ZEP-31 : les parcours de connaissances

a marqué ce sujet comme résolu.

Peut-on vraiment assembler des extraits comme ça et obtenir un tutoriel agréable ?

Pour moi, non, sauf si ça avait été réfléchi comme tel depuis le début (parce que les extraits se font souvent références l'un l'autres et qu'il y a plusieurs manière d'aborder et de découper un sujet). Après, je pense que enchaîner des chapitre aurait déjà un peu plus de sens, et enchaîner des parties en aurait encore plus.

+1 -0

Je suis complètement d'accord, sauf que se restreindre à des parties ou des chapitres nous fait perdre des tuiles. Par exemple, j'ai dédié un extrait à RPC et un à PubSub dans un tutoriel sur le protocole WAMP et il me semble intéressant de pouvoir les réutiliser indépendamment de ce tutoriel.

+0 -0

Vu les opinions mitigées concernant cette ZEP, j'ai élagué le premier message pour ne conserver que le principe. En sachant qu'il existe la ZEP-32, je vous invite à voter pour ce message en fonction de si oui ou non il faut poursuivre la présente ZEP :

  • +1 : oui
  • -1 : non

Quitte à faire, ce serait chouette si vous pouviez expliciter votre vote. En fait, je pense même que je ne prendrai en comtpe que ceux accompagnés d'une argumentation, pour éviter les « C'a l'air cool, je mets +1 sans même lire la ZEP-32 » et « Je vais mettre -1 pour le simple plaisir de dire que c'est de la merde ».

Merci.

PS : la ZEP-32 va également être révisée. Son objectif est de répondre à la question « quels contenus sont en rapport avec untel, et de quelle manière ? ». Une (autre) question se pose alors.

Répondre à la problématiquement de la ZEP-32 permet-il de répondre à celle de cette ZEP ?

PPS : un peu de comm' ne serait pas de refus.

+2 -2

Par « concrètement », tu veux dire « dans la manière où elles sont implémentées (en gros, l'interface) » ou « par rapport à ce qu'elles permettent de faire » ?

Il faut se dire qu'un parcours n'est qu'un tutoriel non linéaire dont les extraits peuvent provenir d'un peu n'importe où : c'est donc un assemblage non linéaire de contenus. L'objectif est double : pallier la contrainte de linéarité de lecture (alors que, par exemple, je n'ai pas besoin de maîtriser les bases de données pour faire de l'orienté objet dans un tutoriel sur PHP) et réutiliser du contenu (si je fais un parcours sur l'informatique théorique, il pourrait être intéressant d'utiliser cette vidéo autrement qu'en la « copiant/collant » si la licence le permet).

Le fait de connecter les contenus (tutoriels et articles) du site (ZEP-32) crée des parcours (notamment via la relation de nécessité, qui dénote un pré-requis), mais j'ai envie de dire que c'est fortuit. On pourrait penser les relations pour que les parcours imaginables dans la ZEP-31 se créent d'eux-mêmes, mais je doute que ce soit possible. Et même si ça l'était, comment gère-t-on le contenu des forums ainsi que ceux externes à ZdS (on ne va tout de même pas recenser tous les articles du Web permettant d'acquérir les pré-requis de tel tutoriel de ZdS) ?

+0 -0

Ok, je vois mieux. Le problème d'un tel assemblage, c'est le manque de cohérence. En connectant les parcours à la main, on peut s'assurer de la pertinence des parcours crée. Donc je suis pour la fermeture de la 31. De plus, réutilisé des contenus externes pose le problème de la pérennité.

+1 -0

En connectant les parcours à la main, on peut s'assurer de la pertinence des parcours crée. Donc je suis pour la fermeture de la 31.

Justement, c'est dans cette ZEP qu'on crée les parcours à la main. :P

De plus, réutilisé des contenus externes pose le problème de la pérennité.

Certes, mais il faudrait peser le pour et le contre plus en détail avant d'écarter ce point. Par exemple, une vidéo d'e-penser pourrait être très utile, et risque peu de changer.

Vu que j'ai personnellement l'impression de me perdre dans des considérations purement théoriques, il me semble préférable, comme le fait artragis, de regarder ce que ça donne concrètement. On procèderait ainsi :

  • Implémentation de la ZEP-32 (après avoir terminé sa spécification)
  • Expérience en prod
  • Au besoin, ajout de relations du genre de celles de la ZEP-32 (les questions de degré d'approfondissement par exemple)
  • Au besoin, ajout de la possibilité de créer des parcours manuellement
+1 -0

Justement, c'est dans cette ZEP qu'on crée les parcours à la main. :P

Oui, mais en agrégeant du contenu de manière un peu chaotique. Quand je parlais de créer un parcours, je pensais plutôt à

1
2
3
cours python -----> Numpy -----|
                               |-----> Atelier implémentons Euler en Python
méthode d'Euler ---------------|

À généraliser pour "créer son site web" ou "comprendre les ensemble de Julia".

On choisit des tutoriels pertinents pour lesquels on sait que la lecture de l'un suffit à la compréhension de l'autre. On ne pourra jamais faire ça avec du contenu externe. Soit on va tomber sur pas mal de redite, soit il va y avoir des petits trous partout.

Quand au principe de conglomérer des extraits, ça ne fait pas un tuto, au même titre qu'un grumeau n'est pas de la pâte à gâteau, même si ça ressemble. La cohérence doit avoir été pensé en amont.

Et on va éviter le hs de la vidéo utile à l'apprentissage. ^^

Il y a ce point qui m'étonne :

on ne va tout de même pas recenser tous les articles du Web permettant d'acquérir les pré-requis de tel tutoriel de ZdS

Le plus à même de savoir quel prérequis sont nécessaire est l'auteur. Et, ça tombe bien, il connaît probablement un bon tuto dans un coin du net qui les donne. Pas besoin de tout lister tout de suite.

J'ai l'impression qu'il manque un acteur fondamental dans ces deux ZEP : l'auteur. Il n'est pas seulement producteur d'un contenu à un temps t, il connait son savoir, et sait pourquoi il l'apprend, d'où il part et où il veut aller.

+1 -0

On choisit des tutoriels pertinents pour lesquels on sait que la lecture de l'un suffit à la compréhension de l'autre. On ne pourra jamais faire ça avec du contenu externe. Soit on va tomber sur pas mal de redite, soit il va y avoir des petits trous partout.

Je ne comprends pas cela. Le contenu externe, il intervient dans le cas où on manque d'une composante. Par exemple, ton exemple de parcours utiliserait le tutoriel d'Aabu et celui de nohar, mais il manque tout de même la partie sur numpy. On complèterait donc en faisant référence à un cours extérieur.

Quand au principe de conglomérer des extraits, ça ne fait pas un tuto, au même titre qu'un grumeau n'est pas de la pâte à gâteau, même si ça ressemble. La cohérence doit avoir été pensé en amont.

Ce problème était mentionné dans la version précédente de la ZEP. Je l'ai enlevé de celle-ci pour éviter de se focaliser sur les « détails » au premier abord.

Et on va éviter le hs de la vidéo utile à l'apprentissage.

Je ne pense pas que ce soit du HS, ou alors tu m'as mal compris. Une vidéo pour apprendre numpy permettrait par exemple de compléter le parcours que tu mentionnes.

Et, ça tombe bien, il connaît probablement un bon tuto dans un coin du net qui les donne.

Et si je pense connaître une meilleure source pour satisfaire le pré-requis ? Qui a raison ?

J'ai l'impression qu'il manque un acteur fondamental dans ces deux ZEP : l'auteur. Il n'est pas seulement producteur d'un contenu à un temps t, il connait son savoir, et sait pourquoi il l'apprend, d'où il part et où il veut aller.

C'est pour ça que les parcours seraient créés par des auteurs. Les relations de la ZEP-32 sont construites par le site (la communauté), au même titre que les catégories définies par la ZEP-25.

+0 -0

Je crois que je vois mieux. Mais dans ce cas là, est-ce qu'on est pas en train de sortir l'artillerie lourde pour rien. Il suffit que les auteurs annoncent les prérequis et redirigent vers du contenu qui l'apprend, éventuellement extérieur à ZdS.

D'où la question pratique : a-t-on besoin de développer un outil pour ça ?

Et, ça tombe bien, il connaît probablement un bon tuto dans un coin du net qui les donne.

Et si je pense connaître une meilleure source pour satisfaire le pré-requis ? Qui a raison ?

Les auteurs sont, je pense, ouvert à la discussion. :) Mais c'est la validation qui dit si les prérequis listé sont effectivement ceux nécessaires. Cependant, c'est bel et bien l'auteur qui a le dernier mot : s'il ne veut pas changer son lien, on peut refuser de valider son tuto, mais ne peut pas lui imposer de changer de lien.


Bien, je vois mieux la différence. Et si j'ai bien compris, c'est se compliquer la vie. :D

+0 -0

J'ai pas lu tous les détail, mais je voudrais juste rappeler un principe de conception à appliquer dans les ZEP :

Faites simple.

  • « Simple » peut être plus facilement et rapidement développé
  • « Simple » peut être développé un jour, en fait, en suivant les contraintes de ZdS
  • « Simple » peut être facilement amélioré / modifié
  • « Simple » est simplement compris par les utilisateurs
  • En résumé, « simple » a une vraie chance d'être implémenté et utilisé correctement, contrairement à « complexe ».

@Gabbro : l'objectif d'un parcours, ce n'est pas de faire partir tout cours de zéro en amassant les pré-requis de chacun, mais de construire un (big) tutoriel inexistant à partir de diverses ressources, tout en s'affranchissant de la contrainte linéaire des tutoriels. Par exemple, on pourrait tout à fait avoir un parcours « La Maths en MPSI » qui enseignerait les notions de Maths Sup. A la limite, on pourrait presque imaginer n'utiliser aucun cours de ZdS (s'il n'en existe pas sur le sujet) et ne faire que connecter entre eux des contenus extérieurs.

Mais il me semble que tu remets plutôt en question la ZEP-32, qui permet notamment de dire « tel contenu est un pré-requis de tel autre ». Le cas échéant, je t'invite à poster dans le sujet dédié. ^^

@SpaceFox : ce n'est pas si simple. :D Et c'est notamment pour ça que j'ai demandé de l'aide.

+0 -0

mais de construire un (big) tutoriel inexistant à partir de diverses ressources, tout en s'affranchissant de la contrainte linéaire des tutoriels.

Ça, je n'y crois pas trop. Justement pour des raisons de cohérence.

Je ne vois pas de solution, ni simple, ni compliqué, pour faire ça correctement. Je crains de ne pas pouvoir aider sur le sujet.

Merci d'avoir clarifié la chose ! J'imagine que je n'étais pas le seul à ne pas avoir compris.

+1 -0

Pour voir à peu près comment je vois les parcours, vous pouvez aller ici.

Pour moi les parcours ont ces attributs

  • ils sont un élément d'éditorialisation
  • le contenu qui y figure est choisi autrement dit tous les contenus ne seront pas dans les parcours
  • ils sont peu changeant (maximum 4 fois par mois, quand un nouveau big tuto arrive ou si un gros événement éditorial a lieu
  • ils sont à disposition des débutants et des gens qui veulent qu'on les guide
  • ils sont particulièrement graphiques.

Actuellement le dessin est réalisé en svg car il permet de faire un brouillon graphique sans se verrouiller dans une techno qui pourrait ne pas être retenue. En plus les svg correspondent bien aux contraintes.

Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte