Auteurs, qu'est-ce qui vous motive(rait) ?

a marqué ce sujet comme résolu.

Reprise du dernier message de la page précédente

Est ce qu’on a eu des retours sur concentré de savoir ? Car avoir des contraintes (de date, de thématique) peut aider à rédiger. On pourrait imaginer reprendre (et adapter) le mécanisme des call for paper des conférences scientifiques.

Sinon, avoir une borne sur le temps de validation (je sais pas ce qu’il en est actuellement).

+2 -0

Quand à des conseils pour la motivation, je ne sais pas. J’ai laissé le tutoriel C++ longtemps en repos avant d’écrire 5 chapitres en deux mois, je ne suis pas un bon exemple. :D

informaticienzero

Je pense au contraire que c’est un bon exemple de comment travaille beaucoup de gens, lorsqu’ils doivent gérer la motivation sur le long terme sur des projets "optionnels". C’est vrai pour les auteurs de cours/tutos libres comme on fait, mais également pour les autodidactes qui suivent ces cours/tutos, les devs qui bossent sur des projets libres comme ZdS, les correcteurs/validateurs, etc.

Il est tout à fait normal d’avoir des hauts et des bas dans sa motivation. Aussi bien au cours de la journée que de la semaine ou des mois. La grosse difficulté quand on bosse sur des projets à long terme, c’est de ne pas décrocher pendant période où la motivation est basse.

Quand on bosse sur un projet sur le long terme, on a toujours des motivateurs externes. Des collègues/boss (et un salaire) sur les projets pro, un responsable quand on est doctorant qui écrit une thèse, un éditeur quand on est auteur, etc.

Mais nous, on n’a pas ça sur les projets libres. C’est quelque chose qui doit etre mis en place. Ca peut se faire de facon implicite dans certains cas (je crois que les devs de ZdS ont de fortes interactions entre eux et donc des motivateurs mutuels, et ca s’est mis en place plus ou moins naturellement. Je pense que c’est comme cela que fonctionne aussi le discord NaN).

Si ce n’est pas implicite, il faut le mettre en place volontairement. C’était l’idée des "rédacteurs en chef" dont j’ai parlé dans les discussions précédentes ou de "editeur" dans celle-ci : quelqu’un d’externe, qui a pour tâche de créer cette dynamique de motivation entre les gens et d’éviter que les gens décrochent.

C’est pour cela que je ne suis pas forcément d’accord avec Arius. Ce n’est pas une question de temps, mais de choix/motivation d’une personne qui choisirait de se consacrer à aider les autres à conserver leur motivation.

gbdivers

Par expérience (3 ans et demi en tant que responsable éditorial sur le SdZ), ce n’est pas suffisant. Même lorsqu’il y avait un contrat, avec de l’argent à la clé, beaucoup d’auteurs étaient difficilement motivables. Et pourtant les échanges étaient fréquents ; c’est un job à temps plein, qui peut vite devenir démotivant. C’est une question dont nous avons longuement discuté en interne à l’époque, et je pense qu’il n’y a pas de recette miracle. On ne peut pas contraindre quelqu’un à écrire, même en le motivant tous les jours.

Développeur Symfony

+2 -0

Personnellement ma motivation dépend de deux facteurs.

  • Intrinsèque : en écrivant, je me force à clarifier mes idées. J’apprends du contenu que j’écris, et je me sers de ça pour consolider mes acquis. Là-dessus, je ne vois aucun levier d’action pour ZdS.
  • Extrinsèque : en écrivant, j’espère créer un échange. Et je suis poussé par les questions des gens qui attendent après mon contenu. Là-dessus, c’est pendant la bêta que tout se passe.

Il n’y a rien de plus démotivant que l’absence de réactions pendant la bêta. À quoi bon faire tout ça s’il n’y a que moi que ça intéresse ?

Dans mon esprit, au-delà des stats de lecture, un système tout simple de +1 sur les contenus et d’abonnements pourrait être pas mal : savoir qu’on a des lecteurs qui suivent et apprécient ce qu’on fait, sans forcément commenter le travail, ça motive énormément à continuer.

Je pense par exemple au système d’imgur que je trouve bien foutu.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+11 -0

Il n’y a rien de plus démotivant que l’absence de réactions pendant la bêta. À quoi bon faire tout ça s’il n’y a que moi que ça intéresse ?

nohar

C’est vrai que c’est démotivant. Mais ce que je trouve encore plus démotivant, c’est l’absence de stats sur Zeste de Savoir, pour avoir un retour après la rédaction.

Par comparaison, j’ai créé un blog Wordpress en 2014, sur lequel j’ai publié un seul article1. Wordpress fournit des statistiques, que je ne consulte quasiment jamais, mais elles montrent que cet article trouve un public et est plutôt bien référencé :

  • j’ai plusieurs milliers de visites par an, et ça augmente au fur et à mesure ;
  • j’ai été cité comme réponse sur des forums ;
  • Wordpress ne le sait pas, mais une à deux fois par an, je reçois un mail parce que des gens souhaitent citer cet article pour leur TPE ou TIPE (la classe :soleil: ).

Ces statistiques montrent, a posteriori, que j’ai fait quelque chose de bien, et c’est une belle récompense. L’article n’est pas parfait, c’est sûr, mais il répond à certaines questions que se posent les gens.


  1. C’était, je crois, un peu avant que Zeste de Savoir ne soit lancé, donc je n’ai pas publié plus dessus. 

+9 -0

Je suis d’accord avec toi sur le besoin de stats.

Un exemple idiot : je me sers des stats de YouTube sur les vidéos incluses dans le tuto de jazz pour me faire une idée des visites sur ce tuto, notamment en cherchant à interpréter les resultats en fonction de la position des ces vidéos dans le tuto, et c’est ce qui m’a poussé à me lancer dans un tuto sur la base de la théorie musicale : les gens semblent aimer les exemples mais être un peu largués sur les trucs que je tiens pour acquis.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+4 -0

ce n’est pas suffisant

John

Ce n’etait pas mon propos de dire que c’est suffisant. Aucune forme de motivation est, seule, suffisante. On va avoir des hauts et des bas, et ca ne sera pas forcement la meme raison a chaque fois qui relance la motivation.

Je disais que dans un projet libre comme ZdS, on n’avait pas certains "auto-motivateurs" classiques pour les auteurs (argent, boulot, éditeur, these, etc) et donc que c’est plus dur de se motiver seul.

C’est vrai que c’est démotivant.

Aabu

C’est amusant, c’est un truc qui n’apporte aucune motivation chez moi :)

Je regardais très peu les stats sur wordpress et google analytics. Et maintenant que je suis passé sur GitHub Pages, je n’ai plus aucun stats. Et ca ne me pose pas de problème.

(mais c’est un cas tres probablement particulier, je suis pas mal en contact avec les debutants C++ sur le forum d’OC ou le discord. C’est au final ca qui me sert d’indicateur)

Pour poser des questions ou simplement discuter informatique, vous pouvez rejoindre le discord NaN.

+1 -0

Je regardais très peu les stats sur wordpress et google analytics. Et maintenant que je suis passé sur GitHub Pages, je n’ai plus aucun stats. Et ca ne me pose pas de problème.

(mais c’est un cas tres probablement particulier, je suis pas mal en contact avec les debutants C++ sur le forum d’OC ou le discord. C’est au final ca qui me sert d’indicateur)

gbdivers

Si je comprends bien, tu n’avais pas besoin de retour via les statistiques parce que tu avais un retour via ton contact avec les débutants.

Du coup, c’est le retour qui est important. ;-) Je trouve que les statistiques sont un bon palliatif si on n’a pas mieux !

+2 -0

En partie. Ca depend très fortement du type de contenu que j’écris.

Si c’est par exemple un compte-rendu technique (comme par exemple l’article sur le C++14 publié ici), je m’en moque complètement des statistiques sur les vues. Et je sais que sur ce genre d’article, j’aurais très peu de retour direct dans une discussion sur le forum. Je fais ce genre d’article pour moi (pour formaliser ce que j’apprends, pour avoir des notes que je pourrais consulter plus tard) et parce que j’estime nécessaire que ce type d’article existe.

Pour un cours, j’ai besoin d’avoir des retours, pas des statistiques, parce que j’ai besoin de savoir ce que les gens ont compris, comment ils ont compris les choses, ce qui pose problème, ce qu’ils aimeraient en plus, etc. Et tout cela, je ne peux pas l’avoir avec des statistiques.

Dans tous les cas, les statistiques ne m’intéressent pas du tout. Et c’est même plus qu’une question de désintérêt : cela ne m’apporte aucune information que j’estime utile.

Édité par gbdivers

Pour poser des questions ou simplement discuter informatique, vous pouvez rejoindre le discord NaN.

+0 -0

Je pense qu’il faut souligner la différence entre les tutos/articles pédagogiques sur les sujets informatiques des autres. En info, les tutos/articles/billets sont monnaie courante, on connait le format et on a aussi l’expérience du SdZ, alors que dans les autres domaines, il persiste une inconnue : on ne connait pas bien le public et on est sur un format beaucoup moins populaire.

Typiquement, je ne ressens pas du tout le besoin de stats sur mes articles en Python : les lecteurs et les retours sont là. Par contre, en ce qui concerne la musique, par exemple, il y a un côté un peu plus "pionnier". Le public est beaucoup plus rare, ses attentes et ses réactions sont inconnues, et je pense que dans ce cas de figure, si l’on veut vraiment arriver à une vraie diversité sur ZdS, se baser sur des stats produites par la "majorité silencieuse" est indispensable.

En gros : si l’on n’a pas l’habitude d’écrire sur ces sujets, alors les lecteurs n’ont pas non plus l’habitude de faire des retours dessus, donc on doit pouvoir se rabattre sur toutes les autres données à disposition.

… Donc ces données devraient exister.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+5 -0

Je ne m’oppose bien sur pas à ce que un outil de stat soit ajouté. Mais je ne suis pas sûr de savoir comment ces chiffres sont utilisés dans une prise de décision.

Tu t’attends a quoi comme statistique de lecture sur ton article de musique ? Est-ce que ta décision de continuer ou pas d’écrire des articles de musique dépend de ces stats ? Ou le sujet de ton prochain article ?

Tu ne peux pas savoir si c’est pas la série entière qui fera le buzz quand elle sera terminé et que avoir 100 vues sur le premier article n’a pas d’importance pour le moment.

A mon sens, dans la situation que tu décris, les stats n’apportent rien si tu ne prends aucune décision sur cette base. Et je ne crois pas que cette base soit pertinente pour prendre une décision.

Je vais dire un truc peut être bateau, si "ses attentes et ses réactions sont inconnues", pourquoi tu ne les demandes pas tout simplement ? Ajoutes un sondage dans ton article (au début ou à la fin) ou dans la discussion, contactes par MP les personnes qui ont posté un message ou mis un pouce vert, etc. Et ca, tu peux le faire en ayant des vrais questions que tu te poses et donc des vrais réponses qui te serviront pour les prises de décision.

Pour poser des questions ou simplement discuter informatique, vous pouvez rejoindre le discord NaN.

+1 -0

Tu t’attends a quoi comme statistique de lecture sur ton article de musique ?

Combien l’ont lu, en restant combien de temps sur telle partie, en cliquant sur quelles vidéos, combien de fois.

Est-ce que les gens vont au bout, sachant qu’il demande plusieurs jours/semaines de pratique pour être acquis ? Est-ce que les gens reviennent dessus pour travailler les notions qui se suivent ?

Est-ce que ta décision de continuer ou pas d’écrire des articles de musique dépend de ces stats ?

Oui.

Ou le sujet de ton prochain article ?

Également. Je disais justement plus haut que je me suis basé sur les stats indirectes de mon tuto (les stats youtube des vidéos incluses) pour me faire une idée et décider de revenir en arrière dans le prochain tuto.

Autre point que tu n’as pas mentionné : ça permettrait de faire des expériences sur la forme et d’en contrôler le résultat, car la forme de ces contenus reste entièrement à explorer.

Tu ne peux pas savoir si c’est pas la série entière qui fera le buzz quand elle sera terminé et que avoir 100 vues sur le premier article n’a pas d’importance pour le moment.

D’un autre côté, est-ce que ça vaut le coup de passer X centaines de jours à écrire une série complète (sans parler de la réalisation des vidéos) si elle n’a aucun lecteur ?

A mon sens, dans la situation que tu décris, les stats n’apportent rien si tu ne prends aucune décision sur cette base. Et je ne crois pas que cette base soit pertinente pour prendre une décision.

Je vais dire un truc peut être bateau, si "ses attentes et ses réactions sont inconnues", pourquoi tu ne les demandes pas tout simplement ? Ajoutes un sondage dans ton article (au début ou à la fin) ou dans la discussion, contactes par MP les personnes qui ont posté un message ou mis un pouce vert, etc. Et ca, tu peux le faire en ayant des vrais questions que tu te poses et donc des vrais réponses qui te serviront pour les prises de décision.

gbdivers

Ce que tu es en train de dire c’est "tu n’as pas de retours donc tu veux baser tes decisions sur des stats mais tu ferais mieux de les baser sur les retours". Sauf qu’il n’y a pas de retours. Et quand bien même les gens qui commentent représentent uniquement ceux qui ont un compte sur le site et l’habitude de réagir.

Aussi, pourquoi cliquerais-je sur un sondage au debut d’un tuto que je n’ai pas encore lu, ou à la fin d’un tuto que je n’ai pas encore fini ?

Et si les gens ne le finissent pas en général, on le détecte comment ?

La majorité des gens lit le contenu sans se soucier de faire des retours, je ne suis vraiment pas persuadé que poser des questions ou mettre un lien incitera les gens à en faire plus.

Dans le cas extrême, si le contenu est mauvais ou pas suffisamment accessible, les gens ne le lisent même pas jusqu’au bout et s’en vont immédiatement pour chercher ailleurs, sans avoir envie de perdre 5 minutes à répondre à un questionnaire.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+5 -0

Tu as raison pour les sondages, ca n’aidera pas pour comprendre ceux qui ne restent pas longtemps.

Je suis dubitatif, mais je comprends la demande.

Pour poser des questions ou simplement discuter informatique, vous pouvez rejoindre le discord NaN.

+0 -0

En vrai Eskimon, à ta place je serais rassuré : même si le système de stats n’en donnait qu’une seule (nombre de vues) à la première version, il aurait déjà énormément de valeur ajoutée. Quitte à être amélioré plus tard.

(Tiens ça me rappelle faudrait que je fasse des tutos sur Agile…)

I was a llama before it was cool

+6 -0

Sans aller jusqu’à une relecture par les pairs proposée dans une feu-ZEP, il pourrait être intéressant pour les relecteurs d’avoir leurs retours reconnus officiellement et listés par exemple sur leur profil, au même titre que les publications.

Je n’ai pas creusé l’idée plus que ça et elle ne se généralise peut-être pas aux autres membres, mais une des sources de motivation pour le jeune travailleur que je suis (ou plutôt, le vieil étudiant) est de pouvoir mentionner cette contribution lors d’un entretien de stage ou d’embauche. Avoir une page où ces contributions sont centralisées est clairement un plus (qui vaut le coût de développement, je l’ignore).

Ca pourrait se faire facilement en ajoutant un champ de métadonnées reviewers au contenu.

"Bienheureux celui qui sait rire de lui-même, il n’a pas fini de s’amuser." Joseph Folliet

+4 -0

idem pour la valido, ça automatiserait le fameux message de conclusion « merci à machin d’avoir relu et bidule d’avoir corrigé ».

La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+1 -0

En fait, j’avais carrément pensé à pouvoir mettre des rôles dans les rédacteurs. Typiquement, un petit label "correcteur", "rédacteur principal" ou "repreneur" dans les auteurs ; avec un ordre autre qu’alphabétique dans le cas du rédacteur principal.

À voir, bien sûr.

Très occupé ces temps-ci. Laissez un MP si besoin

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte