Lampe "normale" et lampe "horticole"

Purement marketing ou réel intérêt ?

L’auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,

La description résume plutôt bien le sujet, mais une question me taraude depuis plusieurs jours (et à laquelle je ne parviens pas à répondre en cherchant sur le web):

Existe-t-il une réelle différence entre une lampe (comprendre ici: ampoule) de "tous les jours" et une lampe horticole ? Si oui, laquelle ?

J’avoue être assez perplexe de ne pas trouver d’informations précises à ce sujet.

Si quelqu’un se sent motivé pour m’éclairer ( :p ), merci d’avance pour son aide !

Édité par Songbird

The most inflated egos are often the most fragile.

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

De souvenir, la chlorophylle est verte, donc elle renvoie la lumière verte et celle-ci n’agit que très peu dans le processus de photosynthèse. Donc ces ampoules ont tendances à ne pas diffuser de lumière verte et donc paraître couleur magenta (rouge + bleu en synthèse additive).

Les LEDs sont très pratiques pour sélectionner les longueurs d’ondes sur lesquelles tu veux émettre.

Voilà, c’est à peu près tout ce que je sais sur le sujet mais je suis sûr que tu trouveras pas mal de documentation sur internet. Il y a un point en particulier qui t’intéresse ?

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

En matière horticole, l’éclairage peut être optimisé en fonction du résultat recherché : croissance, floraison, fructification … Il faut plutôt parler de systèmes d’éclairage (qui comprennent bien sûr des ampoules, mais pas que)..
Les éclairages horticoles ont, en général, des spectres lumineux avec des prédominantes rouges et bleues, voire ultraviolet proche et infrarouge. Il faut aussi tenir compte de la chaleur dégagée par le système d’éclairage, qui a un effet sur les plantes. Certains systèmes son équipés d’une ventilation régulée, par exemple.
Les éclairages d’intérieur sont différents, on recherche plutôt un spectre équilibré avec des variations autour de la lumière du jour. Les fabricants mentionnent souvent une température de couleur ou un qualificatif "chaud", "froid" par exemple. La chaleur dégagée pat les ampoules fait l’objet d’un dissipation passive (donc, silencieuse).
Tu auras des explication intéressantes ici : La lumière, la couleur et les plantes. Le site est spécialisé dans les éclairages horticoles LED, mais il y a bien d’autres technologies.

Il se faut s’entraider, c’est la loi de la nature. (Jean de La Fontaine, l’âne et le chien)

+0 -0
Auteur du sujet

Merci à tous pour vos réponses !

Il y a un point en particulier qui t’intéresse ?

ache

Bah, justement, ce que tu viens de m’expliquer était typiquement l’information que je cherchais (ou que je ne comprenais pas) sur d’autres sites. :D

En réalité, je ne saisissais pas ce que venait faire cette histoire de couleur/spectre dans le processus de photosynthèse. Par exemple, la source de @qwerty (de mon point de vue) semblait expliquer en mode boîte noire la fonction d’une lampe horticole, ce qui ne m’avançait pas plus.

C’est noté @etherpin, ça paraît plus clair tout de suite. Je vais jeter un œil à ton lien. Merci !

Note: Je passe le sujet en résolu mais si quelqu’un a d’autres liens sous la main, n’hésitez pas à déterrer. :)

Édité par Songbird

The most inflated egos are often the most fragile.

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte