Suis-je le seul à éprouver un mal-être face à l'immense difficulté de gagner moi-même ma propre indépendance financière ?

Un petit témoignage

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Salut les clémentines ! :B

Je voulais créer ce topic pour partager ce petit sentiment de mal-être que j’éprouve depuis une ou deux années et savoir si certains d’entre vous connaissent ça également. Je ne cache pas que ça me fait du bien moralement de coucher par écrit ce que je ressens et ce à quoi je pense :-°

Bref si quelques-uns se reconnaissent dans ce que je décris, ou ont contrairement à moi réussi à s’en sortir en dégageant des revenus réguliers même peu élevés, n’hésitez pas à donner des conseils, à partager vos points de vue, à témoigner, à donner des petites astuces, etc.

Cela fait aussi longtemps que je pensais réaliser un projet communautaire pour dégager des revenus à l’asso de ZdS, qui les reverserait équitablement entre les différents collaborateurs (mes topics sur le deep-learning en étaient les prémices), je ne sais pas si c’est possible ni même si ça en intéresse quelques-uns.

Mes motivations

Vous savez, je n’ai pas envie de passer toute ma vie à travailler pour un patron. Mon objectif principal actuellement est de m’assurer un revenu mensuel régulier d’au moins 1200€ nets/mois grâce à mes propres activités (de telles activités pourraient être : des revenus récurrents sous forme d’abonnements issus de développements informatiques, de visionnage de vidéo X comme je le décrivais ici , la vente d’applis sur des Stores, des rentes immobilières, etc. ). En complément de ce revenu mensuel régulier à 1200€, j’aimerais travailler à mi-temps en entreprise voire plein-temps si je sens que ça vaut le coup (entreprise d’un patron ou la mienne si j’en crée une, dans le domaine de l’informatique, ou du mannequinat, ou du sport - j’ai actuellement un bac+5 en info). Plus tard, je me dis pourquoi pas ne PAS travailler si jamais mes revenus mensuels et réguliers avoisinent les 1500€ nets/mois (être rentier est pour moi l’un des objectifs de vie ultimes, l’aboutissement d’une carrière professionnelle -> on n’a qu’une seule vie, et il faut en profiter après avoir durement travaillé… et la retraite n’arrive que trop tard…)

Il faut savoir que je suis de nature très anxieuse. J’ai un besoin quasi-maladif de m’assurer ce revenu de 1200€/mois régulier et mensuel pour être sûr d’avoir quelque chose si jamais un événement particulièrement grave survenait (-> ne voulant pas prendre le risque d’être à la rue).

Je me dis que c’est possible au vu de tous ces millionnaires qu’il y a en France, de tous ces devs indépendants qui arrivent à vivre de leurs applis mobiles, de tous ces YouTubeurs, Instagrameurs et Acteurs Porno amateurs, et autres coachs de muscu qui vivent très bien sans même bosser pour un patron à mi-temps ! Encore l’autre jour, je suis tombé sur un article de presse expliquant qu’un gosse de 6 ans est devenu millionnaire grâce à YouTube, et que c’est loin d’être le seul… Et sur Instagram c’est très fréquent de voir des Raphaël Cuesta et compagnie (mecs BG musclés, qui semblent gagner plutôt bien leur vie en travaillant dans la joie et l’allégresse).

Concrètement…

Donc je me suis lancé dans cette aventure depuis 1 an et demi en gros. Et je me heurte à beaucoup de problèmes, ça impacte fortement mon moral mais je tiens le coup malgré tout.

  • Dév. ANDROID : J’ai commencé par développer des applis Android. Je n’y connaissais rien donc j’ai lu beaucoup, beaucoup de pages des documentations officielles Android et Firebase. Au final aucune appli n’est sortie bien qu’une ou deux soient finies à 80%. Notamment 2 problèmes sont apparus : 1) Il faut avoir un compte d’auto-entrepreneur, ce qui n’est pas encore mon cas (je me suis cependant renseigné à ce sujet auprès d’un ancien prof) et 2) J’ai constaté beaucoup trop de répétitions dans le développement et une certaine irrégularité dans la façon de résoudre des problèmes pourtant récurrents -> Je suis donc à l’oeuvre pour créer un framework Android (fini à 90%) ainsi qu’un générateur de code (pas commencé) dans lequel je peux choisir le type de code à générer (par exemple un Fragment affichant une liste d’entrées de la base de données) en configurant ce code (par exemple en renseignant quelles sont les entrées de la BDD à afficher et quels boutons d’action sur chaque entrée afficher).

  • Dév. MACHINE LEARNING : J’ai aussi essayé de réaliser des applis Android permettant d’améliorer la résolution d’images, entre autres traitements graphiques, avec… du deep-learning. N’y connaissant rien, j’ai appris moi-même pas mal de choses en lisant des cours et SURTOUT en lisant les papiers de recherches et les codes sources open-source. Grosse frustration ici : après de nombreux mois de travail (je dirais facilement 8 mois), impossible d’entraîner ces programmes sur Google Colab (qui aurait été gratuit) car trop de données, ça prend trop de temps… Et comme je ne veux pas dépenser la moindre thunes, bein finalement presque tous ces projets sont abandonnés !

  • REMUNERATION YOUTUBE/INSTAGRAM AVEC MACHINE LEARNING : Ce travail sur le deep-learning devait déboucher in fine sur de la génération automatisée de contenu multimedia mis sur YouTube et Instagram, lequel m’aurait rémunéré au nombre de vues. L’idée était grossièrement que je clique une ou deux fois par semaine sur un bouton, et ça aurait généré des vidéos (au contenu très restreint de catégories très précises et toujours à peu près le même) et des images (pour Instagram). Puis l’argent serait venu à moi du coup (YouTube et Instagram rémunérant au nombre de vues, me semble-t-il). Je pensais être le pionner dans ce domaine. Qu’ai-je appris tout récemment ? Que des Russes et des Chinois le font déjà :) :) :) et que de toute façon je ne pourrais jamais le faire actuellement, cf. le point ci-dessus (-> entraînement trop gourmand en temps et je ne veux pas dépenser ne serait-ce 1€).

  • PORNO AMATEUR : Enfin, ayant passé quelques années à la salle (muscu + un peu de cardio), je suis en train de regarder du côté des vidéos porno amateurs également (cf. https://zestedesavoir.com/forums/sujet/13363/pornhub-est-il-possible-de-gagner-de-largent-en-faisant-des-videos-amateurs-bien-travaillees-scenario-montage-etc-et-si-oui-combien) mais on me dit ici que ça ne me rapportera pas tant que ça. Bref il faut que je me lance dans cela, mais là encore je vais avoir des soucis par rapport au fait de devoir avoir un compte auto-entrepreneur (notamment par rapport à mes parents, lisez le topic que j’ai créé pour comprendre svp)

  • CRYPTO-MONNAIES ET INVESTISSEMENTS IMMOBILIERS : je pense de plus en plus à me lancer dans le bitcoin, acheter et revendre des bitcoins… Mais vis-à-vis du risque et de mes parents (cf. topic sur le porno), je suis trop réticent. Mêmes problématiques pour l’investissements immobiliers (risques pour la location et la rentabilité de ces petites affaires)…

Mais que des échecs ou presque…

Bref, beaucoup de problèmes dans tous les sens, beaucoup de projets abandonnés. Après 1 an et demi voire 2 ans d’efforts, toujours aucun revenu, rien, nada.

Forcément ça donne un coup au moral.

Les seules choses de positives : mon framework Android (même si mon niveau de compétence ne me permet pas d’être sûr que mon code est à 90% très potable, et je suis même à peu près sûr que ça tourne plutôt autour de genre 70%…). Et bientôt mon générateur de "code configurable".

De la "sécurité de l’emploi" - Petites pensées quant à la peur de finir sans revenu…

Au final j’ai quand même bien peur de finir à la rue, sans ordinateur, sans Internet, ne pouvant plus essayer de m’en sortir en développant des projets persos (applis etc.) ou en bénéficiant de conseils (les vôtres, ou ceux de Quora, StackOverflow, etc.) faute de connexion Internet et de PC… Ce serait un véritable cercle vicieux (difficile pour un SDF de s’en sortir puisqu’il n’a pas le matériel pour….. c’est horrible). Malgré mon bac+5, j’ai toujours peur de perdre mon travail, je n’arrive pas à vivre avec cette peur, et dire que les fonctionnaires vont bientôt perdre l’un des rares avantages qu’ils avaient -> la sécurité de l’emploi… Même eux vont éprouver cette peur du coup… Horrible cette société dans laquelle on vit…

Je m’arrête-là. Joyeuses fêtes les amis, malgré le côté un peu triste de ce topic ! :)

Édité par anonyme

+0 -0

Je ne suis pas forcément hyper frais ce matin, mais j’ai l’impression

  • que tu t’y prend à l’envers ;
  • que tu sousestimes soit le travail soit tu surestimes les revenus des activités citées.

Je m’explique : c’est le travail en entreprise qui apporte pour la très grande majorité des gens l’argent nécessaire (tes 1200 € mensuels). C’est ce travail qui est la part fixe et sécurisante. Sachant qu’en France (je crois que tu es en France), tu as la SECU, le chômage, et les prestations sociales, c’est effectivement plutôt sécurisé. Surtout dans l’info, où trouver du boulot est plutôt facile (trouver du boulot socialement utile, plaisant, ou dans une bonne boite c’est une autre affaire !).

Concernant les activités autre, il y a un point fondamentale dans ton discours qui est, je pense, faux :

Je me dis que c’est possible au vu de tous ces millionnaires qu’il y a en France, de tous ces devs indépendants qui arrivent à vivre de leurs applis mobiles, de tous ces YouTubeurs, Instagrameurs et Acteurs Porno amateurs, et autres coachs de muscu qui vivent très bien sans même bosser pour un patron à mi-temps !

Pour chaque qui réussissent, combien ont échoués ? Des gens ont estimés les inégalités au niveau des vues sur youtube (source : je sais plus), et c’était supérieur à celle des emplois. Autrement dit, des gens qui se font un SMIC avec ces activités, c’est rare. Oui, tu en vois pleins, mais il y en a encore plus qui échouent. Beaucoup plus. Tu en fais parti ? Bah oui, c’est normal. C’est réussir qui n’est pas normal. Être bon n’est pas suffisant, il faut aussi de la chance. Donc il n’y a pas à avoir de coup au moral si ça ne marche pas.

De plus, chez ceux chez qui ça marche, je ne pense pas qu’il fasse des mi-temps… Je me souviens d’un youtubeur qui faisait des vidéos en direct, et qui a donné un jour son salaire : à peine un SMIC par mois, avec en gros 1000 spectateurs par jour, un bon ratio d’abonnés, et des opérations (= pub faite avec relation direct avec le vendeur). Pour rappel, ça fait autour de 3000 € hors charge et frais. Et il est à plein temps dessus (direct tous les soirs, montage du direct pour youtube et administratifs dans la journée).


Édit : tu as ajouté :

CRYPTO-MONNAIES ET INVESTISSEMENTS IMMOBILIERS : je pense de plus en plus à me lancer dans le bitcoin, acheter et revendre des bitcoins… Mais vis-à-vis du risque et de mes parents (cf. topic sur le porno), je suis trop réticent. Mêmes problématiques pour l’investissements immobiliers (risques pour la location et la rentabilité de ces petites affaires)…

Règle de base : n’investis JAMAIS dans un placement risqué de l’argent que tu n’es pas prêt à perdre. Les bitcoins, c’est risqué. L’investissement locatif via un prêt, c’est risqué.

Malgré mon bac+5, j’ai toujours peur de perdre mon travail, je n’arrive pas à vivre avec cette peur, et dire que les fonctionnaires vont bientôt perdre l’un des rares avantages qu’ils avaient -> la sécurité de l’emploi…

Il n’y a pas tant de gens que ça qui perdent leur emploi lorsqu’ils sont en CDI. C’est très dur quand ça arrive (surtout chez les seniors), mais c’est relativement rare. Et les fonctionnaires possèdent encore une très très bonne sécurité de l’emploi. Si c’est si important pour toi, aller du côté du fonctionnariat est à envisager.

Ensuite, perdre son emploi n’est pas grave… si on en retrouve un derrière. Avec un peu d’épargne, quelques mois de chômage, ça se gère. Et si tu as un bac+5 d’informatique, tu fais parti des gens chez qui ça passe (parce que retrouver rapidement du boulot, ou avoir quelques mois d’épargne de côté, ce n’est pas possible pour tout le monde, j’en suis conscient).

Édité par Gabbro

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+5 -0
Auteur du sujet

Salut Gabro, merci pour ta réponse !

Edit : pour citer un article paru sur HackerNews, la "richesse" (dans presque tous les sens du terme), ce n’est pas le fait d’avoir un salaire élevé grâce au travail, mais des rémunérations régulières (éventuellement bien moins élevées) sans rien faire (mais en ayant fait qlq chose une ou 2 fois dans le passé) quand tu dors.

Oui le travail assure une dose de sécurité et d’insécurité, les deux ; il te permet de gagner de l’argent pour le temps que tu travailles, ce qui engendre notamment trois inconvénients :

  1. Bien sûr dès que tu ne travailles plus, tu ne gagneras plus d’argent (en excluant chômage etc.). Contrairement au fait que tes activités persos mensuellement rémunératrices, tu les réalises quasiment une seule fois ("quasiment" à cause des mises à jour nécessaires ou quoi) et elles te rapportent régulièrement des revenus (abonnements, visionnages de vidéos, achats d’applis, rentes immobilières…)

  2. La majorité de l’argent gagné est redistribué à l’entreprise et aux patrons ; le reste est partagé entre collaborateurs… Evidemment c’est l’inverse quand t’es seul.

  3. Le temps libre que tu as investi dans ce travail ne sera utile qu’à l’entreprise et surtout à ses patrons, pas à toi… Alors que dans le cadre d’une activité perso rémunératrice, le temps libre que tu investis dedans (développement de générateurs de code, d’automatisateurs, etc.) te sera utile personnellement et in fine, tout ce travail te donnera davantage de temps libre, c’est un cercle vertueux.

Par ailleurs, merci pour ta remarque sur le métier de YouTubeur. Par contre je suppose que si on gagne un peu d’argent en tant que YouTubeur, un peu en tant qu’Instagrameur, un peu en tant que dév. Android, un peu en tant qu’acteur porno amateur, etc. -> au final, tous ces revenus sommés doivent bien rapporter au moins 1200€ nets par mois.

Pour chaque qui réussissent, combien ont échoués ? Des gens ont estimés les inégalités au niveau des vues sur youtube (source : je sais plus), et c’était supérieur à celle des emplois. Autrement dit, des gens qui se font un SMIC avec ces activités, c’est rare. Oui, tu en vois pleins, mais il y en a encore plus qui échouent. Beaucoup plus. Tu en fais parti ? Bah oui, c’est normal. C’est réussir qui n’est pas normal. Être bon n’est pas suffisant, il faut aussi de la chance. Donc il n’y a pas à avoir de coup au moral si ça ne marche pas.

Yes tout à fait, mais à force de persévérer et de s’impliquer dans divers domaines (dévs. informatiques, vidéos porn, etc.) ça peut se débloquer à tout moment. Je veux dire, ce n’est pas parce que pendant x temps j’échoue, que j’échouerai durant une infinité continue de moments. Désolé ce n’est pas français mais aucune autre tournure ne me vient à l’esprit tout de suite !

Édité par anonyme

+0 -0

Salut,

J’ai du mal à saisir ton problème. Je ne comprends pas si tu as actuellement des revenus, si tu les juges (in)suffisants, ou s’il s’agit d’un problème de dépendance vis-à-vis d’un patron / de tes parents.

Tu dis ne pas vouloir dépendre toute ta vie du travail salarié, mais qu’en est-il actuellement ? Avec un bac+5 en informatique, tu dois être en mesure de trouver un emploi pour engranger des revenus. Et ainsi avoir l’impulsion financière nécessaire pour mener tes autres projets (pour lesquels tu ne peux pas investir d’argent pour l’instant).

Ça te donnera aussi de l’expérience pour évaluer ce qui est vraiment envisageable / réalisable et ce qui ne l’est pas.

Aussi, évite de trop croire à l’argent facile. Peut-être que ça arrive à certaines personnes, souvent par chance, mais ce n’est pas pour autant que c’est accessible à tout le monde. Et comme indiqué par Gabbro, attention au biais du survivant.

Enfin, pour ce qui est du rapport avec tes parents, qu’est-ce qui t’empêche de prendre ton indépendance ? Je pense que tu as l’âge suffisant pour de détacher d’eux.

Salut,

Ton dernier message dégage une certaine naïveté sur la réalité d’arriver à se faire du fric avec des projets comme ceux que tu proposes.

Chacun des trois "problèmes" que tu soulèves est tout aussi valable en enterprise qu’avec d’autres projets. Il y a des travaux continus de renouvellement du contenu et administratif (point 1), il y a des frais gigantesques en matos, post-traitement, serveurs etc suivant tes projets (point 2), et non, tu ne te rends vraiment pas compte de la charge administrative et de travail "chiant" à fournir pour arriver à un revenu convenable avec des projets perso (point 3).

C’est probablement pas le genre de réponse que tu attendais. T’as un diplome bac+5 en info, la façon la plus sûre et probablement la plus facile pour toi est de bosser en entreprise. Rien ne t’empéches d’essayer, mais fais gaffe à pas foncer dans mur en chassant un idéal irréaliste.

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+6 -0
Auteur du sujet

Salut,

J’ai du mal à saisir ton problème. Je ne comprends pas si tu as actuellement des revenus, si tu les juges (in)suffisants, ou s’il s’agit d’un problème de dépendance vis-à-vis d’un patron / de tes parents.

Tu dis ne pas vouloir dépendre toute ta vie du travail salarié, mais qu’en est-il actuellement ? Avec un bac+5 en informatique, tu dois être en mesure de trouver un emploi pour engranger des revenus. Et ainsi avoir l’impulsion financière nécessaire pour mener tes autres projets (pour lesquels tu ne peux pas investir d’argent pour l’instant).

Ça te donnera aussi de l’expérience pour évaluer ce qui est vraiment envisageable / réalisable et ce qui ne l’est pas.

Aussi, évite de trop croire à l’argent facile. Peut-être que ça arrive à certaines personnes, souvent par chance, mais ce n’est pas pour autant que c’est accessible à tout le monde. Et comme indiqué par Gabbro, attention au biais du survivant.

Enfin, pour ce qui est du rapport avec tes parents, qu’est-ce qui t’empêche de prendre ton indépendance ? Je pense que tu as l’âge suffisant pour de détacher d’eux.

entwanne

Bonjour Entwann, merci pour ta réponse :)

  • Je vais bientôt reprendre le travail et non je ne juge pas mon salaire insuffisant. Je juge surtout que ce n’est pas la bonne façon de vivre. Je pense qu’il vaut mieux gagner sa vie à la fois en travaillant pour une entreprise (mais moins que ce que les Français sont habitués à faire), et compléter cela avec des activités personnelles mensuellement rémunératrices (comme faire une appli une fois et gagner de l’argent régulièrement grâce à elle). J’ai davantage développé sur ces réflexions-là dans mes messages précédents. Elles ont été bâties par-dessus des articles parus sur Hackernews et sur un autre forum.

  • Je préfère éviter de prendre le risque d’investir mon argent quelque part, plutôt mon temps libre.

  • Pour l’argent facile : effectivement, Instagram et le porno ça c’est de l’argent facile et je pense comme toi que ce ne serait pas très rémunérateur. Par contre le reste (dév. Android, automatisations, deep-learning etc.) ça c’est loin d’être facile (pour autant peut⁻être pas rentable malheureusement). Je souhaite conjuguer "ces deux types d’argent" ! :ninja:

+0 -0
Auteur du sujet

Et bien moi je pense que c’est une façon repoussante de penser que de croire que c’est bien de gagner de l’argent sans travailler pour.

Phigger

Salut Phigger !

Non, relis bien mes messages. Il s’agit de travailler un certain temps en vue de pérenniser des revenus réguliers, ce qui dégage du temps libre pour entreprendre de nouveaux projets. Ce travail à effectuer "un certain temps" c’est du dév., des vidéos, de la location…

Note : l’entreprise dans laquelle j’ai travaillé cherchait systématiquement à diriger les clients vers des abonnements etc. pour cette raison-là.

Et dans l’absolu, même si c’est hors-topic, pourquoi serait-ce si mal que ça de gagner de l’argent sans travailler ? Il n’y a pas que le travail qui rapporte, et heureusement. Note bien que je ne parle pas de ce cas-là dans ce topic.

Salut,

Ton dernier message dégage une certaine naïveté sur la réalité d’arriver à se faire du fric avec des projets comme ceux que tu proposes.

Chacun des trois "problèmes" que tu soulèves est tout aussi valable en enterprise qu’avec d’autres projets. Il y a des travaux continus de renouvellement du contenu et administratif (point 1), il y a des frais gigantesques en matos, post-traitement, serveurs etc suivant tes projets (point 2), et non, tu ne te rends vraiment pas compte de la charge administrative et de travail "chiant" à fournir pour arriver à un revenu convenable avec des projets perso (point 3).

C’est probablement pas le genre de réponse que tu attendais. T’as un diplome bac+5 en info, la façon la plus sûre et probablement la plus facile pour toi est de bosser en entreprise. Rien ne t’empéches d’essayer, mais fais gaffe à pas foncer dans mur en chassant un idéal irréaliste.

adri1

Si, toutes les réponses m’aident à préciser mon raisonnement et à remettre en question certaines choses (bon mise à part la réponse de Phigger qui me semble vraiment à côté, sans vouloir l’offenser*).

Sur un autre forum on m’a conseillé de laisser tomber ou presque mes projets actuels car ils répondent à des problématiques de grand public. Et de me concentrer sur des problématiques pour entreprises. Ce serait peut-être moins naïf de penser que ça rapporterait plus ou pas selon toi ?

Édité par anonyme

+0 -0

Ce serait peut-être moins naïf de penser que ça rapporterait plus ou pas selon toi ?

Que ça rapporte plus que le porno amateur ou une app android pour la même quantité de boulot, très probablement vu la saturation de ces marchés. Par contre, que ça te permette d’amasser 1200€/mois en bossant moins qu’un boulot "classique", j’y crois pas.

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+0 -0
Auteur du sujet

Ce serait peut-être moins naïf de penser que ça rapporterait plus ou pas selon toi ?

Que ça rapporte plus que le porno amateur ou une app android pour la même quantité de boulot, très probablement vu la saturation de ces marchés. Par contre, que ça te permette d’amasser 1200€/mois en bossant moins qu’un boulot "classique", j’y crois pas.

adri1

Pas en bossant "moins" mais en bossant "moins longtemps" in fine.

Actuellement par rapport à mes applis Android j’en suis à presque 2 ans de travail sur mon temps libre (j’alterne entre métro, boulot en entreprise, manger, muscu, boulot sur mes projets persos, et dodo, ça fait 2 ans que je n’ai joué à aucun jeu vidéo et je ne sors presque jamais de chez moi sauf pour aller à la salle ou au boulot :euh: ).

C’est bizarre car j’ai beaucoup insisté sur le fait qu’il ne s’agit pas de gagner de l’argent sans travailler, mais bien en ayant des projets persos qui prennent du temps mais génèrent des revenus réguliers (dév. Android, vidéos YouTube/Pornhub, images instagram). Et vous êtes déjà 2 à, sauf erreur de ma part, résumer tout cela en : "tu veux gagner de l’argent sans bosser ou en bossant moins que pour un travail conventionnel" :'(

Faut pas croire mais pour en arriver là où je suis (plein d’échecs certes mais plusieurs tentatives quand même quoi), il m’a fallu sacrifier quasiment tout mon temps libre, vraiment… C’est beaucoup de travail intense… Dans l’espoir de toucher des revenus réguliers par la suite, et ainsi retirer un peu de mon anxiété naturelle liée au fait de potentiellement finir à la rue…

Édité par anonyme

+0 -0

Il y a un gros manque de recul dans ta réflexion, j’ai l’impression.

Les vidéos, elle rapportent presque exclusivement à leur sortie. Oui, elles rapportent un peu après, mais elles ne sont clairement pas à réaliser une seule fois et c’est bon. Sauf coup de bol ou le bon créneau. Jeu : prend un vidéaste que tu connais, note le nombre de vue aujourd’hui sur certaines vidéos un peu anciennes (au moins 2 mois), puis renote-le dans un mois.

Dans une boite de service, la plus grosse partie des revenus part en salaire. Dans les boites que je fréquente, on est à 5–10 % de bénéfice. Donc le plus gros des revenus, c’est pour les salariés. Pas le plus gros des bénéfices, on est d’accord.

Concernant l’impact du temps investi, si tu choisis un tout petit peu ton boulot (faisable dans l’informatique, moins dans d’autre secteur), tu peux faire quelque chose qui te plaît, qui te fait monter en compétences, ou que tu juges utile. Pas forcément tout à la fois, par contre.

au final, tous ces revenus sommés doivent bien rapporter au moins 1200€ nets par mois.

Es-tu sûr ? As-tu vérifier ? On parlais étude de marché su l’autre sujet, sans même aller jusque là, quelles recherches as-tu effectuer pour dire ça ? Si pas de recherche (je te répond sans recherche), quel expérience as-tu du domaine ?

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+1 -0
Auteur du sujet

Il y a un gros manque de recul dans ta réflexion, j’ai l’impression.

Les vidéos, elle rapportent presque exclusivement à leur sortie. Oui, elles rapportent un peu après, mais elles ne sont clairement pas à réaliser une seule fois et c’est bon. Sauf coup de bol ou le bon créneau. Jeu : prend un vidéaste que tu connais, note le nombre de vue aujourd’hui sur certaines vidéos un peu anciennes (au moins 2 mois), puis renote-le dans un mois.

Dans une boite de service, la plus grosse partie des revenus part en salaire. Dans les boites que je fréquente, on est à 5–10 % de bénéfice. Donc le plus gros des revenus, c’est pour les salariés. Pas le plus gros des bénéfices, on est d’accord.

Concernant l’impact du temps investi, si tu choisis un tout petit peu ton boulot (faisable dans l’informatique, moins dans d’autre secteur), tu peux faire quelque chose qui te plaît, qui te fait monter en compétences, ou que tu juges utile. Pas forcément tout à la fois, par contre.

au final, tous ces revenus sommés doivent bien rapporter au moins 1200€ nets par mois.

Es-tu sûr ? As-tu vérifier ? On parlais étude de marché su l’autre sujet, sans même aller jusque là, quelles recherches as-tu effectuer pour dire ça ? Si pas de recherche (je te répond sans recherche), quel expérience as-tu du domaine ?

Gabbro

Non effectivement Gabro j’ai dit que toutes ces sommes, si cumulées, devaient sans doute atteindre 1200 mais sans preuve, je pense juste ça mais peut-être que la réalité est toute autre. Après j’ai déjà lu que le développeur de l’appli de muscu "Hercule" gagne dans les +1000€ nets mensuels uniquement grâce à cette appli, et que les YouTubeurs sont rémunérés 1000€ pour 100k vues. Donc voilà j’imaginais que toutes les sommes cumulées (youtube, insta, pornhub, applis android, etc.) pouvaient atteindre mini 1200€. Cela me semblait réalisable mais effectivement j’ai peut-être tort.

Et oui je manque de recul sur beaucoup de sujets, c’est pour ça que je préfère m’adresser à vous avant de partir tête baissée et je vois que j’ai bien fait :lol:

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Après j’ai déjà lu que le développeur de l’appli de muscu "Hercule" gagne dans les +1000€ nets mensuels uniquement grâce à cette appli, et que les YouTubeurs sont rémunérés 1000€ pour 100k vues.

Et combien ont échoué ? Bill Gates a réussi en commençant dans son garage, combien de garage sont remplis d’idées géniales qui n’ont jamais percées ? Combien de groupes de musiques connus, combien qui font les fêtes de village ? Tu peux me sortir 2–3 exemples de réussites, ça n’en fait pas une généralité.

Je dois être un peu lourd, je sais. Si je ne devais donner qu’un seul conseil : fais une étude de marché. C’est nécessaire pour y voir clair et éviter de passer du temps dans des impasses.

Édité par Gabbro

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+3 -0
Auteur du sujet

Après j’ai déjà lu que le développeur de l’appli de muscu "Hercule" gagne dans les +1000€ nets mensuels uniquement grâce à cette appli, et que les YouTubeurs sont rémunérés 1000€ pour 100k vues.

Et combien ont échoué ? Bill Gates a réussi en commençant dans son garage, combien de garage sont remplis d’idées géniales qui n’ont jamais percées ? Combien de groupes de musiques connus, combien qui font les fêtes de village ? Tu peux me sortir 2–3 exemples de réussites, ça n’en fait pas une généralité.

Je dois être un peu lourd, je sais. Si je ne devais donner qu’un seul conseil : fais une étude de marché. C’est nécessaire pour y voir clair et éviter de passer du temps dans des impasses.

Gabbro

Ouaip c’est sûr que le biais du survivant doit être abordé ici. Après je me dis que ce n’est pas parce que j’échoue pendant 2 ans que j’échouerai toujours. Mes prétentions ne sont pas folles non plus : juste 1200EUR ou un peu plus si possible.

Mais exact, très bon conseil pour l’étude de marché.

+0 -0

Pas en bossant "moins" mais en bossant "moins longtemps" in fine.

C’est bien ce que je veux dire par bosser moins. Il n’y a pas de miracle, il faut bosser en continu pour amasser de l’argent en continu. À part de très rares cas bien sûr, mais miser sur le fait qu’on sera un de ces cas rares, c’est plutôt risqué comme choix.

PS : par ailleurs, je sais pas trop d’où vient ce 1200 €/mois que tu as comme cible, mais c’est tout de même pas folichon. C’est probablement suffisant pour vivre correctement en dehors des grandes villes, mais comme ce que tu cherches est une certaine sécurité financière en cas de pépin, ça me parait plutôt juste. C’est probablement un point qui mérite réflexion aussi.

Édité par adri1

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+1 -0

Sinon, puisque tu es en informatique et qu’on a une situation bien plus que confortable tant le marché est en demande d’informaticiens, pourquoi ne pas en profiter pour travailler à temps partiel ?

Tu peux très bien travailler quatre jours par semaine, voire moins. Tu conjugues l’argent du CDI, la sécurité financière (chômage, Sécu, etc) avec un accroissement de ton temps libre, qui te permet de profiter plus de ce qui te plaît. Mine de rien, si tu travailles trois jours et demi, c’est la moitié de ta semaine qui est ensuite à ta disposition comme tu l’entends.

Après, si tu cherches de la liberté totale en mode « Gagner de l’argent en vivant n’importe où dans le monde, en étant libre de partir où je veux quand je veux », mon conseil marche évidemment moins bien.

Tu souhaites travailler un temps pour gagner de l’argent ensuite sans travailler. Et ça je n’aime pas, je ne dis pas que des gens n’y arrivent pas, mais je déteste ça. Si tu souhaites continuer à gagner de l’argent, travaille pour. Pour la sécurité financière, tu as le chômage qui sert à ça. Bac+5 en info, tu as moyen d’avoir un très bon salaire, d’épargner, et si besoin de toucher un bon chômage pendant un moment avant de retrouver un travail.

Tout comme ton idée de vidéos automatiques : que tu sois rémunéré pour le développement, je comprends (même si un travail est censé répondre à un besoin, donc ça c’est de la recherche), mais que tu perçoives de l’argent pour "cliquer sur un bouton une ou deux fois par semaine", ça je ne suis pas d’accord.

+1 -0

Je pense que c’est une excellente expérience de vie.

Essaye, Lance-toi ! Échoue très certainement, réussi peut-être ! Mais c’est surtout l’expérience qui compte.

Tu as certainement consciences déjà que ça ne sera pas simple et qu’en premier temps (et certainement jamais) ça ne résoudra rien à ton problème d’anxiété, voir que ça l’empirera.

Mais au moins tu auras tenté. Je ne dis pas qu’il n’y a que les joueurs de Loto qui gagnent. Je dis que si ça te tient à cœur alors lance-toi tout simplement. Par une étude de marché ou directement. Mieux vaut regretter de l’avoir fait que de regretter de ne l’avoir jamais fait.

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+0 -0
Auteur du sujet

Tu souhaites travailler un temps pour gagner de l’argent ensuite sans travailler. Et ça je n’aime pas, je ne dis pas que des gens n’y arrivent pas, mais je déteste ça. Si tu souhaites continuer à gagner de l’argent, travaille pour. Pour la sécurité financière, tu as le chômage qui sert à ça. Bac+5 en info, tu as moyen d’avoir un très bon salaire, d’épargner, et si besoin de toucher un bon chômage pendant un moment avant de retrouver un travail.

Tout comme ton idée de vidéos automatiques : que tu sois rémunéré pour le développement, je comprends (même si un travail est censé répondre à un besoin, donc ça c’est de la recherche), mais que tu perçoives de l’argent pour "cliquer sur un bouton une ou deux fois par semaine", ça je ne suis pas d’accord.

Phigger

Je sors de la salle là, je vais manger et tout donc je répondrai plus tard à tout le monde mais ton message m’a fait tiquer. Pourquoi es-tu si intransigeant sur le fait qu’on ne doive pas gagner de l’argent pour des abonnements, ou des vues sur des vidéos ? Ton opinion m’intrigue, je voudrais bien que tu expliques ta façon de penser. Pour l’instant dans ma tête tu parais surtout dans un extrême beaucoup trop "suiveur" (tu veux vivre exactement comme 90% des gens, chiffre sorti de ma tête, genre d’un salaire et basta et tu essaies d’imposer cela… Ça fait un peu mouton Excuse-moi c’est pas méchant mais aucun mot ne me vient à l’esprit, j’ai ce pb assez souvent…). Encore une fois stp ne te fâche pas car je ne veux pas du tout paraître désagréable et je sais que ce que je viens d’écrire peut être interprété comme insultant alors que pas du tout…

+0 -1

Salut,

Pour ma part j’éprouve ce même mal-être que le tien, mais comme dit le dicton, « qui se sent morveux se mouche », donc je me suis mis au chômage et j’essaie de faire marcher une société avec un copain. Te dire qu’on s’en sort bien au bout de 5 mois serait du foutage de gueule ; cf le « biais du survivant » pour reprendre les propos d’entwanne, où tu vois davantage ceux qui réussissent que ceux qui échouent.

Pour le reste, je concède que je n’ai pas lu tous les messages de tous les auteurs, donc je ne sais pas si cela a déjà été mentionné, mais : fais bien la différence entre être entrepreneur et être rentier.

L’entrepreneur prend des risques et fait avancer les choses accessoirement. Le rentier n’est pas si différent que ça du salarié ou du fonctionnaire.

Ensuite, il y a beaucoup à dire sur la sécurité de l’emploi. Dans une moindre mesure, pour reprendre un peu ce qui a été dit, ton diplôme et ta catégorie socioprofessionnelle devraient te permettre d’être serein.

Je pense que comme moi tu es tombé dans des milieux professionnels qui ne te convenaient pas et que tu t’es remis en question sur l’intérêt de bosser pour un patron. C’est humain, on est je pense tous plus ou moins passés par cette réflexion.

Maintenant il faut que tu saches que si un rentier cherche l’indépendance financière, l’entrepreneur et les millionnaires recherchent bien plus que ça. Ça les éclate de bosser. Là où la personne du quotidien va passer son temps libre à faire le ménage, programmer ses prochaines vacances de ski et suivre tous les épisodes de Game of Throne, demande-toi ce que fait un millionaire dont tu sembles envier la situation.

Il a beau être millionnaire, mais outre le facteur chance qui n’est pas à négliger : il bosse, toujours plus. Car c’est surtout le statut social qui est intéressant pour certaines personnes (sinon la plupart ? sinon toutes ? je ne suis pas dans la tête de tout le monde !).

Aussi, si un salarié est tributaire de son patron qui lui verse une solde mensuelle, un patron est tributaire de ses salariés pour faire marcher ses affaires. Dans les deux cas tu as une sorte d’absence de liberté. Alors tu pourrais te dire « oui mais un patron peut revendre sa société et arrêter de bosser ». Sauf que ce n’est a priori pas si simple. Je dis a priori car, encore une fois, je ne suis dans la tête de personne ; mais pour moi un patron aurait envie de développer son activité plutôt que d’arrêter avant la retraite.

Tu veux la sécurité financière ? Touche le RSA et mène une vie austère. Tu ne seras pas à la rue. C’est le pire des cas mais tu seras en sécurité.

Sinon, je pense qu’il faut accepter de prendre des risques. Et prendre des risques, pour ta part, ça peut commencer par accepter de débourser des sous là où tu dis ne pas vouloir dépenser la moindre thune. En faisant ça tu auras accompli quelque chose qu’une grande majorité de personnes n’osent pas accomplir.

Naturellement, je te souhaite de la chance, du courage et naturellement de la réussite dans tout ce que tu entreprendras. Moi aussi je te dirais de « foncer », mais il faut t’écouter avant tout. ;)

Je ne suis pas contre ces systèmes de réunération, je suis contre la façon dont tu veux t’en servir : travailler seulement un temps pour en devenir rentier. Je n’aime pas ton idée de gagner de l’argent quoiqu’il arrive. Ton salaire (peu importe la façon dont il te parvient), tu es censé le mériter et travailler pour. Si tu veux être indépendant, au contraire je t’y encouragerai même. Je ne pense pas être un mouton et je déteste notre système actuel de travail, mais je ne veux pas percevoir de l’argent sans le mériter.

Pour en revenir aux vues ou à l’abonnement, si ils récompensent ton travail, tant mieux alors. Si tu fais des vidéos, qu’elles soient divertissantes ou instructives, et qu’elle te rapportent de l’argent, je te féliciterai si ça implique que tu travailles pour les faire, mais pas si tu "appuie sur un bouton" pour les générer.

+1 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte