Rédiger sur zeste, c'est quand même un peu compliqué

Après c'est mon avis

a marqué ce sujet comme résolu.

Un truc à bosser (un peu annexe mais pas tant que ça), c’est rédiger de vrai specs autour du format d’export et de ZMarkdown, comme ça on a un écoystème qui se forme (ZestWriter qui est pratique à utiliser pour certains).

La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+0 -0

C’est plus simple de savoir ce qui est techniquement possible, ca oriente mieux la discussion.

Du coup, un simple éditeur pleine page, avec un bouton "Enregistrer" et "Prévisualiser" me convient très bien. On peut avoir une page splitée avec l’éditeur à gauche et la visualisation à droite, mais perso, je n’en ai pas besoin. (En gros, on reprend l’éditeur du forum et c’est bon)

Ca ne sert a rien de faire un éditeur plus compliqué si cela n’a pas d’impact sur la "productivité" des auteurs.

Édité par gbdivers

Pour poser des questions ou simplement discuter informatique, vous pouvez rejoindre le discord NaN.

+3 -0

Ce qui est pratique aussi, c’est la coloration syntaxique du markdown dans l’éditeur. Par exemple, afficher le gras en gras, l’italique en italique, les titres plus gros, etc.

Certains éditeurs de texte le font déjà. Pour l’éditeur de ZdS, ça peut être une bonne évolution entre le WYSIWYG et le markdown brut.

+6 -0

Ce qui est pratique aussi, c’est la coloration syntaxique du markdown dans l’éditeur. Par exemple, afficher le gras en gras, l’italique en italique, les titres plus gros, etc.

Certains éditeurs de texte le font déjà. Pour l’éditeur de ZdS, ça peut être une bonne évolution entre le WYSIWYG et le markdown brut.

Aabu

Ça aussi l’éditeur de sandhose permettrait ce genre de fonctionnalité (vu que c’est fait avec codemirror).

+4 -0

A voir si on peut intégrer un tableau en javascript avec des cases à cocher pour la licence dans la maquette.

Le choix de la licence est un peu compliqué (on est obligé d’aller vers le tuto pour se rappeler du quel choisir) on ne pourrait pas plutôt :

Cocher/Décocher si on souhaite :

  • Qu’il est ou non un usage commercial ;
  • Que le contenu puisse etre modifié ou non ;
  • Qu’on puisse le reproduire ou non.

Puis selon les réponses générer la licence.

A-312

la suite :

Je pensais surtout à : CC BY NC ND SA.

Par exemple, la présence de NC revient à répondre par oui ou par non à la question "Autorisez-vous l’usage commercial ?". Pour les deux contenus que j’ai aidé à écrire, j’ai eu cette logique de réflexion. Je suis allé voir le tableau du tuto d’Arius et en fonction de ce que je voulais j’ai fais mon choix.

A-312
+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte