Licence CC BY

Un Zeste sans Fin − Prologue

Participez à la rédaction de l'histoire de Clem !

Dernière mise à jour :
Auteur :
Catégorie :
Temps de lecture estimé : 7 minutes

Je ne sais pas vous, mais moi, j’adore Zeste de Savoir. Pourtant, je trouve qu’il manque un petit quelque chose à notre mascotte, Clem : une histoire !

J’ai donc eu l’idée de lancer un projet d’écriture collaborative des aventures pulpitantes de Clem. Et comme les forums ne sont pas vraiment le meilleur endroit pour ce genre d’activité, j’ai créé un petit site sur lequel chacun peut mettre la main à la patte et écrire un morceau de l’histoire de notre mascotte !

Au moment où j’écris ces lignes, le chapitre 2 est en cours de rédaction.

En exclusivité, voici le premier chapitre de la folle aventure de Clem !

Chapitre 1 : Prologue

Il faisait noir.

Si noir que même en plissant ses petits yeux fatigués, Clem ne pouvait rien distinguer. Depuis le temps qu’elle était enfermée dans cet endroit si étroit, sans jamais voir la lumière du jour, sans jamais rencontrer personne, elle avait fini par se demander si elle n’était pas tout simplement aveugle. Quelle heure était-il ? Depuis combien de temps était-elle là, couchée sur ce sol rugueux, dont elle ne reconnaissait pas la matière ? D’ailleurs, où était-elle ?

En tâtant prudemment tout autour d’elle, Clem en était arrivée à la conclusion suivante : la pièce était totalement vide. Le sol, les murs, et même le plafond - qui était particulièrement bas - étaient faits exactement de la même matière.

De temps en temps, elle entendait des voix, sans pour autant en comprendre distinctement les paroles. Elle avait à peine compris les mots « site », « savoir » et quelque chose qui commençait par « eski- », mais cela ne voulait rien dire.

Fatiguée, Clem ferma ses yeux pour faire un somme.

Une voix à faire trembler les murs se fit soudain entendre :

— Les gars, je déballe Clem !

Quelques secondes plus tard, la pièce fut secouée comme jamais. Clem tenta de s’agripper à quelque chose, mais elle n’y parvint pas et voltigea à l’autre bout de la petite pièce. Heureusement, elle ne se blessa pas. Une petite fente lumineuse s’ouvrit alors dans un coin du plafond, et s’élargit lentement. Le plafond disparut alors totalement.

Clem fut si éblouie qu’elle ferma ses petits yeux. Elle pensa alors que c’en était fini, qu’elle allait mûrir. Deux mains étonnement douces la prirent alors et la soulevèrent avec délicatesse. Commençant à s’habituer à la lumière, elle ouvrit lentement ses yeux et regarda devant elle. Elle vit alors un visage souriant. Il s’agissait d’un homme d’une trentaine d’années. Sa tête ressemblait un peu à celle d’un renard, mais cela lui donnait un air sympathique.

Il ouvrit alors la bouche et dit alors d’une voix douce :

— Salut, Clem. Moi, c’est SpaceFox. Ça te dit de devenir la mascotte d’un site communautaire d’apprentissage ?

— Devenir quoi ? Pour qui ?

Clem ne comprenait rien. Elle avait faim et était encore un peu secouée. SpaceFox sembla s’en rendre compte, et sortit de la pièce spacieuse qui contenait beaucoup de boîtes en carton encore fermées, tenant toujours Clem soigneusement dans ses mains. Il l’emmena dans une magnifique cuisine dans laquelle se tenait un jeune homme. Il était appuyé sur le rebord d’une fenêtre et contemplait le paysage extérieur.

— Eskimon, tu aurais un remontant pour Clem ? demanda SpaceFox. Genre, de l’engrais…

Le jeune homme lui indiqua alors un bocal en verre posé sur une étagère.

— Tiens, sur l’étagère là-bas, on l’a rangé là depuis le déménagement.

SpaceFox posa délicatement Clem sur une table dans coin de la pièce et se dirigea vers l’étagère désignée par Eskimon et en sortit une grosse boîte blanche étiquetée « Engrais ». Puis il retourna auprès de Clem pour lui donner un bon tas de petites graines. Clem ne se fit pas prier et mangea silencieusement.

Tandis qu’elle mangeait, elle entendit les deux hommes discuter, sans vraiment comprendre ce qu’ils disaient, bien qu’il parlassent à voix audible et intelligible. Du coin de l’œil, elle vit le visage du dénommé Eskimon : c’était un jeune homme assez beau, qui avait un peu une tête de caribou, mais cela lui allait bien. Clem se surprit même à lui imaginer des bois sortant fièrement de sa tête, au niveau de ses tempes.

Une fois que Clem eut fini l’engrais, SpaceFox et Eskimon se penchèrent vers elle.

— Une mascotte, disions-nous donc. Pour un site web communautaire d’apprentissage. Ça t’intéresse ?

Clem réfléchit un peu, mais elle se rendit bien compte qu’elle n’avait pas vraiment le choix. Entre ça et la pièce sombre… De toute façon, elle devait bien avouer que l’idée lui plaisait bien !

— D’accord, j’accepte. Mais à une seule condition, fini la pièce sombre !

SpaceFox et Eskimon échangèrent un regard amusé, puis promirent à Clem de ne plus jamais la mettre dans la pièce sombre.

— Allez, tu viens, dit alors SpaceFox, on va voir les autres.

— Les autres ?

— Les autres développeurs du site.

Eskimon prit délicatement Clem, et tous trois sortirent de la cuisine par une porte dérobée, puis traversèrent un petit jardin. Ils passèrent une petite barrière, et Clem étouffa une exclamation.

Ils étaient maintenant sur une petite plage aménagée avec tables en cercle. Autour, une trentaine de personnes se hâtaient sur des ordinateurs.

— Bienvenue sur la Plage de Développement, annonça fièrement Eskimon.

Et la suite ?

À vous d’imaginer la suite des aventures de Clem ! La seule limite est votre imagination ! :D

Quelques fonctionnalités du site en vrac :

  • Division en chapitres.
  • Lecture aisée, écriture semblable à celle d’un livre papier (police et lettrine).
  • Ajout d’un paragraphe très facile.
  • Possibilité de créer un nouveau chapitre à tout moment (dans la pagination, lorsqu’on est sur la dernière page).
  • Affichage d’une alerte lorsqu’un paragraphe est ajouté.
  • Présence de Clem sur chaque page.

À vous de jouer ! :D


48 commentaires

Reprise du dernier message de la page précédente

Génial l'initiative, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce début d'histoire. Quelques coquilles d'orthographe à corriger cependant ; je le ferais volontiers si je me mets à relire cette histoire.

Je veux la suite sans plus attendre ! :D

+1 -0

Personne ne continue l'histoire ? :(

Vous savez, je pense que c'est pas une bonne idée de planifier un scénario global, après tout l'histoire s’appelle un Zeste sans fin donc tant pis si elle fait 2^999 détours et ne finit jamais !

Laissez libre cours a votre créativité, on verra plus tard pour la cohérence ! ;)

Édité

Tous les crétois sont menteurs. Livres Recommandés : C++ Primer 5, SFML Game Development

+1 -1

Ouais, 'fin, si c'est pas cohérent on risque de se perdre, ça serait dommage… :-°

Sinon, j'ai pas d'idée pour la suite, si tu as une idée, n'hésite pas ^^

ÉDIT : j'ai une idée à la con xD

Édité

A graphical interface is like a joke: if you have to explain it, that’s shit.

+0 -0

Le truc c'est que c'est moi qui ait mis qu'il a oublié un truc, et je voulais voir ce que les autres allait lui faire oublier ! C'est plus drôle ! :lol:

Tous les crétois sont menteurs. Livres Recommandés : C++ Primer 5, SFML Game Development

+0 -0

Laissez libre cours a votre créativité, on verra plus tard pour la cohérence ! ;)

Un texte incohérent est un texte qui n'a pas de sens. La créativité n'est qu'un "petit" aspect de l'écriture. ^^

Assez occupé IRL — MP au besoin. Je ne mords pas (toujours)

+0 -0

Je ne suis pas d'accord ! :)

Pour un texte littéraire, c'est tout a fait vrai, mais là est le point : c'est un texte communautaire ! C'est une sorte de twitch plays literature ! L'objectif c'est pas de laisser tout le monde rajouter ce qu'il veut et de voir apparaitre un truc plus ou moins bien de ce qui semblait a la base être un chaos total ?

Après, ce n'est que mon avis, et j'ai peut-être mal compris les intentions que vous aviez en créeant cette histoire ! :lol:

Édité

Tous les crétois sont menteurs. Livres Recommandés : C++ Primer 5, SFML Game Development

+0 -0

Et justement, c'est parce qu'il y'a plusieurs auteurs qu'il faut une certaine cohérence. L'histoire s'en retrouverait très, trop dégradée si cela partait dans tous les sens.

Assez occupé IRL — MP au besoin. Je ne mords pas (toujours)

+0 -0

J'ai pas fait une blague sur Twitch Plays pour rien ! :lol:

Il se trouve que des gens en jouant a plusieurs centaines sur la même cartouche on fini presque toute les gens de Pokémon, donc je vois pas pourquoi en faisant ne très longue histoire quasi incohérente on pourrait pas arriver a quelquechose de bien au final !

Ce serait le Alice au pays de merveilles du web français ! :D

Tous les crétois sont menteurs. Livres Recommandés : C++ Primer 5, SFML Game Development

+0 -0

Parce que raconter une histoire implique aussi certaines règles (de fond, comme de style), l'une d'elle étant la cohérence. Surtout s'il y'a plusieurs auteurs.

Édité

Assez occupé IRL — MP au besoin. Je ne mords pas (toujours)

+0 -0

Et pourquoi la cohérence serait une règle ? Regarde les romantiques, ils voulait se séparer des règles du classicismes, on pourrait très bien se séparer de la cohérence ! :lol:

En plus, rien n'empêche que les gens respectent d'eux même la cohérence même si elle n'est pas imposée ! :)

Par contre, il faut que le texte ait du sens quand même, qu'il soit composé de phrases gramaticalement correctes et reliées entre elles par paquet (en gros par paragraphe ecrit par une seule personne), voir comme un ensemble, sinon c'est plus une histoire, mais de la description, mais je vois pas pourquoi on pourrait pas commencer une scène avec 3 personnages, et que quelqu'un la continue avec un personnage qui n'était pas censé être là !

Mais bon, les arguments se tiennent et le débat va durer indéfiniment si on continue comme ça ! En plus c'est un peu hors sujet ! :p

EDIT :

@Deuch Ton idée … ça va ENORMEMENT compliquer l'histoire …

J'aime ça ! C'est parti ! :D

Édité

Tous les crétois sont menteurs. Livres Recommandés : C++ Primer 5, SFML Game Development

+0 -0

Et pourquoi la cohérence serait une règle ? Regarde les romantiques, ils voulait se séparer des règles du classicismes, on pourrait très bien se séparer de la cohérence ! :lol:

Toute histoire (qu'elle soit romantique, SF,…) doit respecter la règle de cohérence: si une histoire n'est pas cohérente avec elle-même ou la réalité dans laquelle elle s'insère (ex à la con: de la SF militaire où un caporal donne un ordre à un officier ou une bataille spatiale où les vaisseaux ne bougent pas d'un km), ça choque et gêne à la lecture.

J'ai assez lu, écrit et critiqué des écrits (romans, fanfic,…) pour savoir ce qui distingue une bonne histoire d'une qui ne l'est pas. De la même manière que l'on prépare le terrain pour développer un logiciel, on prépare aussi le terrain pour une histoire, on tente d'être cohérent. La méthodologie implique bien plus que la créativité (d'ailleurs, avoir une histoire novatrice n'est pas vraiment essentiel, la qualité d'écriture et la méthodologie compte bien plus). ;)

Édité

Assez occupé IRL — MP au besoin. Je ne mords pas (toujours)

+0 -0

Je veut bien te croire ! C'est vrai que moi aussi je trouve ça énervant à lire en général ! :D

Mais et si on en faisait tout l'intêret de l'histoire ? Comme One Punch Man qui n'a pas d'autre intéret que d'être invincible, ou The Stanley Parable qui n'a pas d'autre interet que de faire se remettre en question le joueur ! :)

Bon, le truc c'est que vu la tournure que ça a pris là, ça va devenir compliqué de faire de l'incohérence l'image de marque, quoi que, ce serait pas impossible … On tombe dans le domaine des paradoxes et des niveaux de réalités, ça va être drôle ! (Et ça va être dur d'être parfaitement cohérent) :lol:

Tous les crétois sont menteurs. Livres Recommandés : C++ Primer 5, SFML Game Development

+0 -0

J'avoue avoir rapidement survolé la discussion qui vient d'avoir lieu, mais je suis de l'avis d'Arius : une histoire sans cohérence, c'est une histoire qui tombe à l'eau.

Le jeu que je vous propose a en réalité deux objectifs :

  • Que la communauté puisse y participer, ce que j'ai visiblement réussi à faire, vu le nombre de participants (même s'il est d'à peine 1% des membres de ZdS, mais je ne voyais de toutes façons pas les 1000 membres participer simultanément !)
  • Que l'histoire puisse être lue comme un livre (c'est la raison pour laquelle j'ai mis en place un PDF)

Ce deuxième objectif implique que l'histoire cohérente. Le truc tout bête serait par exemple que l'on se mette à parler des actions d'un personnage qui n'était pas présent, sans même l'introduire. Personnellement, si je lisais un livre (quel que soit le genre) qui faisait ça, je peux te dire que je n'irais pas plus loin. Ça serait dommage ;)

D'ailleurs, la cohérence de l'histoire peut-être vue comme une difficulté du jeu, comme il y en a dans tous les jeux !

A graphical interface is like a joke: if you have to explain it, that’s shit.

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte