La biologie au quotidien

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour à tous,

Je viens mettre ici un tutoriel sur la biologie que j'avais commencé cet été sur le site du zéro. Je pense le continuer quand j'ai du temps mais en attendant j'aimerais vos avis, que ce soit sur le style, le fond, la forme, la façon dont le sujet est abordé etc. Je sais qu'il manque cruellement de tutos en biologie et on en discutait l'autre jour et ce tutoriel se veut assez général. J'ai voulu couvrir plusieurs champs de la biologie sans être trop non plus spécialisé et difficile d'accès et cela avec des exemples concrets de la vie de tous les jours ou plutôt des questions que tout le monde pourrait se poser et dont les réponses permettent d'apprendre également des choses sur la biologie, ce qui justifie le nom de "La biologie au quotidien." Je n'ai pas voulu faire un cours traditionnel dans le sens où j'essaye d'amener le lecteur dans un raisonnement dirigé vers un seul but : obtenir la réponse à la question posée initialement.

Merci de vos retours.

Édité par Craw

+4 -0

Salut ! Ça a l'air vraiment rigolo, je ne suis absolument pas biologiste mais ça m'intéresse beaucoup.

Je commente en revanche pour te demander quel est le rapport entre le titre et le reste : est-ce que tu as vraiment envie d'utiliser le nom "La Biologie au quotidien" (qui évoque plutôt des questions de la vie de… tous les jours, pas vraiment les sujets que tu abordes donc) pour ça ?

Par ailleurs, pourquoi envisages-tu de tout regrouper dans un seul cours ? Est-ce que les deux sujets que tu abordes ne gagneraient pas à être sortis comme des cours indépendants ? Ça leur donnerait plus de visibilité, et remplirait un peu plus la section Biologie, au passage.

Encore merci pour ta contribution !

+3 -0
Auteur du sujet

En fait les questions comme "comment le cyanure tue ?" beaucoup de gens peuvent se la poser mais sans connaître toute la biologie qu'il y a derrière, pareil pour la rigidité cadavérique (les deux premiers thèmes abordés). Après c'est vrai qu'on ne se les pose pas tous les jours mais par "quotidien" je voulais dire "questions a priori simples mais qui ne le sont pas forcément."

Sinon j'ai pensé à tout regrouper dans un seul cours (l'équivalent d'un big-tuto) car selon moi tous ces cours appartiennent à une même façon de faire et à une même thématique, c'est-à-dire toujours dans l'optique de rester sur des questions basiques mais nécessitant un raisonnement pour y arriver et je balance des infos à droite à gauche sans que le lecteur s'en aperçoive vraiment puisqu'il est occupé par la question de base, en tout cas c'est ce que je souhaite pouvoir faire. Car sinon je trouve que de telles infos ça devient vite chiant, surtout des réactions chimiques et des cycles de partout.

Si je devais faire d'autres tutos ce serait pour moi complètement une autre façon de faire, peut-être un sujet plus spécialisé et beaucoup moins général par exemple, sans forcément abandonner cette façon de faire qui est d'éviter des choses scolaires et chiantes, balancées comme ça et à apprendre par coeur, sans logique et lien entre elles.

Même si c'est difficile.

+0 -0

Concept très original, j'adhère !!

Je serai d'avis d'avoir un tuto par question, il y a assez d'infos pour faire un big-tuto par thème, et ça leur donnera plus de visibilité…
Tu pourrais faire une série de tutos avec la même accroche de titre, par exemple :

  • Un zeste de bio : la rigidité cadavérique
  • Un zeste de bio : le cyanure

Je suis aussi d'avis de séparer le cours en moyen-tutoriels séparés, un sur chaque "prétexte".

Par contre, si le but est d'éviter de faire un cours trop scolaire, c'est complètement raté. Il y a de bonnes idées, mais on reste quand même assez proche d'un cours bien magistral, que ce soit dans la formulation des explications, la structure du cours, et ainsi de suite. Aussi je me permets de te donner des conseils qui m'ont été prodigués en formation pour justement éviter ce genre de choses. Le message se complétera par la suite si des choses me reviennent à l'esprit.

Premièrement, le fait de fournir un prétexte motivant est une bonne idée. Après, les prétextes utilisés ne sont pas idéaux et on pourrait chipoter, mais je les trouve assez bien choisis. Cependant, ce prétexte est suivi par trois putains de chapitres construits comme des cours magistraux, avec un plan scolaire et tout ce qui va avec. Le lecteur ne sera pas dupe : il verra bien qu'il est en train de lire un cours de biologie scolaire et arrêtera la lecture assez rapidement. Il se peut même qu'il aie oublié la question de base bien avant la fin du premier chapitre : c'est dire !

De plus, une partie des notions sont abordées immédiatement, sans préliminaires. Je pense notamment à l'introduction des trois types de muscles. Ce genre de chose fait que ton plan est bien trop prévisible. Tu introduis des concepts clairement en partant de l'abstrait pour aller au concret : des types au muscles, tu poursuis avec un sous-type. Pour éviter de faire scolaire, tu dois faire l'inverse : partir du concret pour aller vers l'abstrait. Tu devrais plutôt introduire ceux-ci lors de digressions dans un cheminement de base. Là, tu ne fais que dérouler un cours magistral, là où un cours vraiment motivant doit partir dans tous les sens à la moindre occasion pertinente, utiliser des digressions, ouvrir des parenthèses, et utiliser celles-ci pour transmettre le savoir indirectement. Tu l'as fait pourtant, avec l'usage d'un prétexte d'apprentissage, mais tu ne va pas du tout au bout de cette logique d'introduction des connaissances de manière indirecte : tu dois faire la même chose dans le cours même. Là, on voit clairement, dans tout ton cours, que tu camoufle un cours magistral en en changeant que la forme. Ce n'est pas motivant

Pour reprendre l'exemple de l'introduction des trois types de muscles. Je serais toi, je la mettrais après avoir parlé de l'organisation des muscles striés. Lors des explications sur les muscles striés, je ferais croire qu'elles valent pour tous les muscles. Puis, par la suite, j'insérerais une balise question qui dit "Alors pour résumer, tous les muscles sont organisés avec … ?". Et là, tu explique que non, et que cela vaut pour certains muscles : tu introduis alors les différents types de muscles.

De plus, je vois que tu poses des questions, mais essentiellement pour garder la concentration du lecteur. Très mauvaise idée ! Des questions comme "Oulala mais c'est quoi ce nom horrible ? La pompe quoi ?", servent juste de distraction lors de la lecture et peuvent perturber, chose qui n'est jamais agréable lors de la lecture. De plus, tu utilises rarement celles-ci pour poursuivre un raisonnement. Dans le premier chapitre, tu ne le fais que deux fois, dont avec la question "Mais alors où se situe le corps cellulaire ?". De même, tu devrais introduire les nécessaires digressions en posant des questions, justement. S'il fallait résumer, les questions doivent servir à trois choses : poursuivre un cheminement (pour mieux le cacher), introduire des digressions, et aussi faire réfléchir le lecteur, lui poser des défis intellectuels. Rien de tout cela n'est présent dans le cours.

Pur résumer, je diras que c'est un bon début pour qui n'a pas été formé aux codes des cours "constructivistes" (pédagogistes diraient certains). Mais ton cours, tel qu'il est, se ferait défoncer par un inspecteur d'académie comme étant frontal, pas assez motivant et extrêmement encyclopédique. Je te conseille de le retravailler, sincèrement, et l'appliquer les quelques conseils donnés plus haut. Cependant, je tiens à te mettre en garde : même pour quelqu'un de formé à ces méthodes, il est très difficile d'appliquer ces recommandations correctement.

Bon courage.

A titre personnel, je trouve que ton style d'écriture est horrible : tu prends tes lecteurs pour des cons. C'est manquer de respect à tes lecteurs. On croirait voir un cours de l'ancien temps du siteduzéro. Mais cela, ce n'est qu'un avis personnel, et pas quelque chose que tu devrais changer si tu veux voir ton cours publié.

Édité par anonyme

+3 -11
Auteur du sujet

J'ai mis à jour le contenu concernant la question 10 des exercices, pour le QCM.

Pour répondre aux remarques maintenant. Je ne pense vraiment pas que scinder en plusieurs tutos soit une bonne idée puisque je souhaite qu'il y ait une continuité entre les différentes parties, c'est donc mieux que tout soit contenu dans un même tutoriel.

Je serai d'avis d'avoir un tuto par question, il y a assez d'infos pour faire un big-tuto par thème, et ça leur donnera plus de visibilité…

Un big-tuto je ne pense pas, ça aurait pu être un mini-tuto mais je ne pense pas avoir assez d'infos pour une seule question = un big-tuto.

Pour Mewtow :

C'est comme je l'ai dit, il est difficile de trouver un compromis entre infos balancées et réflexion, ce que j'ai essayé de faire avec quelques expériences vers la fin du deuxième chapitre par exemple. Donc une grande partie du cours c'est quand même des informations qui viennent comme ça, oui. Mais j'ai essayé d'éviter ça au maximum, je ne sais pas si c'est réussi ou pas mais je pense que c'est une question de point de vue. Par exemple tu dis :

Pour reprendre l'exemple de l'introduction des trois types de muscles. Je serais toi, je la mettrais après avoir parlé de l'organisation des muscles striés. Lors des explications sur les muscles striés, je ferais croire qu'elles valent pour tous les muscles. Puis, par la suite, j'insérerais une balise question qui dit "Alors pour résumer, tous les muscles sont organisés avec … ?". Et là, tu explique que non, et que cela vaut pour certains muscles : tu introduis alors les différents types de muscles.

Je ne suis pas d'accord avec cette façon de faire même si il y a un point positif : le fait de rectifier une information que le lecteur avait prise pour acquise peut le marquer et donc il retiendra plus facilement. Mais je vois au moins deux inconvénients à cette méthode : amener le détail avant le sujet principal me gène, je préfère d'abord présenter le muscle puis ensuite son organisation. Le deuxième inconvénient c'est que le lecteur sera marqué comme je le dis et pourra mieux retenir la nouvelle information mais cela a un coût, livrer une fausse information au premier abord peut également perturber, même si c'est ensuite rectifié, tout simplement que ça dépend des lecteurs. Certains vont mieux retenir quand c'est rectifié d'autres préfèrent avoir l'information dès la première fois. C'est donc un choix. Je ne sais pas si tu as lu le reste mais tu peux voir que j'ai utilisé ta méthode avec l'histoire des transports actifs primaire et secondaire, en cachant sciemment le transport actif secondaire plus tôt dans le tuto, mais j'aimerais éviter ça le plus possible, surtout sur des notions qui sont vraiment à la base du sujet, soit le muscle ici.

De plus, je vois que tu poses des questions, mais essentiellement pour garder la concentration du lecteur. Très mauvaise idée ! Des questions comme "Oulala mais c'est quoi ce nom horrible ? La pompe quoi ?", servent juste de distraction lors de la lecture et peuvent perturber, chose qui n'est jamais agréable lors de la lecture.

Je ne trouve pas, encore question de point de vue et de lecteur.

A titre personnel, je trouve que ton style d'écriture est horrible : tu prends tes lecteurs pour des cons. C'est manquer de respect à tes lecteurs. On croirait voir un cours de l'ancien temps du siteduzéro. Mais cela, ce n'est qu'un avis personnel, et pas quelque chose que tu devrais changer si tu veux voir ton cours publié.

Je ne vois pas pourquoi personnellement, c'est un style d'écriture que j'ai choisi, c'est vraiment voulu de procéder comme les tutoriels de M@teo21 de l'époque justement, c'était ce qui était visé. Je ne veux pas de style trop sérieux, au moins pour ce tutoriel qui se veut répondre à des questions "enfantines" tout en apportant de la culture en biologie, c'est plus un tutoriel de ce genre.

Alors dire que je prends les lecteurs pour des cons c'est un manque de respect ça oui et ça ne m'avance pas beaucoup par contre. Je pense que répercuter ce que tu as subi avec tes écrits sur ceux des autres n'est pas une bonne stratégie. Ta dernière phrase montre que tu sembles être dans cette optique là.

Édité par Craw

+0 -0

Je n'ai pas lu tout le tuto en détail. Mais j'ai noté pour le moment 3-4 petites choses.

D'abord, ton usage des introductions et des conclusions est très bon : une liste de ce qu'on va voir en intro, et un cadre informatif qui résume les notions importantes en conclusion. Ça, j'apprécie. C'est structuré, déterministe, et ça constitue un bon point de repère pour permettre au lecteur de souffler et digérer ce qu'il vient de lire.

J'aime bien le style également, mais je t'avoue que n'ayant pas tout lu en détail, je ne saurais pas dire s'il est correctement dosé ou non. Je sais juste qu'un écueil du style Mateo21-esque est qu'on peut vite arriver à trop en faire, donc j'attire simplement ton attention là-dessus pour la rédaction, et je te dirai lors d'une prochaine lecture ce que j'en pense dans ce que tu as déjà rédigé.

Ensuite à propos des différents cadres "information/attention/question", je suis un petit peu plus partagé. Je suis conscient que le but est de dynamiser ton propos, et que c'est en soi une bonne idée pour ne pas endormir le lecteur mais…

Attention au rythme !

Ça veut dire deux choses :

  • Ne pas en mettre trop souvent pour éviter de saccader la lecture ;
  • Ne pas les surcharger : une phrase maximum.

Il faut bien voir qu'un bloc de ce genre casse complètement le rythme de ton propos avec un gros BOUM. C'est un effet qu'il faut doser pour en tirer le maximum : ne pas en mettre assez ne tuera pas des bébés phoques (il y a d'autres moyen de reveiller le lecteur), en mettre trop, en revanche, atténue très largement leur effet. De même, si le contenu du cadre est trop long, le lecteur n'isolera pas facilement l'idée super importante qu'il est censé faire ressortir du texte.

Enfin, dans le premier chapitre, j'aurai bien aimé voir un schéma immédiatement quand tu as commencé à parler de muscles striés. En fait, n'hésite pas à beaucoup illustrer ton texte pour que le lecteur ait un point d'ancrage visuel sur tes explications. Ça l'aidera à se représenter beaucoup plus naturellement ce que tu lui racontes. Surtout en bio où on parle de phénomènes et de structures à l'échelle microscopique.

Au final, je garde une première impression très positive de ce tutoriel. C'est du beau travail, qui me semble correctement documenté, et ton plan est abordé de façon plutôt cool. Continue comme ça !

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+6 -0

Je n'ai lu que la première partie et je trouve ça très bien expliqué et bien amené. Je suis à 100% pour le style détendu "à la Mateo21". C'est ridicule de penser qu'un propos compliqué dans le fond doit l'être aussi sur la forme, juste pour le plaisir. Et qu'avoir une forme agréable consiste à prendre son lecteur pour un con.

C'est même l'inverse : un lecteur intelligent va généralement apprécier un contenu de ce genre car il est capable de l'intégrer extrêmement rapidement. Il gagne donc beaucoup de temps, ce qui lui permet d'apprendre plus de choses, d'aller plus loin etc. Le but est de partager la connaissance et de la rendre accessible. Pas de mettre des barrières juste pour le plaisir de voir les gens galérer et sélectionner ceux qui peuvent les franchir de ceux qui n'y arrivent pas.

C'est rendre simple les choses complexes qui est un art, pas l'inverse. Hein Mew ! ^^

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+2 -0

Salut,

Merci pour ce tutoriel très intéressant. Vas-tu faire comme @Looping l’a suggéré et faire un tutoriel par thème ou garder le tout ensemble.

Je trouve que certains blocs (surtout des blocs information) sont toujours trop longs. Il y en a que je n’ai même pas lu et les blocs que tu mets pour « l’essentiel » peuvent être placés en conclusion du chapitre avec des listes.

Et pour finir, la présentation du QCM est compliqué à lire de cette manière. Une solution, mais sûrement pas la meilleure, est d’utiliser des listes de cette manière.

  1. Concernant le muscle squelettique.
    1. Sa contraction est volontaire.
    2. Sa contraction est involontaire.
    3. Il ne présente pas de striations au microscope optique.
    4. Aucune de ces réponses.

Tu peux même utiliser des sous-sous-titres pour présenter les questions.

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+1 -0
Auteur du sujet

Salut Karnaj,

Non je pense laisser tout ensemble pour la raison évoquée précédemment. Sinon c'est normal que les blocs soient encore longs, je n'ai pas encore fait la mise à jour. Pour l'instant je n'ai pas le temps de continuer le tuto mais ce sera fait quand du contenu sera ajouté et le chapitre 2 bouclé.

Pour le QCM d'accord j'en tiens compte, je verrai comment arranger ça lors de la prochaine mise à jour.

Merci pour vos retours à vous deux.

+0 -0

Salut Craw,

Y a-t-il du nouveau ? As-tu besoin de relecture, ou quoi que ce soit.

Je vois que la première partie est bien avancée, sache qu'il est possible de faire des validation par partie, ce qui permettrai de publier ton tuto, même s'il n'a pas la forme définitive que tu souhaites lui donner. Ce serait mieux qu'un beau contenu comme ça ne reste pas enterré dans la béta. ;)

Édité par Gabbro

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+0 -0
Auteur du sujet

Bonsoir à tous, :)

Je viens donner des nouvelles. J’ai un peu de temps libre en ce moment pour continuer la rédaction du tutoriel. Comme suggéré par Gabbro je viens de demander une première validation. Je prévois les choses suivantes pour la suite du tutoriel.

Deuxième partie sur le mode d’action du cyanure

Je vais la terminer avec un dernier chapitre qui va permettre de comprendre le rôle modeste du cyanure sur la diminution d’extraction du dioxygène par les tissus. Cela va me permettre de développer un chapitre orienté respiration/circulation donc beaucoup de physiologie. Il y aura un lien avec ce qui a déjà été vu sur l’ATP (le lien est logique, dire que la respiration apporte le dioxygène, le coeur le fait circuler et ce dioxygène est nécessaire pour la production d’ATP et donc d’énergie. Il y a même un lien à faire avec la première partie puisque c’est le système nerveux qui permet la contraction des muscles respiratoires). Finalement je pourrai expliquer l’effet du cyanure sur le dioxygène en faisant référence à l’hémoglobine et la courbe de Barcroft (courbe très visuelle et très intuitive pour comprendre beaucoup de choses).

Troisième partie sur le mode d’action d’un herbicide

On va changer un peu de l’humain et parler des plantes. :p Je vais prendre comme exemple l’atrazine pour l’herbicide. Là je prévois de parler de la photosynthèse avec la phase photochimique et thermochimique (cycle de Calvin). Dans la phase photochimique je prévois de parler du schéma en Z avec la notion du potentiel redox (déjà évoquée dans la partie 2 du cours avec l’ATP donc là encore un lien que je vais faire).

Si vous avez d’autres idées pour des futures parties merci de me les adresser directement ici. Il faut que le sujet soit assez vaste pour me permettre de développer une notion de la biologie et assez concret également. Si possible partir sur la base d’une question anodine comme je le fais.

Pour changer vous pouvez proposer quelque chose qui s’éloigne de la mort (j’ai remarqué que mes 3 premiers thèmes ne sont pas joyeux joyeux ^^ ). Et si possible quelque chose qui s’éloigne de ce que j’ai déjà présenté, l’idée étant de faire le plus de notions possibles et les plus éloignées possible, même si je sais qu’on ne peut pas couvrir toute la biologie bien entendu.

Merci à vous.

+0 -0

Une idée en vrac :

  • L’évolution des populations (ça pourrait te permettre d’introduire des éléments de génétique, la mutation, la notion de sélection naturelle aussi) via un ou plusieurs cas concrets (soit animalière (les loups, par exemple :P ), végétales, soit humaines).

Assez occupé IRL — MP au besoin. Je ne mords pas (toujours)

+0 -0
Auteur du sujet

Une idée en vrac :

  • L’évolution des populations (ça pourrait te permettre d’introduire des éléments de génétique, la mutation, la notion de sélection naturelle aussi) via un ou plusieurs cas concrets (soit animalière (les loups, par exemple :P ), végétales, soit humaines).
Arius

C’est vrai que ça manque du côté de la génétique et qu’il y a moyen de faire quelque chose d’intéressant. Je note, merci.

+0 -0

Coucou,

ta partie sur le cyanure est assez dense ! Tu fais de la bioch’ métabolique, structurale, tu passes à l’échelle intégrée sur la respiration et un peu d’homéostasie du glucose… Je te soupçonne d’être atteint du syndrôme d’avoir tellement envie de dire des choses que tu touches à tout et dans tous les sens :p (je ne dis pas que tu es le seul hein 1).

Mais c’est très lourd à te suivre et surtout terriblement artificiel. Par exemple, tes hypothèses "le cyanure inhibe l’absorption de nutriments ou l’oxygénation des tissus" sortent complètement du chapeau. D’autant que fondamentalement, c’est juste l’effet poison métabolique et sur le transport d’O2 que tu développes, l’absorption des nutriments (que tu mets pour en parler, j’ai bien compris), n’est qu’une conséquence par l’arrêt de l’ATP-ase. Mais bien sûr, l’arrêt de l’ATP-synthase a de très nombreuses autres conséquences, sur les muscles et le système nerveux qui en ont énormément recours aussi (le système nerveux probablement davantage encore).

Au passage, le message véhiculé par l’arrêt de l’absorption des nutriments induit en erreur : ça implique juste qu’on fait un équivalent de jeûne mais ce n’est pas ça le plus délétère pour l’organisme. Les dégâts principaux toucheront le système nerveux et les muscles respiratoires (les organes qui utilisent beaucoup d’énergie même au repos, en somme).

Ce côté catalogue de tout ce qu’il y a à dire dessus se maintient jusque dans les questions que tu donnes en exercice : autour du facteur de transcription HIF 1 alpha, dont tu montres l’accumulation en hypoxie, et c’est tout. On voit bien qu’il ya des changements, mais on ne sait pas qui est HIF 1alpha, ce qu’elle fait. On a un peu pareil ensuite dans les questions. Je ne dis pas que c’est inintéressant, mais ça manque un peu de faire fonctionner le tout, pour faire passer un message.

J’ai bien peur que partir dans tous les sens comme tu le fais fasse complètement perdre de vue l’important que tu veux développer. Le tout est probablement empiré par le texte très long, qui gagnerait à avoir quelques illustrations supplémentaires pour rendre le tout plus concis (notamment la page "Le cyanure, l’absorption du glucose et l’extraction du dioxygène par les tissus "). Je conseillerai de condenser les propos et de tout recentrer autour d’un message-clef (quitte à réinvestir le texte ailleurs dans une autre partie, à un autre moment…).

Je ferai éventuellement quelques autres points sur des aspects plus précis d’ici quelques temps mais voilà pour les points que je souhaitais faire remonter. (Je dis pas que c’est facile à faire hein ^^ j’en ai conscience). Quoiqu’il en soit, bon courage pour la suite !


  1. Moi l’avoir aussi ? ja-mais 

Petit goéland très cordial

+1 -0
Auteur du sujet

Salut,

ta partie sur le cyanure est assez dense ! Tu fais de la bioch’ métabolique, structurale, tu passes à l’échelle intégrée sur la respiration et un peu d’homéostasie du glucose… Je te soupçonne d’être atteint du syndrôme d’avoir tellement envie de dire des choses que tu touches à tout et dans tous les sens :p (je ne dis pas que tu es le seul hein 1).

J’ai du mal à ne pas entrer dans les détails, je le sais, j’ai tendance à creuser des hypothèses et parfois à en dire trop, ce qui peut décourager certains lecteurs. Mais je n’arrive pas à envisager un point précis sans faire le lien qui me paraît évident avec des notions proches.

Par exemple, tes hypothèses "le cyanure inhibe l’absorption de nutriments ou l’oxygénation des tissus" sortent complètement du chapeau.

Pour l’inhibition de l’absorption des nutriments (je ne développe que le glucose plus précisément) j’ai pourtant essayé de faire le lien avec une hypothèse que j’ai développée au début du chapitre et que j’ai invalidée (à savoir que ce n’est pas cette inhibition d’absorption du glucose qui tue). Mais à la fin du chapitre je dis "mais nous n’avions pas totalement tort, même si cela ne tue pas, nous allons quand même expliquer ce phénomène", je trouve donc que le lien est fait et ne sort pas de n’importe où.

En revanche pour l’hypothèse "le cyanure inhibe l’oxygénation des tissus" je suis d’accord, je la sors en fin de chapitre mais sans expliquer le raisonnement qui permet de sortir cette hypothèse. En vérité je le sentais en écrivant cette partie du cours, et je n’avais pas trouvé de cheminement pour la faire sortir en "douceur", c’est un peu brutal et ça vient comme ça. ^^ C’est justement tout ce que je n’aime pas, je l’ai mise pour développer une partie du cours axée respiration/circulation, il va donc falloir que je trouve "une excuse" pour sortir cette hypothèse, si tu as des idées n’hésite pas. ;)

Au passage, le message véhiculé par l’arrêt de l’absorption des nutriments induit en erreur : ça implique juste qu’on fait un équivalent de jeûne mais ce n’est pas ça le plus délétère pour l’organisme.

Nous sommes d’accord. D’ailleurs je l’ai précisé en fin du deuxième chapitre et rappelé au début du chapitre sur la circulation/respiration. Je ne pensais donc pas que ça induisait en erreur, mais peut-être que les gros pavés font ensuite oublier ces 2/3 lignes, même en insistant deux fois dessus. ^^

Ce côté catalogue de tout ce qu’il y a à dire dessus se maintient jusque dans les questions que tu donnes en exercice : autour du facteur de transcription HIF 1 alpha, dont tu montres l’accumulation en hypoxie, et c’est tout. On voit bien qu’il ya des changements, mais on ne sait pas qui est HIF 1alpha, ce qu’elle fait. On a un peu pareil ensuite dans les questions. Je ne dis pas que c’est inintéressant, mais ça manque un peu de faire fonctionner le tout, pour faire passer un message.

Si ça fait trop catalogue c’est que mon objectif est raté. Mon but est justement de mener un raisonnement, partout où je le peux, et d’éviter de balancer des infos comme ça (même si au départ c’est obligé, mais ensuite il faut tout faire fonctionner ensemble). Je ne dis pas ce qu’est HIF1-$\alpha$ précisément car ce cours se veut très accessible, je n’ai développé la notion de facteur de transcription nulle part donc je me prive d’en parler car le lecteur ne saura pas ce que c’est (ou bien peu de gens le sauront mais ce cours doit s’adapter au plus grand monde possible). J’emploie des mots simples "active/inhibe" et je donne les infos strictement nécessaires pour répondre aux questions, d’ailleurs je dis comment interpréter un western blot car ça n’a pas été vu là non plus. J’ai par contre l’impression d’aller parfois trop loin et que même avec des infos ça reste inaccessible pour quelqu’un qui part de zéro (comprendre en ayant suivi uniquement mon cours).

Du coup pour revenir à HIF1-$\alpha$ je dis juste qu’il active PDK1 par exemple. En vérité il augmente son expression mais je ne peux pas le dire ainsi. Et j’ai parlé de HIF1-$\alpha$ pour justement voir le lien avec ce qui a été vu durant le cours mais d’une autre façon (je n’avais pas parlé de cette protéine ni de la fermentation).

Dans l’exercice j’essaye tout de même de faire une suite logique dans les questions, si tu regardes la correction tu verras que j’essaye de partir doucement pour ensuite arriver à des notions qu’on retrouve sans les connaître directement (je pense à la fermentation que j’essaye d’introduire ainsi ou encore à l’effet Warburg).

J’ai bien peur que partir dans tous les sens comme tu le fais fasse complètement perdre de vue l’important que tu veux développer.

Comme dit au début oui j’ai tendance à toucher à tout et quand je ne le fais pas je me sens frustré.

Merci pour tes remarques en tout cas. Je vais essayer de modifier tout cela.

Édité par Craw

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte