisant. En dernier recours te reste la case 42, où tu pourrais peut-être trouver ton bonheur.

+1 -0

Repasser un DUT info dans une autre fac est la solution la plus envisageable pour moi.

Je regrette juste ces quatres années perdues en vain. Je suis pleinement conscient que je ne suis pas le seul qui a eu des problèmes d’orientations et des aléas de la vie familiale. Mais ça fout le seum quoi !

Édité par Mohack

Développeur Free-lance : "La documentation est la bible d’un programmeur"

+0 -0

Je te comprends tout à fait, même si je n’ai clairement pas galéré autant que toi. Malheureusement, tu n’y peux plus rien : tu dois trouver un endroit où tu te sentiras bien, et je pense effectivement qu’un DUT informatique peut être une bonne solution.

+3 -0

Intéressant à lire comme billet, je l’avais sauvegardé dans mes favoris pour le lire à un moment de pause. J’ai aussi redoublé des années à la fac, plutôt parce que côté social c’est difficile pour moi, bien que les matières m’intéresses. Aujourd’hui je continue pour espérer avoir mon bachelier que j’aurai dans le meilleur des cas l’an prochain.

Petite question si pas trop indiscret : socialement, avais-tu au moins un pote ou deux à la fac ?

+0 -0

Petite question si pas trop indiscret : socialement, avais-tu au moins un pote ou deux à la fac ?

info-matique

J’avais 0 pote. C’est triste mais c’est vrai. De un, j’allais rarement à la fac dans les années où j’avais redoublé . Et de deux quand j’y allais, j’avais 0 interaction humaine. J’étais dans ma petite bulle à moi.

Développeur Free-lance : "La documentation est la bible d’un programmeur"

+1 -0

Manque plus qu’une musique triste d’un violon et une pluie battante pour cacher nos larmes de tristesse :’(

Édité par Mohack

Développeur Free-lance : "La documentation est la bible d’un programmeur"

+0 -0

Oui alors ça, je vais pas te le cacher, si tu vas en DUT ça va être difficile, avec la différence d’âge :/ La sociabilisation, il faut se forcer pour réussir un minimum, quand on a du mal. Mais si tu y arrives, après ça va, c’est bien.

D’autant plus que si tu es passionné comme tu sembles le dire, tu tomberas peut-être sur un ou deux autres passionnés qui t’intéresseront également.

Édité par Phigger

+1 -0

J’écrirais certainement un billet sur mon parcourt universitaire.

Ne soit pas défaitiste, si ton parcourt n’est pas une happy end, c’est juste qu’il n’est pas terminé.

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+4 -0

Salut,

Je me sens moins seul, j’ai également 0 interaction, pas d’amis.

info-matique

Je partage l’avis de Phigger de ce côté : la sociabilité, cela s’apprend. Ça a l’air con dit comme ça, mais il y a rien d’inné ou de figé à ce niveau. Il ne faut donc pas hésiter à essayer quitte à se faire un peu violence et à essuyer quelques plâtres.

En passant, sachez qu’il y a des rencontres entre zestueux assez féquemment, en France comme en Belgique (je ne sais pas où vous habitez, mais il y en a sûrement un pas trop loin de chez vous). N’hésitez pas à y faire un tour, les gens sont sympas (pour la plupart :-° ). ;)

Édité par Taurre

#JeSuisArius

+4 -0

Salut Mohak, As-tu pensé à l’apprentissage ? Tu as déjà les bases du développement et donc tu peux déjà être utile dans une entreprise, qui te payerait tes études en échange de tes bons et loyaux services et en plus tu seras payé. Il n’est pas trop tard pour trouver l’entreprise et l’école pour cette année, mais il te faut agir maintenant. Sans faire de pub, contacte des écoles d’informatique en apprentissage, il y en a plusieurs. et n’oublie pas : La chance sourit aux audacieux ! :magicien: :zorro:

Édité par Vincent2576

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte