Intégrer LangageTool dans ZdS

Un correction d'orthographe ET de grammaire opensource

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Staff
Auteur du sujet

Bonjour,

Pour ceux qui ne connaissent pas LangageTool il s'agit d'un correcteur orthographique et grammaticale opensource. Il supporte le Français et bien d'autre langues.

L'idée serait de rajouter un bouton dans l'interface de rédaction des tutoriels/articles, qui, en cliquant dessus, lancerait une analyse du tutoriel/article afin d'avertir l'utilisateur des erreurs potentielles dans son article/tutoriel avant envoit en validation. L'idée est donc d'améliorer la qualité des écrits.

Coté technique, LangageTool il est développé en Java et expose une API qui permet de s'y connecter et envoyer un texte pour correction. L'API hébergé sur le site officiel est trop limitée (pour des raisons de sécurité) pour une utilisation sur un site comme ZdS, c'est pour celà que pour être pertinente, il faut l'auto heberger. L'installation étant assez simple.

Cependant je ne sais pas ce qui est le plus pertinent. Attaquer l'API en mode client (via JavaScript) ou en mode serveur (via Django) ? L'un comme l'autre a des avantages et des inconvénient, mais avant d'aller plus loin, j'aimerai savoir si je suis le seul a penser que ça pourrait être intéressant pour ZdS.

Deux remarque à cela :

  1. Il faut voir comment l'outil supporte le markdown : avoir la moitié du texte souligné parce que le verbe est mis en gras et que donc il n'arrive pas à le comprendre comme tel, je ne pense pas que ça soit des plus agréable. Il faut donc éventuelement mettre en place une solution de stripping du formatage
  2. J'ai employé LangageTool à plusieurs reprises, parce que je suis sous Linux et que c'est la solution la moins dégeu que j'ai trouvé (en plus, il y a une extension pour LibreOffice). C'est très bien … Pour les phrases simples. Pourquoi? Parce que c'est pas un analyseur syntaxique, mais un programme avec un certain nombre de règles qu'il choisi d'appliquer ou pas. Entre autre, LT se casse méchamment la figure sur les noms propres, les mots en anglais, les termes qu'il ne connait pas et dont le pluriel n'est pas dispo et sur les phrases enchâssées. À tester, donc, mais à priori, il laisse encore pour moi passer trop d'erreur pour être efficace (étant vraiment nul en orthographe, je vois la différence, mais les correcteurs qui repassent après moi trouvent encore assez bien de fautes).

Au delà de tout ça, une correction orthographique est déjà présente dans la plupart des navigos récent. Par contre, je reconnais que ce serai un plus pour les bêtes erreurs de français type pluriels ou 3 personne du singulier.

EDIT: j'ai oublié de dire que mon cas est un peu particulier, parce que je rédige du contenu principalement à caractère scientifique.

Édité par pierre_24

Doctorant et assistant en chimie à l'Université de NamurEx-dev' pour ZdS (a aidé à réaliser la ZEP-12 !) • Carniste cis (y parait que c'est une injure)

+1 -0
Staff

Pour ceux qui ne connaissent pas LangageTool il s'agit d'un correcteur orthographique et grammaticale opensource. Il supporte le Français et bien d'autre langues.

Ce simple premier paragraphe est un appel à installer un correcteur :D

Cela dit… un correcteur grammatical, même très bien foutu (je pense à Druide Antidote), c'est beaucoup plus compliqué à utiliser qu'un correcteur orthographique, parce qu'il faut sans cesse se poser la question de "C'est quoi le problème, quelle est la bonne correction, est-ce que c'est une vraie faute ou une mauvais interprétation du correcteur, etc.". Du coup, c'est long à utiliser.

Donc, pourquoi pas dans les interfaces de tuto, et encore, comme le disait pierre_24 ci-dessus, à condition que ça gère le markdown (comment ? Excellente question). Sur les forums par contre, je n'en vois pas l'intérêt.

Hum, pourquoi le mettre sur ZdS ?

Perso je l'ai dans LibreOffice et Firefox, ceux qui veulent l'utiliser n'ont qu'à faire de même.

Et pour la qualité, il s'agit simplement d'une aide, après à vous de voir si vous voulez le prendre en compte ou non, son but n'est en aucun cas de remplacer votre cerveau… la meilleure technique est encore de savoir parler français…

Édité par Breizh

Breizh zo ma bro, hag ihuel eo ma c'halon geti. Da viken. – L'oiseau imaginaire : ZzxŷxzZ

+1 -0

Je suis plutôt pour informer qu'il existe des correcteurs comme celui-ci (disponible aussi en extensions). Je rajouterais le site bonpatron.com que j'utilise régulièrement et qui est AMHA assez efficace.

Médicament flemmard aux pul(p)sions imprécises. “Don’t wait for the perfect moment. Take the moment and make it perfect.”

+1 -0
Staff
Auteur du sujet

Quand je parle d'intégration, l'idée est surtout de l'avoir comme une aide à la correction. Il faudra toujours garder son cerveaux près de soit. L'outil doit permettre de signaler quelques fautes évidentes qu'on ne voit pas toujours en se relisant tout seul. LangageTool propose dans un texte les mots à problème, et précise pourquoi l'outil pense que le mots est problématique. Les navigateurs de base (sans addons) ne s'occupent que de vérifier l'orthographe, alors que LangageTool prend en compte la grammaire.

Donc à la question : pourquoi le mettre sous ZdS, je dirait parce que des gens (comme moi) rédige sur l'éditeur en ligne et que j’aimerai éviter que le valido passe plus de temps à corriger des fautes qu'un correcteur aurait pu me montrer. L'outil servirait aussi au valido pour faire une analyse rapide sur le contenu d'un tutoriel, et donc permettrait d’accélérer la validation dans un sens.

Techniquement, l'idée n'est pas de faire comprendre le markdown à LangageTool, on peut tout a fait lui passer le texte brut (il suffit de prendre la version html sans les tags html). Pour corriger un texte, on a pas besoin de savoir si un mot est en gras, en italique, etc.

Édité par firm1

Staff

Techniquement, l'idée n'est pas de faire comprendre le markdown à LangageTool, on peut tout a fait lui passer le texte brut (il suffit de prendre la version html sans les tags html). Pour corriger un texte, on a pas besoin de savoir si un mot est en gras, en italique, etc.

Oui enfin comment tu integre le retour du correcteur ? Comment tu indique les corrections ?

+0 -0
Staff
Auteur du sujet

Oui enfin comment tu integre le retour du correcteur ? Comment tu indique les corrections ?

Kje

Tout dépend si on passe par du code client ou du code serveur (d'ou ma question dans le premier post). Comme on peut le voir dans la specification on envoi LT ne support que le texte brut, et renvoi du xml de correction, dont voici la dtd

Tout le monde ne rédige pas en offline. Après, on peut proposer dans un bloc info de télécharger l'addon FF/Chrome/etc.

Arius

Via l'add-on, pas besoin d'être en offline…

Breizh zo ma bro, hag ihuel eo ma c'halon geti. Da viken. – L'oiseau imaginaire : ZzxŷxzZ

+0 -0

Lorsque j'avais fait un proto de conversion "à la volée" de Markdown vers HTML j'avais essuyé un peu le même problème technique :

Comment se "repérer" dans le message html en fonction de l'endroit où l'on se trouve dans le message Markdown (c'était pour positionner le scroll comme il faut, mais ça s'étend).

Ça me paraît très compliqué de mettre en évidence la correction dans le message Markdown. Parce qu'il va falloir faire la correspondance texte brut <-> équivalent MD. Ca doit pas être impossible mais ça me paraît chaud côté client (si c'est dans un tableau par ex). Franchement j'ai aucune idée de comment faire ça, à mon sens vaut mieux afficher le retour "brut" de la correction (dans un textarea ?) et mettre en évidence les corrections dans cette zone.

Après, ça veut dire que fonctionnellement, l'utilisateur doit aller pêcher les corrections pour les intégrer à son message MD. Est-ce-que c'est pas un peu cassse-pied ? Je ne sais pas trop.

Happiness is a warm puppy

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte