Avis lettre de motivation

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour,

Je vais prochainement postuler à plusieurs formations dans le but de me réorienter en licence professionnelle après deux années en école d’ingénieur, j’aimerais avoir votre avis et vos conseils !

Voici la lettre :

XXX XXX XXX XXX XXX XXX@gmail.com

XXXXX, le mardi 18 juin 2019

Objet : Candidature à la licence professionnelle Informatique et réseaux industriels

Madame, Monsieur,

Actuellement en 4ème année d’école d’ingénieur à XXXX (XXX) en alternance dans l’entreprise XXXXX, je me permets de vous adresser ma candidature pour l’entrée en filière initiale de la licence professionnelle Informatique et Réseaux industriels.

Durant cette année scolaire j’ai décidé d’arrêter mon parcours en école d’ingénieur. En effet ce parcours ne me correspondait plus car j’avais l’envie d’une approche plus concrète et plus appliquée. Les enseignements qui sont délivrés par l’école XXXX sont de qualité mais reste très généraux contrairement à ceux que j’ai pu obtenir lors de ma formation en BTS SIO.

Ayant pour ambition de me former à la profession d’administrateur systèmes Linux / Devops, j’ai conscience que l’importance du développement de l’informatique et des réseaux nécessite une approche concrète. En effet, cette formation m’offrirait l’opportunité de développer mes compétences techniques et ainsi d’affiner mes choix professionnels. De plus j’ai également eu l’occasion de me former en autodidacte sur le métier d’administrateur systèmes Linux grâce à la plateforme Linux Academy.

Passionné et rigoureux, avant d’entreprendre une carrière d’ingénieur, j’ai fait le choix de suivre un BTS à caractère professionnalisant dans l’optique de développer une approche pratique de l’informatique qui construirait mon projet professionnel.

De plus, les différentes expériences que j’ai pu réaliser, à savoir une alternance chez XXXX pendant 2 ans qui m’a permis de monter en compétences techniques et organisationnelles. J’ai notamment pu travailler sur des projets très sensible avec un niveau technique et de sécurité très important. Durant ma formation de BTS SIO j’ai également effectué deux stages, un projet Linux (Thinstation) et une maquette en vue d’une migration d’un serveur Windows 2008 vers un Windows 2016 qui m’ont permis d’acquérir le sens des responsabilités et de l’autonomie.

Je reste à votre disposition pour de plus amples informations.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma plus haute considération.

Merci d’avance !

+0 -0

Un avis qui n’engage que moi :

Déjà pour moi une lettre de motivation pour un enseignement (c’est différent pour un travail) doit montrer :

  1. Pourquoi l’enseignement est celui qui te convient, et pas un autre (correspondance avec tes qualités, attentes et projet professionnel),
  2. Pourquoi l’établissement devrait te choisir toi, et pas un autre (capacités à suivre et terminer l’enseignement, entre autres).

Concernant la lettre, le fond est bon je pense. Tu pourrais faire mieux sur les détails et la forme :

  1. Fais des vraies phrases, utilises tes mots à toi. Les montages à base de « Actuellement …, je… », « Ayant pour ambition …, je… » etc. c’est lourd, pas naturel et laisse l’impression que tu t’es contenté de recopier une lettre-type (même si ça n’est pas le cas).
  2. Tout le monde se dit passionné et rigoureux, si c’est vraiment des qualités qui te sont propres, il faut que tu le montres avec un exemple plus parlants (tu en donnes un juste au-dessus avec la formation en autodidacte).
  3. Attention aux formulations : qui m’ont permis d’acquérir le sens des responsabilités et de l’autonomie sous-entends fortement qu’avant, tu étais irresponsable et pas autonome (ce qui était peut-être le cas, mais ça n’est pas quelque chose à dire dans une lettre de motivation).
  4. Vérifie la cohérence : tu dis avant d’entreprendre une carrière d’ingénieur, j’ai fait le choix de… mais dans le paragraphe précédent, tu expliques pourquoi justement tu arrêtes la formation d’ingénieur.

Exception au point 1 : s’il est connu que la formation demande des lettres de motivation les plus formatées possibles.

SpaceFox a parlé de la forme et de la cohérence, je vais me permettre de critiquer le fond:

La lettre présente un objectif, "administrateur systèmes Linux / Devops", c’est très bien. Par contre, tu es actuellement en formation ingé en alternance, et tu dis être à la recherche de quelque chose de plus appliqué. Tu as déjà un BTS SIO, à bac+2, je suppose donc que tu recherche une L3, qui peut être plus orienté pratique que la formation ingé, mais, à l’évidence, tu ne compte pas poursuivre sur un master, puisque tu es déjà dans la forme la plus orientée pratique (avec la moitié du temps en entreprise) des études menant à un grade de master.

Du coup, la question à laquelle je m’attendrais à trouver une réponse dans la lettre de motivation, c’est "qu’est ce que tu voies dans la L3 qui manque à ta formation actuelle ?". Tu ne recherches pas les enseignements théoriques caractéristiques du grade de master, c’est entendu, mais pourquoi ne pas poursuivre ta formation en entreprise, sur le terrain ? Qu’attends tu de la L3 ? "développer mes compétences techniques et ainsi d’affiner mes choix professionnels" c’est un peu court. Quelles compétences proposées par la formation t’intéressent, quels sont les choix professionnels sur lesquels tu n’es pas encore décidés et que la formation peut éclairer ?

Comme Spacefox, mon avis n’engage que moi; il n’y a de toutes façons pas de lettre de motivation universelle et chaque lecteur a des attentes différentes.

+3 -0

Bonjour,

Je pense que les remarques faites auparavant sont très pertinentes. J’ai quelques trucs à ajouter.

Actuellement en 4ème année d’école d’ingénieur à XXXX (XXX) en alternance dans l’entreprise XXXXX, je me permets de vous adresser ma candidature pour l’entrée en filière initiale de la licence professionnelle Informatique et Réseaux industriels.

Bien que je comprenne pourquoi, ta réorientation est étrange. Pour un an de plus, tu peux soit avoir un diplôme d’ingénieur, soit une licence. Tu choisis la licence, soit. Surtout que tu es en alternance, on fait difficilement plus concret. En lisant comme ça, je me demande : Es-tu en échec ? Caches-tu quelque chose (expulsion…) ? As-tu des problèmes avec ton entreprise ? Le doute m’empare. ;-) Bref, il faut que tu réfléchisses aux préconceptions qu’auront les gens en lisant ta lettre.

Les enseignements qui sont délivrés par l’école XXXX sont de qualité mais reste très généraux contrairement à ceux que j’ai pu obtenir lors de ma formation en BTS SIO.

Évite d’épiloguer sur pourquoi tu changes de voie. Par exemple, « J’ai choisi de quitter le cursus ingénieur pour rejoindre une formation plus pratique/appliquée/spécialisée… qui correspond mieux à ma façon d’apprendre/tempérament/mes attentes… ». On dirait que tu essaies de t’excuser de partir de l’autre formation. Ce n’est pas le sujet.

De plus j’ai également eu l’occasion de me former en autodidacte sur le métier d’administrateur systèmes Linux grâce à la plateforme Linux Academy.

Ça c’est très bien comme phrase. Je t’explique pourquoi. Un défaut qu’on voit souvent dans les lettres de motivations, c’est l’autocongratulation, et tu t’es laissé prendre au piège ailleurs dans la lettre. « Je suis comme si, je suis comme ça, j’ai plein de qualité, blablabla. » Il vaut mieux montrer que raconter. La phrase fait exactement cela, et elle montre une de tes qualités : tu es autonome (tu as suivi un enseignement seul !) et motivé (la discipline t’intéresse suffisamment pour que tu t’y intéresses seul !).

J’ai notamment pu travailler sur des projets très sensible avec un niveau technique et de sécurité très important.

sensibles

Cela montre une certaine rigueur, ça fait partie du « montrer, ne pas raconter ». Essaie d’en tirer mieux partie.


Enfin, je pense que tu devrais faire plus court. Les avis divergent sur ce sujet, il y a des extrémistes de la brièveté et des gens que les longueurs ne dérangent pas. Perso, je pense que tu pourrais diviser la longueur par deux en disant la même chose. Les gens qui vont lire te remercieront d’être plus percutant.

Édité par Aabu

+0 -0

Je plusseoie mes voisins du dessus, et en particulier la première remarque d’Aabu. S’il y a un oral quelconque, cette question te sera posée, tu dois avoir la réponse toute prête (je dis pas ça au hasard : personnellement j’ai mis 7 ans à obtenir mon bac+5, c’est quelque chose que je dois pouvoir justifier depuis que j’ai commencé à faire des zigzags).

Édité par SpaceFox

Auteur du sujet

Bonsoir,

Merci pour vos réponses !

En effet, j’ai eu pas mal de soucis avec mon entreprise, je ne me plaisais pas dans mon environnement et les activités ne me correspondaient pas non plus,

L’école j’ai pas eu de soucis particulier même si les cours ne me plaisaient pas plus que ça (cours très généraux, peu technique au final),

C’est pour cela que j’ai envie de repartir sur une licence pro et de rentrer rapidement dans le monde du travail !

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte