Quelques question sur l'IA

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour a tous !

Je viens vous voir aujourd’hui pour vous demander quelques renseignement au sujet de L’IA:) Je suis comme vous pouvez vous en douter bien intéressé par L’IA et par la prog (bien que je préfère l’infographie 3D). J’aimerai avoir la chance de programmer sur des IA (Attention je ne suis pas fou j’ai déjà codé(jai des bases solide en C++) et je sais que ce n’est pas demain la veille que je rendrais qqch qui compile lol mais vous avez saisie l’idée ;) )

Même si je suppose que beaucoup de langage sont approprié pour de l’IA le quel selon vous me permettrait au mieux d’explorer ce « domaine » qui nous réserve tant de surprise ? :)

De plus si vous connaissez des bons site/forum/vidéo/tutos a ce sujet je serais (entre)preneur ! :D Et si vous savez plus précisement comment arrivée a code de l’IA des pistes ? (je ne demande pas des codes prémâchés, au contraire a l’iaide de simple mots clés je pourrais faire mes propres recherches ! )

Pour la petite histoire comme je vous l’ai dit je m’intéresse beaucoup au IA mais aussi a la société et a l’espèce humaine en générale et voilà mon pdv sur la place de l’ia dans le futur : les IA et les « robots » devrait progressivement remplacer les hommes dans les usines, mais pas que de nombreux métiers vont disparaitre et d’autre vont être modifié certain encore seront créer. Dans la science je suis persuadé que l’IA va pouvoir réfléchir au même titre que les scientifique et apporter une approche plus mathématique et plus résonné (et pourquoi pas trouver la théorie du tout). Par contre même si j’aimerai vraiment me prouvé le contraire a moi-même ^^ selon moi les IA ne seront pas capable de faire de l’art c’est donc a ce niveau-là que ce trouve les métiers du futur, une ai ne fera jamais un film ou un sketch. Enfin voilà je sais pas qu’elle est votre pdv ? mais perso le film Ex machina que j’ai adoré est a mon gout tres loin du compte niveau IA ;) (même si le résonnement qu’il nous amène est légitime)

Merci d’avance et bonne journée ! Je repasse avec plaisir sur ZDS ! et je pense que je vais vraiment m'y areter plus souvent ! :)

+0 -0

Salut,

Si tu veux t'initier avec l'IA, faire des choses pas trop grosses, je te conseille Python pour son efficacité et sa "facilité" à utiliser. Après, si tu vises plus large et/ou si tu as besoin de performances, je te conseille C++. Après l'IA, c'est avant tout pas mal de mathématiques.

Pour mon point de vue, l'IA du futur me fait un peu peur et j'aurais tendance à rejoindre l'avis d'Elon Musk. Doit-on réellement vouloir faire l'IA la plus proche de l'homme possible ou du moins la plus perfectionnée dans ce sens ?

EDIT : messieurs les -1 peuvent-ils expliquer la raison ? Lors d'un débat, un échange, des explications, c'est vaut plus que des "+1" et des "-1" :)

Édité par Smokiev

Staff

Salut,

Historiquement LISP a été très utilisé pour l'IA grâce à sa puissance d'expression (à l'époque c'était assez exceptionnel, même si ça peut faire pâle figure devant Python aujourd'hui), et Prolog pas mal aussi (mais surtout pour un domaine de l'IA qui concerne la logique, c'est à dire juste une petite partie du domaine à l'époque où on croait qu'on pourrait tout faire avec, et qui est à l'origine de la réputation de l'IA comme "machine logique qui calcule mais ne pense pas").

Si je devais te donner un conseil ce serait : le langage avec lequel tu es le plus à l'aise.

Les algos sont pas forcément évident à coder, bien maîtriser son outil est le minimum pour pouvoir se concentrer sur l'algo en lui même. Le meilleur travail sera toujours fait avec ton meilleur langage.

Si tu utilises C++ c'est encore mieux car ta lib standard est bien fournie : containers et algorithmes, exactement ce dont tu auras besoin ! Sans parler que c'est un langage assez rapide : quand tu devras pousser la machine (en IA c'est souvent nécessaire pour obtenir de bons résultats, même si ça dépend bien sûr du domaine) vaut mieux que ça aille vite !

Sinon, Python fait aussi l'affaire comme déjà dit plus haut.

selon moi les IA ne seront pas capable de faire de l’art c’est donc a ce niveau-là que ce trouve les métiers du futur, une ai ne fera jamais un film ou un sketch

Hum… savoir si on le fera un jour est une vaste question. Mais savoir si c'est théoriquement possible, la réponse est définitivement oui. Il n'y a pas de différence entre être intelligent et simuler une activité intelligente. Ainsi un bon imitateur (= bon simulateur) apte à simuler les processus cognitifs d'un artiste pourra produire de l'art lui aussi. Il n'y a aucune raison que la simulation d'une activité conscience soit impossible, puisque ça relève à mon avis plus d'une différence de degré (on passe progressivement de non conscient à conscient, même dans le règle animal on peut l'observer) que de nature.
Il est bien plus dur de trouver la théorie du tout que de faire de l'art !

Quelques éléments de réponse pour ton questionnement sur l'art et les machines : http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-3214634/The-algorithm-learn-copy-artist-Neural-network-recreate-snaps-style-Van-Gogh-Picasso.html

Ya surement mieux comme lien qui parle e ça, mais c'est le premier sur lequel je suis tombé.

EDIT : ta réponse

Voici le meilleur cour en ligne que j'ai vu pour le moment (en anglais) : https://www.udacity.com/course/intro-to-artificial-intelligence--cs271

Édité par Algue-Rythme

+3 -1

(à l'époque c'était assez exceptionnel, même si ça peut faire pâle figure devant Python aujourd'hui)

C'est toi la pâle figure.

Hum… savoir si on le fera un jour est une vaste question. Mais savoir si c'est théoriquement possible, la réponse est définitivement oui. Il n'y a pas de différence entre être intelligent et simuler une activité intelligente. Ainsi un bon imitateur (= bon simulateur) apte à simuler les processus cognitifs d'un artiste pourra produire de l'art lui aussi. Il n'y a aucune raison que la simulation d'une activité conscience soit impossible, puisque ça relève à mon avis plus d'une différence de degré (on passe progressivement de non conscient à conscient, même dans le règle animal on peut l'observer) que de nature.

C'est au mieux une affirmation péremptoire assez osée, au pire un fantasme qui devrait avoir disparu depuis au moins une bonne trentaine d'années. Mais bon, si le dailymail est d'accord…

+2 -17
Staff

Mon cher Eusèbe. La vie étant ce qu'elle est, il nous arrive à tous des moments difficiles et je le comprends très bien. Toute cette frustration, cette colère, cette haine, ce côté obscur … eh bien il va falloir le réprimer. Tu as le droit d'être de mauvaise humeur et de ne pas être d'accord avec les autres, mais tu as le devoir d'être un peu plus gentil et poli dans tes réponses. Donc prends des gants, va dehors respirer de l'air frais, fais un tour près d'une voie ferrée, compte le nombre de boulons du pont des Arts ou ce que tu veux, mais on se calme d'accord ?

Merci à tous pour votre écoute. Bisous à tous de la part de la plus gantée des staffeuses. <3

Staff

Perso, comme chaque fois que le sujet est abordé, je pense qu'il faut commencer par séparer l'IA "fantasmée" (on prend le mot intelligence dans on acception la plus vague possible et on essaye de mapper cette notion à celle de programme informatique, on saupoudre de littérature SF et on laisse mijoter 45 minutes) et l'IA telle qu'elle est imaginée/utilisée/étudiée réellement, c'est-à-dire "la solution de secours lorsqu'un problème est trop complexe à résoudre de façon purement algorithmique". Cela permettrait de ne pas éparpiller le propos dans ce thread. Ce n'est qu'une suggestion, libre à vous.

À la question "quel langage pour faire de l'IA" par contre la réponse est très simple : celui que tu veux. Tu trouveras beaucoup d'exemples en Python sur le net (parce qu'ils utilisent numpy et/ou scipy), mais du moment que l'écosystème du langage comprenne au moins une bibliothèque à peu près performante et qui tienne la route pour le calcul scientifique, tu peux utiliser n'importe lequel.

I was a llama before it was cool

+8 -0
Staff

selon moi les IA ne seront pas capable de faire de l’art

C'est pas une question d'avancée technologique ça, c'est une question philosophique et de vocabulaire. L'art est le plus souvent définit comme une activité humaine, mais est-ce que cela s'y restreint pour autant ? Et si l'art requiert une capacité imaginative, un procédé technique est-il capable d'imagination ?

Philosophie, pas technique.

séparer l'IA "fantasmée" […] et l'IA telle qu'elle est imaginée/utilisée/étudiée réellement

Je ne sais pas si c'est ce que tu veux dire par "IA "fantasmée"", mais on utilise souvent le vocabulaire suivant :

Je parle de JavaScript et d'autres trucs sur mon blog : https://draft.li/blog

+6 -0

Ce qu'il faudrait pour prouver qu'il est impossible de reproduire une intelligence humaine artificielle, c'est démontrer qu'il est impossible de faire effectuer certaines tâches à un ordinateur.

Essaie alors de me démontrer qu'un ordinateur ne peut pas faire de l'art, je te lance Minecraft, je créer un monde aléatoire, je screenshot, je te montre et je te dis "voilà, un paysage imaginé et dessiné par mon ordinateur".

+0 -0
Staff

Essaie alors de me démontrer qu'un ordinateur ne peut pas faire de l'art, je te lance Minecraft, je créer un monde aléatoire, je screenshot, je te montre et je te dis "voilà, un paysage imaginé et dessiné par mon ordinateur".

Le soucis réside dans le mot "imaginer"… est-ce vraiment de l'imagination ? A priori c'est juste de la génération procédurale de carte, c'est à dire un algorithme assez sophistiqué mais ont le principe de base constitue essentiellement à tirer des nombres au hasard pour essayer de produire quelque chose de localement chaotique mais globalement cohérent (et uniforme).

Pour parler d'art et d'imagination (ce qui relève plus de la terminologie que de l'IA elle même comme l'a fait remarquer victor) il faudrait qu'un processus beaucoup plus élaboré soit à l'origine de la génération de ce terrain.

Ton ordinateur a produit un paysage. Mais pour autant ça signifie pas qu'une IA a produit un paysage (si on prend l'IA au sens de l'IA forte).

Édité par Algue-Rythme

+2 -0

Le soucis réside dans le mot "imaginer"… est-ce vraiment de l'imagination ? A priori c'est juste de la génération procédurale de carte, c'est à dire un algorithme assez sophistiqué mais ont le principe de base constitue essentiellement à tirer des nombres au hasard pour essayer de produire quelque chose de localement chaotique mais globalement cohérent (et uniforme).

Algue-Rythme

Et si c'était globalement pareil dans notre cerveau ? Si l'on veut dessiner un paysage, on dessinera des lignes et courbes aléatoire (mais sans forcément se baser sur des nombres), pour également produire une chose localement chaotique mais globalement cohérente.

Pour parler d'art et d'imagination (ce qui relève plus de la terminologie que de l'IA elle même comme l'a fait remarquer victor) il faudrait qu'un processus beaucoup plus élaboré soit à l'origine de la génération de ce terrain.

Algue-Rythme

Alors implémentons dans notre IA ce processus beaucoup plus élaboré. :)

+0 -0
Staff

Ce qu'il faudrait pour prouver qu'il est impossible de reproduire une intelligence humaine artificielle

C'est quoi une intelligence humaine artificielle ?

Essaie alors de me démontrer qu'un ordinateur ne peut pas faire de l'art

Tu ne peux pas écrire cette phrase sans donner une définition du mot "art". J'en ai donné la définition la plus courante et elle contient "activité humaine". Du coup, si tu veux continuer à débattre de si l'IA peut ou pas faire de l'art, tu DOIS donner une définition du mot "art" qui est différente de la définition que j'ai donnée.

je te lance Minecraft, je créer un monde aléatoire

C'est pas du tout si simple que ça. Si tu lances un dé, ce n'est pas de l'art. Si un artiste lance un dé, ça peut être de l'art.

Si Duchamp pose un urinoir par terre, ça peut être de l'art. Si tu poses un urinoir par terre, ça n'est pas de l'art.

La notion d'art dépend en effet de la notion d'artiste. L'art ne peut être le fruit que d'un artiste… à l'exception peut-être de l'art brut, sauf si on considère qu'on peut être artiste sans avoir été confronté à la notion d'art et sans en être conscient ? Et du coup, un ordinateur peut-il être un artiste ?

C'est beaucoup plus compliqué et c'est une question, au risque de me répéter, philosophique. Tu n'es pas obligé d'adhérer à mon post, par contre dans l'intérêt du débat tu ne peux pas simplement répondre "algorithme non-déterministe === imagination => ordinateur fait de l'art".

Je parle de JavaScript et d'autres trucs sur mon blog : https://draft.li/blog

+3 -0

Ce qu'il faudrait pour prouver qu'il est impossible de reproduire une intelligence humaine artificielle

C'est quoi une intelligence humaine artificielle ?

Je me suis mal exprimé, il faut comprendre : une IA avec l'intelligence d'un humain.

En fait ce que je voulais dire par là, c'est que peut importe la définition de l'art, un ordinateur est potentiellement capable de produire une images qui pourrait très bien être qualifiée d'oeuvre d'art si celle-ci avait été faite par un humain.

A mon avis, l'imagination nécessaire à un artiste pour faire de l'art peut forcément être implémenté dans une IA. Si après on peut appeler ça de l'art ou non, c'est évidemment une autre question. Par "art" dans mon exemple, j'entendais "quelque chose de beau ou appréciable".

+1 -0
Staff

On peut commencer par se demander si un singe à qui on confie une toile et de la peinture est capable de faire de l'art.

Si oui, alors on peut poursuivre le débat avec un ordi. Sinon, tant pis, si même un singe ne peut prétendre au titre alors une IA non plus.

+0 -0
Staff

En fait ce que je voulais dire par là, c'est que peut importe la définition de l'art, un ordinateur est potentiellement capable de produire une images qui pourrait très bien être qualifiée d'oeuvre d'art si celle-ci avait été faite par un humain.

D'accord. Donc en fait, ça n'a strictement aucun rapport avec l'IA, puisqu'on peut remplacer ordinateur dans ta phrase par "photocopieuse", "événement naturel", "usine", ou autre et le sens de la phrase est le même.

Par "art" dans mon exemple, j'entendais "quelque chose de beau ou appréciable".

L'art n'ayant pas pour but d'être beau ou appréciable, je trouve très étonnant d'utiliser le terme "art" comme tu le fais.

Je parle de JavaScript et d'autres trucs sur mon blog : https://draft.li/blog

+1 -0

En fait ce que je voulais dire par là, c'est que peut importe la définition de l'art, un ordinateur est potentiellement capable de produire une images qui pourrait très bien être qualifiée d'oeuvre d'art si celle-ci avait été faite par un humain.

D'accord. Donc en fait, ça n'a strictement aucun rapport avec l'IA, puisqu'on peut remplacer ordinateur dans ta phrase par "photocopieuse", "événement naturel", "usine", ou autre et le sens de la phrase est le même.

victor

Sauf que cet ordinateur produit un résultat indéterminable pour un humain (le monde Minecraft par exemple), contrairement à une photocopieuse ou une usine. Quant à l'événement naturel, s'il produit quelque chose de pareil à une oeuvre d'art, c'est par pur hasard et pas par volonté (l'ordinateur a pour but produire quelque chose de beau).

Par "art" dans mon exemple, j'entendais "quelque chose de beau ou appréciable".

L'art n'ayant pas pour but d'être beau ou appréciable, je trouve très étonnant d'utiliser le terme "art" comme tu le fais.

victor

Je ne trouve pas ça étonnant, car c'est souvent le sens qu'on lui donne dans le langage courant. Simplement, dans la phrase "je ne pense pas qu'une IA puisse faire de l'art", c'est clairement compréhensible comme "je ne pense pas qu'une IA puisse inventer une œuvre belle".

Personnellement, la question est devenue dans ma tête : "une IA peut-elle avoir de l'imagination pour inventer des choses appréciables" ? (Désolé pour cette reformulation, je trouve pas de meilleurs mots.) Du moins, je suppose que c'est ce que l'OP avait en tête, ce qui évidemment s'éloigne de la notion d'art.

Par contre si on conserve le sens premier du mot "art" dans la phrase "je ne pense pas qu'une IA puisse faire de l'art", évidemment que cela n'a plus trop de sens, et pour cette raison ton premier post sur ce sujet est parfaitement pertinent.

+0 -0
Staff

En fait ce que je voulais dire par là, c'est que peut importe la définition de l'art, un ordinateur est potentiellement capable de produire une images qui pourrait très bien être qualifiée d'oeuvre d'art si celle-ci avait été faite par un humain.

D'accord. Donc en fait, ça n'a strictement aucun rapport avec l'IA, puisqu'on peut remplacer ordinateur dans ta phrase par "photocopieuse", "événement naturel", "usine", ou autre et le sens de la phrase est le même.

victor

Sauf que cet ordinateur produit un résultat indéterminable pour un humain (le monde Minecraft par exemple), contrairement à une photocopieuse ou une usine. Quant à l'événement naturel, s'il produit quelque chose de pareil à une oeuvre d'art, c'est par pur hasard et pas par volonté (l'ordinateur a pour but produire quelque chose de beau).

Oui mais cette notion d'indéterminabilité n'a rien à voir avec l'art ! Quand Duchamp prend un urinoir produit par une usine et le pose par terre, cet urinoir est une oeuvre d'art. Quand Wharol prend une photocopie, cette photocopie est une oeuvre d'art. Si un artiste déclenche volontairement une avalanche, cette avalanche est une oeuvre d'art.

(l'ordinateur a pour but produire quelque chose de beau).

Tu attribues une volonté à l'ordinateur alors qu'il n'en a pas. Si tu es un artiste et que tu prends un screenshot de Minecraft ou d'une cellule vide de Microsoft Excel, ça peut être une oeuvre d'art. Mais en aucun cas ce n'est l'oeuvre d'art de l'ordinateur.

Je parle de JavaScript et d'autres trucs sur mon blog : https://draft.li/blog

+0 -0

Sauf que cet ordinateur produit un résultat indéterminable pour un humain (le monde Minecraft par exemple), contrairement à une photocopieuse ou une usine.

Olybri

Un humain est tout à fait capable de générer un monde aléatoire en suivant bêtement un algorithme. Ça prend un temps monstre et personne fait ça mais c'est pas impossible. Définis indéterminable s'il te plaît, je pige pas ce que tu veux dire.

Oh, et ça sert à rien de rester dans des débats stériles sur la nature de l'art. J'ai envie de dire, qu'est-ce qu'on s'en fout… C'est juste du pinaillage sur les mots. Un ordi ça fait grosso modo ce que tu lui demandes, si tu fais de la génération procédurale de beaux paysages, c'est toi l'artiste, l'ordi est juste là pour faire les calculs.

Édité par anonyme

+1 -0

Oui mais cette notion d'indéterminabilité n'a rien à voir avec l'art ! […]

victor

Bien sûr que non. Mais comme je l'ai dit, je ne parle pas d'art au premier sens du terme, mais dans le sens "quelque chose de beau", et je pense que c'était aussi le cas de l'OP.

Sauf que cet ordinateur produit un résultat indéterminable pour un humain (le monde Minecraft par exemple), contrairement à une photocopieuse ou une usine.

Olybri

Un humain est tout à fait capable de générer un monde aléatoire en suivant bêtement un algorithme. Ça prend un temps monstre et personne fait ça mais c'est pas impossible. Définis indéterminable s'il te plaît, je pige pas ce que tu veux dire.

Grimur

Indéterminable pour un humain = que l'humain ne peut pas prévoir.

Exemple. Les développeurs de Minecraft ne peuvent pas déterminer ce à quoi un monde Minecraft va ressembler exactement 1, ils ont juste mis au point des algorithmes permettant de générer des mondes aléatoires. Et a mon avis, vu comme ça, ce n'est plus les développeurs qui sont entièrement les "artistes" d'un monde ou d'un autre, mais l'ordinateur est en partie "l'artiste" : il a généré un monde sans que personne ne sache à quoi il va réellement ressembler.

Et si vous n'êtes pas d'accord avec ça, alors si je dessine un paysage, ce ne serait pas moi l'artiste, ce serait ceux qui ont "écrit les algorithmes dans mon cerveau" nécessaires pour dessiner un paysage qui seraient les vrais artiste (en gros, ceux qui m'auraient enseigné le dessin).


  1. Evidemment, s'ils analysent tous les algorithmes, ils peuvent savoir exactement comment le monde sera, mais avec beaucoup de temps. Mais de la même manière, en analysant précisément un cerveau, on pourrait savoir ce qu'un peintre prévoit de dessiner. 

+0 -0

Hein ? Donc en fait ton postulat c'est que tout ce qui utilise de l'aléatoire crée de l'art. Dans ce cas, la trajectoire exacte d'une fiente de pigeon s'abattant sur un pauvre passant qui a rien demandé dans la rue c'est en partie une œuvre d'art atmosphérique parce que comme ça je peux pas deviner la trajectoire exacte.

Ce que je dis s'applique pas au cerveau. Le cerveau c'est pas (que) des algorithmes précodés hein, par exemple il y a plasticité neuronale.

De toute façon je vais arrêter de suivre le débat parce que ça m'intéresse pas du tout de faire de la diptérosodomie sur l'art (et je dis pas ça pour discréditer ton opinion ou quoi que ce soit, c'est juste que y'a pas de réponse absolue, que du subjectif et que conséquemment je m'en fous).

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte