Licence CC BY-NC

Le Festival International de Géographie 2017

Dernière mise à jour :
Auteur :
Catégorie :
Temps de lecture estimé : 9 minutes

Comme chaque année, du 29 septembre au 1er octobre, le festival international de géographie s’est tenu à Saint-Dié-des-Vosges. Cette grande réunion permet aux scientifiques et au grand public d’échanger sur la géographie, autour d’un thème commun (en 2017, par exemple, ce sera « Territoires Humains, Mondes Animaux »). Je vais relater cet événement de teneur planétaire.

Un peu d’histoire : la genèse du festival

Comme nous l’avons dit, de nombreux géographes, voyageurs, romanciers, essayistes… se réunissent chaque année pour débattre autour d’un thème particulier ; un pays, lié à la thématique, est mis à l’honneur, et des récompenses sont accordées aux personnes méritantes. Ce festival, fondé par Christian Perret, existe depuis 1990 : c’est une belle opportunité de médiation scientifique, culturelle et pédagogique.

Mais pourquoi ne pas choisir une ville plus prestigieuse comme Paris ou Genève ? La raison est symbolique : c’est ici où se tenait le Gymnase Vosgien, une sorte d’université, où le continent américain fut officiellement nommé par Martin Waldseemüller, en 1507.

Concrètement, que trouve-t-on dans ce festival ? Des conférences de scientifiques, autour des thèmes du festival ; des ateliers, animés par des enseignants du secondaire (par exemple, autour du numérique). Il y a aussi des projections de films, de grands entretiens, des conférences-débats, le salon de la géomatique (l’informatique appliqué à la géographie), des cafés géographiques (des moments d’échanges autour de thèmes géographiques), des expositions, le salon du livre Amerigo Vespucci, le Salon de la Bande Dessinée, des expositions pédagogiques, le salon de la gastronomie (en lien avec la thématique !), et tant d’autres choses. :)

Le thème de cet année : Territoires humains, mondes animaux

Le thème de cette année est Territoires humains, mondes animaux et le pays invité est l’Afrique du Sud.

Pour étudier cette thématique, de nombreuses activités sont au programme : citons la projection de nombreux documentaires, diverses expositions, des conférences et des tables rondes. À titre d’exemple, le samedi 30 octobre aura lieu la table ronde « Le géographe, un drôle d’animal ? » avec Antoine Bailly et Christian Grataloup, et « Repas de chasse, repas de rois » de Gilles Fumey. Ces noms ne vous disent peut-être rien, mais il s’agit de pointures en géographie.

N’oublions pas non plus les nombreuses manifestations autour de l’enseignement de la géographie à tous les niveaux : il y en a vraiment pour tous les goûts, et je vous incite à découvrir le programme (45 pages, quand même !) pour saisir la richesse de l’offre.

Les prix décernés

De nombreux prix sont décernés durant ce festival. Voici un rapide panorama, avec présentation des lauréats.

Le prix Vautrin-Lud est considéré comme le prix Nobel de la géographie. Décerné par un collège de géographes, il récompense l’ensemble d’une vie de travail scientifique. Cette année, le prix est décerné au nigérian Akin Mabogunje, le premier africain lauréat : ses travaux traitent essentiellement de la planification urbaine dans les pays en voie de développement. Mabogunje est aussi consultant d’organismes internationaux, comme la Banque mondiale ou du Programme des Nations Unies pour le développement.

On trouve aussi des prix littéraires :

En parallèle, il se tient aussi le salon de la géomatique. Il y a un concours concernant la « géovisualisation et cartographies dynamiques ». Concrètement, c’est un concours cartographique. Le lauréat sera désigné durant le festival.


Cette manifestation reste malheureusement assez méconnue. Non loin, à Épinal (Vosges), se tiendra fin octobre le festival international de sociologie : si donc vous avez quelques heures à perdre et que vous vous trouvez dans le coin, n’hésitez pas à passer à ces deux festivals de sciences humains :D !

Je tiens à remercier Dwayn pour la relecture de cet article !

3 commentaires

Comme chaque année, du 29 septembre au 1er octobre, le festival international de géographie s’est tenu à Saint-Dié-des-Vosges.

qwerty

Mmmh, l’article est rédigé dans le futur ou parle de l’édition 2016 ? :o

Mais pourquoi ne pas choisir une ville plus prestigieuse comme Paris ou Genève ?

qwerty

Comment ça, c’est pas assez prestigieux Saint-Dié-des-Vosges ‽ Y a une belle cathédrale toute rose et un camp celtique !

Sinon, oui, venez à Saint-Dié et à Épinal, et passez faire un petit coucou à Nancy !

Mmmh, l’article est rédigé dans le futur ou parle de l’édition 2016

J’ai écrit en avance, en ne sachant pas quand l’article allait être publié !

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte