Tous droits réservés

Construire un bon MVP rapidement

Construire un Produit Minimum Viable n'est pas toujours chose simple quand on n'est pas orienté technique ou que l'on manque de temps

Dernière mise à jour :
Auteur :
Catégorie :
Temps de lecture estimé : 6 minutes

Ce billet est une traduction de mon article rédigé en anglais How to build a great MVP, fast.

Une des premières choses que les entrepreneurs doivent faire pour lancer une startup est de construire une version fonctionnelle basique de leur produit/site/application à montrer à leurs investisseurs (voire quelques premiers utilisateurs). The MVP doit souvent être mis en place rapidement, sans (trop) sacrifier la qualité.

Ayant déjà travaillé sur quelques MVP, j’ai pu relever quelques astuces qui peuvent vous aider à lancer votre projet rapidement.

Ne cherchez pas à réinventer la roue

L’un des pièges les plus courants lors de la construction d’un nouveau produit logiciel est de le construire à partir de zéro. C’est compréhensible, votre application / site Web est différent des autres. C’est d’ailleurs pour ça qu’il est meilleur.

Sauf qu’il n’est en réalité pas si différent que ça. Que vous construisiez un réseau social, une application mobile ou autre chose, il y a de grandes chances que des produits similaires existent déjà. Ils ne sont peut-être pas exactement pareil (ce qui est probablement la raison pour laquelle vous construisez le vôtre), mais ils font à peu près la même chose.

Alors pourquoi construire votre produit entièrement à partir de zéro alors que d’autres ont déjà fait la majorité du travail pour vous ? Regardez en ligne : il y a probablement beaucoup de solutions (open source ou non) qui pourraient vous aider à économiser beaucoup de temps.

Utilisez ces outils ! Vous serez plus rapide et vous pourrez même utiliser une partie de ce temps libre pour faire d’autres choses, comme :

  • Travailler sur les autres aspects de vos projets (business, marketing, contenu…)
  • Construire plus de fonctionnalités, améliorer votre produit
  • Améliorer le design, peaufiner le code
  • Redonner à la communauté open-source en partageant une partie de votre code
  • Aider les autres à apprendre en publiant ce que vous avez découvert
  • Vous reposer (si vous êtes entrepreneur, vous en avez probablement besoin) et être avec vos proches

Sélectionnez les bons outils

N’ayez pas peur de passer quelques jours, voire quelques semaines, à chercher et à essayer un tas d’outils qui pourraient répondre à vos besoins.

S’ils vous font économiser un mois de travail, vous pouvez voir en quoi c’est une bonne idée de passer quelques jours à les tester. Si tant de gens utilisent WordPress ou Express de nos jours, c’est pour une (très bonne) raison : ces outils font gagner beaucoup de temps.

Alors n’hésitez pas : testez-les, trouvez leurs limites !

  • Étudiez-les
  • Lisez (une partie) du code
  • Regardez la documentation
  • Parlez à d’autres utilisateurs
  • Lisez les opinions des autres (les blogs sont remplis de retours d’expérience)
  • Charcutez-les, ne soyez pas timide

Choisissez les bonnes personnes

À moins que votre projet soit minuscule, il est probable que vous aurez besoin de recruter des personnes pour vous aider à le construire. Mais vous ne voulez probablement pas prendre le risque d’embaucher quelqu’un qui ne correspond pas à vos besoins. Et vous avez raison, vous devriez être assez prudent pour vous assurer que votre projet bien-aimé aura du succès !

Je ne vais pas vous donner une leçon de recrutement pour débutant dans cet article, mais il y a quelques points clés qui pourraient vous aider un peu.

Regardez leurs projets passés

Si vous voulez vous assurer que quelqu’un est assez capable, vous devriez jeter un coup d’œil à ce qu’elle ou il a déjà construit.

  • Leur code est-il propre ?
  • Les effets de bord et les edge cases sont-ils gérés ?
  • Les outils appropriés ont-ils été utilisés ?

Soyez sociable

Si vous travaillez avec quelqu’un, assurez-vous de pouvoir travailler ensemble. Voyez si leur personnalité vous convient, si vous pouvez leur parler facilement. Vous n’avez pas besoin d’être les meilleurs amis du monde, mais vous devriez au moins pouvoir discuter et échanger sans friction inutile.


Voilà, c’est tout pour le moment !

Ce billet n’a pas pour vocation à être une bible de la création de MVP, mais je souhaitais simplement partager quelques astuces pour évitez les principaux pièges que j’ai pu rencontrer ces dernières années.

N’hésitez pas à partager vos retours et vos avis sur cet article, c’est en échangeant que l’on apprend !

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte