Un Zeste de NaNoWriMo

Et si on essayait d’écrire 50 000 mots ?

L’auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.

Reprise du dernier message de la page précédente

J'ai survolé ce que tu as écris, Spacefox, et j'aime beaucoup. Je trouve notamment que les dialogues sont pleins de justesse et c'est, a mes yeux, l'un des résultats les plus durs a obtenir.

lethom

J'ai deux astuces pour ça. Ou plus exactement, une façon de penser et une astuce.

D'abord l'astuce, parce que c'est le plus simple : pour faire des dialogues qui « sonnent » comme tels, il ne faut pas hésiter à y coller des tics de langages qui ne sont normalement qu'oraux (l'oubli de la double négation par exemple). Il faut que le style général s'y prête, par contre, sinon ça fait tache.

La façon de penser, c'est que ma façon d'écrire les histoires est la suivante : je joue les scènes dans ma tête, et je les décrit sur le papier. Le double avantage, c'est que j'ai normalement des dialogues rapidement corrects et peu d'erreurs de cohérence (hors incohérences de comportement des persos, bien entendu). Les inconvénients majeurs, c'est que c'est très facile de se perdre dans des détails sans intérêt, et que ça rend la reprise/modification d'une scène assez dure, parce que la version d'origine a tendance à s'imposer.

PS : je pourrais parler aussi de l'analogie entre l'écriture et une danse avec le lecteur ; de la préparation et de l'utilité des scènes ; de l'importance du rythme ; du jeu avec les sentiments du lecteur (et de la manipulation à utiliser pour y arriver) ; mais tout ça attendra un article sur mon site (donc après le NaNo) je pense :)

Quand a moi, après une petite journée hier, je me suis pas trop mal rattrapé aujourd'hui avec un petit coup de stress pour mes personnages en prime héhé.

lethom

J'avais juste rien écrit hier ; par contre l'épisode du jour part complètement dans l'expérimental et n'est pas à lire aux jeunes enfants ;)

Édité par SpaceFox

Auteur du sujet

Personnellement, quand j'ai le temps, j'essaie de relire mes dialogues en la jouant dans ma tête et en essayant d'imaginer une scène de série Américaine huhu.

Merida is so cool · “Now that I have built my very own hammer, nothing looks like a nail anymore. ”

+0 -0
Auteur du sujet

Quand a moi, je compte essayer d'atteindre la moitié du Nano demain, même si ce n'est pas gagné. J'étais a une conf ces trois derniers jours donc j'ai perdu toute mon avance d: Mais c'est aussi pour ça que j'en avais pris d:

J'ai mis a jour le site. Les retours sont toujours les bienvenus !

Merida is so cool · “Now that I have built my very own hammer, nothing looks like a nail anymore. ”

+0 -0
Auteur du sujet

Ahah, non, pas de ’gator pour moi cette année (ni les précédentes, d’ailleurs… mais il me reste 9 jours pour commencer la tradition).

Je n’ai malheureusement pas le temps de lire ce que tu écris Spacefox, je croule sous les contraintes ce qui fait que je n’arrive que péniblement à tenir le rythme pour ma part. Pire, je me suis rendu compte que je prenais beaucoup trop de temps pour introduire mon histoire. En 30 000 mots, mon histoire n’a finalement pas tant avancé que ça. Du coup, j’ai décidé de hâter mon passage à la seconde partie, qui se passe quelques années après la première et où l’action devrait arriver vite !

En décembre, je vais prendre le temps de lire tout tes chapitres en tout cas, car ils m’intéressent vraiment. J’avais beaucoup aimé ce que j’avais lu au début du mois.

Merida is so cool · “Now that I have built my very own hammer, nothing looks like a nail anymore. ”

+1 -0
Auteur du sujet

Bon, je crois que j’ai bien relancé la machine ; il faudra que je termine un jour le chapitre que j’ai pris le parti d’abandonner pour me concentrer sur la suite, quand même.

Si tout va bien, avant la fin de la semaine… ça va péter !

Merida is so cool · “Now that I have built my very own hammer, nothing looks like a nail anymore. ”

+2 -0
Auteur du sujet

Le Nanowrimo touche à sa fin ! Si tout va bien, je devrais atteindre les 50 000 mots demain soir ! Ce Nano m’aura décidément tenu en haleine, notamment parce que j’ai eu pas mal de choses à gérer en plus (présentation d’un article de recherche au début du mois, projet associatif le reste du temps, formation professionnelle très chargée et une mini-grippe ce week-end).

Je ferais un petit bilan quand le Nano sera vraiment terminé, mais globalement, je suis content d’avoir réussi à tenir le rythme ! Je vais avoir un énorme travail de réécriture à faire pour avoir un texte intéressant pour un lecteur, avec d’importants changement dans l’histoire, notamment les relations entre les personnages où la temporalité… mais tous ces changements, je ne serais pas que je dois les faire si je n’avais pas écrit ce premier jet bancal en premier lieu. (:

Ma page résumant mon avancée à été mise à jour. Je ne sais pas trop si ça vaut vraiment le coup de lire l’histoire en l’état, mais ceux qui ont commencé ont peut-être envie de lire la suite.

Merida is so cool · “Now that I have built my very own hammer, nothing looks like a nail anymore. ”

+3 -0

GGWP !

Pour vous donner une idée du volume : en anglais, le NaNoWriMo, c'est écrire l'équivalent de « Alice au pays des merveilles » et de « Alice de l'autre côté du miroir ».

(En français, c'est un peu plus, les deux bouquins ensemble doivent faire dans les 60 000 mots).

Édité par SpaceFox

Et donc, 19 243 mots pour mon NaNoWriMo 2016, sachant que sur les 30 jours y'en a en fait 8 où je n'ai strictement rien écrit.

https://textes.spacefox.fr/nanowrimo2016/

De mon point de vue, j'ai un texte qui m'amuse bien à écrire. Par contre, j'ai du mal à savoir si ce genre de jeu à deux niveaux intéresse quelqu'un d'autre que moi. N'hésitez surtout pas à me donner votre avis, quel qu'il soit !

J’ai fini par lire le début de ton texte, lethom.

J’aime bien ce que promet l’univers et les 15-20 premières pages. Par contre, en l’état actuel je suis incapable d’aller plus loin – ce qui n’est pas un problème pour un texte écrit aussi vite.

De ce qui m’a le plus gêné, je dirais, c’est (sans ordre particulier) :

  1. La masse d’informations que tu essaies de donner au détriment de l’histoire, qui avance donc lentement.
  2. Le style, parfois très lourd (le début ressemble un peu à un concours de « comment placer le plus d’imparfaits du subjonctif »).

Mais de ce que je vois pour l’instant, je pense que ça vaut le coup de le retravailler – sans que je puisse me prononcer sur l’histoire générale, sa construction, les relations entre personnages ; bref tout ce qui ne se voit pas sur si peu et qui fait que le texte fonctionne sur la durée.

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte