Rapport de stage - Etat de l'art

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour à tous;

je doit écrire un "etat de l’art" d’un rapport de mon stage d’informatique, que j’ai fait dans le dev web. Je ne sais pas du tout qu’est-ce que je dois mettre dedans, et mon tuteur de stage n’est pas très accessible.

Merci d’avance, :soleil:

+0 -0
  • Description de l’entreprise.
  • Locaux - Personnes - Fonctionnement
  • Pourquoi tu es là (le besoin du stage).

Généralement c’est ça la première partie. Mais ça peut également faire référence à la partie présentant les technos utilisée qui se retrouve juste avant la présentation du travail réalisé ou des travaux réalisés.

PS: J’ai l’impression d’avoir écrit trop de rapports de stages ._.

Édité par ache

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+2 -0

Pour moi, l’état de l’art, c’est surtout le dernier point de ceux cités par @ache : tu arrives en stage avec un sujet précis (normalement). « Qu’est-ce qui existe à ton arrivée (et qui justifie que tu fasse un stage sur ce sujet, et pourquoi) ? » L’état de l’art répond grosso merdo à cette question.

Note que dans tous les cas, un rapport de stage se construit à la fois sur les contraintes spécifiques du stage (en particulier le niveau d’études atteint, donc le type de mission pendant le stage1), de l’établissement dans lequel tu le fait (certaines donnent des consignes assez précises, notamment sur la taille de la description de l’entreprise et de son organisation, pour éviter que ça parte trop en vrille).

Dans tous les cas si ton tuteur n’est pas accessible, tu dois avoir un service des stages vers qui te retourner pour ce genre de questions.


  1. Un exemple très précis : dans mon rapport de fin d’études d’ingénieurs, on ne me demandait pas de décrire mes 6 mois de stages. On me demandait de décrire une ou plusieurs situations dans lequel j’ai dû faire un travail de type ingénieur, donc quelle problématique j’ai rencontré, quelles sont les pistes que j’ai explorées, quelles solutions j’ai proposées, laquelle a été retenue et pourquoi.

je doit écrire un "etat de l’art" d’un rapport de mon stage d’informatique, que j’ai fait dans le dev web. Je ne sais pas du tout qu’est-ce que je dois mettre dedans, et mon tuteur de stage n’est pas très accessible.

ez613

Tes professeurs ne peuvent pas te guider ? Souvent, il y a un référentiel de ce qui est attendu de ton rapport de stage, ça peut t’aider pour identifier la longueur et la profondeur d’analyse attendue.

+0 -0
Auteur du sujet

La vérité, c’est que je suis dans une fac par correspondance, assez anarchique, et que contacter les profs est souvent plus ou moins un mythe.

Le problème est que j’ai fait mon stage avant de savoir le genre de rapport qu’on me demanderai. Le stage était composé de plusieurs missions, en back-end et front-end, ex: developpement d’une api et d’une barre de recherche.

Je ne vois pas que dire là dessus dans un état de l’art … ?

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

L’État de l’art, c’est quand tu regarde ce qui a été fait avant dans la littérature, et tu résume. Et à partir de là, tu dis : OK, les autres, ils ont fait ça, voici ma pierre à l’édifice. Pour reprendre une célèbre métaphore, nos sommes des nains sur des épaules de géants.

Je peux te parler en long, en large et en travers de l’état de l’art dans le monde académique (je viens d’en bouffer deux mois -_-’), mais si les attentes sont celles d’ingénieurs, mes VDD sont mieux placés. Néanmoins, je te conseille cette série de vidéos.

La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+0 -0

On ne peut pas le dire à ta place, mais il y a sûrement plein de choses à dire sur la manière dont le front-end est interfacé avec le back-end, comment on ferait si on repartait d’une page blanche, comment les choix du passé orientent les décisions techniques de maintenant, et que sais-je encore.

C’est plus quelque chose qui correspond à l’ingénierie, où on a tendance à parler d'état de la technique plus que d’état de l’art. L’état de la technique étant la base technique partagée par la plupart des entreprises du domaine (ou du moins celle qui ne sont pas à la masse).

+0 -0

Peux-tu nous indiquer la formation que tu suis ?


En complément de ce qui a été dit pour embellir la présentation de l’organisation :

  • Tu peux expliquer comment le travail est réparti, si les salariés travaillent en équipe ou non ;
  • Les process déroulement d’une mission (que ça soit au moment du devis ou pendant) ;
  • Les logiciels/langages utilisés ainsi que leur utilité dans la réalisation de tâche pour accomplir une mission ;
  • S’il y a des tâches/problèmes récurrents.

Mais comme il a été dis on a besoin de connaitre l’objectif de ce rapport de stage ou le nom de la formation. Un zeste a du faire passer par ton cursus.

Édité par A-312

+0 -0
Auteur du sujet

OK, c’est un stage de fin de licence d’informatique.

L’entreprise est une TTPE (très très), le nombre de développeur à part moi se compte sur les doigts d’une main de vache.

C’est ce qu’il me semblait, que l’état de l’art est l’ensemble des connaissances d’avant, mais étant donnée que c’est du web, ce n’est rien de révolutionnaire, et n’aurait pas pu se baser sur un travail externe. Ou peut être que si, mais à mon avis c’eut été superflu et plus compliqué qu’autre chose.

De plus, durant mon stage j’ai implémenté des nouvelles fonctionnalités, du coup je ne peux pas décrire un état antèrieur vu qu’il n’existe pas …

En bref, ca ne me semble pas très clair. @ache, je compatis :)

+1 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Décidément, j’ai du mal à tomber d’accord avec beaucoup des définitions qui sont données ici.

L'état de l’art, que ce soit en recherche ou en ingénierie, décrit comment on fait telle chose / résoud tel problème à l’heure actelle, ou dans le cas où ce problème serait totalement nouveau, un (des) problème(s) proche(s) à partir duquel (desquels) on construit notre solution. En recherche on s’attend à ce que l’état de l’art synthétise une recherche bibliographique et cite des publications scientifiques, en ingénierie les sources peuvent être plus vastes.

Mais dans les deux cas c’est la même chose : il y a forcément un état de l’art, même si celui-ci est trivial, même si ce qu’on fait n’est pas révolutionnaire. Il sert à montrer qu’on ne s’est pas jeté tête baissée à réinventer la roue sans regarder ce qui se faisait.

Ça ne correspond pas à l’état antérieur du soft de la boîte.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+6 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Ca pue surtout les consignes prises d’un stage de M1/M2 qui lui est classiquement fait dans un labo et ou un état de l’art a du sens car on se place dans une thématique de recherche/publications…

Un état de l’art sur du dev sans difficultés particulières (grand volume de données, WCET ou encore en terme de correction par exemple), c’est AMA du nawak. Car dire que je cherche a faire truc, et que y’a lib X ou Y qui le font mais elles ont tel et tel soucis (ou pas d’ailleurs), c’est pas un état de l’art. C’est un terme qui a un sens assez précis avec des attendus forts dans le monde académique (positionnement scientifique antérieur en terme de travaux publies avec leur apports et limitations).

Édité par Davidbrcz

+4 -0

Ça ne correspond pas à l’état antérieur du soft de la boîte.

Je me sens un peu visé parce que j’ai parlé d’existant, mais je me suis mal exprimé.

Je voulais juste dire que les contraintes de l’existant dans la boîte sont incontournables dans la définition du problème et constituent l’essentiel de la difficulté pour trouver une bonne solution.

+0 -0

Ça ne correspond pas à l’état antérieur du soft de la boîte.

Je me sens un peu visé parce que j’ai parlé d’existant, mais je me suis mal exprimé.

Je voulais juste dire que les contraintes de l’existant dans la boîte sont incontournables dans la définition du problème et constituent l’essentiel de la difficulté pour trouver une bonne solution.

Aabu

Oui, là-dessus on est parfaitement d’accord. Pour moi la description de l’existant et de ce vers quoi on veut aller doit être écrite avant l’état de l’art pour définir le cadre de ce que l’on fait/son objectif.

En gros, le plan serait :

  • "Problématisation": Définition du problème à résoudre et de son cadre/contexte (et donc là, l’état du soft existant a tout à fait sa place),
  • État de l’art: comment ça se fait ailleurs, est-ce que ces solutions conviennent et peuvent être utilisées dans ce contexte ? Pourquoi ?
  • Reste du rapport: ce qu’on a fait, comment, pourquoi…

Après honnêtement, pour un stage sur des trucs simples, je ne serais pas choqué que l’état de l’art prenne à tout péter 5 lignes. Juste pour montrer qu’on s’est renseigné.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+2 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte