Qu'apprendre avant une rentrée en L2 math ?

Et en règle générale, que peut t-on etudier seul...

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour les gens,

étudiant à la fac de science de Paris Sud et intégrant la L2 math de celle-ci à là rentrée scolaire prochaine, je me posais les questions suivante : Je souhaiterais avancer ou(non exclusif) revoir mes cours durant ces vacances, mais :

  • Est-ce une bonne chose ? (du moins je suppose que oui pour revoir les cours).
  • Quels sujets voir ? Comment m’exercer ?
  • Y’a t-il des sujets à voir seul ou faut t-il attendre d’être devant un professeur pour les aborder ?

Je fais appel à vos avis générales (et subjectifs) sur ces questions étant un peu perdu… Merci d’avance ! :)

ps : Je m’ennuie en vacance, du coup je cherche à tuer le temps. Sachant que j’aime beaucoup les maths…

Édité par Colorless

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Est-ce une bonne chose ? (du moins je suppose que oui pour revoir les cours).

Dans quelle réalité alternative travailler serait une mauvaise chose ?

  • Quels sujets voir ? Comment m’exercer ?
  • Y’a t-il des sujets à voir seul ou faut t-il attendre d’être devant un professeur pour les aborder ?

Je pense pas qu’il y ait de priorité. Sauf si tu as des faiblesses dans ce que tu as vu cette année, je conseillerais plutôt que tu te fasses plaisir à faire des maths qui te font envie

+3 -0

@Holosmos: quand t’es en première année de médecine par exemple il est plutôt très recommandé de Pas travailler pendant les vacances…

Sinon à ta place color, je réviserais tout ce qui tourne autour de l’analyse et de l’algèbre , parceque Je pense que s’attaquer à la topologie ou l’analyse complexe qui ne commence qu’en L3 n’est pas très judicieux :/

Tu peux aussi regarder l’arithmétique et la géométrie que j’ai trouver très intéressant !

+0 -0

Je ne pense pas qu’une fac de médecine et une fac de maths soient comparables.

"I think that it’s extraordinarily important that we in computer science keep fun in computing." — Alan J. Perlis

+3 -0
Auteur du sujet

Merci Holosmos et Würtz pour vos reponses.

J’ai la légere tendance a me mettre une pression concernant les études, du coups… Hum… Je me vais déjà me relire le poly de cours sur algèbre, et revoir l’analyse dans les réels du premier et du deuxieme semestre.

J’ai une question en rapport distant avec le sujet: J’ai une sale tendance a "lire les maths" et a ne pas les pratiquer (quand je lis un livre sur ce sujet par exemple). C’est le gros probleme que j’ai en ce moment. J’ai l’impression de "tourner a vide" en lecture. Les maths étant un sujet vaste, j’oublie souvent tout ce que j’ai lu précédement… Je me demandais si vous avez déjà subie cette situation, et comment cela a t-il évoluer ?

Édité par Colorless

+0 -0

Je me demandais si vous avez déjà subie cette situation, et comment cela a t-il évoluer ?

Il faut faire des exercices, des problèmes, se poser de questions. Sinon tu vas lire dans le vide comme tu le décris, et ça te fait perdre beaucoup de temps

+0 -0

Évidemment, il faut faire des maths qui te font plaisir. En revanche, sauf s’il y a vraiment un sujet qui te passionne et que tu veux étudier précocement, je ne recommande pas de prendre de l’avance. Sois solide sur les notions que tu as vues cette année, essaie de faire des exercices un peu difficile en lien avec ces dernières, et ça sera déjà très bien. Ce n’est pas une bonne idée, à mon avis (en tout cas, au début du cursus), de se lancer seul dans l’étude de notions complètement nouvelles.

Normalement, dans tes T.D. de l’année, il y a des exercices plus avancés, qui n’ont pas été traités ou dont la résolution t’a semblée mystique au moment où tu l’as vue. Replonge-toi dedans et essaye de comprendre en profondeur les ingrédients sous-jacents aux exercices.

Enfin, et c’est nettement moins rigolo, il faut s’exercer à la technique. J’entends par là savoir calculer rapidement sans erreurs, y compris des trucs pas très marrants, du type des intégrales triples, des séries convergentes moches et des développements limités ou équivalents asymptotiques compliqués. Ça sera toujours ça de moins à faire plus tard, et ça te permettra de te concentrer sur les aspects les plus conceptuels, car tu te seras débarrassé des difficultés calculatoires.

Pourquoi ne te pencherais-tu pas sur des domaines qui utilisent les maths? Par exemple jette un oeil sur des cours de physique de L1 et essaye de reconnaître pour chaque chapitre les outils mathématiques utilisés. Ca te donnera un peu de hauteur, et puis c’est motivant de voir que ce que tu as appris a des applications dans plein de domaines.

J’ai cité la physique car c’est le plus évident, mais tu préféreras peut être la biologie, l’informatique ou l’économie par exemple…

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte