Vim

Vous avez souvent entendu parler de Vim et vous souhaitez apprendre à utiliser cet outil ? Vous voulez perfectionner votre usage de ce logiciel ? Si oui, vous êtes au bon endroit !

a marqué ce sujet comme résolu.

Tout le monde se secoue ! :D

J’ai commencé (il y a 6 heures) la rédaction d’un tutoriel au doux nom de « Vim » et j’ai pour objectif de proposer en validation un texte aux petits oignons. Je fais donc appel à votre bonté sans limites pour dénicher le moindre pépin, que ce soit à propos du fond ou de la forme. Vous pourrez consulter la bêta à votre guise à l’adresse suivante :

Pour le moment je n’ai fait qu’une petite introduction ainsi qu’une partie du plan (les deux dernières parties seront plus fournies dans l’avenir).

Merci !

+5 -0

Hey !

Ça serait cool comme tutoriel mais ça risque d’être long.
Je peux peut-être te donner un coup de main ?

+1 -0

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

Vim

J’ai écris le chapitre d’introduction, il est volontairement court pour aller rapidement à la partie où l’on édite des fichiers. J’espère que cette introduction vous plaira, bonne lecture ! :D

Merci d’avance pour vos commentaires.

+0 -0

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

Vim

J’ai écrit le chapitre d’installation pour la plupart des OS, en espérant que ce soit assez détaillé sans être trop long. :)

Merci d’avance pour vos commentaires.

+1 -0

Ca me paraît bien. Même si vraiment, je doute que l’installer depuis les sources présente un intérêt : comme il vient d’Unix, il est présent sur tous les systèmes Unix-based :3

Je suis tombé là dessus ce matin. Je me permets de poser ça là car je me dis que ça pourrait intéresser des gens : How I’m able to take notes in mathematics lectures using LaTeX and Vim

+1 -0

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

Vim

J’ai écrit le premier chapitre sur l’édition de fichier, bonne lecture pour ce weekend !

Merci d’avance pour vos commentaires.

+0 -0

Salut,

J’ai survolé très rapidement le tout début.

Je pense que toute la partie "Introduction" devrait être réorganisée :

  • historique : plutôt en annexe ou supprimé, ce n’est pas spécialement utile ni une motivation pour apprendre à utiliser le logiciel ;
  • comparaison avec Emacs : idem en annexe ou supprimé, si la personne ne connaît pas, ça ne sert à rien (sauf s’il y a des arguments pour fuir vim pour emacs ou réciproquement, mais ce n’est pas le cas) ;
  • nano : personne ne se sert sérieusement de ce logiciel comme éditeur de texte principal à ma connaissance, pourquoi en parler tout court ?
  • "pourquoi utiliser vim" : les arguments principaux devraient être en introduction, pour motiver les lecteurs à continuer s’ils ne savent pas encore s’ils devraient apprendre à utiliser vim !

Il y aussi des imprécisions dans cette partie :

  • " cette époque, en 1991, les ordinateurs ne disposaient pas d’interface graphique comme nous les connaissons aujourd’hui." alors si, les ordinateurs avec interface graphique existent pour le grand public depuis le milieu des années 80. Je conçois que ça ne soit pas répandu partout et pour tous les usages, mais on est pas à l’âge d’or de la console pour autant.
  • "Nano est un autre éditeur de fichier qui est plus utilisé par les débutants." Un débutant ferait mieux de de servir de son éditeur de texte préféré plutôt que de chercher à utiliser un truc aussi spartiate… "Nano reste très populaire par sa simplicité d’utilisation et est préinstallé sur beaucoup de systèmes." Je ne crois pas que nano soit très populaire. C’est juste qu’on parle de lui parce qu’on est presque sûr qu’il est installé.
  • "Vim est un outil très répandu." pas si répandu que ça ;)

Merci pour tes retours Aabu.

Notamment pour les imprécisions. Bien que je sois du siècle dernier, j’étais trop jeune pour connaitre l’informatique.

Pour la partie introduction je te rejoins. J’ai repris ce plan que je voyais beaucoup pendant mes cours à l’école parce que je ne savais pas trop quoi mettre. Je retravaillerai dessus.
La partie de comparaison avec Nano et Emacs m’a semblé nécessaire par mon expérience à l’école. Beaucoup d’autres élèves essayent absolument tout sans approfondir et s’arrêtent sur les préjugés et la moindre difficulté.
Je préférerais le garder, est-ce que tu penses qu’en annexe ça aurait plus sa place ou bien c’est vraiment inutile (auquel cas je supprimerai cette partie) ?

Je n’ai pas beaucoup d’expérience dans le domaine de l’informatique de ce fait je n’ai pas encore la réalité des outils utilisés par les développeurs professionnels.

Merci beaucoup, je vais adapter avec tes remarques.

+0 -0

Je dirais que vim est très répandu dans une certaine culture de l’info.

Pour avoir beaucoup bossé avec des unixiens qui font du C ou du C++, dans ma vision des choses, c’est utiliser autre chose que Vim ou Emacs qui est exceptionnel.

Je pense toutefois qu'on s’en fout un peu. On peut se contenter de dire que oui, Vim est pas mal utilisé, y compris dans le milieu pro.

+1 -0

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

Vim

Le chapitre des registes est arrivé. Il y a aussi d’autres petit changements minimes dans d’autre partie.

Merci d’avance pour vos commentaires et bonne journée à vous !

+0 -0

@pyoroalb: Emacs est un outil de développement, modulaire, apprécié par les personnes créatives. Ce n’est à mon avis, qu’un éditeur de texte extensible, sauf que chacun peut définir (ou re-programmer) l’interface utilisateur, voire développer de nouvelles interfaces de programmation (pour automatiser ses opérations). En bref : votre propos ne caractérise pas ce qu’est Emacs, en induisant le lecteur en erreur. Effectivement, dire qu’il s’agit d’un programme Lisp tout personnalisable ne favorise pas tellement la compréhension. Idem en affirmant à tort qu’il s’agit d’un environnement de développement, complet. Enfin, la notion de « plugin » n’est pas vraiment valable pour Emacs : les « packages », en fait, cela peut comprendre du code, des bibliothèques, des extensions.

@pyoroalb: Enchaîner les opérations quasi spontanément avec fluidité semble être ce qui motive le plus les Vimmers. Cela permet de réduire les opérations répétitives, et se recentrer sur les tâches à réaliser (la charge mentale est atténuée par l’apprentissage, moins d’attention est sollicitée), en ayant un sens. Une interface graphique mobilise beaucoup la vue et requiert nécessairement des connaissances ; la souris sert essentiellement de pointeur, afin de déclencher des événements. Caser tout cela dans un espace et trouver une cohérence dans l’organisation n’est pas facile (c’est l’ergonomie) sans compter qu’on ne peut pas augmenter les fonctionnalités (ou alors, en faisant usage des macros, ou bien il faut intégrer de nouveaux modules).

P.S.: L’interface graphique d’Emacs est vraiment mal foutue, et c’est vraiment dommage.


Références

+1 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte