Data Dating

Un service de rencontre P2P

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour les copains!

Dans le cadre d’un projet de fin d’étude, on travaille sur un service de rencontre basé sur du logiciel libre, en peer to peer (sous forme de Fédération, comme Mastodon et Diaspora*). Bon, comme c’est dans le cadre d’un projet entrepreneuriat on fait une petite étude de marché qui vaut ce qu’elle vaut. Évidemment ça me rendrait bien service à moi et ma team que vous vous exprimiez sur le projet. :)

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfyiptE2nn3AmNsTw3meTB0PL0m3CWGS_n7r2JKxcNEaFkX9w/viewform

Je serais également très heureux de répondre à vos questions ou éclaircir un peu plus en quoi consiste tout ça ici même! Ça peut-être l’occasion de discuter de la pertinence d’un tel service ou de la façon dont, idéalement, il devrait se présenter :)

PS: Également si vous connaissez des gens utilisateurs de sites de rencontres, qui pourrait être intéressés par un service similaire un peu moins "bullshit" que ce à quoi on nous habitue, n’hésitez pas à partager!

Merci d’avance du temps que vous nous accordez! :)

Édité par denissalem

+5 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Salut !

Pour moi le probléme des sites de rencontre tient principalement en une chose : le marché de la rencontre est un marché que les économistes appellent un marché "biface". C’est à dire que pour organiser une rencontre (un couple) il faut avoir autant d’hommes que de femmes (les homos n’ont pas ce probléme). Ce qui est très difficile à faire : la plupart du temps il y a beaucoup plus d’hommes que de femmes. D’où le fait que souvent les sites sont payants uniquement pour les hommes. C’est la difficulté numéro 1 pour un site de rencontre : équilibrer les profils pour éviter la frustration (des hommes) et le harcélement (des femmes qui croullent sous les demandes).

Le second problème viens du business modèle. Tous les modèles actuels sont basés sur une non satisfaction de l’utilisateur. Si vous payez un abonnement au mois ou à l’interaction le site n’a pas intêret à vous faire rencontrer quelqu’un. Il a plutôt intêret à faire en sorte que vous restiez le plus longtemps possible client, en équilibrant entre frustrations et rencontres. Certains sites envoient ainsi des faux profils de demandes de conversation pour inciter l’utilisateur à dépenser de la monnaie virtuelle pour avoir intéragir.

Enfin problème bien classique : c’est un secteur a effet de réseau : il faut une masse critique d’utilisateurs pour que le système puisse commencer à fonctionner, sinon personne ne rencontre personne.

Il y a aussi la question de l’algo de matching mais ça en général les concepteurs de sites et les geeks l’ont facilement en tête, contrairement aux points précendents.

Bref le secteur de la rencontre est un secteur très compliqué du fait de ses caractéristiques intrinsèques. Ce qui est important c’est les points que je cite au dessus, le fait que ton algo soit public risque ne pas intéresser grand monde (en dehors des milieux un peu geek). Cela peut être un bonus sympa si tu réponds aux points importants, mais croire qu’on peut batir un site de rencontre viable sur cette caractéritique me semble utopique !

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Attributed to Samuel Johnson

+1 -0
Auteur du sujet

Merci Demandred d’avoir pris le temps de nous répondre, ça nous aide beaucoup!! :)

Je vais essayer de répondre aux points que tu soulève en détaillant un peu plus notre démarche.

Pour l’algo de matching on est effectivement assez clair sur ce que nous souhaitons implémenter. Je ne peux malheureusement pas en parler avant de lancer "le produit".

En ce qui me concerne je suis dans une optique de réalisation d’intérêt général plus que d’entrepreneuriat social. C’est le contexte scolaire qui veut ça (qui nous pousse dans cette perspective commercial), mais explorer l’aspect économique d’un tel logiciel ouvre des perspectives très intéressante, autant d’un point de vue professionnel que d’un point de vue "innovation". Je peux pas rentrer dans le détail de notre business model, mais il était absolument clair, dès le départ, qu’il n’y aurait pas de pub par exemple. Il était également clair que l’utilisateur n’aurait pas à mettre la main au porte feuille. En fait la plupart des moyens mis en œuvre pour faire de l’argent sur ce type de service ont été exclu parce que nous jugeons qu’ils sont immoraux et incompatible avec l’esprit du logiciel libre. Il a donc fallut trouver d’autre moyens de créer de la "valeur". On pense avoir trouver des pistes mais tout ça reste assez expérimental et théorique x) C’est très enthousiasmant d’explorer d’autres pistes et de sortir des sentiers battu.

Comme c’était sous entendu dans la présentation du projet, on axe vraiment la réussite de Data Dating sur une philosophie très très inclusive et non discriminatoire en particulier pour la communauté LGBT qui, définitivement, n’est pas du tout représenté d’une façon valorisante ou pertinente. C’est aussi comme ça qu’on espère créer un volume d’utilisateur conséquent. Par ailleurs nous avions également pour objectif de faire en sorte qu’il s’agisse d’un peu plus qu’un site de rencontre au sens où on l’entend généralement (on est content parce que c’est clairement ressortie dans le sondage). En effet, on essaie de crée un outil de mise en relation généraliste, qui n’est donc pas limité à la traditionnel relation romantico-sexuelle. Notre objectif, c’est que les gens se rencontrent pour de vrai. Nous ne voulons PAS créer de relation de dépendance entre la plateforme et l’utilisateur. Mais en même temps, c’est une bonne chose si l’utilisateur reste sur la plateforme qui est aussi pensé comme une communauté.

Voilà, voilà :)

+0 -0

Question con du coup : ca risque pas d’être la misere le matching si le site est très "inclusif" sans base d’utilisateur énorme ?

Je veux dire imaginons que moi je me sente d’une identité sexuelle "A" si je dit que je cherche a rencontrer des "A", au vu du panel existant ça va pas juste me matcher toujours avec les deux/trois même profils ?

Parceque deja les sites purements Hetero ont tendance a feinter vu la galère pour le matching si on rajoute encore des couches de complexités j’imagine pas le bordel :)

+1 -0
Auteur du sujet

Tout à fait, mais fort heureusement les relations ne se résume pas à la sexualité d’untel ou d’untel. On parle ici d’une plateforme de mise en relation, la nature de la relation est paramétrable. Du coup on espère que le problème de cette masse critique, qui assure le bon fonctionnement du service (comme l’a dit Demandred, plus il y a de monde, mieux c’est), soit compensé par la diversité du type de relation possible.

En d’autre terme, la stratégie c’est de proposer un service qui permette de se rencontrer tout cours. En fait la nature de la relation fait partie des données spécifié par l’utilisateur et qui servira à l’algo de matching. Du coup un utilisateur intéressée rejoindra le réseau (et j’aime à penser que ce sera une communauté) pour des raisons qui ne sont pas nécessairement celle qui l’aurait amené sur un site de rencontre.

Merci de ton retour alliocha1805, tout ça alimente notre réflexion :)

+0 -0

Je comprend mieux mais du coup: si le "type" de relation n’est pas un critère définitif sur le réseau . Pourquoi un internaute lambda choisirai votre réseau plutôt qu’un réseau social lambda ou au contraire un réseau dédié au type de rencontre qu’il recherche.

Par exemple pour du networking pro tu as des nouveaux réseaux qui font fureur parceque JUSTEMENT ils sont dédiés à ça et pleins de femmes se sentent plus safe dessus vu que le but n’est CLAIREMENT PAS amoureux/sexuel.

Donc au final à ne pas choisir vous ne vous tirez pas une balle dans le pied ?

PS: Je précise c’est pour alimenter votre reflexion et absolument pas casser le projet qui me semble intéressant

Édité par alliocha1805

+1 -0

Je rejoins l’avis d’alliocha1805, je n’imagine pas trop quelle forme aurait votre réseau, et quel intérêt les gens auraient à s’y rendre.

Je veux dire, pour qu’il y ait rencontre, il fait qu’il y ait prise de contact, discussions, centres d’intérêt communs, etc. comment cela serait mis en place ? Autour de forums axés sur différentes passions ?

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte