Quels sera le financement futur d'internet ?

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,

Je me pose depuis longtemps cette questions : Quels sera le financement futur d'internet ? En effet, il me semble que les personnes sont de plus en plus sensibiliser aux pubs. Les personnes utilisent de plus en un plus un blockeur et je pense que le gain des pubs à diminuer. Connaissant internet depuis peu de temps, j'aimerais savoir si j'ai raison ?

Ensuite, si les pubs ne rapportent plus, on ne pourra plus financer internet que par des services payants. Cela voudrait dire que l'accès aux site deviendrait payants ou du moins en partie. C'est ce type de pratique qu'effectue déjà des sites comme openclasroom.

J'aimerais savoir si vous pensez que dans un futur assez lointains, les pubs permettront toujours de financer internet ou si l'accès deviendra de plus en plus payants ?

Édité par informa42

Retrouvez des tutoriels sur l'informatique sur le site http://informatiquefacile.org

+0 -0

Malheureusement, je pense que ça tend vers la seconde solution.
Des solutions pires sont imaginées. Certains parlent de listes exclusives (le client paie pour n'avoir accès qu'à certains sites, un peu comme le système "télévision"), des plateformes font des messages sponsorisés (de la pub sous un autre truc qu'un bandeau).
L'idée des débits préférentiels qu'on achete avec quelques euros (quelques € pour facebook, quelques autres pour Youtube, … vive le DPI).
Enfin la je mélange un peu entre les FAI et les créateurs de sites par contre.
Pour faire vivre un site, pour moi y a deux tendances. La tendance commerciale (OC comme tu l'as dit part carrément dans cette voie). Et participative (sous forme de don/association) comme Wikipédia, ou zestedesavoir.

Je sais pas trop quoi penser… Il est vrai que de plus en plus de monde utilise des trucs comme AdBlock… Il est vrai aussi que beaucoup de sites finissent par adopter un modèle commercial (OC) ou associatif (ZdS), cependant je veux croire que l'avenir n'est pas si sombre.

Déjà car des initiatives comme ZdS continueront a fleurir, la philosophie du libre et du gratuit n'est pas encore morte. Aussi car certains, que ça soit par principe (comme moi) ou par "incompétence" (le quidam moyen qui utilise internet occasionnellement) n'utilisent pas AdBlock et donc que la pub a encore de beaux jours devant elle.

A l’échelle du monde, Internet est exceptionnellement récent. Je suis peut être naïf, mais je pense que nous avons le pouvoir de faire d'internet un lieu ou tout n'est pas payant. Si certains passent du cote obscur (sans doute a cause des cookies), cela ne veux pas dire que tous le feront.

Affaire a suivre…

+0 -0
Staff

Je connais pas l'influence d'AdBlock, quelqu'un a des chiffres ?

Avant même AdBlock de nombreux sites étaient sans pub, pour eux je vois pas de changement nécessaire. Pour les autres … à voir l'influence effective d'AdBlock mais la pub n'est pas le seul revenu possible : vente de services et objets en font aussi partie par exemple.

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+0 -0

Je pense que les pubs peuvent être un moyen de financer Internet à long terme, si elles sont moins intrusives qu'aujourd'hui.

Je suis moi-même un utilisateur d'ABP, cependant, j'ajoute beaucoup d’exceptions, il ne me sert que pour éviter les milliers de pop-ups ou autres qui empêchent l'utilisation correcte d'Internet. Par exemple, je l'ai déjà désactivé pour YouTube, car certains YouTubers gagnent de l'argent dessus, je l'ai également viré pour des sites fonctionnant comme Beezik à une époque, qui permettait de télécharger de la musique gratuitement, puisque payée par les pubs, et également sur tout les sites sur lesquels je passe le plus clair de mon temps, afin de soutenir ces sites.

ABP laisse également passer des pubs jugées "non intrusives", telles que celles que l'on peut voir sur des petits sites qui vivent grâce à ces pubs et aux dons des utilisateurs.

Et quant à la philosophie du libre (voire du gratuit), j'y crois, et j'espère qu'elle deviendra de plus en plus présente.

Pour finir, je tiens à préciser, que si je suis passer à un adblocker, c'est par nécessité, essayez de lire un article sur un site où une pub s'affiche en plein milieu de l'écran, par-dessus le texte… Et c'est également à cause du raz-le-bol des cookies qui s'entassent, des traceurs, et autres m*****. J'ai donc également des extension telles que BetterPrivacy, DoNotTrackMe, Disconnect en plus d'ABP. Et c'est pour ça que je hais Google (son moteur de recherche qui garde en mémoire toutes vos recherches et son navigateur), et autres (Bing…).

Au final, je suis parti en coup de gueule HS, mais bon… ça vous donne un aperçu des motivations qui peuvent pousser à foutre mettre des adblockers (et autres).

Édité par Breizh

Breizh zo ma bro, hag ihuel eo ma c'halon geti. Da viken. – L'oiseau imaginaire : ZzxŷxzZ

+1 -0
Staff

Par exemple, je l'ai déjà désactivé pour YouTube, car certains YouTubers gagnent de l'argent dessus

Breizh

:o ? Maintenant certains ne devraient pas pouvoir gagner de l'argent sans en demander directement pour leur travail ? Bonjour la mentalité. Si y a des pubs c'est pour éviter de devoir les payer directement et je crois que ça t'embêterait plus de les payer que de regarder 5sec de pub.

Ok j'avais mal compris, mes excuses :)

Édité par Holosmos

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+0 -0

:o ? Maintenant certains ne devraient pas pouvoir gagner de l'argent sans en demander directement pour leur travail ? Bonjour la mentalité. Si y a des pubs c'est pour éviter de devoir les payer directement et je crois que ça t'embêterait plus de les payer que de regarder 5sec de pub.

Holosmos

Je crois qu'il disait avoir désactivé son Adblocker pour youtube justement pour que les Youtubers puissent gagner de l'argent sans en demander

Édité par Elried

+0 -0

Exactement ^^. D'autant que le YouTuber auquel je faisais allusion, utilise les pubs comme unique revenu, il ne bosse plus (démission).
Il a juste dit dans quelques vidéos, que suite à sa démission, seul les pubs lui servait. Et ça ne ferait en aucun cas chier de le payer, si je le pouvait (j'ai 16 ans, je sais que certains utilisent leur forfait mobile ou des SMS surtaxés pour cela, mais je n'en ai pas (et n'en veux pas)). Les pubs servent donc à laisser YouTube accessible à tous, et en même temps, à générer un revenu pour certains.
Et c'est pas 5 secondes qu'il faut regarder, mais la pub entière sans cliquer sur "Lancer la vidéo", si on veut le soutenir, et c'est ce que je fait.
Il y a pas mal de sites (ou autres) que j'aimerais payer, alors je le fais par le biais des pubs quand cela est possible.

Édité par Breizh

Breizh zo ma bro, hag ihuel eo ma c'halon geti. Da viken. – L'oiseau imaginaire : ZzxŷxzZ

+1 -0

Salut, moi j'utilise un bloqueur de pub car je trouve que beaucoup de pubs sont intrusives. Quand je navigue au boulot je m'en rend compte, c'est affreux, je veux lire un article et paf le site viens me faire apparaitre une grosse pub en plein sur le texte. Et je parle même pas des sites avec des liens "accéder au site directement".

Bref, l'autre raison pour laquelle je bloque les pubs c'est parce qu'elles jouent (quasiment toutes) le rôle de traqueurs en même temps. Les pubs sont hébergées sur des gros serveurs (de pubs justement) et a chaque fois que votre navigateur vas chercher la pub sur un de ces serveurs, le serveur en question sais depuis quel site vous affichez la pub, et au passage vous avez le droit a un petit cookie (miam) si vous ne bloquez pas les cookies tiers.

+1 -0
Staff

Question idiote : vous parlez de la tendance actuel et l'augmentation des bloqueurs de pubs comme quelque chose qui va "tuer" les sites gratuits. Mais honnêtement, il y a vraiment beaucoup de sites qui arrivent à en vivre ? De ce que j'ai put en suivre, la pub n'a jamais permit, mis a part de très rares cas, de faire vivre une entreprise. Youtube par exemple commence a peine à être rentable. Twitter ne l'est pas. La majorité des sites de presses ne gagnent pas d'argent avec le web, bien au contraire.

Bref a part quelques exceptions, j'ai l'impression qu'on annonce surtout la mort d'un modèle économique qui n'a en fait jamais vraiment existé et fonctionné.

+4 -0

Tu parle de gros sites qui n'ont jamais eu réellement besoin de pubs là… YouTube, c'est Google, et autant te dire que la revente d'infos privées ("[…] tous les courriers sous gmail n’ont aucune confidentialité. Google peut les exploiter comme bon lui semble.", ça s'est vérifié déjà plusieurs fois) et les pubs de Google doivent suffire, vu que YouTube est toujours là. Je connais des petits sites qui ne vivent que des pubs et des dons des utilisateurs, ainsi que le financement personnel du staff.

Édité par Breizh

Breizh zo ma bro, hag ihuel eo ma c'halon geti. Da viken. – L'oiseau imaginaire : ZzxŷxzZ

+0 -0
Staff

Je connais des petits sites qui ne vivent que des pubs et des dons des utilisateurs, ainsi que le financement personnel du staff.

Justement, c'est ce que je veux dire. La pub ne semble jamais avoir suffit pour financer une entreprise. Je ne parle pas de projets amateurs ou semi-pro où la pub peut suffire à financer l'infrastructure. J'ai l'impression que la pub n'a jamais réellement permit, à de rares exceptions prêt, à faire vivre des gens. Les sites qui sont rentables ont en général un modèle économique hybride qui leur assure des vrais revenues stables.

+1 -0

La pub à elle seule ne suffit pas en effet, mais aide beaucoup, même pour une entreprise. Elle est complémentaire aux autres moyens de financement.

Breizh zo ma bro, hag ihuel eo ma c'halon geti. Da viken. – L'oiseau imaginaire : ZzxŷxzZ

+0 -0
Staff

Si la pub pouvait ne plus être la principale source de revenus de nombreux sites, nous en sortirions tous grandis. La pub est une violence qui ne profite qu'à ceux qui ont les moyens de la payer, toujours à l'encontre du particulier.

Sur le Web, dans la presse papier, dans les applis mobiles, dans les rues, la pub nous entoure en permanence. Elle est omniprésente et c'est une véritable agression. Bien sûr la violence la plus évidente est celle des pop-up fluos, voir brayantes, qui nous explosent à la face lors d'un surf innocent. Mais finalement cette violence là est la moins grave car on la remarque : on ferme le site agresseur, on peste un bon coup, et ça repart. Rebelote trois sites plus loin, mais on s'en remet. Mais la violence de la pub est bien plus pernicieuse en réalité. Tout d'abord, on l'accepte : cela ne choque plus grand monde que les couloirs du métro (et les métros eux-mêmes) soient bardés de panneaux plus ou moins immenses. Ça fait partie du paysage, depuis toujours et pour toujours. J'ai compté un matin : entre chez moi et mon lieu de travail, je croisais plus de 100 panneaux de pubs (Banlieue -> Paris, RER A et métro 1). 100 panneaux, tous les matins, autant tous les soirs. L'air de rien, l’œil est attiré, le cerveau fonctionne à plein régime selon les principes marketing conçus pour cela. L'air de rien, le soir, sans que je ne l'ai voulu un seul instant, j'ai en tête plusieurs marques débiles, plusieurs "idées sortie" tout sauf originales, plusieurs promos dont je n'ai rien à faire mais qui vont tout de même me faire envie. Et en plus de cela, toutes ces sollicitations non désirées m'ont fatiguées. Des centaines de messages s'adressant directement à moi toute la journée, c'est usant. Oui, la pub est une véritable violence.

De plus, la pub est un pur produit de la logique capitaliste. Elle rapporte gros et est d'autant plus efficace qu'elle touche beaucoup de monde et coûte donc plus cher. Résultat : les gros qui peuvent la payer s'enrichissent quand les petits survivent comme ils peuvent avec leur audience minuscule. L'exemple que j'aime bien pour illustrer cela est celui de la musique : combien, parmi tous les groupes que vous préférez, sont ceux dont vous voyez régulièrement des pubs ? La réponse tend vers 0 n'est-ce pas ? Par contre des Christophe Maé, des Nolwenn Leroy, on y a droit à la pelle ! Bizarrement, ils n'ont pas été cités dans le topic Mettons en musique la communauté, mais ceux sont eux qui s'en sortent le mieux. La pub, c'est l'étouffement des petits talents au profit des gros générateur à caca. Elle nivelle par le bas. Aujourd'hui on voit des records d'audience devant des The Voice ridicules, créés dans le seul but d'y intercaler, devinez quoi, des spots de pub.

Et comme si ça ne suffisait pas, la pub amène avec elles d'autres maux. Rapidement :

  • La pub est anti-écologique : tonnes de journaux gratuits type 20 minutes ou Métro (qui ne sont que des torchons de pubs), panneaux vidéo sur-consommateurs en énergie qui se multiplient comme des lapins, boîtes aux lettres qui débordent de prospectus… A une époque où les inquiétudes relatives à l'environnement, quoi qu'on en pense, sont reconnues et alarmantes, un tel gâchis est un non-sens incompréhensible. Au-delà de tout ça, la pub pousse, par définition et par nature, à la sur-consommation, ce qui n'aide pas les choses.

  • La pub est sexiste : les femmes s'occupent du linge et les voitures intéressent ces messieurs. Mais dans quelle époques les marketeux vivent-ils ? C'est simple : à une époque où ces clichés simplistes raisonnent dans nos têtes et aident à faire passer le message publicitaire. Le problème, c'est que cela contribue à véhiculer ces clichés dans la société. Le schéma est d'ailleurs le même pour d'autres clichés pervers : standardisation d'une beauté artificielle à base de peau lisse et de minceur, glorification de la puissance virile des grosses cylindrées, etc.

  • La pub est souvent destinée aux enfants : il suffit d'allumer la télé à l'heure du goûter pour se rendre compte que la pub s'attaque également aux enfants, qui devraient être les premiers protégés de tels messages. Alors bien sûr, il "suffit" de ne pas mettre son gosse devant la télé. Mais alors que faire avec les panneaux de pubs en 4x3 juste à côté des écoles ? Au passage, ces panneaux (comme bon nombre des panneaux près des monuments historiques) sont illégaux. Que font les villes contre ça ? Rien. Pourquoi elle ferait quoi que ce soit d'ailleurs ? Finalement, ce n'est "pas gênant".

Je m'écarte un peu du sujet du financement des sites Web, mais un système qui reposerait principalement sur la publicité serait un système pourri de l'intérieur, qu'il faudrait urgemment réinventer.

Suivez ZdS sur Twitter ! Et venez aux JZDS Lille !

+21 -0

Je l'ai déjà vue sur certains sites, la pub (si elle est bien gérée, cad trouver ses propres annonceurs entre autre) peut permettre de générer assez d'argent pour couvrir les frais de structure (voir beaucoup plus) mais il est très rare que se soit suffisant pour verser un salaire respectables à toutes les personnes nécessaire pour maintenir le site en question (d'autant plus que dans ce cas on ne peut plus forcément revendiquer certains avantages fiscaux et vis à vis de certains fournisseurs).

Sinon, pour l'avenir je ne sais pas car je pense que tout est encore possible et que ça dépendra vraiment de ce que notre génération et la suivante en fera.

Développeur de phpBB

+0 -0

@ShigeruM : en effet, c'est pour cela que je dis que c'est complémentaire (certains sites en ont besoin), et qu'il ne faut pas qu'elle soit débordante (trop de pub tue la pub, en forçant à mettre des adblockers) ni intrusive (pop-ups, cookie).

La pub reste cependant une bonne alternative de paiement, puisque c'est le seul moyen que j'ai, personnellement, de soutenir financièrement un site ou une personne (pour les YouTubers), laissant ainsi Internet accessible à tous (si la pub disparaît, des sites disparaîtront, et le peu qui resteront seront désertés, qui voudraient payer pour des conneries (95% du web, en comptant les sites pornos qui à eux seul font 85%) ?). Un autre exemple : les sites d'apprentissage (des langues notamment), pourtant adaptés pour les enfants, n'ont souvent aucune pub (tant mieux, comme l'indique les propos de ShigeruM), mais demandent à ce qu'on paye au mois ou au trimestre, ou autre, ce que je ne peux pas faire, comme beaucoup de mineurs.

Édité par Breizh

Breizh zo ma bro, hag ihuel eo ma c'halon geti. Da viken. – L'oiseau imaginaire : ZzxŷxzZ

+0 -0

Je suis d'accord avec le reste de ton message mais je réagis à ceci :

Au passage, ces panneaux (comme bon nombre des panneaux près des monuments historiques) sont illégaux. Que font les villes contre ça ? Rien. Pourquoi elle ferait quoi que ce soit d'ailleurs ? Finalement, ce n'est "pas gênant".

C'est normal que les villes ne disent rien car les villes touchent beaucoup d'argent avec ces publicités sur la voie publique. Tu oublis également de citer que la publicité ayant un coût, ce coût est répercuté dans le coût du produit lui même !

Édité par Renault

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora.

+0 -0
Staff

La pub reste cependant une bonne alternative de paiement, puisque c'est le seul moyen que j'ai, personnellement, de soutenir financièrement un site ou une personne (pour les YouTubers)

Breizh

Peut-être qu'un modèle basé sur les dons permettrait de soutenir le site ou la personne, sans polluer le site en question, justement. Après, on me répondra que personne ne donne, que la pub reste le moyen d'automatiser la contribution. Je pense que c'est avant tout un problème de mentalité. Je n'ai plus les chiffres en tête, mais j'avais lu que la France était à la fois l'un des plus gros pays utilisateurs de Wikipédia, tout en étant l'un de ceux dont les habitants donnent le moins. Mais les mentalités, ça évolue ! Quand les gens en auront marre de se coltiner des agressions publicitaires à longueur de temps, peut-être songeront-ils davantage au don. Seulement on en revient à ce que je disais ce matin : beaucoup ne se rendent même pas compte que la pub est violente. Dans ces conditions il va être compliqué d'amorcer un changement de vision, malheureusement.

C'est normal que les villes ne disent rien car les villes touchent beaucoup d'argent avec ces publicités sur la voie publique.

Renault

Je ne sais pas si toutes les villes fonctionnent de la même façon, mais très souvent la ville ne touche même pas directement d'argent grâce aux panneaux publicitaires. En revanche, des boîtes comme JCDecaux paient des arrêts de bus ou des plans de la ville, avec comme contrepartie d'y coller de la pub. Mais c'est une question purement politique : des arrêts de bus sans pub, ça existe !

Suivez ZdS sur Twitter ! Et venez aux JZDS Lille !

+0 -0

La pub reste cependant une bonne alternative de paiement, puisque c'est le seul moyen que j'ai, personnellement, de soutenir financièrement un site ou une personne (pour les YouTubers)

Breizh

Peut-être qu'un modèle basé sur les dons permettrait de soutenir le site ou la personne, sans polluer le site en question, justement.

ShigeruM

Tu m'as mal compris. Les dons, oui pourquoi pas, un des sites auquel je pensais a mis en place un système de don. Le truc, c'est que je ne peux pas, tout simplement. J'ai 16 ans, donne moi un moyen de le payer. Pas de carte bancaire (et là mes parents peuvent suivre ce que je fais, je suis pas majeur, donc hors de question), pas de PayPal (j'ai vraiment pas envie de foutre mon argnet sur ce genre de site et en principe faut être majeur - si j'ai bien compris -, et quand bien même, je le remplis comment ?), pas de téléphone portable (et je n'en veux pas). Alors trouve autre chose que la pub pour soutenir financièrement une personne avec ça.
Une fois majeur, pas de problème, là je paierais sûrement par carte, voire par téléphone si je suis obligé d'en avoir un.

Édité par Breizh

Breizh zo ma bro, hag ihuel eo ma c'halon geti. Da viken. – L'oiseau imaginaire : ZzxŷxzZ

+0 -0
Staff

Tu remarquera que partir d'un cas particulier (un mineur qui ne veut pas parler à ces parents de ce qu'il veut faire avec son argent de poche et à des principes) permet difficilement de justifier quelque chose imposé à la majorité.

Ce que je veux dire c'est qu'a supposé qu'il n'y a pas d'autres moyens pour toi de participer que de subir la pub ne veut pas dire que c'est une bonne chose pour autant.

+1 -0

Pas que je veux pas en parler, c'est juste qu'il me laisseront pas faire, donc ça changerai rien. Quant aux principes, le téléphone c'est juste qu'il n'existe aucun OS mobile qui me va (Apple prive de libertés, Google espionne…, je verrais pour Ubuntu Touch ou Firefox OS) et d'autres raisons qui sont plus… extrêmes, et PayPal, "simplement" une question de sécurité.
Moi je ne peux pas payer pour des raisons qui me sont propre, mais certains ne peuvent payer car ils n'ont pas les moyens de le faire, l'accès à Internet coûte déjà assez cher je trouve (PC + FAI et éventuellement + OS). Internet dois, à mon avis, être accessible à tous, ceux qui peuvent et veulent payer, ceux qui ne veulent pas payer, et ceux qui ne peuvent pas payer.

Breizh zo ma bro, hag ihuel eo ma c'halon geti. Da viken. – L'oiseau imaginaire : ZzxŷxzZ

+2 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte