Licence CC BY

Moi ? Accro aux réseaux sociaux ?

Vivre sans réseaux sociaux ? Est-ce possible ?

Dans l’ère numérique actuel, les réseaux sociaux sont rois. Un royaume fait de pub, d’influence et de fake. Mais ne nous leurrons pas, les réseaux sociaux nous permettent de créer et garder des liens, et dans un contexte de pandémie, ce rattachement est for utile.

Avant de continuer plus loin dans ce billet, je tiens à dire qu’il rend trace d’une expérience personnelle que je me suis imposé. Par conséquent, l’intérêt peut vous paraître faible voire nulle. Cependant ce n’est pas le cas pour moi, il fait office de travail de recul.

Voilà 3 mois que j’ai fini mon cursus scolaire, et sans travail depuis, l’ennui se fait vite sentir. Il ne fallait pas plus pour me rendre dépendant des réseaux sociaux. Le constat se fait sentir, mais ce qui m’a achevé ce sont les statistiques de mon téléphone (qui ne sont qu’une partie du problème, puisque j’utilise beaucoup mon PC). On peut voir sur la capture suivante le temps passé sur 4 jours.

Liste de temps d'utilisation de mes réseaux sociaux
Liste de temps d’utilisation de mes réseaux sociaux

On notera, sans surprise pour ceux qui me connaissent, que je suis un gros utilisateur de Tiktok. Je passe aussi pas mal de temps sur Instagram, et Discord (surtout le serveur non-officiel de Zeste de Savoir). En considérant que j’ai perpétuellement Discord d’ouvert quand je suis sur PC, on peut multiplier ce nombre par au moins 5.

Bon le constat est bien fait, je suis accro aux réseaux sociaux. Je fais quoi maintenant ?

Défi : Pas de réseaux sociaux pendant une semaine !

Me voilà donc dimanche 5 décembre, tout plein d’entrain, à me dire que j’allais arrêter les réseaux sociaux pendant une semaine. Le moins que l’on puisse dire, c’est que je ne m’attendais pas à ce qu’il allait se passer.

Quels réseaux sociaux arrêter ?

Tiktok, Instagram, Twitter, Discord, Facebook, Snapchat, LinkedIn (c’est pas plus mal celui-là ^^)

Et j’ai hésité à inclure Messenger et WhatsApp, que j’utilise plus pour des conversations privées. J’y ai finalement inclus Messenger mais pas WhatsApp pour pouvoir continuer à communiquer.

Pour bloquer sur mon PC, j’utilise l’add-on mozilla "Block Site" que je ne saurais ni vous conseiller, ni vous déconseiller. "Elle fait le boulot", comme on dit.

Jour 1

Le matin, j’hésite à prendre mon portable pour regarder Instagram, mais je m’en suis empêché. J’ai ré-organiser mes applications de téléphones pour rendre les réseaux sociaux difficilement accessibles. Je passe ma journée à voir cette notification : Notification instagram is blocked

Le pire étant que ce n’est pas du tout volontaire, mais bien un automatisme.

Je passe ma soirée à regarder un téléfilm de Noël. Je m’endors vers 22h, alors qu’habituellement c’est 2h du matin.

Jour 2

Le manque se fait bien ressentir, j’hésite à abandonner le défi, déjà. Je tente de m’occuper avec autre chose. J’ai jamais été autant appliqué dans mon travail.

Je prends un livre sur l’horlogerie à la médiathèque. Le soir, je dois aller sur Discord à 20h pour un groupe de travail de ZDS. On finit aux alentours de 22h, il m’a été difficile de ne pas regarder les autres salons et mes autres serveurs, mais j’ai réussi.

Je commence à lire mon livre sur l’horlogerie. Le début qui revient sur l’histoire des calendriers, m’ennuie un peu, j’aimerais plus de technique. Je m’endors après quelques pages.

Jour 3

Je ressens beaucoup moins le manque. Je me noie dans du travail. J’ai l’impression d’avoir du temps pour faire des choses. Je trouve le temps de commencer ce billet.

Je travaille sur un jeu (que j’ai peut-être déjà présenté sur le forum au moment où ces mots seront publiés. J’avais organisé mon premier jalon de sorte que le jeu sorte Samedi fin de le faire tester. Je sortirais le jeu peut-être au Jour 4, avec 2 jours d’avance donc.

Jour 4

Je regarde mon téléphone dans le vide. Par chance, j’ai beaucoup de travail ce qui m’occupe. Je dis " par chance" mais l’absence de réseaux sociaux provoque plus de travail.

Je vois des messages passer sur les notifications de mon téléphone, je résiste à la tentation de les ouvrir.

Jour 5

Rien de spécial, ce jour-là. Je regarde de temps en temps mon téléphone, mais je galère au travail donc je suis très occupé par autre chose.

Le soir, un téléfilm de Noël sauve ma soirée.

Jour 6

Samedi, « enfin le week-end », c’est pourtant ce que je redoutais le plus, car je n’ai plus de travail. Je lis un webtoon (+ de 50 épisodes) donc ça m’occupe un moment.

Je fais mon sapin de Noël et je m’occupe de ma grand-mère qui est malade (réaction au vaccin).

Je passe ma soirée sur wikipédia (je prévois quelques billets à venir).

Jour 7

Dernier jour, j’ai l’impression que le temps passe très lentement. J’appréhende demain. Vais-je tout rattraper ou vais-je accepter d’avoir perdu le fil ?


Je suis assez surpris d’avoir réussi ce défi. Je ne suis pas un adepte des défis réussi, en témoigne ma tentative d'AventOfCode 2021 ou encore celle d'Inktober.

Cette pause de réseaux sociaux m’a permis de me retrouver d’autres passe-temps, d’augmenter drastiquement ma productivité et surtout de me démontrer à quel point j’en étais dépendant.

Je vais tenter de réduire les réseaux sociaux au minimum avec un limiteur sur mon téléphone et en gardant l’application qui bloque les sites sur mon ordinateur.

Je n’ai plus qu’à vous remercier d’avoir lu ce travail qui fait suite à mon expérience.

12 commentaires

Un des trucs dont je me suis rendu compte, c’est que je passe beaucoup de temps sur les réseaux, mais que ça ne m’empêche pas de m’ennuyer ! Et aussi, que niveau concentration c’est désastreux, je suis toujours en quête d’une nouvelle stimulation sur Discord.

+5 -0

C’est super intéressant ce billet, et je suis content de voir que je ne suis pas le seul à être pris au piège. On est beaucoup.

Déjà, le premier constat qu’on devrait faire, c’est que parmi toutes les ressources à notre disposition, s’il y en a bien une qui est vraiment précieuse, c’est le temps :

  • On n’a que 24 heures par jour ;
  • On vit en moyenne 80 ans ;
  • Le temps ne se récupère pas.

Et si vous ajoutez à cela que le temps c’est de l’argent (ce que les réseaux sociaux ont bien compris), alors vous comprendrez pourquoi un des cinq GAFAM est très riche. D’ailleurs, pourquoi croyez-vous que nos voisins britanniques disent « pay attention! ».

L’attention se paie. Le créateur du BAT l’a bien compris aussi.

Du temps passé sur les réseaux sociaux à consommer, c’est du temps passé en moins à faire des choses plus productives, naturellement. Je pense que Melcore pourrait en faire toute une conférence maintenant, après s’être autant sevré.

Maintenant, est-ce qu’il faut absolument arrêter d’utiliser les réseaux sociaux à cause de cet état de fait ? Je ne suis pas sûr. Est-ce qu’il faut se sevrer aussi violemment que Melcore l’a fait ? Je ne suis pas sûr non plus.

Le deuxième constat c’est que ces outils sont conçus exprès pour nous rendre dépendants. Ils nous font secréter de la dopamine en permanence (un peu comme si on piratait notre cerveau). C’est une addiction au même titre que l’alcool, les clopes, le sucre ou encore le sel.

Une série de micro-reportages d’Arte explique l’effet des réseaux sociaux sur la dopamine : https://www.youtube.com/watch?v=0PlvSpqKmHY&list=PLCwXWOyIR22vziNWlxEbVsovP-Y8QuIzx

Pour le reste, je ne suis pas expert, mais je dirais naturellement aux gens de se tourner vers un addictologue si le problème est important au point que cela dissuade de faire toute autre activité bénéfique pour la santé.

Je pense que si j’étais inquiété de mon côté, j’envisagerai la chose en moins radical que Melcore et que je m’imposerais par exemple une après-midi sans divertissement d’écrans (réseaux sociaux, jeu-vidéos, etc) par semaine, pour ensuite passer à un jour entier sans ça… Jusqu’à trouver un rythme peut-être plus sain. Mais là encore ça dépend des objectifs derrière : s’il faut seulement une journée par semaine pour être productif à titre personnel, alors ça peut suffire.

J’espère que ça a pu en faire réfléchir certains. :)

P.S. : ma bête noire à moi, c’est l’infinite scroll sur Linked In où je vois tout le monde être super heureux au travail et réussir mieux que moi. Ce site également me fout la gerbe mais c’est encore une autre histoire…

Je pense que si j’étais inquiété de mon côté, j’envisagerai la chose en moins radical que Melcore

Ge0

Il est possible que sans cette semaine, je n’aurais pas pu me rendre compte de l’étendu de mon problème.

Si ce billet peut en inspirer d’autres à prendre conscience de ce problème, alors j’en suis satisfait.

J’ai repris les réseaux sociaux ce matin, avec des limites de temps, je me suis senti mal. Comme un inconfort avec un surplus d’information.

le temps c’est de l’argent

Ge0

Je crois qu’on parle du temps de cerveau disponible.

+1 -0

J’approuve ce titre.

Pour apporter mon petit témoignage. Je n’ai jamais été très actif sur les réseaux sociaux. J’ai bien un compte twitter abandonné et j’ai tenté Mastodon mais je n’ai pas vraiment accroché.

Je vis sans smartphone, donc exit WhatsApp, tik-tok, … J’ai bien un petit téléphone que j’allume pours appeler les gens de temps en temps, cependant. Il n’y a aucune application dessus. Ah et aussi, je reçois mes SMS sur mon ordinateur.

Je garde contact avec mes amis/ma famille relativement facilement en fait. Soit sur Discord, soit par email / SMS, soit par un coup de fils de temps en temps. Je m’adapte à ce qui est plus pratique pour mon interlocuteur.

Alors ok t’es vacciné contre les réseaux sociaux ? Ça change quelque chose ?

J’ai pas vraiment l’impression d’avoir plus de temps que les autres. Clairement, j’ai l’impression dans les transports en commun d’être un alien par-contre. Parfois, il y a des gens qui lisent et ça me rassure (moi, j’écoute de la musique, je lis ou j’attends sagement). De mon point de vu, je n’ai pas encore compris ce que m’apporterait l’usage de réseaux sociaux, mis à part des incohérences morales.

Bref, tout ça pour dire que ça ne m’apporte pas grand chose. Voir même, que ça m’apporte quelques complications à certains moments (vérification téléphonique difficile, drague un peu plus complexe, se connecter à sa banque est une vraie galère, …).

Alors franchement, si vous êtes bien avec vous même, c’est vraiment l’essentiel, et avec votre utilisation des réseaux sociaux, alors pourquoi vouloir changer ? Ça me semble être un faux problème.

+2 -0

Je crois qu’on parle du temps de cerveau disponible.

Melcore

Temps de cerveau disponible ou pas, c’est de l’argent.

Si tu veux un message déprimant et sans doute à l’extrême opposé de tes idéologies : t’as passé 14 h sur Tiktok à peu près cette semaine.

Si tu évalues ton « temps de cerveau disponible » à 50 € de l’heure (peut-être même plus, car même si je ne te connais pas ça se sent que tu es quelqu’un de brillant au vu de tes publications sur ZdS), désolé de te dire ça, t’as perdu 14 x 50 = 700 € cette semaine.

Est-ce que c’est un raisonnement universel et honnête ? Pas du tout.

Pourtant, voilà, si j’étais quelqu’un de culpabilisant, je dirais à tout le monde d’arrêter de faire du réseau social, du jeu, etc. Mais pourtant moi aussi j’en fais.

Ce que je veux te dire, c’est que les réseaux sociaux ont malheureusement tout intérêt à asservir les gens et leur grattant le peu de « temps de cerveau disponible » pour que les choses restent telles qu’elles soient, et que Melcore n’invente pas le produit du siècle qui va mettre Tik Tok au placard.

Tu pourrais te dire que, indirectement, tu leur fais gagner 700 € par semaine (que tu n’investis pas pour toi) et en plus de manière totalement passive. Ça ne m’étonnerait même pas qu’au moins un ingénieur qui bosse dans ce genre de société ait évoqué cette idée, même si elle ne me paraît pas très aboutie en soi.

L’attention, ça se paie.

+0 -0

Je vis sans smartphone, donc exit WhatsApp, tik-tok, … J’ai bien un petit téléphone que j’allume pours appeler les gens de temps en temps, cependant. Il n’y a aucune application dessus. Ah et aussi, je reçois mes SMS sur mon ordinateur.

ache

Petite digression car je me retrouve dans la même situation que toi, comment fais-tu pour recevoir les SMS sur l’ordinateur ?
C’est un dispositif installé sur le téléphone ou c’est une fonctionnalité offerte par ton opérateur ?

10gress°

L’ordinateur a une carte 4G (option WLAN de ThinkPad), mais je préfère rajouter une petite clé 4G car je trouve la carte intégrée pas très performante. Ensuite, j’utilise gammu qui s’occupe d’envoyer et recevoir les SMS/MMS. Puis comme j’utilisais beaucoup cette fonctionnalité, pour que ça soit plus convivial, j’ai codé une application qui affiche les SMS sous forme de conversations et facilite l’envoie d’SMS.

+3 -0

Bonjour,

Facebook, ça doit faire bientôt 10 ans que je ne m’y suis pas connecté, et twitter à peu près pareil. J’ai plus beaucoup d’amis sur Skype donc je ne m’y connecte plus beaucoup non plus. Le seul "réseau" que j’utilise régulièrement, c’est Whatsapp.

Par contre ce billet me rappelle un peu ce que j’ai ressenti quand j’ai arrêté de jouer à O-Game. C’est fou, bizarrement mon cerveau sortait d’un mode sommeil et j’avais d’un coup beaucoup de temps pour faire plein de choses !

Ce qui m’a servi d’alarme, c’est quand j’ai commencé à me réveiller en sursaut, rêvant que je me faisais attaquer… évidemment j’étais obligé de rallumer le PC pour aller vérifier ! Heureusement qu’à cette époque, il n’y avait que des téléphones portables mais pas de smartphones. Aujourd’hui ça doit être pire.

+0 -0

Est-ce qu’on peut mettre un tarif sur le temps passé au divertissement cela dit. On peut pas passer chaque heure de sa vie pour de la production, on a besoin de se divertir aussi. Et ces heures là peuvent pas répondre aux mêmes métriques.

Eskimon

Dans ce cas pourquoi s’infliger la peine de se priver de divertissement aussi brutalement ? Et puis, si ça se trouve, il produit des choses sur Tik-Tok à bien y réfléchir…

Je me permets de citer une partie de mon message au cas où celle-ci n’a pas été assez percutante parmi le reste de mes propos :

Pourtant, voilà, si j’étais quelqu’un de culpabilisant, je dirais à tout le monde d’arrêter de faire du réseau social, du jeu, etc. Mais pourtant moi aussi j’en fais.

Maintenant, si je peux faire avancer un peu la discussion, j’aimerais parler d’un livre que j’ai beaucoup aimé et qui m’a presque valu deux lectures (au moins une, fort heureusement), c’est Le sens du Bonheur de Krishnamurti. Il y a notamment un chapitre sur la solitude qui est assez vibrant, il existe même en version audio sur Youtube. Je pense que ça peut te plaire, @Melcore. https://www.youtube.com/watch?v=jaBJBFCPSCM

Et je pense qu’à une époque où les réseaux sociaux deviennent de plus en plus incontournables, apprendre à être seul est un soft skill qui risque d’être assez précieux.

Vous m’en ferez des retours. Des fois je me demande comment certaines personnes ici s’en sortent aussi bien, car je vois qu’elles sont créatives et constantes. Et c’est vraiment quelque chose à cultiver, qui qu’on soit.

Merci pour ton retour d’expérience !

J’avais tenté quelque chose de similaire il y a quelque temps et j’avais effectivement bien réduit ma consommation et même carrément supprimé certaines applications de mes appareils pour réduire la tentation.

Une première manière de réduire la tentation avait été de désactiver les notifications inutiles : j’ai pas besoin de savoir en temps réel que j’ai un like sur Instagram par exemple, j’ai donc réduit au minimum et c’est déjà reposant de pas être bombardé d’infos inutiles en permanence.

Mais je me rends compte qu’avec le temps j’ai repris des mauvaises habitudes…

Je viens donc de mettre en place une limite de temps sur mes appareils (merci Apple pour les paramètres partagés, pour le coup) de 30 minutes pour les réseaux sociaux (Twitter, Instagram, Discord…).

Petite digression car je me retrouve dans la même situation que toi, comment fais-tu pour recevoir les SMS sur l’ordinateur ? C’est un dispositif installé sur le téléphone ou c’est une fonctionnalité offerte par ton opérateur ?

De mon côté j’ai une clé 4G qui lance un petit serveur web qu’on peut utiliser pour recevoir et envoyer des SMS, c’est très simple (mais l’UI est un peu pourrie, mais je ne m’en sers que pour l’authentification 2FA).

Pour les appels téléphoniques, j’ai une ligne SIP chez OVH et j’utilise le programme Twinkle pour appeler depuis mon laptop, je paie environ 2€/mois sauf cas particuliers (réunion téléphonique de 6 heures…).

Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte