Critiquer Nietzsche

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,

Dans le cadre d'une dissertation en philo, je dois critiquer deux aspects de la philosophie de Nietzsche, plus particulièrement quant à ce qui est dit dans le livre Crépuscule des idoles.

Je pensais critiquer la dichotomie entre forts / faibles ainsi que instincts / raison, mais je trouve cela un peu faible.

Avez-vous des idées de critique qui seraient plus pertinentes ?

Merci

Édité par Coyote

+0 -0

Je me sens un peu mal de laisser ton sujet sans réponse, je ne voudrais pas que tu croies que tout le monde s'en fout de ta demande… Simplement, depuis plusieurs mois que je suis sur ce site, je n'ai jamais vu quelqu'un faire état de compétences en philo, donc il n'y a sans doute personne qui soit en mesure de te répondre. :(

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+2 -0

De même pour moi, je connais un peu Nietzsche, mais pas assez pour fournir des éléments de réponse assez convainquant pour un travail écrit, même si l'heure du post semble indiquer qu'il y a du travail dessus.

+0 -0

J'ai plus le crépuscule des idoles en tête, mais, quitte à critiquer Nietzsche, autant y aller frontalement (même si c'est, ironiquement, conforme à l'approche Nietzschéenne).

Nietzsche dit globalement (il faut revérifier ce que je dis, je travaille sans référence) que la société occidentale a commencé sa décadence avec Socrate/Platon, et la maïeutique Socratique, en diabolisant les instincts et en plaçant la raison pure sur un piédestal. C'est pourtant notre incapacité à vivre sur la base de nos seuls instincts, et notre besoin d'éducation, qui nous distingue de l'animal. Renier la raison et nous en remettre à l'instinct, c'est abandonner notre humanité et se limiter à nos capacités animales.

A ce titre, le surhomme, l'homme plus avancé que tous les autres, ne saurait donc qu'être le plus humain d'entre tous, donc le plus raisonnable. Il est un produit de la raison pure, c'est la morale, (ne pas hésiter à citer Kant), et le surhomme dont rêve Nietzche ne peut être que moral. La morale est contre nature selon Nietzsche, et c'est vrai, elle n'est pas naturelle, elle est humaine, et c'est pour ça qu'il faut la développer. La morale est la quintessence de l'humanité.

Maintenant, ce n'est qu'une thèse, qu'il va être assez compliqué de défendre, puisque Nietzche a justement passé sa vie à la démolir. Si les consignes sont de limiter la critique à deux points, il va falloir laisser des ouvertures un peu partout pour montrer qu'on peut critiquer toute son œuvre. Une idée peut consister à raisonner par l'absurde, en admettant les postulats de Nietzsche, qu'on veut de la sélection naturelle, et qu'on tend vers le surhomme, et montrer que les effets sont opposés aux conclusions tirées par Nietzsche, qui ne peuvent donc être que fausses.

Par exemple, Nietzche critique les mathématiques et la logique, qui travaillent sur un monde qui n'est pas le monde réel. Pourtant, le monde est aujourd'hui dominé par les maths, les mathématiques, dans la finance, dans l'informatique, définissent qui sont les forts et qui sont les faibles. Ceux qui ne sont pas capables de conceptualiser le monde, mais sont seulement capable de le ressentir, sont aujourd'hui les dominés, faibles, et incapable de s'imposer, malgré leur nombre. Les sciences donnent à un homme qui les maitrise l'ascendant sur des millions d'autres. L'Histoire a montré que la thèse de Nietzsche est erronée. De fait, créer le surhomme, c'est travailler la logique, les mathématiques, et donc développer la raison, et ses produits, notamment la morale, on en revient à ma thèse.

C'est peut être le meilleur angle d'attaque: Nietzsche critique ses prédécesseurs, il va être difficile de lui répondre avec les seuls travaux de ses prédécesseurs, il va falloir s'appuyer sur l'Histoire du 20eme et du 21eme siècle, et sur les philosophes qui y ont vécu. Ca peut être amusant de critiquer la pensée de Nietzsche en se basant sur L'Existentialisme est un humanisme.

+3 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte