Les master en informatique sur Panam !

Bah oui, faut bien chercher xD

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour tout le monde !

Je suis en double L3 (maths et infos pour les curieux) et je souhaiterais faire un master (et probablement de la recherche) en intelligence artificielle. Je sais c’est bien vaste tout ça. J’aimerais me concentrer sur l’apprentissage. Enfin, c’est ce que je pensais jusqu’à lire les UEs proposées dans le master ANDRDOIDE de l’UPMC. Du coup maintenant je suis perdu. Je viens pas là pour que vous m’aidiez vraiment à me retrouver mais plutôt pour prendre vos différents avis sur les différents master sur Paris qui concernent l’IA et l’informatique théorique (algorithmique, graphes etc). Je vais en profiter pour faire une liste de ce que j’ai trouvé, comme ça vous m’en proposerez de nouveau et ça pourra toujours servir à l’internet !


Paris Descartes (P5) :

Master en IA, deux spé : Agent ou Machine Learning

UPMC (Jussieu, P6…) :

ANDROIDE, un peu de tout en fait : des agents, de la théorie des jeux/graphes/langage, du machine learning…

DAC, plutôt data science et apprentissage

Note : Plusieurs matières de chacun de ces deux masters peut être pris en option dans l’autre (ça facilite encore moins le choix)

Diderot :

MIR, master de recherche en informatique : théorie de la complexité, des graphes…


Merci d’avance à vous ! :)

Édité par Ricocotam

+1 -0

Je suis presque dans le même cas que toi, je fait un DUETI mais j’aurai la licence par équivalance.

Pour l’instant mes recherche on abouti aux mêmes résultats. ;)

« One may say "the eternal mystery of the world is its comprehensibility." » — Albert Einstein, Physics and Reality

+1 -0

Perso, j’ai fait mon Master à Paris 5, il y a une dizaine d’années.

À l’époque les enseignements s’articulaient un peu différemment, il y avait une spécialité Image/Vision par ordinateur qui recoupait des morceaux de la spé machine learning actuelle. Je n’ai pas grand chose à en dire, en bien ni en mal : c’était la formation que je voulais et elle ne m’a pas déçu. :)

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Au passage y a aussi l’ENS (Paris) qui a un département d’info. Les enseignements, moyens et opportunités supplémentaires que tu peux avoir sont pas négligeables.

De ce que j’ai entendu, pour l’IA c’est un très bon endroit. Mais de toute façon une fois que t’es admis à l’ENS tu fais un peu ce que tu veux.

Holosmos

Mh, j’ai l’impression que Ulm info => MPRI ou MVA (MPRI = MIR = AFP, suivant le lieu d’inscription, respectivement les ENS/X, P7, et Paris-Saclay).

Le MVA (Vision, Apprentissage) est pas mal pour ce tu veux faire. Il est principalement à Cachan (20 minutes porte à porte depuis Denfert sur la B). Orienté recherche, ça peut t’intéresser.

Personnellement, j’ai rejoint le MPRI (page officielle, il faut accepter leur certificat HTTPS foireux) en M2, orienté crypto et un peu d’algo derrière. J’ai pris bien cher (courbes elliptiques bonjour), notamment parce que je faisais ma 3A en école d’ingé en même temps.
Globalement, le niveau est pas simple mais faisable1, par contre il faut aimer les maths : c’est de l’info théorique et donc, pas de programmation : le cours qui s’y rapproche le plus te demande de coder je ne sais quel programme (un interpréteur, je crois) en Caml. Personnellement c’est ce que je voulais et j’ai pas été déçu sur ce point, mais il faut le savoir. :)


  1. Après, c’est comme tout. Le MPRI est principalement suivi par les ENS et X, ce qui explique un niveau élevé. Pour certains ça sera facile et pour d’autres horribles. Tu peux demander à tes profs ce qu’ils en pensent. 

Édité par melepe

+3 -0

Oui ça donne lieu à l’inscription en MPRI (par exemple), mais faut voir que y a les choses propres au diplôme de l’ENS et que le département propose aussi ses propres cours. (Le diplôme de l’ENS donne au passage un autre M2 recherche et potentiellement avec une spécialité différente.)

Et par rapport au niveau, amha, être à l’ENS permet en particulier de pouvoir être au niveau plus facilement. Parce que l’encadrement et les conditions de travail y sont excellents.

Édité par Holosmos

+1 -0
Auteur du sujet

Merci beaucoup pour tout ces retours !

J’avais effectivement vu le MPRI (et tout ses noms dérivés). Je sais pas si j’ai les notes mais dans ce que je regarde j’ai les compétences et je pense le niveau pour suivre (vive la procrastination), mais rien pour le prouver à part mes notes de l’IUT qui sont très bonnes. Mais je suis pas sûr que ce soit ce qui me plait le plus quand je regarde les UEs possibles en seconde année. La difficulté de mon choix se concentre entre le master DAC et ANDROIDE de l’UPMC, j’ai eu des mauvais retours de Descartes, de certains élèves, mais aussi de certains prof à propos de l’apprentissage, et vu comme ça se passe en licence à Descartes, le master n’est pas très encourageant. Après ce ne sont que des echos, je ne sais pas ce que chacun vaut mais il suffit de regarder le site du master DAC, ils font des hackathon et autre compétitions, c’est motivant.

Encore merci pour tout les liens je continuerais à les consulter. Si vous avez d’autres propositions ou si vous avez une expérience/avis sur les différents cursus, ou si vous pouvez m’aider à m’orienter je suis très preneur ^^

Encore merci, j’éditerais le message d’ici peu

+0 -0

De toute manière la plupart des masters parisiens sont co-habilités, et dans bien des cas ce sont les élèves de l’ENS qui vont suivre les cours à la fac et certains sont donnés à l’ENS. Cela relève plus du jeu administratif que d’autre chose.

J’étais master cohabilité X-UPMC-ENS1 et bien que l’on suivait les même cours (modulo le choix de parcours de chacun), il y avait des étudiants rattachés officiellement et administrativement aux 3 écoles.

Au final, osef de ça, regarde les programmes et ce qui te branche.


  1. C’était même plus le bordel parce que j’ai pris des cours de deux master différents, tout en sachant que je n’aurais l’intitulé officiel que d’un des deux alors que tous les cours donnaient des ECTS. Bref, à la carte selon ton projet même si c’est possible qu’au sein d’un même établissement ou des établissements cohabilités. 

« Kommunist Fried Chicken » | Macroeconomics: Three decades of intellectual regress

+1 -0

Ouais, enfin si les cours sont les mêmes, le reste peut être assez différent.

Les moyens financiers (bourses, aides pour aller en stage à l’étranger mais aussi bibliothèque pas surchargée, etc.) et humains (énorme encadrement, beaucoup de contacts possibles) mis à disposition ne sont pas les mêmes entre l’ENS et UPMC. (Même si à la fac de nombreuses choses sont possibles, je le sais bien, j’en ai beaucoup profité et j’en garde un excellent souvenir.) D’ailleurs pour les débouchés c’est pas tout à fait la même facilité non plus (quoi qu’on puisse dire, le réseau des normaliens en entreprise ça peut aider à décrocher un boulot). Aussi il y a la bourse de thèse : on peut profiter d’une école doctorale supplémentaire en étant à l’ENS…

edit : j’essaye de nuancer pour ne pas déchaîner de tempête inutile…

Édité par Holosmos

+0 -2

Tu as le Master MIDO ISI de l’université Paris Dauphine.

C’est un Master recherche donc les cours sont à un assez haut niveau, mais tu as pas mal de projet donc c’est loin de n’être que de la théorie. Tu dois choisir une direction de recherche entre les systèmes multi-agents et l’apprentissage automatique, tu en as pour tous les gouts ^^ .

Édité par hichbra

Vise toujours la lune, même si tu la rates, tu atterriras parmi les étoiles - Oscar Wilde

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte