Utiliser proprement l'écriture mathématique en $\mathrm{\LaTeX}

a marqué ce sujet comme résolu.

Reprise du dernier message de la page précédente

  • Pour écrire les intervalles facilement, tu peux définir une commande plus simple en utilisant TeX.

C'est maladroit et pas très cohérent : l'argument #2 est un argument délimité et #3 ne l'est pas ! Par ailleurs, c'est pas du tout pratique à utiliser : si #3 est +\infty, il faut des accolades et écrire \inter[-1;{+\infty}[. En revanche, \inter]-\infty;1] serait valide…

Édité par ct

+0 -0
Auteur du sujet

Pour écrire les fonctions, tu devrais utiliser simplement aligned (tes 4 colonnes et le \:, à mon avis, ne servent à rien ici) comme suivant.

Les quatre colonnes peuvent servir. Tout dépend de l’alignement qui est voulu.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
\newcommand*\fonction[5]{
#1 \colon \left\{\begin{alignedat}{2}  &#2 &\: &\to      #3\\
                                       &#4 &   &\mapsto  #5
\end{alignedat} \right. \kern-\nulldelimiterspace}

\newcommand*\fonctionA[5]{
#1 \colon \left\{\begin{aligned}  #2 &\to      #3\\
                                     #4 &\mapsto  #5
\end{aligned} \right. \kern-\nulldelimiterspace}

Il y a une différence entre \fonction{f}{E\times F}{G}{(x, y)}{3x + y} et \fonctionA{f}{E\times F}{G}{(x, y)}{3x + y}. Le premier donne

$$ f \colon \left\{ \begin{alignedat}{2} &E \times F &\:&\to G\\ &(x, y) & &\mapsto 3x + y \end{alignedat} \right. $$

et second donne

$$ f \colon \left\{ \begin{aligned} E \times F &\to G\\ (x, y) &\mapsto 3x + y \end{aligned} \right. $$

C’est une question de goût.

Et tu dis qu'on peut utiliser également alignedat alors que tu l'utilises déjà. :-p

Je vais le corriger.

Je crois que ça dépend des auteurs. Personnellement je garde le $e$ en mode mathématique « normal », je note $\boldsymbol{i}$ l'unité imaginaire et le ${\rm d}$ droit.

Oui, ça dépend des auteurs. Je vais changer le « doit » en « peut ».

Sinon j'ai pas trop lu les parties techniques, n'étant pas compétent. J'ai aussi l'impression que la partie sur les normes d'écritures en mathématiques a disparue, normal ?

Oui, c’est normal. J’ai pour objectif de rédiger (avec l’aide des membres plus compétents que moi en la matière) un petit guide à ce sujet. Il sera plus visible s’il est séparé du tutoriel sur LaTeX et d’autres tutoriels pourront y faire référence.

Édité par Karnaj

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+0 -0

Quelques remarques:

  • Est-ce qu'il y aurait moyen de subdiviser le tuto encore plus afin que l'index permette d'aller rapidement voir ce dont on a besoin ?

  • Je mentionnerais la police mathématique \mathscr (il faut inclure le package mathrsfs par contre), c'est celle qu'utilise mon prof pour l'ensemble des parties d'un ensemble par exemple et ça en fait toujours une de plus.

  • Pourquoi l'étoile à newcommand ? Sinon ensuremath c'est de la bombe, je connaissais pas et ça va alléger mon rapport de TIPE. D'ailleurs, ça serait judicieux d'utiliser ensuremath pour les intervalles aussi, non ?

  • Pour DeclareMathOperator*, je mettrais un exemple d'utilisation, par exemple pour définir $\text{arg max}$: \DeclareMathOperator*{\argmax}{arg\ max}

+0 -0

Je mentionnerais la police mathématique \mathscr (il faut inclure le package mathrsfs par contre), c'est celle qu'utilise mon prof pour l'ensemble des parties d'un ensemble par exemple et ça en fait toujours une de plus.

Il est impossible d'être exhaustif, sauf à être beaucoup trop long ; voir par exemple http://ctan.org/topic/font-maths

Pourquoi l'étoile à newcommand ?

Pour définir une macro courte, c'est-à-dire non \long, pardi.

D'ailleurs, ça serait judicieux d'utiliser ensuremath pour les intervalles aussi, non ?

Une fois que le lecteur a compris le but de \ensuremath, chacun fait comme il l'entend. Certains ne l'utilisent jamais.

Pour DeclareMathOperator*, je mettrais un exemple d'utilisation, par exemple pour définir $\text{arg max}$: \DeclareMathOperator*{\argmax}{arg\ max}

L'explication donnée est pourtant parfaitement claire. À mon avis, c'est au lecteur de tester l'effet de l'étoile sur la macro \DeclareMathOperator.

Édité par ct

+0 -0
Auteur du sujet

Peut-être que ça serait bien de préciser dans le tuto pour newcommand alors ?

Grimur

C'est plutôt à expliquer dans un tutoriel sur LaTeX. J'en ai un en cours d'écriture et je compte en parler dedans.

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+0 -0
Auteur du sujet

Et j’ai oublié de répondre à cette question

Est-ce qu'il y aurait moyen de subdiviser le tuto encore plus afin que l'index permette d'aller rapidement voir ce dont on a besoin ? Source:Grimur

Si tu penses à une subdivision en particulier (ou s’il y a des parties / sous-parties que tu trouves trop longues), peux tu la montrer. Le plan n’est pas figé, et je serais heureux d’en discuter et de trouver un plan qui contente tous les lecteurs.

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+0 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta de votre tutoriel « Outils pour l'écriture des mathématiques en LaTeX » a été mise à jour et coule sa pulpe à l'adresse suivante :

Merci d'avance pour vos commentaires.

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+0 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta de votre tutoriel « Outils pour l'écriture des mathématiques en LaTeX » a été mise à jour et coule sa pulpe à l'adresse suivante :

Merci d'avance pour vos commentaires.

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+0 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l'adresse suivante :

Merci d'avance pour vos commentaires.

EDIT : j’espère que ça fera plaisir, le tutoriel est passé au format moyen tutoriel. C’est l’une des seules modifications (les autres sont des corrections orthotypographiques de Dominus Carnufex). Ce passage au moyen-tuto permet notamment d’avoir une meilleur subdivision du tutoriel (j’espère que ça fait plaisir à Grimur :) ) et d’avoir des pages moins longues et moins longues à charger au niveau de MathJax.

Édité par Karnaj

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+0 -0

Salut,

Dans "De bons environnements", "Les disjonctions de cas" apparaît :

1
0 &\text{si $x = 0$}

Il me semble que ce n'est pas super légal d'écrire des maths dans \text{}.

Aussi, j'ai remarqué que la variante aligned était présentée comme exemple pour faire des systèmes. Or, dans "Les disjonctions de cas", on utilise l'environnement cases. Puis, dans "Créer ses propres commandes", on veut créer un nouvel environnement pour faire des systèmes… Je ne vois pas très bien la logique ici, pourquoi ne pas se contenter de présenter cases ?

+0 -0
Auteur du sujet

Dans "De bons environnements", "Les disjonctions de cas" apparaît :

1
0 &\text{si $x = 0$}

Il me semble que ce n'est pas super légal d'écrire des maths dans \text{}.

Non, non c’est autorisé. Certains le préconisent, d’autres préfèrent l’éviter. C’est juste un choix. Mais, il est par exemple plus simple d’écrire \text{si $x = 0$ ou si $y = 0$ alors $z = 0$} que \text{si } x = 0 \text{ ou si } y = 0 \text{ alors } z = 0.

Aussi, j'ai remarqué que la variante aligned était présentée comme exemple pour faire des systèmes. Or, dans "Les disjonctions de cas", on utilise l'environnement cases. Puis, dans "Créer ses propres commandes", on veut créer un nouvel environnement pour faire des systèmes… Je ne vois pas très bien la logique ici, pourquoi ne pas se contenter de présenter cases ?

C’est parce qu’un système n’est pas une disjonction de cas. Sinon, on aurait aussi utiliser cases pour écrire une fonction par exemple. Ce sont deux objets différents. Avec cases, on n’obtient pas les même espacements qu’avec aligned.

Merci de ton retour. Si tu vois des fautes, ou si certains passages sont mal écrits, n’hésite pas. :)

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+0 -0
Auteur du sujet

Bonjour,

La bêta du contenu « Outils pour l’écriture des mathématiques en LaTeX » a été désactivée.

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+0 -0
Ce sujet est verrouillé.