Licence CC 0

Les jeux olympiques lunaires

Quand des astronautes s'amusent en mission

Publié :
Auteur :
Catégorie :
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Plus vite, plus haut, plus fort : telle est la devise des Jeux olympiques modernes, dont vous avez forcément entendu parler1. Vous connaissez sûrement aussi les Jeux paralympiques, ainsi que les Jeux d’hiver, et peut-être même les Jeux olympiques spéciaux et les Jeux olympiques de la jeunesse, mais connaissez-vous les Jeux olympiques lunaires ?

Il faut avouer que ces derniers Jeux n’ont pas connu un grand retentissement. Déjà, parce qu’il n’y a eu qu’une édition, non officielle qui plus est, et qu’un des deux seuls participants aurait très bien pu y mourir.

Le 16 avril 1972, s’envole la mission Apollo 16 à destination de la Lune. Dans cette navette se trouvent les astronautes Ken Mattingly, John W. Young et Charles Duke. Tandis que Mattingly reste à bord de l’orbiteur pour faire des relevés scientifiques, Young et Duke se posent sur le sol lunaire à proximité du cratère Descartes pour une durée de 72 heures, au cours desquelles ils prélèveront notamment 93 kg de roches lunaires.

Lors de la première sortie lunaire, alors qu’ils installent les outils de mesures scientifiques de l’ALSEP, et que Young se démène avec le traditionnel drapeau des États-Unis, Duke s’amuse une première fois du lancer qu’il vient d’effectuer :

Tony2, je vais participer aux Jeux olympiques. Je viens juste de lancer cette petite barre de support de l’emballage de l’ALSEP - la tordue - à environ 200 mètres, on dirait bien. Voilà l’autre. Je suis un vrai champion du lancer de marteau. Regarde cette beauté ! Je viens de créer mon propre cratère secondaire.

Au cours de la troisième et dernière sortie de surface, les deux astronautes sont en train de faire leurs manipulations, quand Duke déclare :

Ouais, on ne va pas faire ce truc Descartes olympique.

Le but que Duke et Young s’étaient fixé (tout à fait officieusement) était de s’amuser sur deux épreuves : le saut en hauteur pour Duke et le saut en longueur pour Young. Mais, comme une des caméras ne fonctionne pas à ce moment, ils ne pouvaient pas être filmés, et quel intérêt de participer aux JO lunaires si personne n’est là pour regarder, je vous le demande ?

Alors, quelques minutes plus tard, pour tromper sa déception, Duke s’essaie au lancer de javelot avec une barre métallique. La NASA estime que le javelot aura volé une vingtaine de mètres, ce qui fait dire à Duke :

Ça ne remportera pas de record du monde, mais…

Sur le chemin du retour, alors que la mission touchait à sa fin, Young n’en peut plus : il les aura, ses Jeux lunaires ! Il décide alors de faire quelques petits sauts en hauteur, d’environ 1m20 pour le dernier. Duke se joint alors à son collègue, et saute à peu près à la même hauteur. Cependant, alors qu’il atteint le sommet de son saut et qu’il se redresse, il est entraîné en arrière par le poids de son sac à dos. Il a à peine le temps de pousser un "Wow !" d’exclamation, et pédale quelques instants dans le vide, avant de réussir à pivoter un peu sur la droite pour protéger le sac à dos.

Par la suite, Duke témoignera :

Le sac à dos est très fragile. Je me suis dit que la combinaison tiendrait le coup, mais le sac à dos, avec la plomberie et les raccords et tout, si jamais ça cassait, c’était comme avoir un trou dans la combinaison.

Heureusement, aucun dommage n’est à déplorer, si ce n’est une grosse frayeur. Quoi qu’il en soit, cet épisode sonnera le glas des Jeux olympiques lunaires.

Je laisserai la conclusion à Young :

Ce n’est pas bien malin.


  1. Mais si, vous savez, ce truc qui aura lieu à Paris en 2024 et qui est un peu strict sur le respect de la propriété intellectuelle

  2. Tony England, l’interlocuteur sur Terre de Duke et Young. 



Sources, liens pour aller plus loin :

Anecdote bonus :

En plus d’avoir participé aux Jeux olympiques lunaires, Young aura couru un Grand Prix Lunaire avec le rover de la mission1.


  1. Même si je ne suis pas arrivé à retrouver ce Grand Prix dans les minutes de la mission. Si quelqu’un peut m’indiquer à quel moment ça se passe, je suis preneur ! 

2 commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte