Handicapable.be

Journal de bord d'un porteur de handicap

a marqué ce sujet comme résolu.

Reprise du dernier message de la page précédente

Le contenu me met personnellement assez mal à l'aise. Tu parles de choses très personnelles sans trop nous préparer. C'est assez dur.

De ce que j'ai lu c'est pas trop mal écrit sinon. Le blog est assez propre.

Tu proposes un journal intime. Mais ça n'a plus de sens. Si un journal est intime il doit le rester. Si tu veux proposer du contenu personnel et profond, il faudrait peut-être adapter le discours pour pas assommer le lecteur !

+0 -0
Auteur du sujet

Bon, pour me faire pardonner de ce HS, je vais essayer de faire quelques critiques constructives. Je ne parlerai que de technique, malheureusement, je n'estime pas avoir le niveau pour parler de ce type de textes (Bien qu'ils m'aient semblé plutôt bien écrit pour un début de blog, et sans doute que le style s'améliorera encore avec la pratique).

Pour parler un peu technique, je vais commencer par le texte. Ecrire en gris sur fond blanc, ça soulage les yeux, mais là je trouve quand même que la police est un peu trop clair, peut-être juste une question d'habitude. Mais si je compare à ZdS, qui doit être un des sites que je visite le plus, on passe de #424242 à #666A76, et ça se voit.

Ensuite, le thème manque de quelques traductions. Je sais pas si tu as les compétences pour aller le bidouiller, mais ce serait cool d'enlever les 2-3 phrases en anglais qui traînent (Continue reading sur la page d'accueil et x thoughts on dans les commentaires d'un article, mais aussi le 7 mai 2015 at 9 h 21 min).

Phigger

Je vais voir pour changer la couleur de texte, tu n'es pas le premier à me faire cette remarque en effet. Pour les erreurs de traductions, je cherchais un moyen de le faire sans toucher directement au code mais visiblement ce n'est pas possible, ou alors j'ai mal cherché, du coup tout est logiquement traduit, pour le moment.

Le contenu me met personnellement assez mal à l'aise. Tu parles de choses très personnelles sans trop nous préparer. C'est assez dur.

De ce que j'ai lu c'est pas trop mal écrit sinon. Le blog est assez propre.

Tu proposes un journal intime. Mais ça n'a plus de sens. Si un journal est intime il doit le rester. Si tu veux proposer du contenu personnel et profond, il faudrait peut-être adapter le discours pour pas assommer le lecteur !

Holosmos

En fait, l'article d'introduction prévient de tout ça, cependant, il est en tout dernier. Je pensais justement mettre un lien dans le header avec un titre du genre "A lire avant de poursuivre" pour mettre en garde les gens.

Qu'entends-tu par assommer le lecteur ? Par la longueur, par l'apitoiement ?

+0 -0

Personnel, je vois ce que tu veux dire, mais sinon…

Je trouve pour ma part le texte très léger et plutôt factuel. D'un autre côté, être factuel est probablement la manière la plus brutale de parler du handicape. Je pense à des phrases comme

Début du repas, je m’assieds, à table, juste une assiette et une fourchette pour moi, de toute manière, le reste est inutile je ne sais pas m’en servir

Clair, net, sans équivoque.

Je comprends que ça choque, mais je ne sais pas s'il est possible de parler de handicape sans choquer (au moins un peu, au moins certain, même si ce n'est pas le but). De même qu'on peut difficilement parler de cancer « l'air de rien ». :D Y'a des chose, comme ça.

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+0 -0

Bonjour,

Comme certains le savent déjà par ici, je suis non-voyant. Ce n'est pas du tout le même type de handicap et les mêmes contraintes, mais par rapport aux ressentis généraux sur l'acceptation, le regard des autres et l'exclusion par exemple, je me retrouve.

Dire les choses telles qu'elles sont peut choquer, c'est tout à fait normal, mais d'un autre côté le discours trop politiquement correct n'arrange rien et on ne démystifie pas la chose. Ainsi va la vie. Le but n'est pas de passer pour un pauvre malheureux, ce qu'on est surtout pas.

Ma plateforme avec 23 jeux de société classiques en 6 langues et 13000 joueurs: http://qcsalon.net/ | Apprenez à faire des sites web accessibles http://www.openweb.eu.org/

+6 -0
Auteur du sujet

Ni la longueur ou l'apitoiement. Mais par le fait que c'est tellement personnel et riche en sentiments. Personnellement ça m'assomme dans ce sens : c'est trop pour moi.

Holosmos

Comment penses-tu que je pourrais changer ce détail ? Mettre un disclaimer ou autre, ou alors ce n'est juste pas du tout ton genre de blog ?

Bonjour,

Comme certains le savent déjà par ici, je suis non-voyant. Ce n'est pas du tout le même type de handicap et les mêmes contraintes, mais par rapport aux ressentis généraux sur l'acceptation, le regard des autres et l'exclusion par exemple, je me retrouve.

Dire les choses telles qu'elles sont peut choquer, c'est tout à fait normal, mais d'un autre côté le discours trop politiquement correct n'arrange rien et on ne démystifie pas la chose. Ainsi va la vie. Le but n'est pas de passer pour un pauvre malheureux, ce qu'on est surtout pas.

QuentinC

Mon but n'est pas forcément de choquer, ni d'abuser, mais d’émettre un avis clair et correct sur les choses et sur mon ressenti en effet. Merci de ton avis

+0 -0

Je penses que le soucis est surtout que de nos jours nos sommes peu habitués à voir des gens avec un handicap. Les progrès de la science et de la médecine ont fait que c'est devenu rare. Avant il était courant de voir des gens qui de par la naissance ou un accident de la vie avaient perdu certaines fonctions moteur ou cognitives.

Le handicap physique fessait partie de la vie de nombreuses personnes et était "normal": conséquence de maladie, blessure de guerre, accident du travail etc… les causes étaient nombreuses et ont disparu de nos jours pour la plupart. Les institutions sociales étaient plus forte et ses gens là avaient une place dans la société (exemple: le bossu de notre dame). La réponse était sociale, on ne poussait pas autant les gens à être si productifs et un tas de petits travaux et tâches étaient accessibles à ces gens là. De nos jours à l’ère de l'individualisme, de la productivité et de l’apparence physique, une personne comme toi vient remettre en question tout ceci.

Comment trouver un travail et être performant pour ces gens là? Comment peuvent-ils trouver l'amour dans cette société où on vente le mâle musclé et parfait? Quelle place dans cette société de l’apparence et du paraitre si tu as un bras qui part de travers? C'est ce genre de choses qui met à mon avis mal à l'aise les gens (moi y compris en un sens) face au handicap. Car ça crée un choc avec le monde qui nous entoure et l'idéal que la société vend. C'est difficile de pas avoir une sorte d’apitoiement ou de sentiment du genre.

Pourtant ton handicap est léger, mais il suffit à crée ce choc et faire naitre cette remise en cause implicite de notre société et mode de vie.

C'est pour ça que je trouve ton blog vraiment intéressant et courageux, car ça force les gens à réfléchir et se remettre en cause dans une société ou la différence est rarement bien vue.

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+2 -0

Ni la longueur ou l'apitoiement. Mais par le fait que c'est tellement personnel et riche en sentiments. Personnellement ça m'assomme dans ce sens : c'est trop pour moi.

Holosmos

Comment penses-tu que je pourrais changer ce détail ? Mettre un disclaimer ou autre, ou alors ce n'est juste pas du tout ton genre de blog ?

Sakuto

Je pense que ça me touche plus personnellement que ça ne le devrait. Pourtant des handicapés j'en ai connu ça ne vient pas de là. D'ailleurs c'est assez drôle que tout le monde pense que ça me touche parce que c'est l'histoire d'un handicapé. Moi je vois surtout un jeune homme qui a plus de problèmes intérieurs qu'il ne devrait.

Ce qui est pour moi choquant (mais visiblement ça gêne personne d'autre) c'est que c'est vraiment personnel et (trop?) proche de ton lecteur. Même si tu n'étais pas handicapé mais gardais un discours aussi personnel ça me mettrait mal à l'aise. Il n'y a plus de distance avec ton lecteur et moi ça me gêne.

Vous pourriez me dire que c'est le principe même du blog que de parler de la vie privée et intime. Mouais mais non, je pense quand même qu'on peut parler de choses personnelles en gardant un peu de distance.

Après je dis pas que tu dois revoir ton style. Je dis juste que ça me convient pas et peut-être qu'un jour tu retrouveras cette remarque qui ne doit pas être prise personnellement.

Édité par Holosmos

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte