Influencer les résultats quand on googlise son nom

Je ne donnerais pas ma carte d'identité pour exécuter mon droit à l'effacement

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour,

Je suppose à l’avance que les réponses de ce message ne vont pas me plaire. Comment puis-je m’y prendre pour innonder le référencement en première page de Google sur mon nom ? Par quel site je commence, je veux dire quel site me permettrait d’être en première page et de cacher les résultats que je souaite ?

Bon vol,

A.

Édité par anonyme

+0 -0

Tu imagines bien que s’il existait une manière quelconque de faire ça, tous les sites de commerce s’engouffreraient dedans et Google se dépêcherait de l’empêcher.

En fait, c’est très exactement ce qui est fait en permanence : un jeu du chat et de la souris entre les agences de SEO et les moteurs de recherche.

Salut,

Si tu es une célébrité, tu auras probablement du mal à trouver comment occuper ton nom, mais autrement, tu pourras probablement le faire sans problème.

Commence par enregistrer un nom de domaine à ton nom. Ça coûte au pire 12 balles par an (sinon gratuit avec des services comme https://www.azote.org/, mais je ne sais pas si ça fonctionne aussi bien) et mets deux trois truc derrière, un portfolio très bref voire moins (ou plus si tu veux mettre plus). Un hébergement statique (pourquoi pas gratuit) et une page écrite à l’éditeur suffiront.

Pour que ta page statique soit initialement référencée, tu peux soit attendre (bien souvent ça suffit, je ne sais pas si Google scrute les listings de domaines enregistrés ou suit des domaines qui les référencent), soit aller ici : https://search.google.com/search-console/about?hl=fr

Sache qu’un nouveau nom de domaine, cependant, apparaît rarement dès sa création en haut des résultats de Google (sauf s’il concerne un terme rare et exact). En effet, Google lui assigne un score qui est au départ au minimum, qu’il fait monter progressivement (c’est une barrière aux attaques Sybil en quelques sortes, Tor fait quelque chose de semblable avec les nœuds). Il faut parfois attendre plusieurs mois pour ranker un peu quand il y au un minimum de concurrence.

Sur les mots-clefs génériques, ce qui influence le plus les résultats est la fréquence des clics (surtout, le taux de rebond = le résultat n’a pas suffi, l’utilisateur est allé voir ailleurs), mais sur des termes rares comme ton nom + prénom, le degré de correspondance.

Je pense que te créer un domaine de second niveau avec une page statique suffira pour apparaître en haut, si tu n’es pas connu, mais sinon, quelques sites qui rankent très (trop) bien sont : Blogspot (très exploité par les spammeurs), Github, Medium, Youtube, Wikipédia (n’essaie pas de te créer une page), Reddit (hors objet), certains forums actifs.

Voilà le fruit de mes quelques expérimentations et connaissances.

Bonne soirée,

Édité par r0anne

Commence par enregistrer un nom de domaine à ton nom.

Ça ne fonctionne pratiquement plus depuis quelques années. Maintenant, la pertinence du site (en particulier, son contenu et le nombre de sites qui pointent vers lui avec un lien qui a du sens) ont beaucoup plus de poids que le nom de domaine, déjà parce que c’est beaucoup plus facile à manipuler.

Typiquement, le site pro de ma mère s’est fait striker comme ça : à sa sortie, le nom de domaine pertinent suffisait à le monter dans le top 3, maintenant il est perdu au fond des pages de résultats, noyé par les pages linkedin d’homonymes, etc.

Auteur du sujet

Typiquement, le site pro de ma mère s’est fait striker comme ça : à sa sortie, le nom de domaine pertinent suffisait à le monter dans le top 3, maintenant il est perdu au fond des pages de résultats, noyé par les pages linkedin d’homonymes, etc.

SpaceFox

Je vais finir par me créer 10 homonymes. :ninja:

+0 -0

Typiquement, le site pro de ma mère s’est fait striker comme ça : à sa sortie, le nom de domaine pertinent suffisait à le monter dans le top 3, maintenant il est perdu au fond des pages de résultats, noyé par les pages linkedin d’homonymes, etc.

Son problème, ça doit typiquement être d’avoir des homonymes. Je n’en ai pas, ce sont des comptes sur des vieilles forges logicielles qui ressortent en premier (même sans contenu) :)

Il doit y avoir un seuil de comparaison qui s’enclenche, à partir du moment où un sujet est suffisamment googlé pour être comparé. Si le mot-clef (y compris un couple nom-prénom) est neuf, on ne doit pas avoir du tout les mêmes pondérations.

Ben à une époque, c’était pas un problème, le nom de domaine et un site un peu propre te suffisait à remonter devant les réseaux sociaux. Mais il a du y avoir des abus :(

(En ce qui me concerne j’ai max d’homonymes sur mon vrai nom ; avant on me retrouvait facilement avec mon pseudo… sauf maintenant qu’un crétin l’a pourri avec ses vêtements et son lancement foiré).

Au final, Google fonctionne presque comme les marchés dans la vraie vie : quand il n’y a pas encore d’acteurs en place, les gens se jettent dessus, puis après quelques mois, les gens ont leurs repères et il est beaucoup plus difficile de faire rentrer un nouvel acteur, sauf à proposer beaucoup mieux (et à bien communiquer).

Tu imagines bien que s’il existait une manière quelconque de faire ça, tous les sites de commerce s’engouffreraient dedans et Google se dépêcherait de l’empêcher.

SpaceFox

Cela à part, j’ai remarqué une sacrée recrudescence des résultats spams ces 2–3 dernières années, surtout sur les mots-clefs peu connus : j’en ai identifié plusieurs catégories :

  • Les sites qui copient presque à l’identiquer un autre site (cela a décru plus récemment, mais à une époque ça avait quand même tendance à fonctionner, surtout quand Google passait plus vite sur le site copié que le site d’origine, lorsqu’il avait beaucoup de contenu). Lorsqu’un site a tendance à chaquer d’identité (de nom de domaine principal), il est parfois difficile pour les algos de faire la différence.
  • Les sites qui traduisent d’autres sites (avec des traducteurs automatiques récents, de type ML) : c’est parfois redoutable.
  • Les sites qui ont des crawlers et agrègent le plus de mots-clefs « rares » et peu connus ensemble : c’est ce qui a dû émerger le plus ces derniers mois, et ils polluent sacrément bien quand un mot-clef n’est pas très connu, même si le contenu n’a pas de sens. Fidèles à leurs traditions, ce sont souvent des .TOP ou .XYZ…

Le truc que j’ai découvert le plus récemment, c’est le spam via des Google Forms publics, bref, ils se renouvellent sans cesse. À mon avis, c’est lié aux réseaux de connaissances se qui se sont formés ces dernières années en Asie, et plus particulièrement en Chine, qui a connu sa grande explosion du numérique ces dernières années et où l’information est difficile à contrôler, sur des sujets comme la sécurité ou donc le SEO.

Au final, c’est comme n’importe quel phénomène de société : le sujet reste entre les mains d’une poignée d’experts les premières années, puis il finit par sortir et se propager de manière plus ou moins lente ou brutale (par à-coups), souvent de façon un peu exponentielle. Ici, sa croissance était prévisible.

Bonne journée,

Édité par r0anne

Auteur du sujet

J’ai identifié quelques sujets/thèmes qui apparaissent en lien de ma recherche nom prénom (en 2–3ème page), je vais essayer de construire plus de contenu la dessus et voir comment Google réagit. :)

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte