Jouez-vous à des jeux de gestion sous forme de site web ?

Sondage

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour,

J’ai un petit sondage d’une unique question : https://twitter.com/A312_zds/status/1178352065552224256 Je suis curieux de savoir comment ce genre de jeux ont évolué avec l’apparition des téléphones. :-/

Bon vol,

A.

PS : Répondez ici, si vous n’avez pas twitter. :pirate:

+0 -0

Je joue 90% du temps sur tel(appli mobile) à se genre de jeu.

Edit : Petite précision par rapport au message du dessous, je parle de jeu de style ogame. =P

Édité par Erekim

+1 -0

La question est un peu vague, il faudrait définir ce que tu appelles un "jeu de gestion". Tu penses plutôt à ogame (ça ne nous rajeunit pas cette mention…), forge of empire (la même sans pvp, ce qui autorise un temps de jeu très faible), ou quelque chose comme Idle Heroes, qui réduit la partie gestion au strict minimum, au profit d’un progrès qui continue quand le jeu n’est pas ouvert ? Ou tu penses à autre chose complètement ?

Salut,

J’ai pendant un moment joué à Airlines-Manager 2 (mais je suppose que tu connais :p ), et j’ai arrêté (il y a 2–3 ans, peut-être plus) après un souci de mot de passe.
J’ai eu l’impression que les joueurs étaient poussés à utiliser l’application pour smartphone (récompenses, petites exclusivités, etc.)

Dans la même veine, il y a Air-Carrier que tu connais peut-être également, c’est un projet qui a commencé sur OC et dont j’ai suivi l’évolution un moment. A priori, il continue sa route puisque toujours en ligne. Il ne me semble pas qu’une application mobile dédiée existe le concernant.

Il y a également Galactae ici-même qui est un petit nouveau, mais que tu connais déjà vu que tu as participé plusieurs fois au sujet.

J’ai aussi joué à Ikariam, édité par la même entreprise qu’Ogame, mais ça remonte à un petit moment, je ne sais pas comment ça a évolué.

Aujourd’hui, je ne joue plus à ce type de jeu, peut-être que je m’y remettrai s’il y en a un qui me motive assez (et que j’estime avoir du temps à y consacrer), mais certainement pas sur téléphone…

Édité par Mysterri1

+1 -0

La vache ! Que de souvenirs qui remontent :D

J’ai joué à pas mal de jeux par navigateurs, notamment Empire Universe 2 et quelques-uns disponibles sur Twinoid (anciennement Muxxu, pour ceux qui connaissent ;) ).

Autrement je n’ai jamais été un gros joueur de jeux multis, et encore moins de jeux en ligne. J’ai joué un peu à OGame aussi mais ca s’arrête là je pense.

+2 -0

Bonsoir,

Je ne joue plus à ces jeux aujourd’hui, j’ai assez d’autre choses à faire. Mais j’ai eu des périodes plus ou moins longues où j’y jouais passablement.

D’après moi, les problèmes sont toujours les mêmes avec ce genre de jeux:

  • Tu finis toujours par tomber sur quelqu’un de plus fort que toi, qui détruira complètement en quelques heures seulement ce que tu as mis des mois, voire des années à construire
  • Plus tu passes de temps sur le jeu, et surtout plus tu payes, plus tu gagnes
  • Quand bien même tu passes tout ton temps sur le jeu et vide ton porte-monnaie, tu n’as jamais réellement gagné; une seule petite négligeance ou déconnexion prolongée et tu dégringoles très vite
  • Avec la peur de se faire attaquer en permanence et les flottes/armées qui ne rentrent pas à des heures qui t’arrangent vraiment, tu finis par vivre avec une sorte de stress permanent et ne plus avoir de vie

Par périodes, entre 2005 et 2011, j’ai notamment joué à royaumes.net, O-Game et plusieurs clones d’O-game en vitesse décuplée; j’ai aussi un peu joué à des autres en Égypte antique, des villes romaines (j’ai plus les noms), et à PopMundo (où on s’occupe d’une star de la chanson). Après entre 2013 et 2014 j’ai recommencé sur téléphone avec Lords&Knights et Celtic Tribs.

Au début, en 2005, O-Game, c’était quand même assez sympa. IL me semble que les gens étaient globalement moins agressifs à l’époque, et le pay-to-win n’était pas si répandu. Payer permettait juste de supprimer la pub et avoir quelques petites aides, mais elles n’étaient de loin pas indispensables pour bien progresser.

Puis, quelques années plus tard, de plus en plus souvent, je me levais parfois à 5h ou me couchais à minuit pour réceptionner ou faire repartir mes flottes; je rêvais régulièrement la nuit que je me faisais raser mes planètes et me faire recycler; et cette irrésistible envie autant inutile qu’indispensable de se reconnecter à chaque pause juste pour voir que tout va bien et que personne ne prévoit une attaque au pire moment celui où tu es dans le bus/train et que tu n’as pas ton ordinateur sous la main, évidemment). Un vol massif de deutérium de plusieurs dizaines de millions d’unités a fini de me démoraliser et de me faire arrêter. Quand on est dedans, on ne se rend même pas compte que ça nous bouffe.

J’ai replongé à cause d’un ami (évidemment!) pendant un temps sur mobile en 2014. En fait sur téléphone c’est encore pire; ils n’ont fait qu’exacerber encore davantage les points que j’énumère ci-dessus. Si je reprends:

  • Petite comparaison rapide: sur O-Game, on peut piller tes planètes 6 fois par jour, mais il est totalement impossible de te détruire des bâtiments ou s’approprier tes planètes. Par contre sur Lords&Knights c’est possible de te prendre tes châteaux, on peut donc littéralement tout perdre et devoir recommencer véritablement à zéro, recherches technologiques comprises. Le sentiment de perte et de perte rapide est donc autant plus grand. Le but ? inciter encore plus à payer pour remonter encore plus vite. ET comme c’est encore plus facile de payer sur mobile, eh bien, ça marche… extrêmement bien…
  • Tu n’as plus d’excuse pour ne pas être connecté, donc il faut encore être plus vigileant, sans arrêt; et les vérifications intempestives pour voir que tout va bien sont d’autant plus nombreuses que des tas de notifications t’y incitent.
  • Les gens sont vraiment plus agressifs: si tu reçois un message pour te proposer gentiment de rejoindre une alliance, soit tu acceptes dans l’heure en quittant celle où tu jouais pacifiquement avec tes amis, soit tu refuses ou ne réponds à temps et alors là tu te ramasses 300 armées gonflées à bloc dans les 5 minutes

JE ne sais pas si je ne joue plus à ces jeux parce que toutes ces déconvenues m’ont dégoûté totalement, ou parce que j’ai tout simplement mûri.

Mais selon moi, le problème fondamental de ces jeux est qu’ils sont permanents et infinis. IL faut un temps pour jouer, et un temps pour travailler, et quand on travaillle on ne joue pas. Il faut un game over, avec l’occasion de se réjouir de ses victoires, tout comme de recommencer une nouvelle partie à armes égales et de faire mieux la prochaine fois.

J’ai l’impression que ce style de jeu est en déclin, que ce soit sur ordinateur ou sur mobile. Je ne sais pas si mon impression est biaisée par le fait que je n’y joue plus moi-même et que je n’ai pratiquement plus d’entourage proche qui y joue encore, mais je constate en tout cas que sur les forums type "vos projets", l’époque où les clones d’O-Game pululaient est révolue. Ces temps-ci c’est les navigateurs perso basés sur chromium et les groupes discord.

Voilà ! C’est tout pour moi; c’est déjà pas mal je crois.

Ma plateforme avec 23 jeux de société classiques en 6 langues et 13000 joueurs: http://qcsalon.net/ | Apprenez à faire des sites web accessibles http://www.openweb.eu.org/

+4 -0

J’en jouais à certains (des petits sites créés par des gens que je connaissais). La communauté était petite mais comme beaucoup d’entres nous se connaissaient, c’était sympa. L’autre avantage était le fait qu’il n’y avait aucun boost payant.

J’aimerai m’y remettre mais je ne sais pas vers quel site me tourner.

J’ai l’impression que ce style de jeu est en déclin, que ce soit sur ordinateur ou sur mobile.

QuentinC

Je pense que tous les jeux demandant un investissement niveau temps ne fonctionnent plus. Quand je dis temps, ce n’est pas le temps total de jeu par jour/semaine mais le temps pour aller au bout du jeu. Par exemple, un jeu de gestion par navigateur ou un MMORPG prend prend plus de temps qu’une partie de MOBA ou de battle royal.


Par ailleurs, je travaille sur un jeu par navigateur. Ce n’est pas forcément pour y jouer car je ne pense pas trouver une base solide de joueurs mais pour le plaisir et de partager le code source.

Édité par Helmasaur

+0 -0

Ça me fait me rappeler un jeu sur navigateur super sympa qui a existé et dont je ne me souviens plus le nom. Si quelqu’un connaît et retrouve le nom avec la description succincte qui suit c’est cool mais c’était un petit jeu (Français ? je ne me souviens plus) qui a existé vers 2010 ? Avant ? Après ? (en tous cas "vers" 2010) :

On pouvait y incarner un seigneur d’une des 2 (ou trois ?) factions : elfe et gobelin (et humain ? ou autre chose). Ensuite c’était une guerre de territoire. Ça se déroulé sur une carte 2D assez sommaire. On recrutait des armées dans les villes contrôlés par notre faction pour ensuite aller essayer de conquérir du territoire (cad en prenant les villes adverse, je me demande même si on ne pouvais pas carrément raser les villes et en reconstruire ou l’on voulait mais sans certitude). En gagnant de l’expérience on monte en grade et on peut se spécialiser (de souvenir y avait plusieurs rôle : ceux qui assiégeaient les villes et détruisait leur défense efficacement, les architectes pour construire:reconstruire les villes, un truc genre "logistique" aussi pour supporter les armées puis un truc genre seigneur de guerre pour la baston pur). Ça marchait avec des points d’actions je crois (ce qui évite les dérives cités précédemment, c’était pas trop chronophage, pas trop de micro-gestion mais quand même des moment stratégique pour attaquer). Le multi compte était autorisé je crois.

C’était assez collaboratif et c’était sympa.

Ça parle à quelqu’un ?

+0 -0

Difficile de retrouver un jeu avec cette description, je pense qu’il y en a facilement plusieurs dizaines qui peuvent correspondre.

Les jeux basés sur des points d’action ne sont pas exempts de dérives. C’est juste un mécanisme qui permet de contenir les gros bill, farmers, levelers et autres enragés qui seraient autrement connectés 24/7. Après, que le gain de ressources, énergie ou moyens d’action soit continu ou non, ça ne change au final pas grand chose.

Garder de la réserve au cas où (plutôt que de tout jouer en une seule connexion prolongée), recevoir des notifs et aller checker tous les tantôts pour vérifier qu’on ne s’est pas fait attaqué et/ou bien suivre l’évolution de la situation, ça se faisait couramment aussi dans les jeux à points d’action.

L’aspect infini et permanent est véritablement le coeur du problème.


Le dernier jeu par navigateur en date auquel j’ai joué entre 2014 et 2016 a été daifen.

Il a l’avantage de n’être ni infini ni permanent: un seul tour par jour à minuit, les parties recommencent à zéro à chaque fois, et durent 25–30 tours grand maximum pour les vainqueurs (environ un mois). ET surtout les relations humaines sont obligatoires, car sans diplomacie on pert assez vite. Ce qui ne veut pas dire que ce n’est pas prenant.

Je pense que tous les jeux demandant un investissement niveau temps ne fonctionnent plus. Quand je dis temps, ce n’est pas le temps total de jeu par jour/semaine mais le temps pour aller au bout du jeu. Par exemple, un jeu de gestion par navigateur ou un MMORPG prend prend plus de temps qu’une partie de MOBA ou de battle royal.

Ce qui me permet d’enchaîner sur la fréquentation que je constate en baisse: ce jeu est un nain, mais en 2014 il y avait 400 joueurs, aujourd’hui guère plus de 100, et ceux qui y étaient déjà en 2005 disent qu’ils étaient plusieurs milliers. Même constat sur le populaire O-Game: en 2005, les univers étaient complets avec 15–20000 joueurs chacun; lors de ma dernière partie on était plus que 5000, il y avait des secteurs qui ressemblaient à des vrais cimetières d’inactifs, et depuis je sais qu’ils ont dû fusionner des univers pour conserver un remplissage suffisant pour que ça reste intéressant.

Du coup je pense qu’effectivement, tu dois avoir raison. Ce qui marche en ce moment, c’est le battle royal. Heureusement, des jeux ni infinis, ni permanents.

ON commence sans doute à prendre conscience que les jeux infinis et permanents, ou plus généralement les jeux où des choses peuvent se passer pendant son absence, sont plus nocifs que ludiques.

Ma plateforme avec 23 jeux de société classiques en 6 langues et 13000 joueurs: http://qcsalon.net/ | Apprenez à faire des sites web accessibles http://www.openweb.eu.org/

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte