Mesurer la lisibilité d'un texte

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,

je m’intéresse aux calculs pour mesurer la lisibilité (dans le sens intelligible) d’un texte, et je suis notamment tombé sur la méthode SMOG. Je vois que les critères sont :

  • la longueur des phrases ;
  • la longueur des mots (nombre de syllabes) ;
  • le nombre de mots ;
  • le nombre de phrases ;

Mais ici, nulle part question de l’abstraction. On peut faire des phrases courtes, avec des mots courts mais pouvant être totalement abscons au commun des mortels.

Comment améliorer ces calculs ?

  • étudier le vocabulaire pour voir des mots dont la définition ne sont pas forcément évidentes (corpus de base linguistique, on peut se baser sur les mots les plus usités) ;
  • étudier des tournures de phrases pas évidentes ;
  • prendre en compte le contenu (texte philosophique avec des concepts difficiles, même expliqué avec des mots simples) ;

De ce fait, découle plusieurs questions :

  • existe-il un équivalent du SMOG en français ?
  • comment mesurer la difficulté d’un texte ?
  • et question en découlant, comment rendre intelligible un texte ?

Ces questions sont sans doute passionnantes et pourrait enrichir la rédaction de publications sur le site !

Édité par qwerty

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando. PA SHS La géo c’est cool, la carto aussi !

+0 -0
Staff

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Bonjour,

Il faut savoir qu'on parle ici de lisibilité d'un texte, pas de la compréhension du texte. Un texte peut être lisible, mais difficilement compréhensible (terme techniques et autres). Mais plus un texte est lisible, plus il a des chances d'être compréhensible.

La plupart des indices viennent d'études statistiques et à partir de là on dégage des constantes liés à un environnement particulier.

existe-il un équivalent du SMOG en français ?

Dans Zest Writer par exemple, j'ai implémenté l'indice de Flesh avec des constantes qui se rapprochent des langues latines (faudrait que je retrouve le papier qui m'a aidé dans ce sens). On voit bien la différene avec un SMOG ou un indice de Guning.

comment mesurer la difficulté d’un texte ?

Comme je le disais plus haut, lisibilité est différent de difficulté.

et question en découlant, comment rendre intelligible un texte ?

Bonne question, mais je vois quelques pistes pour réduire la complexité de la lisibilité d'un texte :

  • travailler à une meilleur ponctuation/découpage du texte en idée (éviter les longues phrases, etc.)
  • Éviter d'abuser des mots à rallonge dans les phrases (les synonymes peuvent aider)
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte