Apprendre le latin/grec ancien

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Coucou :) !

Je souhaite apprendre le latin et le grec ancien, juste par plaisir, car je trouve ces deux langues très intéressantes. Je me suis documenté un peu, et j’ai trouvé quelques ressources sur Internet, mais je demande quand même votre aide :p !

Auriez-vous des suggestions de livres/manuels pour apprendre ces deux langues passionnantes? Est-ce que les apprendre en parallèle est bénéfique ou au contraire est un inconvénient? A quel genre de littérature pourrais-je accéder quand je les maîtriserait?

Merci pour vos réponses futures!

"One Vim to rule them all, One Vim to find them, One Vim to bring them all and in the terminal bind them" "Un Vim pour les gouverner tous, un Vim pour les trouver, un Vim pour les rassembler et dans le terminal les lier"

+2 -0
Staff

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Salut,

Auriez-vous des suggestions de livres/manuels pour apprendre ces deux langues passionnantes?

ToxicScorpius

La société Assimil a édité deux livres en vue d’apprendre ces langues il n’y a pas si longtemps. Détail amusant : un CD est disponible avec le livre traitant du latin. Je les trouve personnelement assez bien fait, mais ce n’est que mon avis.

Est-ce que les apprendre en parallèle est bénéfique ou au contraire est un inconvénient?

ToxicScorpius

Si tu te sens capable de faire une leçon de latin et une leçon de grec ancien dans la même journée, ne t’en prive pas. ;)

A quel genre de littérature pourrais-je accéder quand je les maîtriserait?

ToxicScorpius

J’ai envie de te dire la plupart des écrits de l’Antiquité et du haut Moyen-Age (plutôt le latin dans ce cas ci), de la philosophie aux mathématiques en passant par les traités de droit. Après, ne pense pas « maitriser » le latin ou le grec ancien après avoir terminé les deux livres que je t’ai suggérés. Simplement, tu auras normalement un bagage suffisant pour t’attaquer à la traduction d’oeuvres anciennes et pour approfondir tes connaissances.

Édité par Taurre

+0 -0
Auteur du sujet

Merci pour ton aide Taurre !

"One Vim to rule them all, One Vim to find them, One Vim to bring them all and in the terminal bind them" "Un Vim pour les gouverner tous, un Vim pour les trouver, un Vim pour les rassembler et dans le terminal les lier"

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Bonjour,

Content de voir un futur "collègue" 1 \o/ !

Auriez-vous des suggestions de livres/manuels pour apprendre ces deux langues passionnantes?

ToxicScorpius

Ce que je vais dire est surtout valable pour le latin mais est extensible, je pense, au grec ancien :

  • Pour les bases (rosa rosa rosam et tout le toutim), je suis certain que tu peux trouver ça sur Internet, sans difficulté aucune ;
  • Pour le vocabulaire, les tournures, etc., au lieu traduire directement des textes originaux (Sénèque, Tite-Live, Lucrèce, etc.), ce qui est assez casse-gueule quand on commence 2, tu peux prendre des textes scolaires. Par exemple, tu pourrais t’essayer, quand tu estimeras avoir le niveau, aux sujets de Bac (Annales de série L par ici − les S et ES n’ont pas d’épreuve écrite de latin). Mais avant cela, il existe un livre fait pour ça, avec une progression de difficulté optimale, qui s’appelle Lingua Latina, Per Se Illustratata, entièrement rédigé en latin. Certains de mes profs, au lycée, l’utilisaient sans restriction, et il est vrai que c’est bien fait pour apprendre. Si je ne me trompe pas, il y a une version grecque ("O Dikaiopolis athenaios estin" était une phrase de début, je crois).
  • Pour la civilisation, l’histoire, les spécificités linguistiques et le reste (et en plus des autres pistes évoquées), je te conseille fortement de prendre un manuel de latin pour 5ème, puis 4ème, puis 3ème. C’est fait pour apprendre, et c’est extrêmement utile − moi-même, qui suis en train de traduire un traité du XVIIème, j’ouvre encore mon manuel de 5ème de manière (ir)régulière.
  • Pour apprendre les mots de vocabulaire (et les lettres grecques), tu peux utiliser Memrise, qui est un site fait pour ça − lui aussi, je l’utilise beaucoup.
  • Ah, et les dictionnaires sur Internet sont souvent partiels. Si tu risques très souvent d’utiliser un dictionnaire, achètes-en un en papier. Pour le latin, tu as bien sûr le Gaffiot (qui ne fait que dans le sens latin → français), mais aussi le Gœlzer (dans les deux sens, et avec des dessins :3). En ligne, tu peux bien sûr le dictionnaire Olivetti en ligne (très pratique, puisqu’en dessous des définitions, il te marque des tournures fréquentes) et évidemment le Wiktionnaire (en français, anglais, ou latin ^^).

Est-ce que les apprendre en parallèle est bénéfique ou au contraire est un inconvénient?

ToxicScorpius

Hum… Ça dépend. D’un côté, il y a pas mal de choses similaires entre latin et grec ancien (normal, racines communes), mais d’un autre, si tu as du mal à apprendre et lire l’alphabet grec, par exemple, ça n’a aucun sens de te surcharger d’autres notions. Bref, rien ne vaut mieux que d’essayer mais, pour moi, ça ne marcherait sans doute pas.

A quel genre de littérature pourrais-je accéder quand je les maîtriserait?

ToxicScorpius

Comme Taurre a dit, tout et rien. À chaque fois, le latin (ou le grec) utilisé sera différent de celui que tu as appris, mais tu comprendras toujours (normalement) le sens global du machin. Après, l’apprentissage de ces langues t’ouvre une porte sur l’étymologie (<3) et possiblement sur les dialectes régionaux (notamment pour le grec, où les dialectes étaient assez différents selon la région).

Un dernier conseil : ne néglige pas la civilisation (histoire, institutions, etc.), tu passerais à côté de quelque chose de… géant.

Audentes fortuna juvat :D !


  1. Au sens étymologique : co-legere = lire avec. 

  2. C’est bourré d’expressions et d’idiomes spécifiquement latins, la langue est différente selon l’époque de rédaction du livre, etc. 

Édité par Dwayn

90% of teens today would die if Facebook was completely destroyed. If you are one of the 10% that would be laughing, copy and paste this to your signature.

+1 -0

À chaque fois, le latin (ou le grec) utilisé sera différent de celui que tu as appris, mais tu comprendras toujours (normalement) le sens global du machin.

J’approuve, j’ai passé une après-midi entière à essayer de traduire les premiers vers de l’Énéide (les tous premiers pas arma virumque cano…) avec un ami sans aboutir à un sens global qui ai du sens. Par contre on s’est bien amusé. :D

« La Nature est un livre écrit en langage mathématique », Galilée

+2 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte