Licence CC BY

La tarte aux daims

Pour enfin gagner l'indépendance

Après avoir exploré en recettes les terroirs lorrains et nordistes, je voulais m’attaquer à une autre région du monde où j’ai habité : la Suède (oui, c’est vaste).

Je ne parlerai pas de kanelbullar pour le moment, n’ayant pas encore eu l’occasion d’essayer d’en faire. Mais une autre pâtisserie avait attiré mon attention, la tarte aux daims, et c’est elle que je vais vous décrire ici.

Ingrédients

Pour réaliser cette recette, vous aurez besoin de :

  • 4 œufs ;

  • 125g de poudre d’amandes et/ou noisettes ;

  • 25g de farine ;

  • 120g de sucre glace ;

  • 40cl de crème liquide ;

  • 125g de beurre en pommade ;

  • 75g de sucre ;

  • extrait de vanille ;

  • 200g de daims ;

  • 100g de chocolat au lait.

Merci schtroumpf cuisinier !
Merci schtroumpf cuisinier !

Je reviens te chercher !

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises de mon amour pour la Suède. Une découverte que j’ai faite là-bas, c’est la tarte aux daims : j’en voyais partout, et il faut dire que c’était très bon ! :p

Miam miam miam.
Miam miam miam.

L’hiver suédois — La fika

Mais une fois rentré en France, je n’en trouvais plus nulle part. Enfin si, il y en a dans les boutiques alimentaires des Ikea, ainsi que dans quelques rares commerces.
Difficile alors de pouvoir en manger quand on veut si on n’a pas un Ikea en bas de chez soi. Chaque fois que je passais dans un magasin j’en achetais une ou deux pour les stocker, mais pour ne plus en être dépendant il fallait que j’apprenne à les faire moi-même.

J’ai consulté plusieurs recettes qui se réclamaient de la tarte Almondy (la marque de ces tartes) mais peu étaient convaincantes. J’ai alors compilé un peu tout ça, remixé à ma sauce, essayé puis réadapté, et voici la recette que je vous propose.

Réalisation du biscuit (dacquoise)

Pour le biscuit, j’ai choisi de réaliser une dacquoise afin de retrouver la consistance de la tarte d’origine.

Pour ça je commence par isoler les blancs d’œufs pour les monter en neige, auxquels j’ajoute 80g de sucre glace. Je garde les jaunes à part dans une casserole, ils nous serviront ensuite pour la crème.

C'est jaune mais ce sont les blancs.
C'est jaune mais ce sont les blancs.

J’ajoute ensuite la poudre d’amandes/noisettes, la farine tamisée et le reste du sucre glace.

Ici je n'ai utilisé que des amandes.
Ici je n'ai utilisé que des amandes.

Puis je mélange délicatement à la spatule pour avoir une texture uniforme.

C'est très fluffy.
C'est très fluffy.

Ensuite j’étale la pâte pour former deux disques de 25cm de diamètre environ.

J'ai utilisé un moule pour avoir la bonne forme, mais ça peut se faire aussi à la poche à douille.
J'ai utilisé un moule pour avoir la bonne forme, mais ça peut se faire aussi à la poche à douille.

J’enfourne enfin les disques (ou l’un après l’autre selon les capacités de votre four) pendant 10 à 15 minutes à 180°C. Le biscuit est cuit une fois qu’il ne colle plus en surface.

Là c'est cuit.
Là c'est cuit.

Deux couches de crème

Pour la crème, on cherche à avoir quelque chose d’assez épais mais tout de même crèmeux (d’où le nom). J’avais initialement pensé à une crème pâtissière mais ça me semblait encore trop fluide, et une crème au beurre aurait été trop épaisse. J’ai donc opté pour une espèce de mix entre les deux.

On reprend les jaunes qu'on avait gardés tout à l'heure.
On reprend les jaunes qu'on avait gardés tout à l'heure.

À nos jaunes d’œufs on va ajouter les 40cl de crème liquide. J’en prélève avant 5 cuillères à soupe qui serviront pour le glaçage.

5 cuillères de crème.
5 cuillères de crème.

On ajoute le sucre et l’extrait de vanille à notre mélange jaunes + crème et on fait chauffer le tout à feu doux.

En mélangeant avec le fouet pour ne pas que le fond attache et que les jaunes coagulent.
En mélangeant avec le fouet pour ne pas que le fond attache et que les jaunes coagulent.

Une fois que la crème a épaissi (elle reste encore liquide mais plus consistante) on la retire du feu pour la laisser tiédir. On y ajoute ensuite le beurre en pommade.

On mélange bien le tout et on laisse refroidir, il faut obtenir une texture uniforme.

Toujours au fouet pour bien amalgamer.
Toujours au fouet pour bien amalgamer.
Ici j'ai ajouté le beurre trop tard, ce qui donne à la crème cet aspect granuleux.
Ici j'ai ajouté le beurre trop tard, ce qui donne à la crème cet aspect granuleux.

Glaçage aux daims

Avant de passer au glaçage, il va falloir procéder au montage : vous allez voir que celui-ci est assez simple.

On commence par concasser grossièrement les daims. Enfin après les avoir déballés puisqu’ils ont eu la brillante idée d’emballer chaque friandise individuellement dans le paquet, ce qui en fait une trentaine. La prochaine fois je ferai ma tarte aux maltesers.

Des gros bouts de daims.
Des gros bouts de daims.

D’abord on place un premier disque de dacquoise sur lequel on étale une couche de crème (un peu moins de la moitié).

Tarte à la crème.
Tarte à la crème.

On répartit ensuite la moitié des daims sur notre crème.

Ça donne du croustillant.
Ça donne du croustillant.

Puis on place le deuxième disque par dessus.

Tourte à la crème.
Tourte à la crème.

On finalise la première étape du montage en étalant le reste de la crème sur le disque ainsi que sur les bords du gâteau.

Ça ne se voit pas mais ce n'est pas la même photo que tout à l'heure !
Ça ne se voit pas mais ce n'est pas la même photo que tout à l'heure !

Je vous conseille ensuite de le placer 1h au congélateur pour la prise.


Après cela, on peut reprendre la crème liquide que nous avions mise de côté, et on y ajoute le chocolat au lait en morceaux. On fait fondre le chocolat et on le mélange pour obtenir notre glaçage, auquel on ajoute le reste des éclats de daims quand il a un peu refroidi.

Montage de qualité.
Montage de qualité.

Sur une grille, on étale le glaçage sur le gâteau pour bien en couvrir le dessus et les bords.

Attention, ça coule !
Attention, ça coule !

Verdict

Réservez le gâteau au frigo avant de le servir.

Avec un petit drapeau suédois pour faire plus authentique.
Avec un petit drapeau suédois pour faire plus authentique.

Mais alors, le verdict ?

À la question de savoir si j’ai réussi à reproduire à l’identique la tarte de chez Ikea, la réponse est non.
Mon biscuit est plus épais et moelleux que le modèle, et je n’ai pas reproduit la consistance particulière de la crème.

À la question de savoir si cette tarte aux daims est une réussite, la réponse est oui, assurément.
Le moelleux du biscuit lui donne même une onctuosité que je ne trouvais pas dans la version d’origine.

C'est presque ça. 😋
C'est presque ça. 😋

Je vous recommande donc cette recette en kit pour impressionner vos ami·e·s en montant vous-même votre propre gâteau !


9 commentaires

Salut,

J’ai fait une tentative en suivant ta recette ce weekend. Petit retour d’expérience:

  • Le biscuit de 25cm de diamètre est un peu trop grand vu la quantité de préparation disponible
  • Ne pas se précipiter pour incorporer le beurre à la crème. Dans mon cas, elle n’était pas assez tiède et donc ça a fait un peu trop fondre le beurre, d’où une texture trop liquide mais rattrapable par la prise au congélo.
  • N’ayant pas de drapeau Suédois, j’ai dû me rabattre sur une décoration traditionnelle

Le résultat final avec un aspect visuel pas top mais un bon goût:

Tarte Dala-Daim fabriquée sans génie
Tarte Dala-Daim fabriquée sans génie
+3 -0
  • Le biscuit de 25cm de diamètre est un peu trop grand vu la quantité de préparation disponible
Fumble

Tu veux dire qu’il vaudrait mieux un plus petit diamètre pour que ce soit plus épais ou un plus grand pour que ce soit plus fin ?

  • Ne pas se précipiter pour incorporer le beurre à la crème. Dans mon cas, elle n’était pas assez tiède et donc ça a fait un peu trop fondre le beurre, d’où une texture trop liquide mais rattrapable par la prise au congélo.
Fumble

Oui je ne pense pas que ce soit trop gênant ça, se beurre se re-solidifie lorsque la crème refroidit (même avant le congélateur).

  • N’ayant pas de drapeau Suédois, j’ai dû me rabattre sur une décoration traditionnelle
Fumble

Le dala fait toujours son petit effet.

Tu veux dire qu’il vaudrait mieux un plus petit diamètre pour que ce soit plus épais ou un plus grand pour que ce soit plus fin ?

[entwanne]

Plus petit pour avoir un peu plus d’épaisseur. Vers 22 cm ça devrait le faire. En fait, en regardant tes photos, ça a l’air d’être le cas. Le calibre des oeufs doit jouer aussi…

Oui je ne pense pas que ce soit trop gênant ça, se beurre se re-solidifie lorsque la crème refroidit (même avant le congélateur).

[entwanne]

Disons que pour couvrir les bords c’est compliqué.

Sympa, pour la décoration traditionnelle, tu parles de l’assiette Ikea ou du cheval de dalecardie ?

JuDePom

A l’instar du drapeau, seul le cheval se met sur la tarte.

+0 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte