C'est toute une histoire : la seconde

Histoire de l'unité de temps du système international

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Tout le monde se secoue ! :D

J’ai commencé (mercredi 09 mai 2018 à 11h39) la rédaction d’un article au doux nom de « C’est toute une histoire : la seconde » et j’ai pour objectif de proposer en validation un texte aux petits oignons. Je fais donc appel à votre bonté sans limites pour dénicher le moindre pépin, que ce soit à propos du fond ou de la forme. Vous pourrez consulter la bêta à votre guise à l’adresse suivante :

Merci !


La définition de la seconde a une histoire mouvementée. Elle est passé du néant aux distances astronomiques, avant de se tourner vers l’infiniment petit. À chaque fois, cette évolution met en valeur des progrès scientifiques et technologiques et les usages qui vont avec.

J’ai eu envie d’écrire un petit article qui raconte tout ça.

Édité par Aabu

+3 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

Merci d’avance pour vos commentaires.


Expansion de la troisième partie (Nouvelle définition astronomique).

Si ça vous semble un peu confus ou parfois inachevé, c’est normal. Je compte repasser derrière pour améliorer.

Édité par Aabu

+0 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

Merci d’avance pour vos commentaires.


Bon, fin de la partie « définition atomique ». J’ai aussi retouché le début de la première partie, et les références.

Il va peut-être falloir que je réfléchisse à en dire moins, parce que ça commence à devenir loooong.

Édité par Aabu

+0 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

Merci d’avance pour vos commentaires.


Je suis entrain de retoucher les parties une à une. Pour l’instant, la première partie « Émergence de la seconde telle qu’on la connaît » est la seule à avoir subit ce traitement. Je pense qu’elle ait dans un état quasi-finalisée, et prête à subir une relecture !

Édité par Aabu

+0 -0

J’ai relu seulement la première partie. J’ai trouvé ça très fluide, et intéressant. Petites remarques durant la lecture :

  • d’une région du global à l’autre
  • À mesure que la précision de des horloges mécaniques augmente, on commence à découper l’heure en sous-parties.
  • l’expression "ne crée pas de problème majeur" est utilisée dans 2 paragraphes à la suite, et du coup la deuxième fois, ça m’a fait bizarre, mais c’est pas très important
  • chaque endroit sur Terre voit le jour et la nuit se coucher : j’ai jamais entendu se coucher avec la nuit.
  • permettant de représenter de manière significative les plus fines divisions de l’heure. Cette phrase me paraît légèrement bizarre, je mettrais juste les minutes à la place de les plus fines divisions de l’heure.
  • Je reste un peu sur ma faim à la fin : tu insistes durant toute la partie sur la différence de temps dans l’espace, puis avec la phrase "les observatoires astronomiques synchronisent leur horloges", je me pose des questions : synchroniser coïncident pour moi, dans cette phrase, à dire qu’il est midi au même moment partout, mais c’est bien entendu pas possible sur le globe tout entier. Je ne sais pas si tu parles de fuseaux horaires par la suite, mais ça me semblerait être la conclusion du problème l’heure varie selon le point du globe.
  • Une petite question que je me suis posé durant ma lecture : comment les romains faisaient pour leur garde de nuit lors d’une nuit nuageuse?

Édité par oddocda

+0 -0
Auteur du sujet

Merci pour tes remarques et encouragements, j’ai mis à jour mon brouillon pour les prendre en compte.

  • Je reste un peu sur ma faim à la fin : tu insistes durant toute la partie sur la différence de temps dans l’espace, puis avec la phrase "les observatoires astronomiques synchronisent leur horloges", je me pose des questions : synchroniser coïncident pour moi, dans cette phrase, à dire qu’il est midi au même moment partout, mais c’est bien entendu pas possible sur le globe tout entier. Je ne sais pas si tu parles de fuseaux horaires par la suite, mais ça me semblerait être la conclusion du problème l’heure varie selon le point du globe.

Tu as coupé la phrase, ce qui change beaucoup son sens. Mais je t’accorde la confusion. « Les observatoires astronomiques synchronisent leurs horloges avec les observations du ciel », cela signifie que qu’un observatoire, à un endroit donné, met ses horloges à l’heure de telle sorte qu’il soit midi sur l’horloge quand il est midi au soleil (je fais simple, en vrai il y a quelques subtilités). Chaque observatoire fait ça pour l’endroit où il se trouve, et donc l’heure de chaque observatoire est différente, mais synchronisée avec le soleil. En l’absence de besoin (et de moyen aisé) d’avoir une heure commune entre tous les observatoires, chaque observatoire réalise l’heure locale pour les autres usagers.

Est-ce que c’est plus clair ?

Les fuseaux horaires, je n’en parle pas, mais leur existence est en fait issu d’un compromis entre la synchronisation du temps sur le soleil, et le besoin d’un temps unifié. Ils sont apparus dans leur forme primitive avec les chemins de fer. Donc ce n’est pas tant la conclusion qu’une conséquence parmi d’autres.

  • Une petite question que je me suis posé durant ma lecture : comment les romains faisaient pour leur garde de nuit lors d’une nuit nuageuse?
oddocda

Je ne sais pas exactement. Les clepsydres étaient peut-être encore en usage à l’époque ; il y a aussi des systèmes avec des bougies ou des lampes à huiles, ou le combustible restant donne une idée du temps écoulé.

+0 -0

Ok. En fait, le terme important de la phrase c’est "diffusé aux autres usagers" et pas observatoires…, qui n’apportent fondamentalement pas grand chose de plus que les cadrans solaires. En fait je crois que j’ai vraiment compris en lisant la phrase sur ton illustration, et que du coup lors de ma première lecture j’étais passé un peu à côté du sens du dernier paragraphe, parce que j’avais un peu trop essayé de le relier avec ce que j’avais lu avant.

Au passage, "moyens de transports"

+0 -0

Bonjour,

La bêta du contenu « C’est toute une histoire : la seconde » a été désactivée.

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+0 -0
Ce sujet est verrouillé.