Mail Hadopi reçu alors que je n'ai rien téléchargé

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonsoir ! :)

Hier, j’ai reçu un email d’Hadopi m’indiquant que j’avais téléchargé une oeuvre protégée par les droits d’auteurs.

Hors, je ne télécharge plus rien depuis des années, puisque maintenant j’achète mes jeux et j’écoute ma musique sur Deezer.

J’ai donc remplis le formulaire présent sur leurs sites pour savoir ce qui à été téléchargé, et il se trouve que c’est un film… que je ne connais même pas. D’autant plus que je ne regarde jamais la télé, ni aucun film, et je n’ai même pas d’abonnement Netflix et autre car cela ne m’intéresse pas.

J’ai contacté les membres de ma famille qui sont venus chez moi, ils m’affirment n’avoir rien téléchargé et, de toute façon, le logiciel utilisé n’est même pas installé sur mon PC.

J’ai alors pensé qu’un voisin ce soit connecté à ma box. Mais ça me parait étrange, car je ne capte même pas le wifi dans ma chambre, je vois mal mes voisins qui sont à plusieurs mètres capter mon wifi (je ne capte même pas le leurs).

Je me pose alors la question suivante : Y a t-il quelque chose que je dois faire ?

Merci ! :)

Çà brille, c’est debout sur un tonneau, c’est une lampe !

+0 -0
Auteur du sujet

Pour l’IP, je ne sais pas. Edit : Elle est fixe apparemment.

Hadopi m’indique l’utilisation du logiciel uTorrent.

Édité par FougereBle

Çà brille, c’est debout sur un tonneau, c’est une lampe !

+0 -0

Es-tu client chez Free avec de l’ADSL ? Ils font un sorte de NAT au sein de leur réseau, où une IP peut servir à plusieurs clients de souvenir) en même temps. En général dans le voisinage. Peu être que d’autres opérateurs ont une telle pratique mais je n’en suis pas sûr.

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+0 -0
Auteur du sujet

Nope, je suis chez Orange (enfin, Sosh).

Par contre, si je me souviens bien (à confirmer), la date du téléchargement indiqué n’est pas très éloigné de la date à laquelle Sosh à pris le relais sur mon ancien opérateur (Sfr).

Édité par FougereBle

Çà brille, c’est debout sur un tonneau, c’est une lampe !

+0 -0

Es-tu client chez Free avec de l’ADSL ? Ils font un sorte de NAT au sein de leur réseau, où une IP peut servir à plusieurs clients de souvenir) en même temps. En général dans le voisinage. Peu être que d’autres opérateurs ont une telle pratique mais je n’en suis pas sûr.

Il me semble que c’est justement Orange, et pas Free, qui fait ça, donc ça peut être une piste intéressante… (sinon +1 aux autres solutions d’enquête proposées)

The Game

+0 -0
Auteur du sujet

Je regarderais tout ça demain. J’aimerais cependant savoir, dans le cas où ce que dit @Renault est bien ce qu’il se passe, ce que je peux faire ?

Édité par FougereBle

Çà brille, c’est debout sur un tonneau, c’est une lampe !

+0 -0

Peut-être contacter ton opérateur pour en avoir le cœur net (avec le contexte) et leur demander (en leur donnant IP + port donné par Hadopi) s’ils peuvent certifier que ce port était associé à un autre client que toi ? Et avec ces données, contester l’avertissement (j’ignore la procédure mais ça doit bien être documenté quelque part)

Au pire ce n’est qu’un avertissement mais bon…

Édité par Amaury

The Game

+0 -0
Auteur du sujet

Oui, ce n’est qu’un avertissement, mais je me dit que si ça continue, ça peut aller plus loin. Autant savoir d’où ça viens dès maintenant et ne pas avoir de problèmes par la suite.

Çà brille, c’est debout sur un tonneau, c’est une lampe !

+2 -0

Pas de panique, ça m’est déjà arrivé deux fois (deux "premiers" avertissements à quelques années d’intervalle). :D

Ça ressemble à une erreur qui peut se produire lorsque l’opérateur doit répondre à l’Hadopi à la question : quel abonné internet avait chez vous cette IP à telle date ?. Si cela correspond au moment où ton abonnement a été mis en place, il peut y avoir eu une période un peu bâtarde pendant laquelle ce genre de requête retourne un résultat incohérent1. Free et Numéricable avaient déjà eu des problèmes similaires il y a quelques années…

Bref. Tu peux (devrais) changer la clé WPA de ton réseau Wifi et remplir le formulaire pour répondre à leur avertissement, et leur indiquer ta bonne foi.

  1. Montre-leur une capture d’écran ou autre de la configuration de ta box, qui montre que tu a bien sécurisé tes accès Wifi (c’est le défaut de sécurisation de connexion à internet qui est sanctionné par le dispositif… Oui, c’est débile…).
  2. Précise bien que tu n’es pas du tout utilisateur de logiciels de téléchargement en peer-to-peer.

Dans tous les cas :

  • C’est à eux de prouver que c’est bien toi qui télécharges (or c’est quasiment impossible).
  • 6 mois après l’avertissement et ta réponse/contestation (à laquelle ils ne répondront pas), la procédure sera très certainement abandonnée, d’autant plus si c’est un faux positif.
  • La loi des grands nombres est de ton côté. Que tu télécharges illégalement ou non (i.e. statistiquement, du simple fait que tu as reçu un premier avertissement), tu as à peu près :

    • 10% de chances de recevoir un second avertissement,

    • 0.03% de chances d’en recevoir un troisième,

    • et 0.001% de chances que tout cela finisse avec une contravention.

Il faudrait vraiment que quelqu’un soit mal intentionné ou que tu aies une poisse légendaire pour que ça finisse mal pour toi. Mais on ne sait jamais, remplis aussi une grille de Loto au cas où. :D


  1. Ça semble difficile à avaler ? Vous n’avez encore rien vu ! Dans un pays où Orange est indirectement implanté, on a constaté une fois, au boulot il y a quelques années, qu’un même numéro d’abonné à internet était utilisé pour authentifier une dizaine de "box" à travers le pays… Bon, ça m’étonnerait que ça se produise chez nous, mais vraiment : identifier un abonné internet à partir d’une adresse IPv4 et d’un timestamp, c’est pas une science exacte.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+3 -0

Es-tu client chez Free avec de l’ADSL ? Ils font un sorte de NAT au sein de leur réseau, où une IP peut servir à plusieurs clients de souvenir) en même temps.

FreeWifi donne une adresse ip localisée à Paris même si tu es à 500 Km de Paris.

C’est à eux de prouver que c’est bien toi qui télécharges (or c’est quasiment impossible).

Il vienne de le prouver avec le document qu’il a reçu, c’est à FougereBle de démontrer le contraire maintenant.

+0 -1

Il vienne de le prouver avec le document qu’il a reçu, c’est à FougereBle de démontrer le contraire maintenant.

A-312

Ils n’ont rien prouvé du tout : ils ont observé que telle IPv4 avait téléchargé un chunk d’un fichier surveillé à telle date. Ils n’ont absolument aucune preuve fiable que, derrière cette IPv4 à cet instant, se trouvait quelqu’un sur la box de FougereBle, en train de télécharger le fichier en question avec uTorrent, précisément parce que faire le lien entre cette observation et l’identifiant unique de FougereBle chez Soch n’est pas une opération fiable à 100%.

Jusqu’à ce qu’ils le prouvent (et qu’ils prouvent également que FougereBle est cette personne), FougereBle est présumé innocent, et la seule chose qu’il ait à faire est d’indiquer sa bonne foi ainsi que sa bonne volonté. Dans le pire scénario possible (et aussi le plus improbable), cela jouera en sa faveur.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+4 -0

Il me semble que les opérateurs partagent les IPv4 pour parré au manque prochain. Du coup ce qu’ils font c’est qu’ils remap les ports d’une IPv4 chez un autre client de façon que "ton" port 3455 (par exemple) sera mappé 80 chez l’autre client. Peut-être ça ?

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte