Simplifier le financement du ZdS ?

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Dans un des nombreux topics sur le vague à l’âme de l’association en ce moment, SpaceFox a fait un portrait qui m’a l’air plutôt positif de la situation.

Ce qu’on veut dire en fait, c’est que la vie d’un site, ce n’est pas que son développement technique.

Or, ce que je constate, c’est qu’on est dans une logique qui ressemble salement à ce qui s’est passé pour d’autres SdZ-like, mais en plus prononcé : le développement technique avance bien. Je dirais même, dans notre cas le développement technique avance de façon excellente.

La production de contenu aussi est plutôt sur une bonne pente en ce moment, et c’est une excellente chose.

Par contre, on a un souci au niveau de l’association : plus personne ne semble vouloir s’en occuper. Or, le but principal de l’association, à l’heure actuelle, c’est de récolter de l’argent pour payer le serveur. Sans serveur, les contenus sont perdus, et le développement effectué ne sert plus à rien ou presque. Ce qui serait quand même un gigantesque gâchis.

Alors oui, peut-être qu’on aurait de généreux donateurs qui permettraient de faire survivre le serveur. Mais ce serait clairement précaire, et nécessiterait des transferts légaux. Et ne serait pas un bon signe envoyé aux auteurs.

SpaceFox

J’ouvre ce topic de discuter de s’il y a des façons de résoudre le problème en simplifiant la récolte d’argent.

Si c’était "juste" un soucis d’argent – ou de disponibilité régulière de l’argent, de pouvoir avancer de l’argent – je serais content de donner un coup de main. Je ne sais pas de combien d’argent on parle là : des chiffres sur le coût de fonctionnement, le budget de l’association ?

Je ne désire pas m’impliquer dans l’association parce moi, les tâches administratives, ça me donne des boutons. Je me demande si les problèmes d’organisation actuelles ne viennent pas justement des tâches administratives : si tout marche, sauf les démarches, c’est peut-être que les démarches sont à éliminer ? Est-ce qu’il y a une façon de faire les choses qui simplifie radicalement le fait de collecter l’argent pour l’entretien du serveur ?

(Je participe au maintien d’un petit serveur dans un groupe d’amis, on fait un virement à l’un d’entre nous tous les ans et puis basta. Aujourd’hui les façons de collecter de l’argent sont nombreuses et simples, il y a par exemple Liberapay qui est une plateforme de collecte de dons très sympa, que j’utiliserais avec plaisir pour financer les coûts de fonctionnement du site.)

+2 -0
  1. Quid de la légalité de Liberapay pour une asso ?
  2. L’asso sert aussi de « caution » légale et moral au site, pour éviter une dérive de transformation en entreprise. Mais en vrai, à part l’AGO obligatoire, y’a peu de contraintes administratives ;

Édité par qwerty

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+0 -0

Le but de l’asso est aussi de s’assurer qu’on ne monétisera pas le site et qu’il sera ouvert à tous et sans pub dans le temps. Donc, si on change le cadre légal de l’entité juridique qui supporte le site, on risque de perdre la protection contre cette monétisation.

Fumble’s Dev Center v1.0 - Secrétaire de Zeste de Savoir - Sharleen <3 - Áfram Ísland ! - Commander Shepard true fan

+7 -0

Attention sur ce point, qui est à mon avis une incompréhension de ta part :

Je ne désire pas m’impliquer dans l’association parce moi, les tâches administratives, ça me donne des boutons. Je me demande si les problèmes d’organisation actuelles ne viennent pas justement des tâches administratives : si tout marche, sauf les démarches, c’est peut-être que les démarches sont à éliminer ?

gasche

En fait non. Les démarches, ça va (les changements au niveau de la banque ont été très pénibles, mais rien de terriblement anormal par rapport à d’autres assos). Et l’asso dans son rôle actuel, il y a du monde pour s’en occuper. C’est si l’asso change de rôle qu’il y aura un problème, car les personnes engagées au départ ne voudront/pourront plus assurer les nouveaux engagements à prendre.

Mais le côté financement de l’asso, aucun problème à l’heure actuelle selon moi.

Suivez ZdS sur Twitter ! Et venez aux JZDS Lille !

+4 -0
Auteur du sujet

Je me permets de creuser un peu ma question sur le budget : est-ce qu’il serait possible d’avoir quelque part des infos sur le coût de fonctionnement du site aujourd’hui, et le montant des cotisations ? Je n’ai rien trouvé sur le forum à ce sujet, en particulier le sujet sur les cotisations 2017 ne mentionne pas le coût individuel ni collectif.

Ce n’est pas super important, mais j’étais curieux quand j’ai créé ce sujet et je ne vois pas de bonne raison de ne pas avoir les informations en ligne et faciles à trouver – en comparaison, la Quadrature du Net publie ses compte chaque année.

+0 -0

Conseil d'Administration

Le bilan financier est présenté chaque année lors de l’AGO. Pour 2017, le montant de la cotisation est de 25€. Et tu trouveras plein de documents dont les CR des AG sur le dépôt Github de l’asso.

Édité par Fumble

Fumble’s Dev Center v1.0 - Secrétaire de Zeste de Savoir - Sharleen <3 - Áfram Ísland ! - Commander Shepard true fan

+0 -0

Le bilan financier est présenté chaque année lors de l’AGO. Pour 2017, le montant de la cotisation est de 25€. Et tu trouveras plein de documents dont les CR des AG sur le dépôt Github de l’asso.

Fumble

Un article/CR de l’AGO sur le site me semble être quelque chose de pertinent pour valoriser le rôle de l’asso.

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+4 -0
Auteur du sujet

Merci pour le lien. Dedans on trouve les informations que je cherchais, à savoir : 547€ de dépenses prévues en 2017, et des cotisations de 25€ par personne.

Du coup j’ai regardé les status, on dirait que c’est facile d’adhérer juste pour donner de l’argent et en ne faisant rien d’autre, mais :

  1. Adhérer sans rien faire complique le fait d’organiser une assemblée générale extraordinaire pour les membres qui sont actifs (il faut un vote au deux tiers des membres totaux, c’est le seul cas où le nombre total de membres compte), donc il n’est pas clair que ce soit une bonne idée. Les statuts indiquent que des "dons manuels" sont possibles, y a-t-il de l’information sur comment donner (par virement par exemple) quelque part ?

  2. Ce ne sont pas mes oignons (tant que je n’adhère pas en tout cas), mais l’article 16 (ci-dessous) est un peu nul.

Tous les membres de l’association sont tenus de ne rien révéler des dossiers ou des faits dont ils ont connaissance lors des réunions ou des conversations échangées dans le cadre de leur mandat ou des activités de l’association et qui n’ont pas encore été rendus publics.

Le président pourra décharger les membres de cette obligation pour certains faits ou dossiers précis.

Édité par gasche

+1 -0

Je réagi juste au titre du sujet. Je n’ai jamais été contre faire un don à ZdS (je je sais d’ailleurs pas s’il est possible de faire un don d’une valeur libre) mais mon problème a toujours été le moyen de payement. S’il était possible d’utiliser Paypal ça m’arrangerait.

+2 -0

Équipe technique

Ce ne sont pas mes oignons (tant que je n’adhère pas en tout cas), mais l’article 16 (ci-dessous) est un peu nul.

C’est pas non plus mes oignons (je ne suis pas non plus (encore) adhérent) mais je pense que le secret est pratique quand on l’utilise à bon escient. Par exemple, ça n’a pas vraiment de rapport mais il y a des problèmes de sécurité sur ZdS qu’on ne dévoile pas tant qu’ils ne sont pas corrigés en production. J’imagine qu’il doit y avoir des situations similaires dans la gestion de l’association.

J’imagine qu’on peut appliquer une bonne dose de bon sens à cet article, et dévoiler la majorité des choses sans l’autorisation écrite du président.

Édité par motet-a

+0 -0
Auteur du sujet

S’il y a des cas où le secret est pratique, ils doivent rester exceptionnels (on ne parle pas d’une association ayant des missions particulièrement sensibles), et ils devraient être précisés spécifiquement au lieu de rendre tout secret par défaut (il faut du opt-in plutôt que du opt-out). Tout rendre secret par défaut, c’est nul. Bien sûr, une règle qui n’a pas de sens peut ne pas être respectée en pratique, mais c’est plutôt mauvais d’avoir une différence importante entre les règles et la pratique.

+2 -0

@gasche : Il me semble, de par ma maigre expérience associative, que c’est surtout une sécurité. Il y a toujours des infos sensibles qui peuvent circuler au sein de l’asso, au hasard, un listing des adresses postales des membres (je ne dis pas que c’est le cas pour ZdS) et qui n’ont pas vocation à sortir. De même, je ne suis pas (encore) membre (mais j’ai envoyé ma demande ;) ), et je ne sais donc pas comment fonctionne une AG pour ZdS, mais il peut arriver exceptionnellement qu’un point de l’ordre du jour soit confidentiel (en particulier si les délibérations se basent sur des infos sensibles). Et tout un tas de cas qui ne me viennent pas à l’esprit maintenant et dont il serait probablement compliqué de faire une liste exhaustive dans le règlement de l’asso (surtout qu’un tel règlement ne se modifie pas en un claquement de doigt, il doit être approuvé à chaque changement). L’article 16 me semble donc surtout là pour protéger l’asso si une info qui n’aurait pas due être divulguée sort malencontreusement.

Étudiant à l’HEAJ de Namur. Envie de découvrir Sass ? #JeSuisArius

+0 -0
Auteur du sujet

Les statuts d’une association n’ont pas besoin d’essayer de lister exhaustivement tout ce qui ne doit pas être divulgué. Il suffit que, au moment où on communique une information qui doit rester confidentielle, ce soit précisé : si tu envoies un mail avec des informations à ne pas diffuser, tu le dis, si au milieu d’une AG à compte-rendu public tu veux faire un commentaire confidentiel, tu le dis (et tu vérifies que les gens sont d’accord pour discuter quelque chose qui n’apparaît pas dans le compte-rendu).

Le secret par défaut est nuisible et n’est pas la seule solution, il suffit de préciser explicitement les cas où le secret est nécessaire au moment où ils surviennent. Ainsi on protège par le secret ce qui doit l’être, et qui constitue une toute petite fraction des informations, un cas exceptionnel, au lieu de tout placer sous une chape de plomb par défaut.

Par ailleurs, remarque que l’article 16 ne protège pas contre une information qui sortirait malencontreusement : si une information privée/confidentielle est diffusée publiquement, le mal est fait, l’information est sortie, quoi que disent les statuts. Les status ne "protègent" rien, ils permettent juste de punir quelqu’un ensuite. Mais encore une fois ce n’est pas nécessaire : si on précise ce qui doit rester confidentiel au cas-par-cas, et qu’une personne ignore cette demande de confidentialité et divulge une information, on peut la critiquer tout autant si elle viole des principes de politesse et correction au sein de l’association.

De toute façon ces questions sont à traiter dans un règlement intérieur, pas dans des status.

Bref, l’article 16 est toujours nul.

+4 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte