« Seuils », Writober (a.k.a Inkober mais en textes) 2021 en un texte unique

a marqué ce sujet comme résolu.

Aujourd’hui, un texte bien pénible à écrire, car je n’arrivais pas à obtenir un rendu qui me convenait. Je ne suis toujours pas très satisfaite de la version actuelle, mais à un moment il faut dormir, alors voici Vague scélérate.

Pour le reste, j’ai l’impression que tu vas bien t’arracher les cheveux à la réécriture ^^

Je mettrai une perruque.

+1 -0

Et aujourd’hui, c’est l’horizon des évènements.

Allez @Lisa Refur ! Me lâche pas ! On est bien parti, on peut y arriver ! En plus on veut lire la suite ! Je veux savoir où ils vont atterrir les deux, et comment t’as fait le lien avec le thème !

+1 -0

Coucou ! Pas de panique, pas de panique, je n’ai pas lâché le rythme… par contre ma connexion m’a lâchée hier, et donc je poste les deux chapitres d’un coup. Ce sont les deux chapitres les plus longs depuis le début, et il va falloir que je me calme, parce qu’à un moment je ne pourrai plus tenir le rythme… Pour le 08 c’était prévu, mais la longueur du 09 me surprends moi-même, pourtant il ne s’y passe pas tant de choses que ça. Peut-être que j’y ai mis un peu trop de descriptions ?

Si mes calculs sont exacts, nous n’en sommes pas au tiers du writober 2021, et j’ai déjà écrit autant (en SEC) que pendant toute l’édition 2020…

Sans plus attendre, voici :

08 - Laissez entrer les monstres
09 - L’horizon des évènements


@Moté Des détails sur tes textes demain, promis !

+2 -0

Aujourd’hui est donc le jour où je craque et n’arrive pas à écrire :( C’est la suite logique du déclin des derniers jours, et malheureusement probablement un arrêt complet de ma motivation, et un échec cuisant de mon objectif.

+0 -0

Aujourd’hui on revient à des volumétries un peu plus normales, avec un chapitre qui n’est pas mon préféré, mais qui fait à peu près le job : Bibliothèque de l’Entre-Monde.


@Moté Oh non, c’est trop triste :(

C’est normal d’avoir un coup de mou, l’exercice est long et frustrant, parce qu’écrire 31 bons textes de suite – même écrire 31 textes corrects est quelque chose de presque impossible. L’échec fait partie de l’exercice : savoir passer outre une baisse de motivation, un manque d’inspiration, et continuer à s’exercer sur quelque chose qui permet de rebondir.

Je vais avec une égoïsterie infinie citer mon propre exemple (parce que c’est le seul que je connaisse, mais chut) (ah non, dans ce cas précis il y a aussi celui du renard, mais il ne devrait pas être très différent du mien, en tous cas je ne pense pas que ça soit le cas). Si tu regardes ma liste de texte de l’année dernière, tu as quand même une bonne majorité de trucs très moyens, et quelques textes absolument illisibles et tout juste bons pour la poubelle, et pourtant je trichais à choisir mes sujets moi-même. Et pourtant, deux de mes textes préférés de la série, c’est Avant que ne soient la veuve et l’orphelin, qui était en plein milieu de la série, et E.L.S.A, qui était carrément le dernier. Donc, oui, une baisse de régime, ça arrive, ça prouve qu’on est humains et qu’on ne peut pas être tout le temps à fond. Mais l’exercice permet de se prouver à soi-même (en tous cas il me l’a prouvé à moi) qu’on peut écrire de la grosse merde plusieurs jours de suite et ensuite écrire un texte dont on est fier, que l’on va avoir envie de reprendre au propre.

Paradoxalement, mon idée de cette année (écrire un long texte découpé en chapitres) m’aide à éviter le manque d’inspiration, mais si à un moment avant la fin du mois j’en ai assez de mes personnages, ça va faire très mal.

D’ailleurs, à propos de tes textes :

  • Vague Scélérate : J’aime bien l’idée – dans le genre sinistre, mais j’aime bien quand même. Je trouve que le traitement aurait pu être plus clair, en particulier sur ce à quoi s’attendaient les différents protagonistes, mais rien qui ne puisse pas être corrigé.
  • Laissez rentrer les monstres : J’aime beaucoup ! Il y a un côté joyeux, lumineux et quelque part apaisant dans cette tranche de vie, c’est très agréable à lire.
  • L’horizon des évènements : Tu retombes dans le sinistre (entre cette tendance et ton message du jour, ça m’inquiète un peu, prends soin de toi, hein !) mais l’idée peut fonctionner.

Dans tous les cas, si je peux me permettre de donner mon avis, je trouve que tu gagnerais à travailler la clarté. C’est peut-être parce que je lis tes textes tard le soir en étant fatiguée, mais j’ai souvent un peu de mal à comprendre où tu veux en venir (j’ai carrément planté devant le paragraphe presque en double de l’horizon). Mais le fond, les idées sont bonnes, et c’est le principal. Ce n’est que mon avis, tu peux en faire ce que tu veux (y compris l’ignorer avec le plus grand mépris si c’est ce qui te fais plaisir !).

+0 -0

Je suis fatigué, je lutte pour trouver des idées, et je commence à écrire tard en essayant d’écrire vite ppur pouvoir aller me coucher et que ça ne me prenne paq trop de temps, il y a bien évidemmenr des problèmes de clarté ^^ Ce sera tout ça à retravailler plus tard à coups de grosses réécritures, plus au calme.

Faut pas s’étonner du sinistre, c’est plus facile de faire de l’émotion comme ça ! Puis bon, j’ai joué dessus sur L’horizon des évènements.

+0 -0

Pour mes retours sur tes chapitres 8 et 9. Globalement, j’apprécie de voir l’histoire progresser doucement. Un bémol sur Laissez entrer les monstres, je ne suis pas sûr que tu aies réussi à faire ressortir ce que tu avais en tête. J’ai également un peu de mal avec Aya qui tombe du ciel. Après l’entité bizarre d’avant, c’est déjà un 2e presque deus ex machina qui arrive. J’espère qu’on aura des explications plus tard sur les pourquoi ^^ J’espère aussi qu’il n’y aura pas trop un effet « de bric et de broc » à la fin, sur la globalité du roman.

Je me garde la bibliothèque pour ce soir !

Et sinon, je zappe le thème d’aujourd’hui également, que j’aime pas, et je testerais celui de demain.

+0 -0

Le thème du jour était sans doute le plus inintéressant de la liste, je l’ai juste calé en prétexte, vous êtes prévenus.

le commentaire de @Moté ci-dessus me laisse penser que mon effet semble à peu près bien dosé, et que donc la scène qui arrive dans le chapitre Jumanji spatial tombe à point nommé.

Au fait, est-ce que vous aimez les dialogues ?

+0 -0

On attaque le corps de l’histoire : fin les préambules, questions et introductions, place aux nœuds, résolutions et explications !

Le chapitre du jour était compliqué à écrire même s’il n’est pas très long, parce que contrairement au précédent, c’est principalement un monologue intérieur, dans lequel il faut que je donne des informations au lecteur mais sans faire étalage artificiel. C’est très compliqué à gérer, et je ne suis pas sûre d’y être arrivée correctement et de façon naturelle, dites-moi ce que vous en pensez !

C’est à lire dans La porte des étoiles.

+1 -0

Est-ce que je poste à pas d’heure parce que je viens seulement de finir le chapitre le plus difficile (et de loin) à écrire ?

Oui. Et c’est Autoroute pour l’Enfer

D’ailleurs, il est probablement assez difficile à lire aussi. Vous êtes prévenus.

J’espère ne pas avoir été trop caricaturale ? Dites-le en commentaire, s’il vous plait !

+1 -0

Est-ce que j’ai oublié de publier le texte d’hier soir ? Oui. Honte, honte et re-honte !

C’était Chamane et croquemort (selon l’orthographe moderne-d’il-y-a-31-ans) et c’est un passage intermédiaire un peu plus léger pour respirer après le chapitre précédent.


@Moté Tu as définitivement abandonné ? :(

+1 -0

@Lisa Refur : oui, en vrai ça me fait du bien, je suis crevé et je me mettais trop de pression. En plus de cela, j’ai pas mal de taff pour mes projets scolaires, donc la conjoncture tombe mal. Je suis quand même un peu triste, mais je ne me sens pas de me relancer dans la suite.

Mais il faut que je te fasse d’autres retours ! Je continue de te lire soigneusement :)

+0 -0

Hello ! Hier j’ai lu les 3 chapitres que j’avais en retard.

J’ai beaucoup apprécié la porte des étoiles, sans savoir trop pourquoi. Sans doute parce que Isis se pose les questions que j’ai envie de lui crier depuis un moment ?

Autoroute des enfers, honnêtement, bof. Je l’ai effectivement trouvé assez caricatural, mais je ne peux pas te dire si c’est influencé par ton avertissement à priori. Je ne pense pas avoir ressenti l’émotion que tu essayais de nous faire ressentir, en tout cas, j’attendais surtout la suite.

Pour ce qui est de chamane et croque-mort, je ne sais pas quoi dire. C’est une petite pause, quoi. Envie de lire la suite, moi.

+0 -0

J’ai écris un chapitre, j’ai commencé à le corriger, et j’ai trouvé une énorme incohérence avec ce qui précédait et qui cassait la suite… donc pas de chapitre aujourd’hui :(

C’est ici que je me prends à mon propre piège : avec des nouvelles indépendantes, j’aurais pu laisser passer et attaquer la suite, mais là c’est impossible.

+0 -0

Je ne vous ai pas oubliés, je teste juste le partage le lendemain matin, pour voir si ça passe mieux.

Voici donc venir L’ile des morts, là encore selon une orthographe qui a plus de trente ans mais que le correcteur du navigateur ne semble toujours pas connaitre (de même que celle du mot « connaitre »), un texte extrêmement joyeux, vous vous en doutez bien.

+2 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte