Les Technologies

L’auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,

Je récemment j’ai validé ma troisième année d’études dans le domaine du développement informatique.
Il y a quelque chose dont on m’a fait me rendre compte et qui est très présent dans l’école dont beaucoup d’élèves sont victimes. Cependant, ce que les séniors du développement m’ont dit est que c’est quelque chose de normal pour des petits comme nous.

Je parle des préférences mais surtout des accroches aux technologies.

Je m’explique.
Récemment je cherchais une alternance. La plupart des offres étaient à destination des développeurs C# ou Java sous un environnement Windows.
Ces langages et l’environnement technique ne me plaisent pas pour des raisons de préférence personnels.
Je râlais beaucoup (beaucoup trop) en voyant ces offres car "l’environnement ne me plaîs pas".

C’est après de longues discussions avec mes proches que je me suis rendu compte que j’apportais BEAUCOUP trop d’importance aux outils et technologies utilisées.
Un exemple qu’on m’a dit c’est:

Un jour j’ai eu un super projet, super technologie, super challenge technique, super environnement technique. Cependant ce projet a été utiliser pour surveiller en masse la population d’un pays et tuer les opposant politique du gouvernement en place.

Sur le coup ça ne m’a pas fait tilter.
Dans la même période de je découvrais le GO dont je suis très vite (mal heureusement) devenus un fan boy.

C’est plus tard, quand j’ai réfléchi sur ce qu’on m’avais dit sur les outils utilisés pour les projets et aussi en discutant avec des fans boys du C# que j’ai compris.

Qu’est-ce que j’ai compris ?

J’ai compris que les languages de programmation utilisé n’étaient pas ce qui allait me rendre heureux, le challenge technique non plus, mais que ça serait un tout avec en plus l’équipe avec qui je travaillerai et le but du projet.
En prenant du recul sur le stage que je venais d’effectuer je me suis rendu compte que j’étais aussi déjà dans cette situation. J’utilisais un language que je n’appréciais pas particulièrement (Ruby) avec un framework qui me plaisait tout autant (Ruby on Rails) et un projet dont je n’étais pas fan. Cependant j’étais dans une équipe géniale et j’apprenais beaucoup de choses. J’étais quand même heureux dans mon travail stage.

On m’a fait me rendre compte que j’étais un fan boy de go quand je voulais en faire à tout prix dans tous les sens (je sais me servir d’un marteau, je vois des clous partout).
Et effectivement, j’ai au plus tôt pris du recul sur cette situation pour plusieurs raisons.
Une principale est que dans mon entourage je connais un fan boy de C# et Windows avec qui on ne peut absolument pas avoir de discussion. Par exemple, pour cette personne

Le seul intérêt du go est qu’il est maintenue par Google.

Windows c’est mieux parce que comme ça on connaît bien le system sur lequel l’application va tourner

Enfin, à chaque fois j’abandonnais au bout d’un moment la discussion et je ne voulais pas que les gens ne veuillent plus me demander de conseil car je ramenais tout aux technologies que j’appréciai.

De ce fait, maintenant, je pense avoir connaissance de cette accroche que j’ai eu sur les outils et technologies et je sens qu’elle est de moins en moins présente.

Je trouve que ce décrochement est une bonne chose pour avoir un esprit le plus ouvert possible et je pense qu’il est indispensable dans le monde du développement car très souvent des technologies meurts et naissent et, je pense, qu’il faut être prêt à tout moment à tout réapprendre dans une autre technologie qui est différente (pour diverses raisons).

Précision:
Tout ceci n’est que mon avis personnel, je ne juge ni les technologies, ni les gens qui les utilisent.
Ce n’est pas non plus pour dénigrer les fans boys qui, souvent, font connaitre ce qu’ils aiment.

+1 -0

Salut,

Je pense quand même qu’on est dans un domaine où on peut se permettre un minimum d’exigence. Bien sûr chaque personne a ses propres critères priorisés comme elle l’entend, mais je ne pense pas du tout que les choix technologiques devraient en être exclus. Surtout quand ça va à l’encontre des convictions personnelles.

Je sais qu’en tant que libriste je ne pourrais pas travailler dans un environnement Windows, de même qu’il y a des technos dont je ne veux pas entendre parler. Et ça ne me semble pas être une trop grande importance que j’y apporte, ça n’empêche pas d’avoir d’autres critères pour éviter les domaines « malsains » (armement, surveillance, finance, assurance, etc.).

Selon moi les technologies utilisées peuvent quand même avoir un rôle dans l’épanouissement de chacun, je sais que pour qu’il soit maximum il me faut du Python par exemple. Ce n’est pas être un fanboy, c’est seulement vouloir travailler dans un environnement qui nous plaît.

Salut,

Je rejoins l’avis d'@entwanne : être ouvert d’exprit et curieux, c’est (très) important, mais cela ne signifie ni accepter tout et n’importe quoi, ni ne pas faire valoir ses préférences.

Ne devient pas un poisson mort qui suis le courant sous le seul prétexte que tu as des convictions qui ne plaisent pas toujours. Savoir critiquer et s’opposer à des choix est également important. :)

#JeSuisArius

+0 -0

Bonjour pyoroalb,

Bien venu dans la vie réelle ! Si tu es joueur de go, tu as de la chance : Les techniques du go sont utiles quand on veut prendre du recule sur sa vie professionnelle. "Suis-je partie dans le bon sens ? C’est perdu de ce coté du go bang, je prends position ailleur ou je m’enferme ? Je pose ma pierre sur la 3 ème ou 4 ème ligne ? (Trop ambicieux ?) …

En tant que vieux, développeur, puis chef de projet, puis expert, puis "encoreAutreChosePlusieursFoisDeSuite", qui est encore passionner par la technique, je peux uniquement te dire que l’objectif que tu devais chercher, est de prendre du plaisir dans ton travail. Tu vas y passer (au moins) 8 heures par jour ouvrée … voir plus. Alors, n’y va pas en reculant chaque jour.

Comme le dit entwanne, tu es dans un domaine ou tu as le choix (si bien sûr tu es d’accord pour habiter une grande ville, ou déménager).

Si j’étais toi, je me fixerai mes critères pour un choix de boulot (avec des priorités). et je choisirai mon job en fonction de ces critères … et comme toi tu es jeune, tu n’es pas obligé de rester dans le même job, tu peux changer (tous les 2 ou 3 ans) rien que pour voir si l’herbe est plus vertes ailleurs.

Enfin, c’est le conseil que je peux te donnéer. Pour le restant, découvre par toi même, plante toi, trouve des solution, progresse, fait au mieux, …

Cordialement.

Édité par Dedeun

+1 -0
Auteur du sujet

Merci pour vos réponses.

Je suis d’accord sur le fait qu’il ne faut pas non plus aller à l’encontre de ses convictions. Et je comprends bien l’avis de @entwanne. Comme le dit @Taurre je ne pense pas non plus que l’extrême inverse soit une bonne chose.

Ne devient pas un poisson mort qui suit le courant sous le seul prétexte que tu as des convictions qui ne plaisent pas toujours.

Mais effective, avant j’étais dans l’extrême, je m’accrochais aux technologies comme un rocher s’accroche à une moule

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte