Amour au travail

a marqué ce sujet comme résolu.

Une personne de ma boite me plaît énormément, en effet, je n’ai jamais ressentit d’attirance pour le genre masculin mais cette personne en particulier me fait ressentir beaucoup d’émotion et me plaît énormément. Il a un style qui ne fais pas trop de doute (cheveux bouclé après permanente, vernis, boucle d’oreille) des signes qui ne trompent pas. Le problème étant qu’il a l’air introvertis et que je le suis tout autant voir plus et très timide. Je ne sais pas comment l’aborder et essayer de lui faire comprendre mon désir de sortir de cette relation pro pour entamer une relation perso qui débouchera peut-être vers autres choses ?

LS

Salut.

C’est souvent risqué de s’attacher à quelqu’un qui se trouve dans le même espace de manière contrainte (travail, formation, etc.) aujourd’hui. Il est courant aujourd’hui que les relations, quand elles ne durent pas que quelques mois, durent souvent moins de 4 ans (même si le travail était le premier lieu de rencontre amoureuse pour les Français au siècle dernier, mais on pratiquait encore beaucoup plus le mariage et la population était moins urbaine par ex.) et si jamais tu veux tenter quelque chose, assure-toi de savoir gérer la situation si jamais tu te retrouves avec ton ex dans l’open space d’à côté, ou si tu te prends un refus (c’est probable).

Déjà, si tu veux vraiment tenter quelque chose et si tu le peux, il peut être pertinent de vérifier s’il est en couple ou non (regarder sur Facebook, Instagram, éventuellement avec le nom pour le premier et le numéro de téléphone pour le second). Ou de demander des infos sur sa situation à un autre collègue qui le connaît mieux, par exemple.

Essaie de faire connaissance avec cette personne amicalement, déjà, si jamais tu veux t’intéresser à elle. Pose-lui des questions sur ses centres d’intérêts, ses passions, ses films livres jeux préférés, son quartier, sa famille, etc.

Si jamais le courant passe, ben tu peux chercher à aller plus loin ensuite, mais en prenant conscience que c’est forcément risqué, etc. et ne fais pas de proposition amoureuse à une personne qui travaille dans le même espace que toi sans avoir déjà sympathisé avec elle, sérieusement…

Considère aussi et surtout que tu peux éventuellement chercher à rencontrer des gens par d’autres moyens (bar, sites de rencontres, associations, etc.).

Bonne soirée

Je plussoie les très bons conseils de Zeste de Savoie.

De façon générale, quand on est intéressé, il faut se rapprocher de l’autre pour en savoir plus sur elle ou lui et savoir s’il y a moyen ou pas…

et ne fais pas de proposition amoureuse à une personne qui travaille dans le même espace que toi sans avoir déjà sympathisé avec elle, sérieusement…

Oui. Mille fois oui. Une proposition amoureuse peut mettre certaines personnes très mal à l’aise, et le lieu de travail est un endroit particulièrement dangereux où tenter de séduire quelqu’un. Outre risquer de mettre quelqu’un durablement mal à l’aise ou angoissé, il y a toujours le risque que l’autre personne ressente la chose comme du harcèlement sexuel, à tort ou à raison (mais possiblement à raison quand le « séducteur » ne se rend pas compte des limites et est en fait un gros forceur). Et là, c’est des conséquences destructrices pour lui mais aussi pour toi… bref, pas d’interdit absolu mais il faut développer une sympathie en béton avec la personne d’abord, et être conscient que c’est danger zone+++.

Pour faire avancer votre relation autrement, le classique est de proposer d’aller prendre un verre après le boulot. Tu peux aussi manger avec un midi en dehors du bâtiment, dans un petit resto. Si vous avez des centres d’intérêt commun, tu peux lui proposer de faire quelque chose qui tourne autour (faire une partie de jeu, aller voir un match, visiter les châteaux du 13e siècle en Bourgogne…)

+5 -0

Un autre détail qui ne me semble pas avoir été mentionné : es-tu amené à collaborer ou communiquer avec cette personne dans le cadre pro ou bien fait-il partie d’une équipe totalement étrangère et étanche par rapport à la tienne ?

Il faut bien se rendre compte que s’il se passait quelque chose et que ça se soldait par un échec/refus, cela serait déjà pénible si vous devez vous croiser tous les jours au bureau, mais même dans le cas où ça se passerait bien, maintenir deux relations parallèles et étanches avec une même personne (relation personnelle, pas forcément amoureuse d’ailleurs, et relation au travail) est juste impossible, et à moins de vraiment très très bien connaître la personne et d’être bien droit dans ses pompes en tant que pro, la relation au boulot peut pourrir celle personnelle ou inversement, et le plus probable est de carrément nuire, non seulement à votre qualité de vie, mais également à celle de votre travail.

Pour bosser en étroite collaboration avec un de mes meilleurs amis, je peux te garantir que c’est parfois hyper difficile de rester vraiment pro au boulot (ne pas balancer de vanne qui va trop loin — par rapport au contexte pro — pour le taquiner mais qui peut "faire peur" aux autres collègues), et de ne pas ramener des reproches du boulot dans le cadre perso. Et c’est pour ça que j’ai dû très longuement réfléchir avant de le recruter, à tout bien peser, et ça se passe très bien (les collègues hors de l’équipe parlent de backend bromance… Ce que je vois comme un signe que ça fonctionne bien) mais ça me demande un effort de recul constant, alors je ne conçois même pas que ce soit jouable pour une relation amoureuse/intime.

Attention, donc. Si tout le monde dit que c’est un red flag, ce n’est pas sans raison. ;)

+4 -0

Hello,

Pour surenchérir, j’ai eu deux relations (avec deux meilleurs amis) que j’ai rencontré au bureau.

Clairement, je te déconseille fortement et ceux même si nous avons vécu des moments fort et que c’était de belle amitié.

Principalement par ce que faire la distinction complète entre pro et perso n’est pas possible. Même si vous pourrez faire des efforts pendant les temps de crise selon la gravité de la situation, ça peut devenir un jeu dangereux… Les émotions sont parfois difficiles à contrôler mais on attend de vous d’être professionnelle au travail.

Derrière, si tu vois déjà cette personne 35 à 40h / semaine, tu n’auras peut-être pas forcément envie de le voir en plus dans les autres moments (même si ça dépend du degré d’amitié)

Pour finir, si tu rencontres des périodes difficiles au travail (et Dieu sait qu’il peut y en avoir), vous risquez d’en parler même en dehors du travail et donc au final de ne jamais décrocher (ce qui peut à mon avis, augmenter le risque de burn-out).

A titre d’exemple, avec la première relation, on arrivait à faire en sorte de ne jamais parler du travail et on ce croisait dans les locaux mais on ne travaillait pas ensemble. Limite, on faisait comme si on ne ce connaissait pas justement pour mieux profiter des moments après le boulot.

Par contre avec la deuxième personne, c’était un cauchemar, on travaillait parfois ensemble, même bureau, on se parlait h24 et même en dehors du travail : On était plongé dedans et c’était le principal sujet de conversation. Super-déroutant est sûrement la raison qui a faits qu’un moment, j’ai juste pété un plomb et suis parti.

A bon entendeur.

+1 -0

Je suis d’accord avec ce qui est dit au-dessus, et je voudrais apporter quelques précisions :

  • Le vrai problème, c’est de travailler ensemble. Si vous êtes dans des équipes différentes et étanches, ça ne devrait pas changer grand-chose par rapport à si vous étiez dans deux entreprises différentes1. Conséquence : c’est un cas qui peut très bien se passer, sans réfléchir je compte au moins 3 couples stables (> 4 ans) dans ce cas dans mon entourage proche.
  • Rien n’oblige à prioriser l’entreprise. Tu peux tout à fait te lancer dans une relation (amicale, amoureuse) avec un collègue et que l’un d’entre vous change de service ou d’entreprise si la relation devient trop difficile à gérer.

  1. Exception si l’entreprise va mal. Les pays où la sécurité sociale, la retraite etc. Sont gérés par l’entreprise (comme les USA) interdisent souvent les couples mariés pour cette raison : ça évite qu’en cas de défaut de l’entreprise, le couple entier se retrouve sans rien.

Salut,

J’appuie le point de vue de @Zeste de Savoie : commence par essayer de le connaître, en lui posant quelques questions, sur ses centres d’intérêts, sur quoi il travaille, etc. Si tu es amené à le croiser, profites aussi des circonstances pour lancer une conversion (un projet en commun, un collègue qui fait les présentations, etc.). En fonction de comment cela se passe, tu verras progressivement si le courant passe ou pas et si tu peux développer la relation.

+1 -0

J’en profite aussi pour insister sur le point de ne pas tenter de le séduire sur le lieu de travail mais de d’abord essayer de le rencontrer dans un autre cadre (et s’arrêter là si ça n’est pas possible).

Au travail il risquerait de se sentir très gêné (d’autant plus s’il est introverti) voire se sentir obligé de répondre favorablement à tes attentes car il n’aurait pas d’échappatoire (quand ça devient gênant au bar, la personne peut simplement partir, au bureau c’est plus compliqué).

Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte