Questions informatiques de la mort qui tue

La minute culture inutile par excellence

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonsoir,

Je m’apprête sûrement à poser des questions hautement débiles et d’une brillante inutilité, ou voire même légèrement trollesque, mais

Celui qui pose une question bête aura l’air idiot 5 minutes
Celui qui ne pose jamais de question restera bête toute sa vie

Alors voici. ON dira que c’est le zeste de culture du mercredi.

N’hésitez pas si vous en avez d’autres du même genre ! Tout en restant de près ou de loin dans l’informatique, ou tout du moins dans le domaine des technologies.

Merci.

1. Pourquoi les claviers de téléphone sont inversés par rapport aux claviers des calculatrices ?

Sur un téléphone, on a le clavier suivant:

1 2 3
4 5 6
7 8 9
* 0 #

Alors que sur une calculatrice on a :

7 8 9
4 5 6
1 2 3
. 0 .

Le pavé numérique d’un ordinateur a pris celui de la calculatrice, ça paraît assez logique. Les digicodes et machine pour payer avec une carte de crédit on pris la mode téléphone, bien qu’on manipule des chiffres et qu’on compte pourtant.

Après quelques recherches, il y a bien des théories, auxquelles personnellement je ne crois absolument pas, qui prétendent que c’était fait exprès pour éviter qu’on ne tape trop vite…

Est-ce qu’on sait ce qu’il en est vraiment ?

Est-ce un choix arbitraire qui a été fait à l’origine des premières machines qui ont été inventées et qui est resté ensuite, ou est-ce que la disposition a été l’objet d’études sérieuses ?

Question bonus: est-ce pareil partout dans le monde et est-ce que ça a toujours été pareil partout dans le monde ?

2. Un peu de modulo

Dans la plupart des langages de programmation, on a les résultats suivants:

1
2
3
4
 8 % 3 =   2
-8 % 3 = -2
 8 %-3 =  2
-8%-3 = -2

Le résultat positif ou négatif semble dépendre du signe de la première opérande. Piège classique des apprentis programmeurs, on continue à se faire avoir même en étant plus expérimenté, quand on calcule des éléments cycliques qui peuvent évoluer dans les deux sens.

Pourquoi le résultat n’est pas toujours positif ?

Est-ce à cause d’une contrainte matérielle ou un choix arbitraire ou assumé ? Ou les deux à la fois (c’était plus facile matériellement de le faire ainsi plutôt que de faire en sorte que le résultat soit toujours positif) ?

3. Que signifie /etc sous linux ?

Tout le monde sait que "etc" signifie "et caetra" en latin (je ne suis pas sûr de l’orthographe), traduit par "et ainsi de suite".

Je suis sûr qu’il signifie autre chose sous linux… et que ce n’est pas (et que ça n’a jamais été), comme le prétendent certains, le "dossier fourre-tout qu’on ne savait pas comment appeler".

Qu’en est-il ?

Édité par QuentinC

Ma plateforme avec 23 jeux de société classiques en 6 langues et 13000 joueurs: http://qcsalon.net/ | Apprenez à faire des sites web accessibles http://www.openweb.eu.org/

+4 -0

Pour la question de etc/, Dennis Ritchie a confirmé en 2007

I assure you that the original contents of /etc were the "et cetera" that didn’t seem to fit elsewhere. Other variants might do their own etymologies differently.

Traduction maison:

Je vous assure que le contenu initial de /etc étaient les "et caetera" qu’on n’avait pas pu caser autre part. D’autres variantes pourraient proposer leurs propres étymologies différentes.

Édité par gasche

+6 -0

Pourquoi sur Windows le disque logique de base commence à C:\ et pas A:\ ?

Ah moi je sais ! :D

C’est parce que avant, il y avait deux lecteurs de disquettes qui servaient à faire démarrer le système ou à stocker des données. Après, les disques durs sont arrivés. Le DD principal s’est donc appelé C puisque les places A et B étaient prises par les disquettes. :)

Source.

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+5 -0

En ce qui concerne la disposition des chiffres sur un téléphone. Il y a eu une étude des laboratoires Bell qui montre qu’avec une disposition de type téléphone on gagne 0,16 seconde en moyenne.

Cela n’a pas été repris pour les pavés numérique d’ordinateur plus propices aux 0 et 1 ce qui induit une proximité des deux touches.

"But I, being poor, have only my dreams, I have spread my dreams under your feet, tread softly because you tread on my dreams." - W.B. Yeats

+3 -0

Pour le modulo, voir ici. C’est sûrement parce que la division entière est par défaut arrondie à l’inférieur vers $0$ (et pas vers $-\infty$ justement), afin d’avoir la relation (x/y)×y + (x%y) = x.

Édité par blo yhg

+3 -0

Pour les Disques Durs :

  • Sur Linux : Pas de problèmes (mais ce n’est pas la question)
  • Sur Windows : on ne peut pas attribuer plus de 26 lettres, donc 26 disques durs dans le poste de travail (ou "Ce PC", ou "Ordinateur"). Cependant, il est possible de faire pointer une partition vers un dossier du disque dur, sans nécessairement qu’elle ait une lettre de lecteur. (Gestion des disques -> sélectionner une partition -> Modifier la lettre de lecteur et les chemins d’accès -> Nouveau -> choisir un dossier)

Au passage, ça m’a tout l’air d’être encore du pompage de linux!

+0 -0
Auteur du sujet

Merci pour les premiers débuts de réponse à mes trois questions initiales.

Pour le modulo, c’est donc plus par souci de cohérence mathématique plutôt que par nécessité/contrainte matérielle ? J’aurais trouvé plus logique (en regard de mes cours de maths) que le résultat du modulo soit toujours positif. En plus ça serait un piège à cons en moins.

Que se passe-t-il si on met plus de 26 lecteurs sous Windows ? Comment s’appellent les n° 27 et suivants ?

Alors celle-là elle me plaît ! Autant pour le pourquoi on commence à C: j’aurais pu répondre direct, mais là… Qui peut bien avoir besoin de plus de 26 lecteurs ?

En attendant tu peux toujours essayer de créer un dossier nommé "CON", ou espace insécable. Je connais la réponse pour "CON", et non ce n’est pas un aveu de Microsoft. Alternativement ça fait la même chose avec "NUL" pour la même raison.

Ma plateforme avec 23 jeux de société classiques en 6 langues et 13000 joueurs: http://qcsalon.net/ | Apprenez à faire des sites web accessibles http://www.openweb.eu.org/

+0 -0

Qui peut bien avoir besoin de plus de 26 lecteurs ?

Sur un ordinateur bureautique classique c’est assez peu probables, mais en entreprise tu as aussi les montages réseaux qui entrent dans ce cadre, avec éventuellement des lecteurs virtuels ou beaucoup de disques durs et tu peux atteindre le quota (difficilement mais ça n’a rien d’irréaliste).

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+0 -0

J’en ai une :

Il y a-t-il une raison particulière d’avoir des headers User-Agent qui ne ressemblent à rien ?

Mon User-Agent sous Chrome 58.0 (Chromium mais bon c’est la même chose) :

1
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/58.0.3029.110 Safari/537.36

C’est juste pour complexifier le parsing en ajoutant les mots-clés qui peuvent venir d’autres navigateurs ?

C’est juste pour contourner les filtres basés sur l’user-agent quand ce n’est pas justifié ce qui est en général le cas.

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+0 -0

J’en ai une :

Il y a-t-il une raison particulière d’avoir des headers User-Agent qui ne ressemblent à rien ?

Mon User-Agent sous Chrome 58.0 (Chromium mais bon c’est la même chose) :

1
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/58.0.3029.110 Safari/537.36

C’est juste pour complexifier le parsing en ajoutant les mots-clés qui peuvent venir d’autres navigateurs ?

tleb

Alors dans mon Pocket j’ai 482 articles en réponse à la recherche "user-agent". Mais j’ai quand même retrouvé celui que je cherchais : http://webaim.org/blog/user-agent-string-history/

Enjoy ! C’est une bonne lecture et ça explique bien la rétro-compat qui elle explique pourquoi ton user-agent ne veut rien dire.

Que se passe-t-il si on met plus de 26 lecteurs sous Windows ? Comment s’appellent les n° 27 et suivants ?

SpaceFox

AA, AB, AC, …, AZ, BA, BB, BC, …, CA, …

Le saviez-vous ? Chaque -1 que vous mettez vous fait gagner un point de QI.

+1 -0

Hello,

J’ai deux questions :

  • Comment le premier compilateur a été compilé ?
  • Comment un compilateur peut être écrit dans le même langage que celui qu’il compile ? Par exemple, comment compiler GCC (écrit en C) sans GCC ou autre compilateur C ?
+1 -0

Le premier compilateur n’a pas été compilé, c’est aussi simple que ça.

Le compilateur n’est ni plus ni moins qu’un programme dont le but est de transformer des fichiers en d’autres fichiers. Donc rien ne l’empêche d’analyser des fichiers dans le langage ayant permis de le programmer. Tu ne peux pas compiler sans compilateur. Mais ton compilateur n’a pas été forcément compilé. Tu peux même l’écrire directement en binaire si tu as quelques désordres mentaux :P

Édité par JuDePom

+3 -0

Le premier compilateur n’a pas été compilé, c’est aussi simple que ça.

Le compilateur n’est ni plus ni moins qu’un programme dont le but est de transformer des fichiers en d’autres fichiers. Donc rien ne l’empêche d’analyser des fichiers dans le langage ayant permis de le programmer. Tu ne peux pas compiler sans compilateur. Mais ton compilateur n’a pas été forcément compilé. Tu peux même l’écrire directement en binaire si tu as quelques désordres mentaux :P

JuDePom

Il y a un commitstrip là dessus mais je n’arrive pas à le retrouver. :(

« La Nature est un livre écrit en langage mathématique », Galilée

+1 -0

Comment un compilateur peut être écrit dans le même langage que celui qu’il compile ? Par exemple, comment compiler GCC (écrit en C) sans GCC ou autre compilateur C ?

  1. Le compilateur est d’abord écrit dans un autre langage. On à une V1 qui permet de compiler le C
  2. On re-code en C le code du compilateur, que l’on compile avec la V1. Cela nous donne une V2 faite en C.
  3. Il est maintenant possible de compiler le C avec un compilateur écrit en C (V2)

Bonjour coupain. Va voir mon Blog, et dit moi par mp ce que tu en pense

+2 -0

Alors celle-là elle me plaît ! Autant pour le pourquoi on commence à C: j’aurais pu répondre direct, mais là… Qui peut bien avoir besoin de plus de 26 lecteurs ?

QuentinC
1
2
$ mount | wc -l
33

Bon j’avoue, y a pas mal de trucs liés aux cgroups et à systemd, mais c’était pour donner un ordre d’idée.

Tu peux même l’écrire directement en binaire si tu as quelques désordres mentaux :P

JuDePom

En langage machine, tu veux dire ?

Grillé. Du coup j’ai une autre question :

Que se passe-t-il si on met plus de 26 lecteurs sous Windows ? Comment s’appellent les n° 27 et suivants ?

SpaceFox

Du même accabit, quand le noyau linux liste les devices SCSI, SATA ou les clés USB connecté(e)s à la machine il les nomme /dev/sda, /dev/sdb, dev/sdc… Que se passe-t’il s’il en découvre plus de 26 ? Comme sous Windows: /dev/sdaa, /dev/sdab… ?

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+3 -0

Grillé. Du coup j’ai une autre question :

Que se passe-t-il si on met plus de 26 lecteurs sous Windows ? Comment s’appellent les n° 27 et suivants ?

SpaceFox

Du même accabit, quand le noyau linux liste les devices SCSI, SATA ou les clés USB connecté(e)s à la machine il les nomme /dev/sda, /dev/sdb, dev/sdc… Que se passe-t’il s’il en découvre plus de 26 ? Comme sous Windows: /dev/sdaa, /dev/sdab… ?

nohar

Normalement, c’est bien ça: sdaa, sdab… Lien: https://askubuntu.com/questions/47447/block-devices-sda-sdb-sdc-what-comes-after-sdz

Fumble’s Dev Center v1.0 - Secrétaire de Zeste de Savoir - Sharleen <3 - Áfram Ísland ! - Commander Shepard true fan

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte