Tous droits réservés

Résurrection d'un ordinosaure - Épisode 3

Quand « tester » rime avec « poids des années »

Publié :
Auteur :
Catégories :
Temps de lecture estimé : 7 minutes

J’ai pour projet de redonner sa dignité à un vieil ordinateur.

Ce billet est le troisième d’une série décrivant ma progression. J’y présente la configuration de Debian pour mes besoins et les tests fonctionnels qui ont suivi.

Épisodes précédents :


Configurer le matériel sous Debian

Debian est une distribution libre. Tellement libre que la plupart des matériels n’ont pas de pilotes disponible à l’installation.

Carte WiFi

Le premier écueil est d’installer la carte WiFi.

L’installation de Debian est assez gentille : elle me donne le nom du fichier dont elle a besoin pendant l’installation. Le problème, c’est que je n’ai pas accès à Internet sans ma carte WiFi, parce que je n’ai pas de câble Ethernet de 10 m de long.

Du coup, après quelques allers-retours entre l’ordinosaure et mon ordinateur principal, et la lecture de quelques instructions pour l’ installation, me voilà avec un fichier copié au bon endroit et une carte WiFi fonctionnelle au rédémmarage.

Pas très convivial comme configuration.

Carte graphique

Je ne me souviens plus très bien comment j’ai installé ma carte graphique. Tout ce que je sais, c’est que c’était sûrement très similaire à celle de la carte WiFi.

Comme les environnements de bureau peuvent exploiter l’accélération matérielle, la différence entre avec et sans pilote est vraiment sensible.


Dans le fond je m’en sors bien. Notamment, j’ai pu trouver les fichiers sans problème. J’ai eu des installations de pilotes beaucoup plus problématiques, avec des étapes peu évidentes et génératrices d’erreur comme :

  • identifier précisément son matériel exotique,
  • trouver un fichier de pilote adapté sur Internet,
  • si celui-ci n’existe pas pour Linux, trouver le pilote Windows (par exemple grâce à son dual boot), ce qui n’est pas forcément gagné d’avance,
  • convertir le format pour Linux,
  • faire des manipulations ésotériques et lire des messages d’erreurs abscons si on s’est planté.

Installer et configurer les logiciels

VLC

VLC est un couteau-suisse pour la lecture de fichiers multimédia.

Malheureusement, les dispositifs anti-copie étant ce qu’ils sont, il faut installer un paquet supplémentaire pour pouvoir lire les DVD, qui disposent d’un système de chiffrement. Ce paquet n’est pas installé par défaut dans Debian, probablement pour des histoires de propriété intellectuelle, mais je n’ai pas creusé plus que ça.

Mozilla Firefox

Debian embarque une version ESR de Firefox. Il s’agit d’une version avec support étendu, ce qui est un bon compris entre stabilité et sécurité.

Un ajout indispensable pour un PC peu performant est un bloqueur de publicités. Les publicités peuvent prendre des ressources non négligeables et en conséquence nuire fortement à l’expérience navigation.

LibreOffice

Déjà installé par défaut, mais indispensable. Faire la mise à jour vers la dernière version est aussi utile si on veut profiter des progrès en matière de compatibilité.

Tests fonctionnels

Le but de mes tests fonctionnels était de vérifier que je pouvais lire la plupart des supports et formats courants.

Ce qui marche

J’ai pu tester des dizaines de fichiers dans des formats variés en provenance d’Internet, de DVD ou de clés USB.

La bonne nouvelle c’est que tous les formats d’image courants fonctionnent (jpg, png, …). De même, les fichiers audio passent bien (ogg, mp3 et j’en passe), y compris des formats un peu désuets (WMA). Pour la bureautique, aucun problème avec les PDF. Les fichiers aux formats Office (doc, docx et toute la clique) s’ouvrent correctement, dans la mesure du possible. Pour les vidéos, je suis capable de lire des DVD et plein d’autres formats.

Aucun problème majeur sur le web. Zeste de Savoir fonctionne à merveille !

Le poids des années

Même si la réactivité du système est globalement bonne, j’ai quelque soucis de performance.

Le premier concerne les fichiers vidéos en haute définition. Il est impossible de le les lire correctement : soit l’image est saccadée, soit l’image est carrément figée. Le son joue normalement. Cet ordinateur subit le poids des années. Son matériel n’a pas de circuits de décodage comme de nombreux systèmes modernes.

Ensuite, les vidéos embarquées dans les sites Web sont d’une lenteur catastrophique. Même dans la plus basse résolution, impossible de faire quoi que ce soit : l’image reste figée. Ceci dit, le son joue normalement, ce qui est parfois suffisant. Là aussi, je subis le poids des années.

À l’issue de tous ces tests, ce sont vraiment les vidéos qui ont le plus mis en évidence l’âge de l’ordinosaure.


À l’issue de ces tests, le PC a été livré à son destinataire. Il ne sera pas mis en service immédiatement pour des raisons pratiques. Je donnerai probablement des nouvelles après la rentrée des classes, quand il commencera à être utilisé en conditions réelles !

3 commentaires

Merci pour cette série de billets ! C’est toujours aussi intéressant

Je me demandais : puisque c’est le matériel électronique qui pose quelquefois problème (lecture de vidéo, e.g.), est-ce que tu comptes faire un travail hardware, pour mettre à neuf des composants un peu trop vieux ?

Très occupé ces temps-ci. Laissez un MP si besoin

+2 -0

Salut,

Je ne compte pas faire de travail sur le matériel, pour des raisons de temps et de budget.

Si je le faisais, je devrais chercher le meilleur matériel disponible pour cette carte mère relativement bas de gamme et ancienne. Notamment, cela veut dire trouver une meilleure carte graphique en AGP 8x, et un processeur adapté à mon socket (probablement un vieux Pentium 4), de la RAM DDR plus rapide, un disque sur tournant plus vite en IDE, tout en respectant les fréquences maximales des différents bus. Ce n’est pas une tâche facile, parce que je devrais en trouver d’occasion étant donné que tout est obsolète et remplacé depuis longtemps par d’autres technologies.

+1 -0

Salut,

Je ne compte pas faire de travail sur le matériel, pour des raisons de temps et de budget.

Si je le faisais, je devrais chercher le meilleur matériel disponible pour cette carte mère relativement bas de gamme et ancienne. Notamment, cela veut dire trouver une meilleure carte graphique en AGP 8x, et un processeur adapté à mon socket (probablement un vieux Pentium 4), de la RAM DDR plus rapide, un disque sur tournant plus vite en IDE, tout en respectant les fréquences maximales des différents bus. Ce n’est pas une tâche facile, parce que je devrais en trouver d’occasion étant donné que tout est obsolète et remplacé depuis longtemps par d’autres technologies.

Aabu

Merci de m’avoir fait voyager dans le temps !
Je ne suis retrouvé au lycée je crois, lorsque je partais "en mission Montgallet" pour monter mon PC fix :magicien:

+2 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte