Explosion d'un condensateur. Pourquoi ?

Faut faire gaffe à ces trucs-là, ça vous pète à la gueule en moins de deux !

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour tout le monde !

Je ne suis pas très présent en ce moment sur le forum, mais si je publie ici aujourd’hui, c’est pour vous narrer une aventure qui m’est arrivée il y a peu lors d’un bricolage avec de l’électronique, et en profiter pour vous demander pourquoi.


J’ai reçu récemment un vieux mini-PC sous Android 2.2 de la part d’une connaissance, qui ignore s’il peut encore fonctionner : impossible de trouver un cordon d’alimentation compatible (et bien sur, sa batterie est complètement déchargée). Tant pis, je démontes donc le PC et constates que sa batterie n’est en fait qu’une simple Lithium-Ion avec deux fils clairement identifiables (un rouge et un noir). Je sors donc mon matériel, à commencer par une vieille alim ATX qui me servait à alimenter une LED de puissance.

Cette LED était toujours reliée à l’alimentation au travers d’un convertisseur élévateur de tension, car elle nécessite un tension d’alimentation de 35V. Pour ne pas m’embêter, je me contente de débrancher la LED et laisse branché le convertisseur sur l’alimentation ATX.

Puisque la batterie indique une tension de sortie de 7,4V, je vais chercher un convertisseur abaisseur de tension que je branches sur une des anciennes prises Molex de l’alim ATX (remplacée par de simples embouts, plus faciles à utiliser). Puisque le connecteur de la batterie du PC a des broches qui dépassent un peu de l’autre côté de la carte mère, je me branches directement dessus avec des pinces crocodiles que je relies au convertisseur abaisseur.

Tout est prêt, je mets donc en fonction l’alimentation ATX (pour cela, on met en contact le fil vert du connecteur 24 broches avec la masse, donc un fil noir quelconque). Le PC démarre mais un bug étrange apparait (comme dans les films, une sorte d’image fantôme mêlée à des pixels qui clignotent). À tout hasard, je tentes de démarrer avec une carte SD avec Raspbian (vu que le PC a probablement une architecture ARM), mais sans résultat. La résolution d’un tel problème étant hors de mes compétences, je laisse tomber.

Mais avant de tout débrancher et de voir si je peux récupérer quelque chose du PC, je remarques un bruit étrange. Quelque chose qui ressemble à un grondement ou un bruit de masse (comme quand on branche mal une enceinte), voire à un sifflement. Plus étrange encore, ça semble venir de l’alimentation.


Attention, ce qui suit est une action idiote, du genre qui peut valoir un Darwin Award quand elle est entreprise avec du matériel de haute puissance. Merci de ne pas la reproduire chez vous.

Pour voir si ça vient bien de l’alim ATX et pas du PC, je commences donc à me pencher vers elle pour ne plus entendre les bruits du PC ou les bruits extérieurs.

Soudainement, un flash, et un bruit violent, comme un pétard. Je ressens un choc sur l’œil droit, malgré mes lunettes. Dans le dixième de seconde qui suit, je sens le fil de ma pensée s’emballer.

P****n de m***e, c’était quoi ce truc ?!

Un dixième de seconde plus tard…

C’est une alim, il y a des gros condos chimiques dedans. Il y a que ça qui peut exploser comme ça. Mais je me suis pris un truc dans l’œil, est-ce que j’ai eu le réflexe de le fermer à tant ?!

Un dixième de seconde plus tard…

Si c’est l’alim qu’a explosé, il y a peut-être encore des étincelles. Mais ma mère était là, elle sait quoi faire dans ce cas. Par contre j’ai eu un truc dans l’œil, et c’est un condo chimique.

Je file donc dans la cuisine, enlèves mes lunettes et passe l’œil gauche sous l’eau de l’évier, sans oser l’ouvrir. Je demandes à ma mère d’apporter une dose de liquide physiologique, qu’elle me met sur l’œil à ma demande. J’y voies bien et je n’ai rien ni à l’œil ni à la paupière. Ouf.

Je m’assoies, l’adrénaline commence à retomber et je sens un picotement sur la joue gauche. J’ai apparemment une micro-coupure très fine en forme de demi-lune quelques centimètres sous l’œil. Je la nettoies donc avec le liquide physiologique restant puis la désinfectes.

Je retournes au salon et constates que la table est maintenant arborée de plein de petits confettis marrons, puis je vois un petit cylindre métallique par terre. L’alim ATX est intacte. En revanche, le convertisseur élévateur qui alimentait la LED a change d’apparence : il lui manque un condensateur. Le bruit venant donc de lui, et comme par hasard, je me trouvais à son aplomb quand il a explosé.

La table après la fête.
Le convertisseur élévateur, après l’explosion. Le condensateur du bas a été retiré après l’explosion pour l’inspecter.

En regardant le cylindre en métal, je constates alors que la croix sur le dessus est intacte, tout juste un peu gonflée. Tout le reste du condensateur est disséminé sur la table. Ce qui est étrange, étant donné que cette croix est normalement faite pour créer une faiblesse mécanique sur le dessus du condensateur, afin qu’elle se perce et que le condensateur se vide lentement par le dessus au lieu d’exploser. Ça ne s’est pas produit ici, il y a donc eu un problème lors de sa fabrication.

Le cylindre métallique du condensateur, presque intact.

Je comprends alors que c’est ce cylindre en métal qui a dû sauter et ricocher sur ma joue. Je constates d’ailleurs que la marque a maintenant la forme d’un cercle.

Une leçon à retenir : méfiez-vous des condensateurs qui font du bruit ou qui sont gonflés, et surtout, ne vous approchez pas des trucs dangereux. :colere2:


Maintenant, j’aimerais en profiter pour demander aux électroniciens qui me liraient…

Savez-vous quel phénomène peut provoquer un son proche du grésillement et faire exploser un condensateur sur une alimentation à découpage ? Est-ce dû uniquement à la mauvaise qualité des condensateurs, ou ais-je fais une connerie quelque part (en plus de celle sus-citée) ?

PS : Je vais très bien, ne vous inquiétez pas. :)

Oh, et si vous voulez réutiliser ces images pour illustrer quelque chose (bien qu’elles ne soient pas d’une super qualité, je le concède), n’hésitez pas. Elles sont toutes sous licence « Creative Commons By-SA 4.0 rezemika ». ;)

Merci d’avance pour vos réponses !

Édité par rezemika

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+2 -0

Pour le sifflement, c’est parce qu’il a dû se mettre à chauffer (surtension ?), des gaz se sont dilatés et ils ont trouvés qu’une petite sortie et ont donc émis un sifflement.

En tout cas, je n’en avais jamais vu s’éjecter comme ça ! Mais ça t’a probablement protégé des projections chimiques, donc tu as plutôt eu de la chance qu’il finisse comme ça en fait.

Édité par JuDePom

+0 -0
Auteur du sujet

Merci de ta réponse ! :)

Je n’avais pas du tout pensé au fait que ce soit la sortie des gaz qui puisse provoquer ce bruit. D’ailleurs, on m’a dit que le fait que des hautes fréquences soient présentes pouvait amplifier le phénomène, c’est vrai ?

En tout cas, j’ai effectivement eu de la chance que la "capsule" ne cède pas, et aussi d’avoir des lunettes. ^^

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+0 -0

Aucune idée pour la fréquence, mais si jamais tu as des infos sur la dégradation des condensateurs en fonction des fréquences je suis preneur.

J’ai plutôt un bagage électrotechnique qu’électronique. Et si tu veux faire un bel arrêt cardiaque, les énormes condensateurs des télés cathodiques sont sympa à faire exploser (l’odeur qu’il y a après l’est beaucoup moins).

+0 -0
Auteur du sujet

À vrai dire, moi aussi, je viens d’un bac pro électrotech. La plupart de mes connaissances sur l’électronique ont été acquises grâce au tuto sur Arduino. :)

Sinon, vu qu’il y a aussi une grosse bobine sur le convertisseur élévateur, j’ai pensé que ça pouvait être un problème équivalent à celui expliqué ici ou ici, mais là encore, ma compréhension du sujet est limitée.

PS : Je n’ai pas de télé cathodique sous la main, mais j’en prends bonne note. ^^

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+0 -0

Comme ton condensateur est un peu hors d’usage, il va être difficile de s’assurer que le bruit venait bien de la bobine. Après, il a l’air bien standard (électrolytique $1000\mu F$ et $35V$), tu devrais pouvoir le changer pour quelques centimes d’euros.

Pour les gros condensateurs, il faut se méfier. C’était plus ou moins une blague, parce que si tu joues avec un de ces condensateurs pas déchargés et qu’il décharge a ton contact, tu vas passer un sale moment.

+0 -0

Haha, ça me rappelle l’IUT. La prof :

Ceci est un condensateur électrochimique. Contrairement à ceux qu’on vient de voir, ils ont une polarité et peuvent exploser, par exemple si on les monte à l’envers.

Et comme je vous connais, vous allez vouloir essayer, alors je vais vous montrer. Après ce sera le tarif habituel : 5 points en moins sur 20 pour tout composant détruit.

:D à notre IUT on avait un prof tellement confiant sur ses maquettes de TP (home-made) qu’il les qualifiaient de student-proof et était prêt à offrir des points si on réussissait à l’abîmer (bien sur sans allez saboter le matériel à coup de cutter ou autre court-circuit au tournevis évidemment)

ZdS, le best du Zeste ! | Tuto Arduino, blog, etc

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte