Graine d'Utopie

Espoir à l'état pur, sans colorant, ni conservateur

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Image de présentation

Bonjour à tous les zesteurs !

Plusieurs e-amis et moi-même inaugurons aujourd'hui un journal libre et libriste. Le blog n'a pas de domaine déterminé, tous les thèmes seront progressivement abordés peu à peu, qu'il s'agisse de la géopolitique, de l'histoire, de la géographie, de la musique, de la culture, etc.

En savoir plus sur le projet

Genèse

Nous avons vu la situation nationale et internationale se dégrader peu à peu dans tous les domaines : le chômage, la crise, le manque de croissance, la montée du FN, la loi sur le renseignement, les problèmes écologiques, etc. Le phénomène le plus notable était bien sûr la montée du pessimisme qui a l'air de gagner inexorablement du terrain.
Que faire ? Nous avons choisi de semer dans cette terre ravagée une graine d'espoir, d'optimisme, de confiance. Notre journal était né.
Pour en savoir plus sur nos motivations et notre orientation politique, lisez le manifeste du journal.

Généralités et avancement

Comme dit dans l'introduction, nous venons à peine d'inaugurer le blog avec une demi-douzaine de rédacteurs plus ou moins actifs et nous avons plus d'une dizaine de billets en réserves. La plateforme Web est tout à fait au point.
L'organisation du blog est consensuel et anarchique. Le journal donc est sans hiérarchie et chacun peut y faire entendre sa voix.

Objectifs

Comme dit plus haut, nous souhaitons défendre les vraies valeurs démocratiques, et sauvegarder l'optimisme. Nous ne visons aucun public en particulier, car nous souhaitons parler à tous : par conséquent, les billets seront accessibles autant au niveau du fond que de la forme.
Nous cherchons à susciter un débat constructif et enrichissant pour tous, quelquefois à travers l'humour, d'autres fois avec sérieux et exactitude.

Voilà à peu près les bases sur lesquelles nous avons fondé ce journal collaboratif, libre, et élevé en plein air ;) . Assez parlé, découvrez maintenant le blog par vous-même: http://grainedutopie.eu/ . Surtout, commentez et diffusez, c'est grâce à ces deux actions que nous pourrons toucher plus de monde ! Merci à tous.

Édité par Dwayn

90% of teens today would die if Facebook was completely destroyed. If you are one of the 10% that would be laughing, copy and paste this to your signature.

+6 -1

Heyo ! Juste un petit coucou pour me signaler en tant qu'auteur et cofondateur de Graine d'utopie ! :) Vous pouvez également retrouver Qwerty sur Zeste de Savoir, qui s'est occupé de toute la partie dynamique du site.

Je vous souhaite à tous une bonne visite, en espérant vous prendrez plaisir à nous lire. ;)

+1 -1
Banni

L'esprit "Je suis Charlie" dans toute sa splendeur… Sérieusement , j'ai l'impression de lire de la gnognotte bien-pensante sorti tout droit du discours du PS. Défendons Charlie Hebdo pour défendre la liberté d'expression et la démocratie, alors que ce canard de 68ards puants tapinait pour le pouvoir en place depuis des années et n'avait plus rien de satyrique ou de drôle, je dirais même qu'on était pas loin de la connerie pure, d'ailleurs Charlie ne faisait plus rire personne puisqu'il était au bord du dépôt de bilan avant les attentats.

Et évidement, en bons chantres de la liberté d'expression et de l'unité ,vous êtes contre la haine, l'extrémisme, le FN, les frontières, blabla alors que le nationalisme, la religion, le pessimisme et la haine représente des opinions tout aussi défendables que les vôtres. Pas de liberté pour les ennemis de la liberté, c'est bien connus.

nous sommes les citoyens d’un même pays, d'un même monde, et d’une même patrie : l’humanité. Nous voulons une coopération mondiale dans un esprit de construction.

C'est complètement idéologique : youpii on se prend tous par la main , on danse, on enlève les frontières, les gouvernements et l'argent et on vivra au paradis. Ça ne vous viendrait même pas à l'esprit de penser que votre monde idéal pourrait être un enfer pour d'autres. Il n'y a qu'en Occident qu'on est castré intellectuellement comme vous l'êtes. Allez donc proposez vos opinions sur la liberté et la justice au Moyen-Orient ou en Asie, on vous rira plus souvent au nez qu'on ne vous soutiendra.

Toujours à chercher le malheur à des milliers de de kilomètres, oh le pauvre raïf badawi, oh les pauvres musulmans de Birmanie alors vous passez peut-être à coté d'un SDF tous les matins sans même lui jeter un regard et que vous ne connaissez même pas vos voisins de paliers.

Bref, pour moi vous êtes dans la ligne socialo-mondialo-républicarde qui laisse pourrir la situation depuis tant d'années.

Relisez-vous :

Néanmoins cette dernière est encadrée par le droit positif (la loi) et le droit naturel (la morale).

C'est contradictoire. La loi réprime des crimes et codifie les droits, je vois mal en quoi ça peut être positif (ou négatif). Et je vois mal en quoi la morale peut être un "droit naturel" étant donné qu'elle est totalement subjective.

Bref, je sais pas pourquoi je continue d'écrire puisque vous, vous savez ce qui est bon pour l'humanité et que vous me considérez comme un réactionnaire aigri au vu de mes diatribes.

+5 -12

C'est contradictoire. La loi réprime des crimes et codifie les droits, je vois mal en quoi ça peut être positif (ou négatif).

macadoum

Un peu de wiki ne fait jamais de mal : droit positif.

Ce n'est pas l'auteur qui invente ces termes, ni même une appréciation personnelle de sa part, juste du français.

Je ne reviens pas sur le reste, pour des raisons évidentes.

+5 -1

@macadoum : à vrai dire, l'esprit Charlie nous a laissé un goût amer. Ce mouvement ressemblait plus à de la récupération politique par des hypocrites et à un moyen de se donner bonne conscience plutôt qu'un véritable remise en question.

Nous ne faisons ici que lister les différents événements qui on contribué à notre questionnement sur plusieurs aspects sociétaux qui font partie de notre vie.

Concernant le point sur l'humanité, ce que trouve complètement idéologique : sache que c'est peut-être chez nous autres, occidentaux castrés intellectuellement que justement, les gens sont les moins humains. Et je te prie de bien garder pour toi tes jugements quant à nos voisins de palier.

Bref, en essayant de te rendre « original », genre moi je suis pas naïf, je vais au-delà des sentiers battus, bah tu te ridiculises, mais comme tu le dis toi-même, c'est ton avis et nous nous efforçons de le respecter.

À moins que ça ne te paraisse trop « gentil » de te faire respecter par nous.

+1 -0
Auteur du sujet

Bref, je sais pas pourquoi je continue d'écrire puisque […] vous me considérez comme un réactionnaire aigri au vu de mes diatribes.

macadoum

Je vois que tu es assez lucide pour te rendre compte que ton acide philippique n'est rien d'autre qu'un discours haineux. Comme l'ont dit les personnes avant moi, tu nous attribue des partis pris qui sont tout à fait faux. Quelques exemples :

L'esprit "Je suis Charlie" dans toute sa splendeur… Sérieusement , j'ai l'impression de lire de la gnognotte bien-pensante sorti tout droit du discours du PS.

macadoum

Personnellement, dès les attentats, j'ai décrié cette manipulation de masse qu'a été l'esprit dit "du 11 janvier" ; les sommes versées au journal après les attentats sont scandaleuses, je suis d'accord sur ce point-là. Autrement, je suis loin de voter PS et j'ai foi en l'humanité, contrairement à toi.

Et évidement, en bons chantres de la liberté d'expression et de l'unité ,vous êtes contre […] la religion.

macadoum

Nous n'avons jamais décrié la religion, seulement l'extrémisme religieux.

nous sommes les citoyens d’un même pays, d'un même monde, et d’une même patrie : l’humanité. Nous voulons une coopération mondiale dans un esprit de construction.

C'est complètement idéologique : youpii on se prend tous par la main , on danse, on enlève les frontières, les gouvernements et l'argent et on vivra au paradis.

macadoum

Tu extrapoles complètement… Vouloir renforcer la coopération entre les pays, est-ce une mauvaise chose ? Jette un coup d’œil à cet article et tu verras combien je suis personnellement contre l'abolition des frontières et de l'identité nationale.

Ça ne vous viendrait même pas à l'esprit de penser que votre monde idéal pourrait être un enfer pour d'autres. Il n'y a qu'en Occident qu'on est castré intellectuellement comme vous l'êtes. Allez donc proposez vos opinions sur la liberté et la justice au Moyen-Orient ou en Asie, on vous rira plus souvent au nez qu'on ne vous soutiendra.

macadoum

D'où as-tu lu que nous voulons imposer notre système politique à toutes les autres nations ? Encore une fois, tu te trompes lamentablement, avec tes procès d'intention.

Pour finir, tu crois lutter contre un ennemi alors que nos opinions ne sont pas celles que tu nous attribues. Quant à la castration intellectuelle, si elle est autre chose que l'opposition systématique et le manque de remarques constructives dont tu fais preuve, je veux bien savoir de quoi il s'agit…

90% of teens today would die if Facebook was completely destroyed. If you are one of the 10% that would be laughing, copy and paste this to your signature.

+1 -0

L'esprit "Je suis Charlie" dans toute sa splendeur… Sérieusement , j'ai l'impression de lire de la gnognotte bien-pensante sorti tout droit du discours du PS.

Hmm, on a eu un débat pour mettre une référence à Charlie, à cause justement de la récupération et tout ce genre de chose. Mais pour nous, c'est "qu'une" attaque parmi d'autre envers la liberté. Vouloir défendre la liberté, c'est du bien pensant ? Chercher à être heureux, c'est du bien pensant ?

Et évidement, en bons chantres de la liberté d'expression et de l'unité ,vous êtes contre la haine, l'extrémisme, le FN, les frontières, blabla alors que le nationalisme, la religion, le pessimisme et la haine représente des opinions tout aussi défendables que les vôtres. Pas de liberté pour les ennemis de la liberté, c'est bien connus.

On a jamais dit que la religion était mauvais, juste le fanatisme. La haine, l’extrémisme, le nationalisme ne font que diviser et n'ouvre pas un dialogue apaisé.Là, par exemple, je te parle avec bienveillance. On a posté un article pour dire "hey, les gens, on tente de faire un truc cool, ça vous tente".

C'est complètement idéologique : youpii on se prend tous par la main , on danse, on enlève les frontières, les gouvernements et l'argent et on vivra au paradis. Ça ne vous viendrait même pas à l'esprit de penser que votre monde idéal pourrait être un enfer pour d'autres. Il n'y a qu'en Occident qu'on est castré intellectuellement comme vous l'êtes. Allez donc proposez vos opinions sur la liberté et la justice au Moyen-Orient ou en Asie, on vous rira plus souvent au nez qu'on ne vous soutiendra.

Tu a vu le film en quête de sens ? Ce truc de bisounours comme tu dis est repris en Amérique du sud, en Inde, en Afrique, bref, partout dans le monde. Et jamais on a dit qu'on voulait supprimer les frontières, les gouvernements et le fric. C'est toi qui interprète. Après tout, il doit avoir qu'on Occident (et ailleurs parmi les classes dominantes), qu'on est assez castré intellectuellement pour être réactionnaire en souvenir d'un rêve du monde idéal des colonies, la douce période où on dominait le monde. Je discute souvent avec des gens du Moyen-Orient, et ils rêvent de liberté.

Toujours à chercher le malheur à des milliers de de kilomètres, oh le pauvre raïf badawi, oh les pauvres musulmans de Birmanie alors vous passez peut-être à coté d'un SDF tous les matins sans même lui jeter un regard et que vous ne connaissez même pas vos voisins de paliers.

Moi je connais mes voisins de pallier et je discute souvent avec les SDF. Ne serait-ce qu'un sourire. Tu me connais pas, donc difficile de me juger.

Bref, pour moi vous êtes dans la ligne socialo-mondialo-républicarde qui laisse pourrir la situation depuis tant d'années.

Si tu a envie de croire ça, chacun ses opinions. Cependant, je pense que c'est l'égoïste de quelques nantis qui laissent tout pourrir. Et toi, tu fais quoi pour empêcher le monde de pourrir ?

Bref, je sais pas pourquoi je continue d'écrire puisque vous, vous savez ce qui est bon pour l'humanité et que vous me considérez comme un réactionnaire aigri au vu de mes diatribes.

macadoum

Non, je te considère comme un humain désabusé. On ne sait pas, foncièrement, ce qui est bon pour l'humanité, donc on expérimente. D'où ce site pour partager des expériences. Je te conseil encore vivement de voir le fil "en quête de sens", tu aura la foi en l'humanité.

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando. PA SHS La géo c’est cool, la carto aussi !

+1 -0
Staff

Je tiens à rappeler que Zeste de Savoir est un lieu d'échange où le débat contradictoire est favorisé. Mais cela implique une chose : de respecter l'interlocuteur et d'avoir aussi des arguments constructifs. Il n'est pas acceptable d'avoir des procès d'intention (macadoum). Merci donc d'argumenter vos commentaires quant au projet et aux posts des uns et des autres.

J'enlève maintenant ma casquette de modo pour donner mon opinion sur le sujet.

Personnellement, à la lecture du manifeste, certains points me gênent. Comme ce passage, par exemple :

Nous défendons le droit de prendre parti, de proposer des idées. En revanche nous ne jouons pas le jeu de discorde des partis. Nous refusons la politique partisane et de cautionner un système archaïque. Les gouvernements, les élites, le pouvoir ont peur ; ils ont un ennemi : son propre peuple. Pour conserver le pouvoir ils lui suppriment une par une ses libertés pour mieux le contrôler. Nous voulons résister de manière pacifique, avec notre plume et notre courage. Nous faisons de la politique dans le sens noble du terme : nous nous occupons de la vie de la cité. Nous nous occupons de la res publica, c’est-à-dire de la chose commune. Nous voulons changer le monde. Et ça, c’est éminemment politique.

Qui est profondément faux (je pourrais expliquer en long et large pourquoi ça l'est mais ce n'est pas le sujet) et semble dénoter AMHA - peut-être - une méconnaissance de certains aspects de la politique et du fonctionnement de l'Etat. Toutefois, et encore une fois pour éviter tout procès d'intention ou de jugement hâtif, j'attendrais de voir les premiers articles pour avoir le coeur net quant à vos connaissances du/des thématiques du blog pour vous faire un retour plus précis.

Néanmoins, l'intention d'ouvrir un blog pour parler de ces sujets est une bonne initiative.

Attention cependant à ne pas non plus tomber dans le "ridicule" en se prônant apôtres de la liberté et de la paix. Cela me fait penser à Chomsky (et au vu de certains sottises que dit le môsieur, ce n'est guère un bon exemple (cela n'empêche cependant pas que certains arguments sont intéressants, même si je ne les partage pas toujours)) d'une certaine façon.

Vous tenez un blog et je vous souhaite de publier des billets très intéressants et bien référencés (attention donc de bien comprendre le sujet que vous abordez, le fonctionnement de l'Etat peut sembler très archaïque mais ce n'est pas tout le temps le cas, un bon travail de recherche (et une bonne connaissance du droit) en tant qu'auteur est donc essentiel)) mais c'est une expérience humaine. Inutile de se prétendre "ennemi de…" ou "apôtres de…". Ce genre de personnes se retrouvant plus souvent décriées qu'autre chose. :)

Good luck and Godspeed !

Édité par Arius

Dans la lignée d'Arius, je partage mon avis :

Nous avons vu la situation nationale et internationale se dégrader peu à peu dans tous les domaines : le chômage, la crise, le manque de croissance, la montée du FN, la loi sur le renseignement, les problèmes écologiques, etc.

Déjà, les problèmes évoqués sont pour la plupart nationaux et pas forcément internationaux.

Je suis d'accord pour dire que le chômage ainsi que le manque d'implication écologique sont un problème, même si ce n'est pas nouveau. Tout le monde peut comprendre cela.

Par contre, il aurait fallu, selon moi, détailler les autres "problèmes" :

  • Lorsque la crise est citée, de quelle(s) crise(s) s'agit-il ? Financière ? Économique ? Démocratique ?

  • En quoi le manque de croissance est-il un problème selon vous ? Par rapport à une relative stagnation du PIB ? Par rapport à la faible croissance des revenus des classes dites inférieures ?

  • Par rapport à la montée du FN, sachant qu'environ un quart des électeurs votant donnent leur voix à ce parti, si vous souhaitez les convaincre de ne plus le faire, il faut argumenter un peu plus, et non pas simplement et seulement dire qu'ils sont un problème.

Édité par anonyme

+0 -0

Personnellement, à la lecture du manifeste, certains points me gênent. Comme ce passage, par exemple :

Nous refusons la politique partisane et de cautionner un système archaïque. Les gouvernements, les élites, le pouvoir ont peur ; ils ont un ennemi : son propre peuple

Qui est profondément faux (je pourrais expliquer en long et large pourquoi ça l'est mais ce n'est pas le sujet) et semble dénoter AMHA - peut-être - une méconnaissance de certains aspects de la politique et du fonctionnement de l'Etat. Toutefois, et encore une fois pour éviter tout procès d'intention ou de jugement hâtif, j'attendrais de voir les premiers articles pour avoir le coeur net quant à vos connaissances du/des thématiques du blog pour vous faire un retour plus précis.

En fait, on trouve la politique des partis un peu contre-productif. Je te donne un exemple : les luttes d'égos dans l'UMP, le PS et plus récemment l'EELV dispersent des forces qui peuvent servir à construire des choses, comme préparer des lois ou trouver des solutions à des problèmes. Bref du gâchis d'énergie. Je serais plus proche d'un modèle type sociocratie.

Concernant l'idée de la dualité peuple/pouvoir, les lois, comme la PJRenseignement, montre qu'il y a une véritable "rupture démocratique", avec autant de guillemets nécessaires, bien sûr. Une loi très décriée par des associations diverses et pourtant avec des amendements votés, c'est pas top. L'archaïsme est un peu fort. Mais on manquait de mots pour montrer que nous, simples citoyens, on ne se reconnaissait pas dans ce système, on se sentant déposséder de la chose publique.

Vous tenez un blog et je vous souhaite de publier des billets très intéressants et bien référencés (attention donc de bien comprendre le sujet que vous abordez, le fonctionnement de l'Etat peut sembler très archaïque mais ce n'est pas tout le temps le cas, un bon travail de recherche (et une bonne connaissance du droit) en tant qu'auteur est donc essentiel)) mais c'est une expérience humaine. Inutile de se prétendre "ennemi de…" ou "apôtres de…". Ce genre de personnes se retrouvant plus souvent décriées qu'autre chose. :)

Merci pour tes encouragements. A vrai dire, nos connaissances sont plus l'histoire politique que le droit, mais si tu a des articles de références pour commencer la chose, pourquoi pas. Notre intention n'est pas de critiquer en disant ça c'est pas bien parce que… On part juste du constat qu'il y a des dysfonctionnements. On cherche donc des alternatives et ce blog veut être la trace de cette recherche. On a longtemps hésité avec le terme "apôtre", mais la connotation religieuse nous plaisait bien. Après tout, les apôtres sont des pionniers, car les premiers à y croire ?

Nous avons vu la situation nationale et internationale se dégrader peu à peu dans tous les domaines : le chômage, la crise, le manque de croissance, la montée du FN, la loi sur le renseignement, les problèmes écologiques, etc.

Déjà, les problèmes évoqués sont pour la plupart nationaux et pas forcément internationaux.

La présentation sur ZDS est certainement mal exprimé, reflétant la pensée d'un auteur. Mais y'a un fait, c'est la monté du fanatisme dans le monde. Qu'il soit politique ou religieux. Malheureusement, la radicalisation tend à raidir les positions et donc ne pas inciter au dialogue et aux débats constructifs.

  • Lorsque la crise est citée, de quelle(s) crise(s) s'agit-il ? Financière ? Économique ? Démocratique ?

Ce sont les aspects d'un même problème : un modèle à bout de souffle. Je rajouterai une autre crise, c'est la crise de croyance. Qui croire ? La science ? Les religions du passé ? L'argent ? le matérialisme ? On assiste à la fin d'une civilisation et au début d'une autre. Partout dans le monde, les humains sont confus.

  • En quoi le manque de croissance est-il un problème selon vous ? Par rapport à une relative stagnation du PIB ? Par rapport à la faible croissance des revenus des classes dites inférieures ?

Le texte sus-cité représente que la position de Dwayn. Personnellement, je suis partisan de la sobriété heureuse et de la décroissance. Pour moi, la croissance est plus un problème qu'autre chose. Une croissance infinie dans un monde fini, quel hérésie !

  • Par rapport à la montée du FN, sachant qu'environ un quart des électeurs votant donnent leur voix à ce parti, si vous souhaitez les convaincre de ne plus le faire, il faut argumenter un peu plus, et non pas simplement et seulement dire qu'ils sont un problème.

Un certain nombre d'électeurs votent par dégout du reste. Le FN reste la seule alternative. On souhaite montrer des choses plus réjouissante que ce modèle, clairement réactionnaire (on peut en débattre longtemps sur ce point, mais pas ici). Montrer d'autres alternatives à cette alternative. Je rajoute juste, que si on tient compte de l’abstention, le FN c'est à peine 13%. On aurai pas dû parler de monté de tel ou tel parti, mais d'une cristallisation des positions, et un rejet de ce qui pourrait nous "contaminer". Cette peur pose problème.

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando. PA SHS La géo c’est cool, la carto aussi !

+0 -1

Il faut remercier qwerty, il est l'auteur de cet article ! :) Merci pour l'intérêt que tu portes au projet en tous cas. Ce billet est en fait le premier d'une série d'articles de vulgarisation politique, mais je pense que qwerty passera te répondre ici, mieux que moi. ;)

+1 -1

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

L'article suivant est assez mauvais. Autant je suis complètement intéressé par des articles de réflexion et d'opinion sur des sujets politiques et sociaux, que je sois réceptif ou non au sujet et à l'avis de l'auteur, mais par contre, j'ai un peu de mal à lire des béatitudes qui relèvent plus de la fausse vérité et d'un manque de connaissance de l'auteur sur le sujet.

Vinm, tu es probablement l'auteur de cet article et je suis désolé de le dire assez avec aussi peu d'élégance, mais du coup, voici quelques remarques:

  • Une entreprise est parfaitement définie, selon le point de vue que l'on adopte. Une définition très générale pour étudier la dynamique économique au niveau d'une zone monétaire qui est généralement utilisé est qu'une entreprise est une un agent économique en besoin de financement. Selon le point de vue, la définition changera mais, s'il est vrai qu'un paquet de pseudo-économistes jouent sur la fluctuation des définitions pour asséner de fausses vérités au nom de leur idéologie, en général on pose une définition pour son besoin et on reste cohérent.
  • "le marché des capitaux : il fournit des outils, des machines, des bâtiments, etc. ;" Mon Dieu non ! Ou plutôt, c'est un raccourci tel que ce n'est même plus vrai ni audible pour quiconque.
  • En France nous ne sommes pas en premier lieu en concurrence avec la Chine, mais avec le reste de l'Europe. La construction européenne est une désunion et pas une union : plus de 50% des délocalisations des pays de l'EEE sont faites au sein de l'EEE et pas vers la Chine. Si tu as un camionneur polonais qui accepte un salaire moyen de 500€, je ne vois pas comment tu auras des entreprises de transports françaises sans baisser les salaires à 500€. Sachant que ce n'est PAS possible (même si on y tend, suffit de voir le taux de pauvres en France et en Allemagne - où les lois Hartz et mini-jobs Outre-Rhin), tu bloques forcément la création d'emploi dans ces domaines (qui sont de plus en plus nombreux, j'en veux pour preuve que IBM n'investit plus ou peu en France ou Allemagne mais mise tout sur la Pologne pour ce que j'en sais, et même chose pour les grosses boites d'IT. L'ingénierie de Thales, Dassault, EADS, EDF, commence a se délocaliser également là bas, où tu payes un ingénieur 2 fois moins cher. Rajoute à cela les travailleurs détachés, etc. Au contraire, on peut se protéger plus ou moins de la Chine (enfin, on aurait pu, mais l'article 67 du Traité de Lisbonne nous l'interdit).
  • L'Allemagne n'a pas de réputation de qualité en dehors du secteur automobile et machine outils qui représente plus de 50% de leurs exploitations. En réalité, en regardant la situation économique française, elle est structurellement plus forte qu'en Allemagne: croissance plus forte sur le long terme, moins sensible à la conjoncture (l'économie allemande est bien plus sensible que l'économie française pour la simple et bonne raison qu'elle n'est basée que sur un différentiel marchand positif, et donc l'exportation, qui plus est très peu varié, ce qui est la faiblesse - même au sein du seul secteur automobile, on parle de 3 compagnies).
  • La Chine a des prix défiant toute concurrence ? Pas vraiment, l'Ukraine a un salaire moyen plus faible (ce qui expliquera peut-être l'intérêt de l'OTAN et de l'Allemagne-Europe pour son intégration) pour citer un pays géographiquement proche. Et c'est ça qui compte en réalité. Réduit les coûts de transport (Chine vs Ukraine pour abreuver le marché européen, y a pas photo), les coûts salariaux (Chine vs Ukraine, Ukraine gagne), et tu obtiens déjà deux très bons facteurs pour obtenir des marges supérieures là bas qu'en Chine.

Au moins tu ne parles pas de l'investissement des entreprises qui feraient magiquement diminuer le chômage. :)

Je sais que ce n'est pas une thèse d'économie, mais vraiment, si l'on simplifie absolument tout on est en marche pour ne rien comprendre. Et du coup, je n'ai pas compris ce que tu essayais d'expliquer, de montrer présenter.

Édité par KFC

+3 -1

Bonjour, Je tiens à vous féliciter pour la magnifique introduction à la politique qu'est votre dernier article. C'est simple, et plutôt clair. Ça ne s'empêtre pas dans le cadran économique pour une fois :) !

http://grainedutopie.eu/posts/27

germinolegrand

Merci bien. J’ai prévu de faire un article sur l’écologie politique pour continuer la série. D’ailleurs, je recherche des relecteurs, si ça vous intéresse, je suis joignable par MP :-)

Höd, moi aussi, mais de manière moins précise certes, émit des réserves sur cet article (du temps où GU n’existait même pas !). Néanmoins, ton commentaire est très intéressant !

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando. PA SHS La géo c’est cool, la carto aussi !

+1 -1
Banni

Bonjour, Je tiens à vous féliciter pour la magnifique introduction à la politique qu'est votre dernier article. C'est simple, et plutôt clair. Ça ne s'empêtre pas dans le cadran économique pour une fois :) !

http://grainedutopie.eu/posts/27

germinolegrand

Jamais rien lu d'aussi ridicule. J'ai failli hurler devant mon écran en lisant ça. Encore une fois le prisme du gauchisme bien-pensant déforme complètement l'article. On pourrait résumer ça en progrès=bien=gauche et régression=mal=droite… Donc la gauche c'est les gens gentils et la droite c'est les gens méchants, rendez-vous compte, ils veulent détruire notre bonne salle des fêtes et retourner vivre dans des grottes!

Il y a en plus un problème de vocabulaire, un réactionnaire c'est quelqu'un qui réagit à quelque chose, pas très adapté en politique donc, sauf dans la bouche de la gauche : c'est le PCF et l’eurocommunisme qui a introduit l'utilisation de ce mot dans les années 1970. Sans compter que ces catégories sont complètement abstraites ou volontairement simplistes, : les révolutionnaires sont les réactionnaires des autres et inversement. Affirmer que les anarchistes sont révolutionnaires et l'extrême-droite "réactionnaire" est en soi un parti parti pris idéologique.

C'est une conception politique héritée en droite ligne de l'après Mai-68. C'est donc une vision figée dans le temps et déjà dépassée. Qui aujourd'hui rabâche la même vision du monde depuis 50 ans, sinon la gauche? Qui "réagit" à la montée de l'extrême-droite (très relative…) sinon le pouvoir en place, le PS et ses substituts du PCF? Qui s'accroche aujourd'hui au pouvoir comme un parasite sinon les soi-disant révolutionnaires issus de Mai-68?

Et pour finir, il y a de la part de l'auteur une méconnaissance crasse de l'histoire politique. Aucune mention du concept de nationalisme révolutionnaire, de l'union de syndicalistes révolutionnaires "gauchistes" et de l'Action Française maurassienne, du PCF d'après guerre appelant au contrôle des frontières et à la restauration de l'État central ou George Marchais dénonçant l'immigration. Bref tout ça pour dire que la politique ne se réduit pas à soi-disant "révolutionnaires" d'extrême-gauche contre soi-disant "réactionnaires" d'extrême-droite…

J'ai bien compris que l'auteur a voulu simplifier, mais simplification ne signifie pas se mettre à raconter des ânneries aussi abjectes. En tout cas, je préfère de loin que l'auteur racontes ses inepties à sa grand-mère qu'à son fils et aux nouvelles générations :) .

P.S. : je poste ma réponse ici car un fasciste réactionnaire à tendance à ne pas laisser passer mes commentaires sur votre site.

Édité par macadoum

+3 -5

Ah la technique de l’homme de paille ! Heureux de te revoir Macadoum, tu nous manquais, avec tes diatribes.

Dans le monde académique, et par ailleurs d’ailleurs, on voit nettement une progression de gauche vers la droite des idées politiques. Mon exemple de la république est flagrant. Apanage de gauche (avec un proto-communisme), la République, et la laïcité (lois Ferry, un méchant gauchiste à tes yeux), sont maintenant des arguments de campagne de l’ex-UMP et du FN. Non, ce n’est pas une lubie de gauchiste de dire ça, à moins qu’il y a un complot et tout le monde scientifique serait des communistes. Une simple recherche dans des revues scientifiques, comme sur le site revues.org devrait te satisfaire.

J’ai jamais dit qu’être réactionnaire, c’est le mal, au contraire, c’est une réaction normale pour un être humain, face aux changements. À noter, si tu avais bien lu, que dans les anciens pays soviétiques, ce sont les communistes (l’extrême gauche donc) qui sont perçu comme réactionnaire, et le libéralisme comme le progrès.

En France, car est l’échelle étudiée, c’est l’extrême droite qui est réactionnaire. Historiquement, c’est là qu’on retrouve les royalistes. C’est un fait historique. Mais bon, j’avais opté ce découpage pour pas parler du clivage gauche/droite, mais plus des réactions face à un changement. C’est toi qui extrapoles.

Ah, qui rabâche la même vision du monde depuis 50 ans ? Les royalistes (200 ans), les pétainistes, les nostalgiques de l’Algérie française… Je trouve un maximum d’exemples à l’extrême droite. Nul n’est parfait.

Concernant l’idée de réactionnaire, loupé, ça date de la révolution française.

Le terme serait apparu au cours de la Révolution française de 1789, pour qualifier le mouvement s’opposant aux changements initiés par les révolutionnaires, et voulant revenir à l’Ancien Régime. source

Concernant ta critique en disant qui s’accroche au pouvoir, je dirais que la majorité des politiciens actuelles n’ont pas fait mai 68.

Concernant mes « oublis », ils sont volontaires. Il est pour but de donner un cadre général, permettant de mieux appréhender la chose. Les cas particuliers seront, si nécessaire, traité après.

J’ai jamais dit que la politique se limitait aux extrêmes, et heureusement ! Je donnais simplement un cadre, et je parle des progressistes et des conservateurs aussi.

Mais je ferais, si l’envie me prend (car oui, je ne suis pas payé à écrire), je pourrais de la violence en politique. Tant à gauche (avec ce que tu a cité, notamment AF), mais aussi à droite, avec les différentes milices existantes. Mais cette série ne parle pas d’histoire politique (même si je suis obligé un peu d’y passer), mais des idées. Si tu n’est pas content, ouvre un blog, et écrit, je ne demande que ça.

Bref, si tu trouves que c’est des inepties, ne lit pas. Lors des précédents commentaires de ta part, tu m’a signalé que tu n’aimais pas mes articles politiques. Il suffit de pas les lire, le titre comprenant ce mot, il est difficile de louper cette information.

Concernent le terme fascisme, je vais citer Mussoloni :

« Le fascisme est absolument opposé aux doctrines du libéralisme, à la fois dans la sphère politique et dans la sphère économique.… L'État fasciste veut gouverner dans le domaine économique pas moins que dans les autres; cela fait que son action, ressentie à travers le pays de long en large par le moyen de ses institutions corporatives, sociales et éducatives, et de toutes les forces de la nation, politiques, économiques et spirituelles, organisées dans leurs associations respectives, circule au sein de l'État. »

à aucun moment, nous avons émit cette hypothèse. Faire de nous des fascistes, alors que nous répondant pas à ces critères, cela est une injure.

Si nous faisons la modération a priori, c’est majoritairement à cause du spam.

Et puis, si tu n’est pas content de la ligne politique, tu étais prévenu en lisant le manifeste. Tu savais clairement que tout n’allait pas te plaire. Mais plaire à tout le monde, c’est faire de la démagogie, et ça, nous aimons pas !

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando. PA SHS La géo c’est cool, la carto aussi !

+2 -1
Banni

Et ça sert à quoi de parler politique si personne ne vient te contredire? En plus Breiz Atao est inaccessible pour le moment alors je traque le gauchiste en ligne.

Pour ce qui est du mot réactionnaire, je parlais bien sûr de son sens moderne où il est assimilé à extrême-droite.

Et puis tu manques d'humour, mon post-scriptum était ironique, inutile de te lancer sur Mussolini.

+0 -1
Auteur du sujet

Et ça sert à quoi de parler politique si personne ne vient te contredire?

macadoum

Mais il y a contredire et contredire. Personne n'a besoin de troll qui pourrit l'atmosphère en voyant ses fantasmes partout.

90% of teens today would die if Facebook was completely destroyed. If you are one of the 10% that would be laughing, copy and paste this to your signature.

+1 -1

Je veux pas trop rentrer dans un débat technique avec Höd mais en général on ne défini pas une entreprise comme un agent en demande de financement, mais plutôt comme un noeud de contrats qui vise à être plus efficace que le marché en évitant les coûts de transaction. C'est l'approche de base et celle la plus rependue dans le monde académique, basée sur les travaux de Coase (1937) et repris par Jensen et Meckling plus tard.

Concernant la "déconstruction" qu'est l'UE c'est un magnifique troll, je n'en attendait pas moins de ta part :D Je te ferais bien un cours d'histoire de la construction européenne mais ça prendrait trop de temps ici..

Sinon sur le reste de l'intervention de Höd je suis plutôt d'accord.

Concernant le site, j'avoue que le contenu manque clairement de profondeur et d'analyse. On dirait un truc de café du commerce du genre Jean Didier donne son opinion sur le chômage et la société… avec pas mal de bêtises grosses comme un éléphant, du genre "le libéralisme conservateur".

Je ne veux pas pas le dire trop méchamment, mais pour moi tu parles de choses dont tu ne connais presque rien. Ce qui fait de ton site un simple site d’opinion, et en prime l’opinion d'une personne qui ne connais pas les sujets sur lesquels elle donne son avis.. Autant dire que l’intérêt me parait un peu limité..

"Il est vraiment regrettable que tous les gens qui savent parfaitement comment diriger un pays soient trop occupés à conduire des taxis et à couper des cheveux"

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte