Quels critères considérer pour habiter un pays ?

a marqué ce sujet comme résolu.

Salut,

Non pas que j’y songe mais je trouve le sujet intéressant ! Imaginez que vous souhaitiez changer de pays pour y habiter (sans savoir lequel), durant une période de temps qui impliquerait une forte probabilité de devoir apprendre la langue, et qui également vous inciterait à vous renseigner sur l’aspect administratif-social, les grandes lignes de politique intérieure, les aides sociales à l’intégration à la société, les aides financières, le travail et les aides au chômage, etc.

Vous souhaitez donc déterminer le pays où aller. Il conviendrait donc de définir des critères de choix, tels que :

  • ils appartiennent aux catégories définies ci-dessus (liste non-exhaustive, je pense en avoir oublié pas mal),

  • ils soient comparables d’un pays à un autre,

  • factuels,

  • objectifs,

  • et "pertinents".

Quels critères vous sembleraient d’intérêt ?

Bonne soirée !

Salut,

La question me parait posée dans le mauvais sens. J’ai l’impression que tu poses essentiellement la question "comment choisir quel pays où vivre parmi l’ensemble des pays existants" (en l’occurrence quels sont les critères à regarder pour faire ce choix), ce qui me semble peu réaliste et donc peu pertinent.

Le choix d’aller vivre dans un autre pays (ou d’ailleurs de déménager en général, parce qu’au sein d’un pays même petit comme la France, les conditions de vies varient grandement) ne se fait pas dans le vide mais pour répondre à un ensemble de contraintes qui sont très variables et dépendent intrinsèquement de la personne. Ça peut aller d’une contrainte extrême type fuir une guerre ou un régime politique hostile à des choses qui tiennent de choix purement personnels de "plaisance" (e.g. quelqu’un veut changer de vie et va à un endroit qui l’attire pour des raisons culturelles) en passant par des contraintes qu’on peut plus ou moins contrôler comme des raisons professionnelles ou personnelles (e.g. un nouveau boulot ailleurs ou bien rejoindre des proches qui ont dû bouger). Ça va faire beaucoup bouger les points à considérer et lesquels sont pertinents, et surtout ce sera nécessairement subjectif pour la personne faisant le choix en question.

Dans tous les cas, tu te retrouves pas à comparer tous les pays existants, mais plutôt un choix relativement limité. Si tu vis en France et que trouves un boulot en Allemagne, ça sert à rien de trouver des critères permettant de comparer l’Allemagne au Japon. T’as essentiellement juste besoin de comparer ton lieu de vie courant avec celui où tu es susceptible d’aller, en prenant ta situation personnelle en compte parce que c’est la seule qui compte.

Du coup je comprends pas trop ce que tu attends de ce sujet ni quelle est la question que tu te poses vraiment…

+8 -0

Je ne sais pas si ça répond vraiment à ta question, mais j’ai vu peu d’expats qui avaient sciemment choisi et étudié des critères pour leur destination d’accueil. En général, ils se retrouvent là un peu parce que la vie a fait que.

Parmi les expats que j’ai côtoyés, les deux raisons principales de leur présence étaient :

  • l’amour/la famille : pouvoir vivre avec son ou sa conjointe dans son pays ;
  • le business/les opportunités professionnelles : le pays ciblé était un marché intéressant et un des chefs a fini par y vivre, ou bien le pays était compétitif dans ses salaires et ses conditions d’admission pour certains profils (surtout quand les profils en question ont eu l’occasion d’étudier dans ledit pays dans le cadre d’un échange par le passé).

Enfin, si tu veux avoir certaines informations administratives, sociales et politiques sur un pays en tant qu’étranger français (touriste ou expatrié), il y a les dossiers par pays sur le site de la Diplomatie : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/

+1 -0

petit comme la France

adri1

? Le plus grand pays européen quand même hein.

Très franchement, à moins que ça soit une habitude de changer de pays, il faut avoir une raison et un atrait pour la pays de destination.

+0 -0

petit comme la France

adri1

? Le plus grand pays européen quand même hein.

Petite par rapport à sa population (commentaire valide pour toute l’Europe d’ailleurs, qui est un petit continent).

En fait, l’idée derrière le commentaire est assez décorrélée de la question de savoir si la France est petite ou grande en taille. C’est surtout qu’à moins d’aller chercher des pays vraiment petits, les pays eux-mêmes ne sont pas homogènes du tout. On ne peut pas comparer la France et l’Angleterre d’une façon très utile parce que la variabilité de conditions de vie au sein de chacun de ses pays est comparable à la variabilité inter-pays. Tu compares pas la station balnéaire du coin avec Londres de la même façon que Rennes et Plymouth.

Très franchement, à moins que ça soit une habitude de changer de pays, il faut avoir une raison et un atrait pour la pays de destination.

ache

J’ai envie de dire que les gens qui ont une habitude de changer de pays ont aussi une raison qui va avec. Probablement professionnelle.

+0 -0

Je vois un cas où tu peux avoir envie de changer de pays sans savoir d’abord dans quel pays tu veux aller : c’est si tu es un criminel en cavale.

Les critères de choix sont donc : l’absence d’accords d’extradition avec la France, la possibilité d’utiliser son argent quand même ou de refaire sa vie facilement.

Hello,

Oui en fait j’aurais dû être plus clair dans mon post => à la base, je voulais surtout comparer les pays scandinaves entre eux et en apprendre + sur eux, dégager des similarités, des différences majeures etc.

Mais j’ai préféré généraliser, d’où le sujet finalement bancal !

Il y a plusieurs années, nous avons décidé de quitter Paris pour une autre ville.
Les contraintes étaient :

  • En France
  • Capitale régionale
    Nos gritères :
  • Pas trop chaud
  • Pas trop froid
  • Avec des espaces verts
  • Prononciation comparable du français
  • Accès facile de la région parisienne

Rouen, Tour, Nantes, Rennes ???
Au final, on a choisi Rennes

+0 -0

Oui en fait j’aurais dû être plus clair dans mon post => à la base, je voulais surtout comparer les pays scandinaves entre eux et en apprendre + sur eux, dégager des similarités, des différences majeures etc.

Herbe

Les 3 pays scandinaves vont avoir beaucoup de similitudes, notamment sur la langue et la monnaie, en raison de leur histoire commune. Après ça peut être difficile de les comparer au-delà de ça, les pays en eux-mêmes sont déjà assez variés : tu n’auras pas la même vie à Göteborg ou à Kiruna.

Au niveau du contexte européen, un truc qui peut faire la différence est que le Danemark et la Suède sont membres de l’UE alors que la Norvège ne l’est pas.

Si un-e candidat-e d’extrême droite gagne les élections, j’aimerais partir dans un autre pays où:

  • La politique est moins nauséabonde qu’en France (ça élimine, euh, la plupart des pays du monde). En particulier:
    • Recherche de démocratie effective et de transparence.
    • La corruption n’est pas tolérée.
    • La population participe à la vie politique.
    • Le pays cherche à réduire les inégalités plutôt qu’à les creuser.
    • La population ne se rabat pas sur un ou des boucs émissaires pour se distraire de ses problèmes. (Par exemple: les mères d’enfants qui portent le voile et qui veulent participer aux sorties scolaires)
  • On peut avoir un bon confort de vie sans détruire l’environnement.
  • Idéalement (mais pas uniquement), qui soit suffisamment proche de la France pour qu’on puisse faire des allers-retours ou recevoir des visites sans prendre l’avion pendant des heures.
  • Idéalement où la situation du pays s’améliore au lieu de se dégrader.

(Quand on fait de l’informatique intéressante, on peut trouver du boulot dans n’importe quel pays, ou en distanciel, donc on a du choix — quand on a le privilèe à la base d’avoir un passeport qui est bien accepté dans les autres pays.)

Je n’ai pas encore fait mon marché à l’approche des prochaines présidentielles en France, mais de tête dans le passé j’avais envisagé:

  • la Belgique, éventuellement la Hollande (mais la nourriture est mauvaise, et le pays porte le nom d’un président socialiste honni).
  • la Suisse.
  • l’Écosse, si elle arrivait à quitter l’UK.
  • l’Espagne ou le Portugal.
  • les pays nordiques (Suède, où j’ai collègues qui bossent sur des trucs supers, Norvège ou Finlande, Icelande mais c’est tout petit et loin de tout).
  • l’Uruguay.
  • éventuellement le Kerala (une région de l’Inde), ou Singapour ou Hong Kong, mais on arrive dans le très audacieux, et il faut avoir vraiment confiance dans les qualités locales pour ne pas voir les problèmes nationaux ou transnationaux autour.

Oui en fait j’aurais dû être plus clair dans mon post => à la base, je voulais surtout comparer les pays scandinaves entre eux et en apprendre + sur eux, dégager des similarités, des différences majeures etc.

Herbe

Les 3 pays scandinaves vont avoir beaucoup de similitudes, notamment sur la langue et la monnaie, en raison de leur histoire commune. Après ça peut être difficile de les comparer au-delà de ça, les pays en eux-mêmes sont déjà assez variés : tu n’auras pas la même vie à Göteborg ou à Kiruna.

Au niveau du contexte européen, un truc qui peut faire la différence est que le Danemark et la Suède sont membres de l’UE alors que la Norvège ne l’est pas.

entwanne

Oui je vois. Mais les données globales du genre l’IDH, l’espérance de vie etc., la politique étrangère, les moyens mis en place pour l’intégration,… ne sont-elles tout de même pas pertinentes ? Même si au sein d’un même pays, la vie est très différente d’une ville à une autre etc.

Mais les données globales du genre l’IDH, l’espérance de vie etc., la politique étrangère, les moyens mis en place pour l’intégration,… ne sont-elles tout de même pas pertinentes ?

Je ne suis pas sûr de voir où tu veux en venir, ces critères me paraissent extrêmement naïfs et secondaires face à d’autres considérations. Typiquement, l’IDH ou l’espérance de vie sont des données tellement larges qu’elles ne disent pas grand chose sur ton propre niveau de vie ni espérance de vie, et surtout elles vont pas te permettre de discriminer entre les pays développés. Ces critères sont utiles pour quantifier le niveau de développement d’un pays donné et le comparer aux voisins, et donc ont leur utilité en géopolitique au sens large, mais ça ne te dit pas grand chose pour toi. Le choix qui va être pertinent pour toi c’est de savoir si tu veux vivre dans un pays développé ou si tu t’en fous, et de savoir à quel point tu peux supporter les inégalités locales potentielles (typiquement je pourrais pas vivre dans les grandes villes aux US où la situation des sdf est complètement délirante).

Concernant la politique étrangère, c’est un peu pareil : c’est à toi de voir avec tes préférences subjectives, j’ai du mal à voir comment tu pourrais en faire un critère objectif pertinent (au-delà de la question de savoir à quel point il serait difficile de s’installer, mais franchement c’est facile à peu près n’importe où en Europe occidentale avec les accords dans tous les sens, et en étant français il y a peu de pays qui te ferment leur portes de toute façon).

Pareil pour les moyens d’intégration, c’est à toi de mettre ça en relation avec ton expérience personnelle et ce dont tu as besoin. Si tu arrives dans un pays avec un contrat de travail et que tu parles la langue, t’as pas les même besoins que si tu arrives à la rache™ (mais auquel cas, tu n’as probablement pas trop le choix et ne peut pas être vraiment regardant envers ces critères).

J’ai vraiment du mal à voir où tu veux en venir avec ce sujet en fait, c’est très tiré par les cheveux de chercher des critères objectifs pour une situation qui sera typiquement extrêmement personnelle et pour laquelle la question de "comparer les pays" ne se pose souvent même pas (et tout critère global type IDH sera largement de second ordre).

Bein je pense pas être le seul à m’interroger quant au "meilleur" pays où il fait le plus bon vivre, les infos abordent ce sujet 1 ou 2 fois par an d’ailleurs. Je trouve ça assez naturel de se demander dans quel pays scandinave ce serait le mieux, donc en fonction de critères objectifs et subjectifs 🤔 Même si la plupart des gens sont contraints de s’expatrier plutôt que de le faire par leur propre volonté, je pense qu’il y’en a certains comme moi qui y songent par pur "loisir".

Bein je pense pas être le seul à m’interroger quant au "meilleur" pays où il fait le plus bon vivre, les infos abordent ce sujet 1 ou 2 fois par an d’ailleurs

Tu parles des sondages qui essaient de répondre à la question quel est le pays où les gens sont le plus heureux ? (J’essaie de deviner de quoi tu parles parce que t’es plutôt avare sur les détails… :-°). Outre le fait que c’est difficile à définir et donc que ce genre de sondages n’a que peu d’intérêt intrinsèque, ça n’a à peu près rien à voir avec la question de s’expatrier et surtout du bonheur que toi tu aurais dans la même situation. C’est le même problème que l’IDH ou l’espérance de vie : c’est une mesure moyenne qui ne veut rien dire pour un individu donné. En plus dans le cas présent, les métriques sont pas fondamentalement différentes d’un pays à l’autre. Si la Norvège avait un IDH de 0.5 alors que ses voisins tapent dans les >0.94, tu pourrais te dire qu’il y a un problème et que l’endroit est à éviter, mais toute l’Europe occidentale étant à ~0.9 ou plus (à part le Portugal un peu à la traîne), classer les pays par IDH comme on le voit dans beaucoup d’articles faits pour attirer le chaland qui s’ennuie est parfaitement ridicule.

Il faut garder en tête que quand on peut s’expatrier volontairement, c’est aussi parce qu’on a peut-être les moyens matériels de le faire ou les moyens potentiels de le faire. Les IDH, les PIB/hab ou autre metrics politico-économiques peuvent donc être des chiffres qui n’auront pas grand sens pour soi-même si on est destiné à être considérablement au dessus de la moyenne d’un point de vue social. En tant qu’ex-expatrié dans un pays pourtant « riche » (la vie y est plus chère qu’à Paris sur beaucoup d’aspects), je peux t’assurer qu’aucun de mes compatriotes ne travaillait là-bas pour le salaire minimum, ni même le salaire moyen ou médian local. (Ce biais était aussi le résultat des critères de sélection sévères du Bureau de l’immigration de là où j’étais)

+0 -0

Oui, mais il y a aussi des gens qui attachent de l’importance à la façon dont les autres gens vivent autour d’eux (en général, de moins en moins d’importance quand les gens sont plus lointains; on a de l’empathie pour une personne sans-abri dans notre rue, et on pense moins aux gens qui vivent dans la misère en Inde).

Je ne comprends pas vraiment les réponses très négatives à ce sujet qui ne m’a pas l’air idiot, une fois qu’on s’entend sur le fait que peu de gens ont le privilège de se poser la question en ces termes : "je peux aller partout, mais alors où ?".

La position d'@adri1 est un peu moins ultra-individualiste que celle de @sgble, mais c’est quand même l’argument de fond ("les moyennes ne disent pas grand chose d’un individu en particulier", merci capitaine). Par contre je partage le commentaire sur le danger d’utiliser des métriques pour faire un classement, dans des situations où les différences relatives sont petites.

Oui, mais il y a aussi des gens qui attachent de l’importance à la façon dont les autres gens vivent autour d’eux (en général, de moins en moins d’importance quand les gens sont plus lointains; on a de l’empathie pour une personne sans-abri dans notre rue, et on pense moins aux gens qui vivent dans la misère en Inde).

Je ne comprends pas vraiment les réponses très négatives à ce sujet qui ne m’a pas l’air idiot, une fois qu’on s’entend sur le fait que peu de gens ont le privilège de se poser la question en ces termes : "je peux aller partout, mais alors où ?".

La position d'@adri1 est un peu moins ultra-individualiste que celle de @sgble, mais c’est quand même l’argument de fond ("les moyennes ne disent pas grand chose d’un individu en particulier", merci capitaine). Par contre je partage le commentaire sur le danger d’utiliser des métriques pour faire un classement, dans des situations où les différences relatives sont petites.

gasche

Je passe en coup de vent mais cette réponse a bien cerné ma demande, effectivement on ne vit pas dans les pays scandinaves comme en Occident, et de ce que j’ai pu lire, j’ai l’impression que la vie communautaire là-bas est plus chaleureuse, etc. Avec une qualité de vie meilleure aussi.

D’où l’intérêt que je porte à toutes ces questions et ma tentative de comparer des trucs.

Je réponds aux autres posts dans la journée!

La position d'@adri1 est un peu moins ultra-individualiste que celle de @sgble

gasche

Je préfère le préciser, mais je ne défends aucune position particulière, fût-elle celle en faveur de l’individualisme ou une autre.

L’idée était surtout de mettre en exergue le fait qu’un choix libre de s’expatrier sans y être contraint implique souvent une position socialement décente, aussi bien dans son pays d’origine que dans son pays d’accueil, surtout quand celui-ci tend à privilégier les privilégiés dans ses conditions d’octroi des visas. Cette position privilégiée n’étant généralement pas celle de la population moyenne reflétée dans certaines statistiques (typiquement le PIB moyen/hab/an).

+0 -0

Je passe en coup de vent mais cette réponse a bien cerné ma demande, effectivement on ne vit pas dans les pays scandinaves comme en Occident, et de ce que j’ai pu lire, j’ai l’impression que la vie communautaire là-bas est plus chaleureuse, etc

J’ai au contraire entendu dire, au moins en Finlande, que les gens étaient très distant. Donc les gens qui veulent du contact ou des relations « chaleureuses » risquent de ne pas s’y retrouver. Je dirai que la vie est plus chaleureuse en Italie, par exemple. Mais ça ne dit rien sur la qualité de vie.

+1 -0

J’ai au contraire entendu dire, au moins en Finlande, que les gens étaient très distant.

L’astuce, c’est que la Finlande n’est pas un pays scandinave. Au-delà de la langue, il y a beaucoup de traits culturels ou même génétiques qui sont très différents en Finlande d’en Scandinavie.

J’en profite pour faire un peu de publicité au webcomic Scandinavia and the World.

Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte