Programmation bas niveau

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour,

J’ai conscience que ça peut être choquant

Mais je suis en M1 et j’ai quasiment pas suivi de cours de programmation système (a comprendre que je ne les choisissait pas, parce que d’autres cours etaient prioritaire pour moi) et j’ai pas mal de lacunes et de choses ultra basique que je ne connais pas où pour lesquelles je n’ai pas d’automatisme.

Mais la, je suit un cours de compilation avancée, et c’est surtout du bas niveau.

On parle beaucoup de machine virtuelle, de génération de code, de représentation mémoire, et du coup c’est chaud.

Un exemple, on a eu un TP qui consistait a coder une machine universelle basé sur ce défi de prog http://www.boundvariable.org/task.shtml

Et j’ai littéralement rien comprit. Quand on parle de pointer stack et pointer code par exemple, Je comprends pas non plus conceptuellement a quoi ça correspond. Donc pouvoir imaginer la structure d’une machine avec une mémoire etc a coder moi même, j’ai beaucoup de mal avec toute ces lacunes, là où ça devrait être évident et acquis.

Et là on a un projet d’écriture de machine virtuelle de A a Z, et en restant comme ça je risque de pas aller bien loin. (Puis meme, c’est important dans tout les cas)

Du coup j’aimerais pouvoir me mettre à niveau tout seul mais je saurais pas isoler les notions/titre de cours qui englobe tout ça pour optimiser ma recherche de ressources

Si vous avez, ou des conseil, ça m’aiderait.

"Ce qui me fait peur ? C’est le manque de modération que peuvent avoir les hommes."

+0 -0

Il me semble que la plupart des cours de compilation universitaires sont pensés pour être accessibles à des gens qui n’ont jamais fait d’assembleur avant. Si tes supports de cours ne sont pas assez introductifs, tu peux en chercher d’autres. Je pense que la meilleure façon de "faire rentrer" ces concepts est d’écrire des petits programmes assembleurs, en particulier contenant des appels de fonction — par exemple une factorielle récursive (plutôt qu’avec une boucle), écrite en assembleur.

+0 -0
Auteur du sujet

Il me semble que la plupart des cours de compilation universitaires sont pensés pour être accessibles à des gens qui n’ont jamais fait d’assembleur avant. Si tes supports de cours ne sont pas assez introductifs, tu peux en chercher d’autres. Je pense que la meilleure façon de "faire rentrer" ces concepts est d’écrire des petits programmes assembleurs, en particulier contenant des appels de fonction — par exemple une factorielle récursive (plutôt qu’avec une boucle), écrite en assembleur.

gasche

J’ai suivi le premier cours de compilation en L3 (dont le cours que je suit actuellement est sensé faire suite) et en L3 c’était très haut niveau, y’avais 2/3 semaine sur la machine virtuelle mais survolé quoi. Donc a ce moment là j’ai pas ressentit le besoin de me remettre à niveau quelque part.

Par contre actuellement ils supposent beaucoup de chose sur notre niveau de connaissance. Avoir une machine universelle a faire en 2eme semaine de TP c’etait assez violent pour moi.

Je vais essayer ce que tu me dis en tout cas.

"Ce qui me fait peur ? C’est le manque de modération que peuvent avoir les hommes."

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte