S'organiser quand on est seul

Comment ne pas être distrait par la mouche qui passe

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,

voilà cela fait plusieurs temps que je travaille depuis chez moi. J'ai décidé de quitter mon emploi après avoir mis de coté afin de réaliser plusieurs projets personnels.

Cela fait presque trois mois et le plus petit de mes projets n'est même pas commencé. En fait j'ai un gros problème, je n'arrive pas à me motiver et n'ayant pas de deadline je remets perpétuellement à demain.

Dès que je rencontre un petit problème je décide de stopper pour « réfléchir au problème » et je n'y reviens pas. Le truc c'est que je ne suis pas fainéant, je me lève à des horaires normal et je ne passe pas mes journées sur dota/cs/hearthstone ou n'importe quel autres jeux.

Avant-hier j'ai commencé un «framework» web accès uniquement sur la typographie (responsive, lisibilité etc …), hier j'ai fait un micro-framework javascript semblable à Sizzle et tout cela aujourd'hui c'est allé dans ma corbeille car clairement ça n'a aucune utilité.

Comme faire pour me discipliner ? Tous conseils sera le bienvenu :)

Est-ce que tu sais ce que tu veux faire ? Tu parles de projets personnels que tu avais mis de côté, mais on dirait dans le reste du message que tu choisis au petit matin un projet sur lequel travailler, un peu au hasard.

ÀMA, il faut que tu commences par te poser quelques questions en amont, avant de coder. Ensuite, personnellement, je travaille mieux quand j’implique des gens. Peut-être que ça vaut le coup que tu cherches des personnes qui pourraient participer avec toi à tes travaux. Des relecteurs, des contributeurs, etc.

Staff

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Pour commencer, on a deux tuto en béta sur le sujet (si si!) : la méthode Pomodoro, et la méthode des grosses pierres. Ensuite, tu trouveras quelques réponses dans ce sujet (même si ce n'est pas exactement ta question).

Sinon, si tu as besoin de deadline, rien ne t’empêche de t'en fixer. Un truc qui marche bien chez certaines personnes consiste à dire publiquement la date à laquelle ce que tu veux faire sera fini. Ça peut être soit en donnant un billet à un pote et en lui demandant de ne te le rendre que si tu as fait tes objectifs à la date T, soit en annonçant publiquement ici-même que tu vas nous présenter ton projet le jour J. Chez certaines personnes, cet engagement, même s'il n'engage à rien en vrai, aide à se discipliner.

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+2 -0
Auteur du sujet

Hello,

alors oui quand je parle de projet c'est quelque chose de concret. Je n'ai pas l'envie de réaliser des projets persos, j'ai des projets persos A réaliser. Notamment un jeu pour mobile ou le prototyping (ça ce dit ça ?) est déjà fait (en js), toutes les features sont décrites dans un document et l'interface de tous les écrans / items du jeu sont dessiné dans un cahier a dessin.

Globalement il y a deux projets très concrets et d'autres petits «morceau» de projets qui sont plus des idées de base. Mais sur ces deux projets (deux jeux), tous est déjà fait, dessin, description complète écrite. Ce sont deux projets dans lesquels j'ai invertis beaucoup de temps, de recherche et de développement (au sens large, développer l'idée/le concept). Mais aujourd'hui, maintenant que je suis prêt à me mettre à la réalisation j'y arrive pas.

Quand je veux m'y mettre je rencontre des problèmes (ce qui est normal) mais j'ai l'impression de faire un pas en avant et deux en arrière. Je me rend compte que certaines choses son compliqués et demande un savoir faire que je n'ai pas. J'ai su dessiner mes items par exemple mais je n'arrive pas à les recréer avec illustrator (en tout cas j'obtiens pas un rendu qui me conviens), du coup je passe 4 heures à essayer de reproduire ce que je visualise mais sans succès et j'abandonne pour la journée.

J'ai le sentiment d'avoir besoin d'aide mais d'un autre coté j'aimerais réaliser ça seul. Du coup je me mets à faire des trucs totalement inutiles comme ce que j'ai cité dans mon premier message.

@Gabbro, merci pour ces liens je vais les zieuter tout de suite.

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Bon, d'autres personnes ont posté pendant que je rédigeais. J'espère que ce ne sera pas trop HS

Salut ! Je crois que nous avons tous plus ou moins été dans ce cas, à avoir plein d'idées et à ne pas pouvoir se concentrer. Quelques conseils qui, j'espère, t'aideront :

  • Faire une checklist. Ça clarifie énormément les choses. Par exemple, tu as 3 projets : faire un Paris-Brest, rédiger un article sur ZdS et faire le ménage 1. La checklist ressemblerait à ça :
Paris-Brest Article Ménage
☑ Faire la pâte à choux ☐ Se documenter sur le sujet ☐ Ranger sa chambre
☐ Préparer les amandes caramélisées ☐ Organiser les infos pertinentes ☐ Passer l'aspi/le balais là où il y a besoin
☐ Faire la crème au praliné ☐ Rédiger l'intro et la conclu ☐ Changer l'eau du poisson rouge
☐ Monter le tout ☐ Rédiger le reste de l'article ☐ Passer la tondeuse dans le jardin
☐ Manger =D ! ☐ Mettre en bêta-lecture ☐ Faire la poussière

Enfin, pour les projets progressifs où tu ne peux pas répartir en tâche, tu n'as qu'à faire une sorte de barre de progression (j'ai rangé 20%, 50% de ma bibliothèque). Ça motive beaucoup.
Tout cela est évidemment très scolaire, mais ça va te permettre de te discipliner un peu. D'ailleurs, si tu veux aller plus loin dans le travail par tâches, tu peux essayer la méthode Pomodoro, très efficace.

  • Faire confiance à son inspi, mais pas trop. C'est-à-dire que si tu as plein de projets, c'est bien, mais tu ne peux pas te lancer bille en tête pour faire, par exemple, un framework sans penser aux principales étapes à passer.

  • Parler de tes projets aux autres. Ça pourra paraître stupide, mais ça comporte 2 utilités :

  1. Ça te permet de mieux comprendre ce que tu attends de ce projet, comment tu comptes le réaliser. Mettre des mots dessus, c'est déjà quelque chose de gagné.
  2. C'est une source de motivation, car ça te permet de t'engager déjà un peu dans le projet. Le projet cesse d'être un rêve et gagne déjà en réalité.
  • Mettre en place une routine. Nous avons tous une facilité énorme à prendre des habitudes. Alors autant les créer selon l'utilité du moment, quitte à ritualiser un peu. Ce que je veux dire, c'est qu'il n'est pas mauvais d'adopter un rythme (lever à 8h, travail le matin car j'y suis productif, pause, travail l'aprèm, repos en début de soirée, etc.). Encore une fois, c'est très scolaire, mais tu pourras toujours remodeler après.

  • Pour ce qui est des projets artistiques, c'est vrai que c'est un peu plus compliqué. Il peut y avoir 2 obstacles à la réalisation de ces derniers :

  1. Un manque de technique. Tu as exactement tout en tête, mais tu as du mal à la transcrire dans la réalité (que ce soit une réalisation graphique, musicale, etc). Dans ce cas, pas de secret : travailler.
  2. Un manque d'inspiration ou de précision dans ce que tu veux transcrire. Dans ce cas, laisse reposer ton idée, ne la triture pas trop, et essaie de trouver des sources d'inspiration qui pourront compléter ton projet.

Bref, si je devais résumer tout cela en un mot : rationalise tes tâches, pour savoir exactement ce que tu dois faire.


  1. Ok, mes exemples sont tout pourris, mais c'est pour que tu saisisses ^^

Édité par Dwayn

90% of teens today would die if Facebook was completely destroyed. If you are one of the 10% that would be laughing, copy and paste this to your signature.

+5 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Pour ma part, j'ai acheté un petit carnet dans lequel je note beaucoup de chose. Il n'y a pas d'organisation particulière, l'assiduité devient parfois barbante (enfin, c'est ce que je ressent). Il suffit d'écrire suffisamment correctement pour comprendre ce que tu VEUX.

Par exemple, je fait une liste des films que je veux voir puis je les barres au fur et à mesure ou bien je fait une liste des choses qu'il me faut pour avancer dans les mathématiques (cette fois-ci, plus longue et demande plus de travail) puis, je me colle à quelque chose pendant une voir plus d'une journée. Une fois que je considère avoir bien avancé ou terminé, je barre la chose et passe à autre chose (pas forcément dans le cadre des mathématiques). Je te conseille de subdiviser des listes en quelques parties :

  • les envies, les tâches qui prennent du temps et demandent de l'assiduité (une grosse tâche scientifique ou informatique, la découverte de la géométrie ou d'un nouveau langage ou bien d'un nouveau framework, par exemple).

  • les envies, les tâches qui demandent de l'assiduité mais qui sont rapides (genre faire quelques exercices en chimie, terminer un programme déjà bien avancé, etc…).

  • les choses qui détendent ou qui n'ont pas une grande importance, par exemple regarder un film, commencer un livre, dessiner une fractale ou commencer un petit jeu de plateforme.

Bon, après, je pourrais te décrire comment ça fonctionne de A à Z, mais je n'en voit pas l’intérêt : il suffit d'essayer par soi-même. Inutile de se prendre la tête à tout organiser, prend ton temps et amuse toi. Pense aux priorités! :-D

Édité par Ozmox

Éternel curieux

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

En marge de ce que les autres personnes ont déjà dit (j'ai exactement le même problème hors cadre pro et voici comment j'essaie de le tacler) :

Travaille en équipe, fais-toi encadrer (et encadre-les toi aussi).

D'une part tu ne peux pas tout savoir, et t'auras l'impression (et pas qu'une impression) d'apprendre plein de trucs.

Il est très très difficile de se motiver à travailler sur un sujet si on ne sait pas que quelqu'un d'autre en attend quelque chose.

Si quelqu'un attend un livrable de ta part, et notamment pour pouvoir bosser, ça va t'obliger à respecter des deadlines mais surtout te motiver quand tu n'avances plus.

T'auras aussi un regard extérieur quelqu'un à qui raconter ce qui n'avance pas et pourquoi, et qui te re-cadrera si jamais tu t'éparpilles.

Si tu peux trouver des gens qui partagent ta passion et ont un peu les mêmes projets que toi (surtout si tu parles de frameworks etc.) ça va t'aider énormément.

Sinon, tu peux avoir un client (soit à qui tu fais payer ton projet, soit simplement qui en a besoin pour X ou Y raison), et là tu auras nécessairement la source de motivation manquante (soit en termes financiers soit en termes d'amour-propre : ça marche pas mal aussi).

Faut savoir reconnaître qu'on ne fait partie des gens qui sont capables d'avancer droit vers un but précis, c'est une immense qualité que tout le monde ne possède pas, il faut savoir y faire face et s'astreindre parfois. :)

Bon courage ! Y'a pas de raison que tu ne trouves pas de solution !

Happiness is a warm puppy

+3 -0

Une question bête, en passant. Pourquoi as tu quitté ton travail ? Est-ce que cela a un rapport avec le sujet de ce topic ? Tu as été remercié pour je ne sais quoi ou ton départ a été négocié ?

J'ai du mal à imaginer que tu puisses démissionner et percevoir le chômage. Ce n'est pas compatible. En démissionnant, au mieux, tu te retrouves au RSA.

Je suis sûr que si tu nous explique le pourquoi le départ de ton travail, on sera plus à même de se faire une idée sur ta "pseudo fainéantise" auto proclamée. ;)

Édité par anonyme

+1 -5

Une question bête, en passant. Pourquoi as tu quitté ton travail ? Est-ce que cela a un rapport avec le sujet de ce topic ? Tu as été remercié pour je ne sais quoi ou ton départ a été négocié ?

J'ai du mal à imaginer que tu puisses démissionner et percevoir le chômage. Ce n'est pas compatible. En démissionnant, au mieux, tu te retrouves au RSA.

Je suis sûr que si tu nous explique le pourquoi le départ de ton travail, on sera plus à même de se faire une idée sur ta "pseudo fainéantise" auto proclamée. ;)

alexetgus

Il dit avoir mis de coté, pas être au chomage. De plus ça ressemble plus à une attaque contre lui qu'autre chose "tous des fainéants ces chomeurs qui profitent du système".

+1 -0

Une question bête, en passant. Pourquoi as tu quitté ton travail ? Est-ce que cela a un rapport avec le sujet de ce topic ? Tu as été remercié pour je ne sais quoi ou ton départ a été négocié ?

J'ai du mal à imaginer que tu puisses démissionner et percevoir le chômage. Ce n'est pas compatible. En démissionnant, au mieux, tu te retrouves au RSA.

Je suis sûr que si tu nous explique le pourquoi le départ de ton travail, on sera plus à même de se faire une idée sur ta "pseudo fainéantise" auto proclamée. ;)

Ce n'est absolument pas ce qu'il a dit.

Il dit avoir quitté son travail après avoir mis de coté afin de réaliser ses projets personnels.

+0 -0

Oui, d'accord, mais en le lisant, c'est projet même pas commencé et, au mieux, procrastination.

Du coup, je me pose des questions. Est-ce que cet état de fait actuel pourrait avoir un rapport avec la perte de son boulot ?

+1 -1

Oui, d'accord, mais en le lisant, c'est projet même pas commencé et, au mieux, procrastination.

Du coup, je me pose des questions. Est-ce que cet état de fait actuel pourrait avoir un rapport avec la perte de son boulot ?

alexetgus

Il a bien dit "decidé" et "quitter" et lis son deuxième message, tu verras qu'il n'y a pas totalement rien d'après ce qu'il dit :

Mais sur ces deux projets (deux jeux), tous est déjà fait, dessin, description complète écrite. Ce sont deux projets dans lesquels j'ai invertis beaucoup de temps, de recherche et de développement (au sens large, développer l'idée/le concept). Mais aujourd'hui, maintenant que je suis prêt à me mettre à la réalisation j'y arrive pas.

+2 -0
Auteur du sujet

Une question bête, en passant. Pourquoi as tu quitté ton travail ? Est-ce que cela a un rapport avec le sujet de ce topic ? Tu as été remercié pour je ne sais quoi ou ton départ a été négocié ?

J'ai décidé de quitter mon boulot, car il ne me convenait plus, j'aimais ce que je faisais mais bon, ces projets persos c'est un peu mon « American dream ». Concernant les aides de l'état je ne touche rien (même si je pouvais). J'ai la chance d'avoir une source de revenu depuis que j'ai quitté mon emploi grâce à la plate-forme Envato sur laquelle j'ai plusieurs produits en ventes.

Oui, d'accord, mais en le lisant, c'est projet même pas commencé et, au mieux, procrastination.

Les projets sont commencés, ou en tout cas préparé au mieux qu'il est possible avant de les commencer physiquement (cette phrase n'a aucun sens, faite avec :p ).

J'ai bien pris note de toutes vos remarques et lus les articles que vous avez envoyés. Globalement la même chose en ressort, s'imposer des objectifs (comme en entreprise finalement), parler du projet afin d'y intéresser des personnes et donc avoir des comptes à rendre, faire des todo-list est un bon moyen d'apprécier l'avancement d'un projet.

Cela soulève deux problèmes que j'ai:

  • je ne voulais pas parler des projets avant qu'ils soit totalement terminés. Pas par craintes, mais plus pour avoir un bel effet de surprise une fois ce dernier terminé.
  • Le fait qu'étant un éternel insatisfait, je repousse toujours plus loin la « deadline » et donc rien n'avance.

HS. Est-il autorisé de poster dans la section Vos projets des projets qui sont encore en développement ? Comme je l'ai précisé aujourd'hui les seuls choses réalisé sont les documents de game design et les différents éléments graphiques, mais tout cela est fait sur papier bien entendu.

Édité par #VK

Staff

Salut,

Je ne pense pas que la situation personnelle de #VK ni les motivations qui l'on conduit à quitter son travail et encore moins ses sources de revenus ont un quelconque intérêt dans la réponse à lui apporter. Merci donc de respecter sa vie privée et de recentrer le sujet.

HS. Est-il autorisé de poster dans la section Vos projets des projets qui sont encore en développement ? Comme je l'ai précisé aujourd'hui les seuls choses réalisé sont les documents de game design et les différents éléments graphiques, mais tout cela est fait sur papier bien entendu.

#VK

Oui, c'est même assez fréquent que des personnes présente leur projet et demande en même temps si des personnes souhaitent y participer. Maintenant, il est nécessaire que ce dernier soit quand même un peu avancé. ;)

Édité par Taurre

+0 -0
Staff

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

alexetgus pose une question sous-jacente intéressante, même si mal formulée. Quand tu bossais dans ladite boite, est-ce que tu avais du mal à t'organiser pour tes projets, à te motiver à bosser, etc. ? Si c'était le cas, le fait de bosser sur tes projets après être rentré du boulot agissait comme une (forme de) motivation implicite. Il n'est pas anodin que si l'on retire le premier élément de cette équation cela se traduise par une baisse organisationnelle/de motivation/etc.

C'est en soi une question intéressante à se poser. En gros qu'est-ce qui faisait qu'avant t'arrivais à t'organiser et plus maintenant (du moins, de même manière) ? Et remarque que ce n'est pas spécialement non plus lié au boulot. Mais si tu constates un changement, poser cette question permettra peut-être d'identifier le changement en question et de trouver une piste pour y remédier. :)

Globalement il y a deux projets très concrets et d'autres petits «morceau» de projets qui sont plus des idées de base. Mais sur ces deux projets (deux jeux), tous est déjà fait, dessin, description complète écrite. Ce sont deux projets dans lesquels j'ai invertis beaucoup de temps, de recherche et de développement (au sens large, développer l'idée/le concept). Mais aujourd'hui, maintenant que je suis prêt à me mettre à la réalisation j'y arrive pas.

Ça, c'est un problème de méthodologie. C'est très probablement dû au fait que tu es trop "strict" au niveau de la réalisation de ton prototype, tu sembles être trop linéaire dans ton process. Il est préférable de faire le prototype avec des placeholders, des assets par défaut afin, dans un premier temps, de bosser sur les mécaniques du jeu. D'en implémenter les bases. Parallèlement à cela, tu bosse/t'améliores au niveau artistique (réalisation des assets, suivi de tutos si tu as des difficultés, etc.) et au fil du temps, tu remplaces tes assets placeholders par tes assets définitifs.

Le processus de développement d'un jeu n'est pas et ne doit pas être purement linéaire (encore plus quand tu es seul sur le projet) car à la moindre difficulté, tu auras l'impression de ne pas avancer. Tu dois varier tes tâches, ça aidera par ailleurs à préserver ta motivation. Progresser au niveau de la programmation, au niveau artistique, de l'UI, etc. petit à petit… pour faire avancer le projet globalement. ;)

HS. Est-il autorisé de poster dans la section Vos projets des projets qui sont encore en développement ? Comme je l'ai précisé aujourd'hui les seuls choses réalisé sont les documents de game design et les différents éléments graphiques, mais tout cela est fait sur papier bien entendu.

Oui. Après, c'est pas spécialement ce qui attire le plus les remarques. Faut savoir être patient et attendre d'avoir au moins un prototype un peu avancé histoire de pouvoir montrer des captures d'écran, des mécaniques de base. Regarde Helium Rain, le projet d'Andr0 ou Eonar par exemple. :)

Édité par Arius

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

  • je ne voulais pas parler des projets avant qu'ils soit totalement terminés. Pas par craintes, mais plus pour avoir un bel effet de surprise une fois ce dernier terminé.

Tu n'es pas obligé de prendre quelqu'un de ton entourage immédiat. Une connaissance ou un e-ami ferait l'affaire : l'important est simplement de s'engager symboliquement devant quelqu'un d'autre et de formuler tes attentes/idées/etc.

  • Le fait qu'étant un éternel insatisfait, je repousse toujours plus loin la « deadline » et donc rien n'avance.

C'est là où une certaine discipline est nécessaire : ne pas se focaliser sur les détails mais tracer une structure générale du projet avant d'approfondir (encore une fois, méthode des grosses pierres).
A la limite, tu peux te fixer une deadline pour que le projet soit globalement fini, puis t'en fixer une deuxième pour perfectionner le tout. Pour reprendre l'exemple de la tâche "Faire un article sur ZdS", tu peux te donner une deadline pour rédiger l'essentiel de l'article, puis, lorsque tu as atteint cette deadline, t'en fixer une autre – plus flexible – pour la relecture, la correction et autres finitions, en fonction de ta satisfaction face au rendu actuel. Ça donnerait :

Article
☐ Se documenter sur le sujet
☐ Organiser les infos pertinentes
☐ Rédiger l'intro et la conclu
☐ Rédiger le reste de l'article
Deadline : 64 ventôse de l'An III
☐ Relire
☐ Mettre en bêta-lecture
☐ Publier
Deadline : 52 brumaire de l'An VII

90% of teens today would die if Facebook was completely destroyed. If you are one of the 10% that would be laughing, copy and paste this to your signature.

+2 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Outre le point soulevé par Arius et alexetgus quand je lis :

Avant-hier j'ai commencé un «framework» web accès uniquement sur la typographie (responsive, lisibilité etc …), hier j'ai fait un micro-framework javascript semblable à Sizzle et tout cela aujourd'hui c'est allé dans ma corbeille car clairement ça n'a aucune utilité.

je vois un autre problème potentiel : la multiplicité des projets.

Personne ne peut tout faire et encore moins tout faire en même temps. Si tu ne te fixes pas un minimum sur des projets choisis, tu en commenceras/planifieras des centaines sans jamais en commencer aucun.

Un conseil : liste tous les projets que tu veux réaliser. Classe-les en fonction :
- de ton envie
- de ce que ça va t'apporter
- de leur difficulté
- de quand tu veux avoir terminé ce projet (la notion de date est capitale)

Tu devras faire des choix. Ensuite tu te concentre sur ceux qui réunissent le plus de critères.
Les autres ont déjà parlé de check-list. Je conseille de les établir "à l'envers", c'est-à-dire de commencer par l'étape finale en haut de la liste puis de te demander ce que tu dois faire pour atteindre ce but. Si je reprends l'exemple de l'article, ça donne ça :
- publier
- mettre en bêta-lecture
- relire
- rédiger le reste de l'article
- rédiger l'intro et la conclu
- organiser les infos pertinentes
- se documenter sur le sujet

L'avantage de cette méthode, c'est qu'elle te donne la première étape à la fin de la liste. C'est utile si tu ne sais pas par où commencer. Ensuite, tu commences à t'organiser. Tu places une durée pour chaque étape en commençant par celle en haut de la liste et en descendant. Une fois que c'est fait, tu décomposes l'étape de la fin de la liste : "se documenter sur le sujet" c'est :
- lire les livres sur le sujet (1 semaine par livre)
- acheter les livres si ils correspondent au besoin (1 journée)
- emprunter ces livres à la bibliothèque (1 journée)
- rechercher sur internet et trouver de bons livres (disons 3). Si on ne trouve pas de référence on demandera conseil sur un site spécialisé (1 journée)

Tu remarqueras que j'y ai mis également une durée. Chaque tâche doit alors être exprimée sous la forme d'un objectif qui est :
- Simple/clair
- Quantifiable
- Réaliste

Tu replaces une durée près de chaque tâche de la liste décomposée. Il ne reste plus qu'à :
- vérifier et corriger le planning si besoin - prendre ton agenda et caler les moments où tu travailles sur chaque étape du projet et à suivre scrupuleusement ce planning. On y place également la date de fin de chaque étape. Il ne faut pas oublier d'y inclure des moments où l'on ne travaille pas, pour se détendre, sinon on craque et l'on avance plus. Certains, pour établir le planning partent de la date de fin (comme pour la liste).

On vérifiera régulièrement (par exemple une fois par semaine) si les objectifs sont atteints et s'ils ne le sont pas, on verra pourquoi.

Il ne faut pas rajouter des objectifs avant d'avoir fini le projet. On pourra en retirer mais certainement pas en ajouter : c'est le meilleur moyen de ne jamais avancer. S'il faut en ajouter on le fera une fois le projet terminé (par exemple dans une version 2), et ce, même si on a de l'avance.

Ça peut paraître un peu mécanique cette façon de faire, pourtant c'est efficace. Il manque encore des points mais avec déjà ça mettra les choses plus au clair pour toi.

+2 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte