Licence CC BY

Comment prendre le ferry peut vous coûter cher

L'histoire des tarifs exorbitants du réseau maritime

Publié :
Auteur :
Catégorie :
Temps de lecture estimé : 9 minutes

Il était un petit navire

Prendre le ferry est en apparence anodin, il s’agit tout simplement d’aller d’un point A à un point B en naviguant sur l’eau pendant quelques heures. Il peut par exemple s’agir de la traversée entre Nice et la Corse avec Corsica Ferries, ou bien de celle de la France au Royaume-Uni avec Brittany Ferries.

On ne s’en rend pas forcément compte, mais il existe en mer des frontières maritimes et dans certains cas des lois et réglementations différentes de celles sur terre. Les frontières maritimes sont calculées en prenant en compte la distance à la côte, ou plus précisément la ligne de base de l’État. Au-delà de 12 milles marins, c’est-à-dire 22 kilomètres, vous n’êtes plus dans les eaux territoriales. Et au-delà de 200 milles marins, c’est-à-dire 370 kilomètres, vous n’êtes plus dans la zone économique exclusive ; vous êtes alors dans les eaux internationales ! Ces frontières ne sont pas matérialisées donc rien ne vous permet sur l’eau de vous en rendre compte.

Cependant, vous n’avez pas besoin de sortir des eaux territoriales pour trouver des règles différentes de celles qui s’appliquent sur le continent. Prenons en étude de cas les réseaux mobiles et les opérateurs téléphoniques ! Depuis le 15 juin 2017, vous êtes libre d’utiliser votre forfait téléphonique partout dans l’Union Européenne sans avoir de surcoût sur votre facture téléphonique (le fameux hors-forfait)… sauf si vous prenez un ferry. Dans ce cas bien précis, les compagnies maritimes peuvent émettre à bord de leurs bateaux un réseau mobile, appelé réseau maritime, s’appuyant sur une connexion satellitaire (le bateau envoie les données à un satellite lequel les transfère à la terre ferme, et vice-versa) sans que cela ne soit gratuit. Et ce n’est clairement pas donné !

Bouygues Telecom1 Free Mobile2 Orange3 SFR4
1 SMS émis 0,30 € ou 0,65 € 0,38 € 0,40 € 0,50 € ou 0,66 €
1 minute d’émission d’appel 2,30 € ou 3,90 € 3 € 3,50 € 6 € ou 7,92 €
1 Mio de connexion internet 10,24 € 9,70 € 13 € 15,84 €
Tableau des prix des différents opérateurs pour les réseaux maritimes

Comment cela est-ce possible ? Si vous prenez un ferry équipé d’un réseau maritime avec lequel votre opérateur a un partenariat, votre connexion va automatiquement basculer sur ce réseau si le bateau est au-delà de 2 milles marins des côtes, c’est-à-dire 3,7 kilomètres. Si vous êtes dans ce cas, vous allez très probablement recevoir un SMS comme quoi vous êtes sur un réseau téléphonique différent avec les tarifications de celui-ci, voici un exemple pour Free Mobile :

Free vous accompagne aux Maritimes Services. Composez le +33 au lieu de 0 pour appeler un numéro francais et le 666 pour joindre votre messagerie vocale. Numéro d’urgence: 112 (gratuit). Depuis Maritimes Services, appels émis vers la zone Europe et la France 3€TTC/min, appels recus 2€TTC/min, SMS émis 0.38€TTC/SMS, MMS émis 1.05€TTC/MMS, MMS recu 0.76€TTC/MMS, data 9.70€TTC/Mo.

Free Mobile

Si vous ne mettez pas votre téléphone en mode avion ou que vous ne déconnectez pas vos données mobiles, ces communications seront un surcoût sur votre abonnement mensuel (le fameux hors-forfait)… jusqu’à un certain plafond dépendant de l’opérateur et du type de communication ! Voici les différents montants pour Free Mobile :

Montant
Appels 100 €
SMS+ (surtaxés) 30 €
Appels depuis l’étranger 200 €
Data depuis l’étranger 50 €
Montant de hors forfait maximum avant restriction des services par Free Mobile

Si vous atteignez 90% de votre plafond, vous recevrez un SMS de votre opérateur pour vous en avertir.

Info Free:
Votre encours sur le service internet à l’étranger est supérieur à 40 €.

Free Mobile

Si vous atteignez votre plafond, vous recevrez là encore un SMS vous en avertissant et vous expliquant les démarches à suivre ! Croyez-moi, si votre téléphone se connecte à ce réseau vous risquez d’atteindre rapidement le plafond (ce qui n’est pas étonnant à plus de 9€ par Mo).

Info Free:
Votre encours sur le service internet à l’étranger est supérieur à 50 €.
Ce service est désormais désactivé à l’étranger. Vous pouvez le réactiver depuis votre Espace Abonné sur https://mobile.free.fr/moncompte

Free Mobile

qui n'avait jamais navigué

Si jamais vous prenez le ferry :

  • renseignez-vous sur la présence ou non d’un réseau maritime à bord du bateau (le personnel de bord devrait être en mesure de répondre à cette question) ;
  • s’il y a un réseau maritime, ne tardez pas à mettre votre téléphone en mode avion après que le bateau ait quitté le port ;
  • si jamais vous souhaitez rester connecté, il y a probablement une connexion Internet en Wi-Fi proposée à bord (généralement, une connexion gratuite instable et une ou plusieurs formules payantes moins chères que les tarifs de votre opérateur téléphonique).

S’il est trop tard et que un certain montant de hors forfait vous est facturé, il reste une chance de sauver la situation.

À l’attention des opérateurs téléphoniques
  • Ne mettez pas le réseau maritime dans les sections liées à l’international, car c’est faux.
  • Une option pour pouvoir baisser les plafonds du hors forfait serait appréciable.
À l’attention des compagnies maritimes
  • Une petite annonce au bord avant de dépasser les 2 milles marins serait appréciable.

Spéciale dédicace à Free Mobile et Brittany Ferries sans qui ce billet n’aurait jamais vu le jour !

Merci à @Amaury pour la relecture !

5 commentaires

On a eu l’expérience de presque toucher le plafond pendant les vacances dans une destination lointaine. Un de nos téléphones n’a pas été désactivé assez tôt et a eu le temps de télécharger 3–4 Mo de données. À 15€ le Mo, ça s’est vu sur la facture !

Les téléphones disposent aussi d’une option « Données en itinérance », qu’il faut parfois chercher un peu. Cela permet d’interdire au téléphone d’utiliser la connexion pour des données quand le réseau n’est pas celui de l’opérateur. L’intérêt est de pouvoir éviter l’usage de la connexion data souvent invisible et chère tout en conservant les actes volontaires (décrocher sur un appel entrant, émettre un appel, envoyer des SMS ou MMS …)

+3 -0

Quelques expériences personnelles liées :

  • S’endormir dans un bus quelque part en Europe de l’Ouest, se réveiller au milieu de la nuit, checker ses mails, recevoir après coup un SMS "Bienvenue en Suisse !" (25 euros)
  • Première fois en Russie, désactiver par réflexe le mode avion 20 minutes après être arrivé, s’en rendre compte au bout de 3 secondes et rager à cause du lag du téléphone (5 euros)
  • Essayer de se connecter à un Wifi en Sibérie, se faire appeler par un numéro polonais (5 euros)
  • Ferry Ukraine/Géorgie, devoir expliquer en russe le principe d’eaux internationales à un routier géorgien qui partageait ma chambre, qui venait de se battre avec des russes et qui voulait appeler ses amis de Batumi pour se venger à l’arrivée au port (inutile de préciser qu’il n’y avait pas de Wifi sur ce genre de ferrys)

Et malgré tout ça le village de mes parents est toujours en zone blanche (SMS) pour tous les opérateurs (France, 2019).

J’avais déjà rencontré ce genre de réseau à bord d’un avion, j’ignorais que cela se faisait aussi en bateau. La dernière fois que j’ai traversé la Manche en ferry, on ne captait absolument rien à peine la Normandie quittée. Au moins on ne risquait pas le hors-forfait !

Chatavion, messagerie pour hotspots Wi-Fi // Les Réseaux de Zéro, cours de réseaux informatiques

+0 -0

Les téléphones disposent aussi d’une option « Données en itinérance », qu’il faut parfois chercher un peu. Cela permet d’interdire au téléphone d’utiliser la connexion pour des données quand le réseau n’est pas celui de l’opérateur. L’intérêt est de pouvoir éviter l’usage de la connexion data souvent invisible et chère tout en conservant les actes volontaires (décrocher sur un appel entrant, émettre un appel, envoyer des SMS ou MMS …)

Aabu

C’est le genre de truc à activer dès l’acquisition d’un nouveau téléphone !

Sinon, si vous n’attendez ni appel, ni SMS quand vous êtes hors réseau national, une technique consiste à laisser son téléphone en mode avion. Les smartphones raisonnablement modernes (mon Huawei P8 de mi-2015 le fait) permettent l’activation du wifi et du bluetooth en mode avion, ce qui a plusieurs avantages :

  • Vous pouvez continuer à utiliser vos périphériques bluetooth et à profiter de la connexion wifi sans craindre le moindre hors forfait d’aucune sorte.
  • Le téléphone n’essaie même pas d’accrocher les réseaux mobiles, donc consomme sensiblement moins.

L’inconvénient est qu’évidemment vous louperez tout coup de téléphone ou SMS imprévu, votre téléphone étant hors réseau mobile. Si vous faites ça, prévenez vos proches et les gens susceptibles de vous contacter qu’il faudra passer par un autre moyen de communication.

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte