Une nouvelle orthographe

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonsoir à tous,

Je suppose que vous avez tous entendu parler de la nouvelle réforme de l'orthographe, votée dans les années 90, mais appliquée dès maintenant (ou à la rentrée dans les écoles).

Qu'en pensez vous, avez-vous des remarques sur le sujet. Préférez-vous nénuphar ou nénufar? week-end ou weekend?

Merci d'avance de tous vos commentaires.

+0 -1

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Déjà, il faut savoir que cette réforme était déjà appliquée dans les programmes scolaires depuis 2008. Il a suffit que les éditeurs de manuels se concertent cette année pour tous appliquer la réforme et paf : ça fait un gros pataquès. Va comprendre ! Ce serait une manipulation médiatique pour salir encore une fois le ministère de l'éducation national que je ne serais pas étonné (et pourtant, il n'en a pas besoin).

Maintenant, cette réforme a clairement était mal aimée. Il faut dire que beaucoup de professeurs n'ont pas enseigné cette réforme (ma mère faisait exception et beaucoup de ses collègues ne le faisaient pas). Mes élèves ont eu l'air de découvrir les modifications de 1990 (sauf pour le mot évènement, bizarrement). La plupart ne savaient même pas que cette réforme existait et tous avaient appris l'ancienne orthographe. Cela a été la même chose pour moi : tous mes professeurs m'ont appris l'ancienne orthographe, alors que je suis né un an avant cette réforme… Je dois remercier le fait d'avoir une mère anciennement professeur de français : sans cela je ne saurais même pas que cette réforme existait. Le fait de ne pas avoir imposé cette réforme était éminemment stupide.

Et d’ailleurs, il a fallu que je télécharge un dictionnaire orthographique spécial : celui fournit de base avec Firefox ne gère pas la réforme de 1990. Monde de merde !

Beaucoup disent qu'il ne s'agit pas d'une réforme, mais d'une rectification. En effet, la plupart des modifications de cette réforme corrige des anomalies ou des erreurs, que ce soit du point de vue de la prononciation que de l'étymologie. Et je suis de cet avis, ce qui fait que j'ai un point de vue assez bienveillant envers cette réforme. J'essaye d'ailleurs de l'utiliser dans tous mes écrits, du moins le plus possible compte tenu de mon impressionnant de FFPS (fautes de frappe par seconde).

Je serais même pour une nouvelle réforme de l'orthographe, plus ambitieuse cette fois-ci, même si je n'ai pas vraiment d'idée bien claire sur son contenu. Il faut savoir que la complexité de la langue française écrite se paye : les élèves passent plusieurs années à la pratiquer sans pour autant la maitriser correctement, et tous n'arrivent même pas à avoir un niveau minimal. Et diverses études ont clairement relié cela à la complexité orthographique de la langue (sa transparence orthographique, notamment). On sait de façon claire que c'est un facteur qui aggrave l'expression de la dyslexie, voire qui favorise son apparition.

Édité par anonyme

+8 -0

Comme dirais mon cher ami Kaaris : J'men bat les couilles frère.

Plus sérieusement, AMHA c'est encore un débat inutile. Déjà parce que cette réforme a été votée il a une éternitée (je n'était même pas né, c'est dire !), ensuite parce qu'elle n'est même pas obligatoire. Personnellement je continuerais à écrire oignon, je dois être un vieux con réfractaire.

M'enfin, voyons le bon coté des choses, l'avantage de cette histoire c'est qu'on trouve plein de pépites.

Bon, je vais relire ce que j'ai écrit une 42ème fois, c'est LE post où il ne faut pas faire de fautes ...

http://nodraak.fr/ – Dictateur bienveillant de l'iTeam, logiciel libre et sécurité à l'ECE Paris

+1 -1
Staff

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

mais appliquée dès maintenant (ou à la rentrée dans les écoles).

*en France. Ici ça fait 10 ans qu'elle est enseignée, et y'a jamais eu personne pour se plaindre.

Préférez-vous nénuphar ou nénufar? week-end ou weekend?

Je préfère utiliser l'orthographe que j'ai apprise durant ma scolarité, mais j'y incorpore pas mal de trucs de la réforme, par exemple j'argüe volontiers en faveur d'une utilisation des trémas moins ambigüe qu'avant et j'approuve d'autres usages qui rafraichissent certaines règles boursoufflées de notre belle langue. À la lecture, je préfère lire une orthographe admise.

Ognon ne me choque pas plus que clé mais je préfère aphte* à aphthe et j'hésite pas à manger des entrecôtes*. J'abrège* sinon vous allez croire que je suis bon pour l'asile*.

*Admis depuis la réforme de l'orthographe française de 1878.

Je parle de JavaScript et d'autres trucs sur mon blog : https://draft.li/blog

+3 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Globalement le même avis que Mewtow. Pour l’essentiel, les rectifications apportées sont pour le mieux, l’orthographe est effectivement simplifiée. Alors oui, « ognon », ça fait bizarre, parce qu’on n’est pas habitués ; mais sincèrement, on voit bien que « pognon » et « moignon » ne se prononcent pas pareil, alors pourquoi garder « oignon » ?

Tout ce que je peux reprocher à cette réforme (ou presque), c’est précisément qu’elle ne va pas assez loin.

  • Quitte à supprimer le circonflexe sur le -u- et le -i-, y compris dans certains cas où il avait une utilité (« il paraît » de « paraître » vs. « il parait » de « parer »), pourquoi ne pas l’enlever sur d’autres mots où il n’a aucune raison d’être ? Par exemple « suprême » (aucune justification étymologique). Et pourquoi ne pas s’en servir pour distinguer d’autres homophones, comme « plu » de « pleuvoir » vs. « plu » de « plaire » ?
  • La suppression ou non du trait d’union est complètement arbitraire : on écrit désormais « portemonnaie », « porteplume », « portemine » mais « garde-chasse », « garde-pêche », « garde-chiourme ». Stupidité suprème (voyez, ça n’a rien de gênant…) : en orthographe 1990, on écrit « gagne-pain » mais « gagnepetit ». Si on veut régulariser, on régularise jusqu’au bout…
  • Pourquoi est-ce qu’on continue envers et contre tout à utiliser des consonnes doubles ? On écrit « aphone », « atone », « lapone », « carbone » mais « baronne », « dindonne », « lionne », « donne » et même « bonne ». Alors que ça vient de bona ! Qu’on écrit « boniment », « bonasse », « bonifier » mais « bonnard » ! Et ce n’est même pas une affaire de prononciation, puisque dans tous ces mots le -o- se prononce exactement pareil (en français standard, ce n’est pas le cas dans mon dialecte).

Et ne me lancez pas sur l’orthographe des voyelles ouvertes vs. fermées ou on y est encore après-demain…

Dis donc petit margoulin… Toi qui te fais le chantre de cette orthographe réformée, on ne t’a pas vu beaucoup l’utiliser…

Ben ouais. Faut être honnête, j’ai appris (et ben appris) l’orthographe traditionnelle, et les habitudes sont dures à perdre. Un jour, peut-être…

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+11 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Pour ma part, je n'ai jamais vraiment réussi à savoir quelle orthographe j'ai apprise, et encore moins celle que j'utilise, donc…

Mais je continuerai à utiliser ce que j'utilise maintenant, en grande partie, j'imagine. Bête question d'habitude.

Et d’ailleurs, il a fallu que je télécharge un dictionnaire orthographique spécial : celui fournit de base avec Firefox ne gère pas la réforme de 1990.

Mewtow

Ah tiens ? Sur mon Firefox, je peux choisir entre "les" français :

  • classique
  • réformé
  • moderne
  • mélange de classique et de réformé

Impossible de savoir à quelles versions se rapportent ces appellations, mais pour ma part, je suis très souvent sur réformé (et si je ne le suis pas, j'assume les éventuelles fautes signalées  :D )

mais appliquée dès maintenant (ou à la rentrée dans les écoles).

*en France. Ici ça fait 10 ans qu'elle est enseignée, et y'a jamais eu personne pour se plaindre.

victor

Marrant, hier soir à la radio ils parlaient de nos vieux manuels de français qui n'aurait justement pas suivi la dernière réforme…

+1 Dominus, au passage. C'est à se demander si ces réformes ont été pensées en profondeur avant d'être publiées, ou si c'est plutôt du genre « Oh, il faut faire une réforme, vous avez des idées, qu'on les mette ensemble sans plus réfléchir et qu'on propose ça ? ».

Édité par Ymox

Evitez qu'on vous dise de les lire : FAQ PHP et Symfony 2Tutoriel WAMP • Cliquez 👍 pour dire merci • Marquez vos sujets résolus

+0 -0
Staff

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

C'est un non-évènement. La réforme consiste principalement en une rectification. Les mots s'écrivent comme ils se prononcent. Il y a suffisamment de manière d'écrire un mot (entre les h muets, le fait que in, ain, un se prononcent pareils…, c'est déjà assez le bordel sans rajouter que le oi de ognon se prononce o).

On aurait pu aller beaucoup plus loin et, sans toucher à la prononciation, uniformiser par exemple l'écriture des pluriels (un arbre, des arbres, un cheveu, des cheveux, un clou, des clous, un caillou, des cailloux, un bocal, des bocaux, un chacal, des chacals, un vitrail, des vitraux, un éventail, des éventails et un ventail, des ventaux1).

Je pense qu'il ne faut pas confondre richesse et complexité.


  1. Je découvre les deux derniers exemples en écrivant ce message. S'il y a une règle qui fait qu'on dise éventails mais ventaux, je veux bien l'entendre… 

Édité par Gabbro

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+2 -0
Staff

mais appliquée dès maintenant (ou à la rentrée dans les écoles).

*en France. Ici ça fait 10 ans qu'elle est enseignée, et y'a jamais eu personne pour se plaindre.

victor

Marrant, hier soir à la radio ils parlaient de nos vieux manuels de français qui n'aurait justement pas suivi la dernière réforme…

Bah, je sais pas quel âge tu as mais il y a 10 ans j'avais terminé ma scolarité obligatoire depuis un bout de temps quand même, et je suppose que c'est pareil pour toi. Pas étonnant qu'on ne nous ait pas enseigné la réforme (acceptée en 96, enseignée dès 98).

Je parle de JavaScript et d'autres trucs sur mon blog : https://draft.li/blog

+0 -0

le fait que in, ain, un se prononcent pareils…

Gabbro

Seulement dans les nordiques contrées barbares ! :pirate: Dans la moitié Sud de la France, en Belgique et au Québec, la distinction entre -un- et -in- est très généralement préservée. Et il existe même quelques coins du côté de Marseille (et peut-être ailleurs, mais je suis pas au courant) où « pin » et « pain » ne se prononcent pas pareil. ^^

#JeSuisGrimur #OnVautMieuxQueÇa

+2 -0
Staff

le fait que in, ain, un se prononcent pareils…

Gabbro

Seulement dans les nordiques contrées barbares ! :pirate: Dans la moitié Sud de la France, en Belgique et au Québec, la distinction entre -un- et -in- est très généralement préservée.

Non non, on le fait aussi. Un ours brun et un brin d'herbe ne se prononcent pas pareil.

Je parle de JavaScript et d'autres trucs sur mon blog : https://draft.li/blog

+1 -0
Staff

Seulement dans les nordiques contrées

Arf… J'avais oublié1. Mais soit, conservons in et un. Il reste quand même in (lin), un, um (parfum), ain (pain), aim (daim), i+en (bien), ein (frein), soit au moins 7 formes pour deux sons seulement. C'est bien plus d'un que je n'avais pas mis. :-° Et je ne suis pas certain d'être exhaustif.


  1. On a déjà tenté de me faire prononcé parfum avec la bonne fin, mais le résultat était assez… Bref. 

Édité par Gabbro

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+0 -0
Staff

Il compte les lettres muettes, comme les "s" (daims), ou vingt (et vingts), et les accents (vîntes). Forcement, ça monte vite.

Mais ce genre de page est à mon sens un bon argument pour la simplification de l’orthographe, même si on doit pouvoir en faire de similaire dans d'autre langue, l'anglais, au hasard. :-°

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+1 -0
Staff

Qu'en pensez vous, avez-vous des remarques sur le sujet. Préférez-vous nénuphar ou nénufar? week-end ou weekend?

Pas de problème pour "lama" ou "caribou". Nullement problématique pour les loups. ^^

Plus sérieusement, j'applique déjà au cas par cas. Je peux très bien écrire weekend, mais nénuphar restera nénuphar.

Édité par Arius

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

"C'était mieux avant" reste à mon avis le principale argument qu'on retrouve sur #jeTweetMaVie et je like en masse.

Tout les gens que j'ai vu ce plaindre pour le moment écrivent un peu des deux sans même le savoir, il n'aime juste pas le changement et préfère croire que c'est mieux avant.

Personnellement je rejoint le tout premier avis, ça (je l'espère) diminuera le nombre de personne dislexique, accélérera la vitesse d'apprentissage et simplifiera la vie de pas mal de gens qui aprennent notre langue.

Après je continuerai à écrire le mélange que l'on m'a appris, par habitude (comme certain le dise) mais je serais pas frustré de voir le nouvel orthographe a mon épicerie demain.

J’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source…

+2 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Petit point culture wikipédia à propos de nénuphar :

L'Académie française a écrit « nénufar » de 1762 jusqu'en 1935 (huitième édition de son Dictionnaire) et les rectifications orthographiques du français en 1990 préconisent de revenir à cette orthographe du fait de l'origine « arabo-persane » du mot (nīnūfar), car le digramme ph serait conforme avec une translittération du phi (φ) du grec ancien mais pas du fāʾ (ﻑ) arabe.

En adoptant la graphie « nénuphar » dans la huitième édition de leur Dictionnaire (achevée en 1935), les Académiciens se seraient laissé aller à un rapprochement sémantique avec les nymphes (ces dernières partageant avec les nénuphars un attrait certain pour l’eau), mais également avec le genre Nymphaea, qui est celui de certains nénuphars.

Bref, on ne fait que corriger une erreur.

Staff

Au moins ça donne du boulot aux étymologistes.

Ils pourront raconter "Vous imaginez ? Pendant 80 ans ces boulets ont mal écrit un mot car ils s'étaient trompé sur son origine !".

Ça fera des anecdotes sympas dans les apéricubes de 2045.

+11 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte