Lecture fantasy des conseils ?

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour,

Je suis à la recherche de lecture fantasy / fantastique / aventure c’est-à-dire une histoire à travers un monde différent qui ouvre à imagination avant de dormir.

Je ne cherche pas :

  • Des livres avec des histoires d’horreurs (comme dans "ça", je n’ai pas accroché à l’univers, ça ne m’a pas passionné).
  • Des livres avec un univers de Western (comme jenesaispluslenom?, série de livre assez connu).
  • Des livres qui se perdent avec 20 pages de descriptifs pour décrire une unique scène comme Eragon où on oubli ce qui était le début du paragraphe.

Avez-vous des propositions ?

Je vais surement lire le livre en anglais, savez vous si l’anglais employé est accessible?

Bon vol,

A.

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Salut, j’aime bien les univers de Neil Gaiman. Il écrit du fantastique, du vrai (i.e l’intrusion du surnaturel dans le réel). J’ai bien aimé Neverwhere et The Ocean at the End of the Lane notamment. Ces deux-là sont clairement fantastiques. Stardust est un autre roman que j’aimé, fantastique avec un côté fantasy plus prononcé.

Si tu veux de la high fantasy à la Tolkien, c’est dur de passer à côté des descriptions, nouveau monde oblige… Dans ce style, j’ai bien aimé La Belgariade, une série de livres où je crois me souvenir que la magie respecte dans une certaine mesure les lois physiques et fait appel à l’intelligence du pratiquant pour vaincre ses adversaires et ne pas mourir par accident.

Édité par Aabu

+3 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Concernant le genre fantastique, il est souvent confondu avec le fantaisie (la traduction de fantasy en anglais n’est pas fantastique mais bien fantaisie en français). Donc selon ta description, je crois qu’il faut exclure ce genre.

J’aime particulièrement À la croisée des mondes de Philip Pullman (trilogie) qui tourne autour du multivers ou encore Chroniques des temps obscurs (6 tomes) Michelle Paver dont l’histoire se déroule à la Préhistoire avec une étude des animaux de la part de l’auteur. Avant de mieux te renseigner, tu cherches une histoire tout public ou plutôt plus adapté aux adultes. Tu souhaites lire an anglais ou s’il y a de bons livres en français, on peut t’en conseiller ? Enfin, peut-on te proposer un livre d’aventure qui se déroule dans notre monde ?

Édité par Helmasaur

+1 -0

@Helmasaur : la traduction est fantasie ^^

Tu voudrais quel genre ? Plutôt sombre, plutôt épique, plutôt léger, plutôt humoristique ? La fantasy se divise en énormément de genres. Plutôt émotions intenses, personnages chamboulés, ou aventures simples, histoires plutôt manichéennes ?

+1 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Je ne peux que t’encourager de te pencher sur Alain Damasio et son livre La horde du Contrevent qui est moi un des livres les plus marquants que j’ai lu dernièrement, melant aventure, fantasy et reflexions philosophiques. D’ailleurs, tout les autres ouvrages de Damasio sont géniaux.

+1 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Je me permets de contredire mon voisin du dessus : La horde du Contrevent est génial… si et seulement si tu aimes lire du style pour le style. Parce que si tu cherches un scénario palpitant, tu vas tomber de haut (d’ailleurs, son dernier roman, Les Furtifs, s’est fait allumer parce que le style est un mauvais clone de La horde du Contrevent et le scénario encore plus bancal).

À la croisée des mondes de Philip Pullman est bon et sort clairement des sentiers battus, mais j’ai été déçu par le tome 3.

@A-312 la SF t’intéresse ou pas du tout ?

Mes coups de cœurs en fantastique et fantasy :

  • À peu près tout Neil Gaiman (en particulier Neverwhere) (fantastique / fantasy urbaine)
  • Passage (genre difficile à dire et le livre joue là-dessus) et Sans parler du chien (fantastique / humour / SF) de Connie Willis (elle a un style qui passe beaucoup par les dialogues)
  • Le dernier magicien (fantasy urbaine) de Megan Lindholm (aussi connue sous le nom de Robin Hobbs)
  • Le cycle de Chalion (fantasy, medieval-fantastique original) de Lois McMaster Bujold (sans doute la meilleure autrice de SF et fantasy étatsunienne de sa génération.
  • Les tomes 1 et 2 du Cycle du Sorceleur de Andrzej Sapkowski. C’est les livres à l’origine des jeux The Witcher. Les deux premiers tomes c’est des recueils de nouvelles, le reste est un roman qui a des sérieuses baisses de régime et vaut moins le coup. La VO est polonaise.
  • N’importe quel livre de Serge Brussolo écrit avant les années 2000. Je dis « n’importe lequel » parce qu’ils fonctionnent tous sur la même structure, et du coup le préféré des gens est généralement le premier qu’ils ont lu.
  • Les sagas classiques : Les annales du Disque-Monde de Terry Pratchett, les 6 premiers tomes de L’assassin Royal de Robin Hobb (la suite et les spin-off sont tout à fait dispensables).
  • Cycle de la Compagnie noire de Glen Cook est très sympa aussi, mais très sombre.

En terme de niveau de lecture en anglais :

  • Connie Willis et Megan Lindholm/Robin Hobbs se lisent bien pour peu que tu lises couramment des romans en anglais
  • Neil Gaiman a une langue fluide mais pas toujours facile
  • Lois McMaster Bujold a un vocabulaire incroyable, j’ai dû utiliser mon dictionnaire sur la traduction, la VO demande un très bon vocabulaire (il y a des extraits sur son site).

Au-delà de ça, j’en ai beaucoup d’autres dans mes préférés qui sont de la SF.

Édité par SpaceFox

@Helmasaur : la traduction est fantasie ^^

Phigger

C’est justement ce que j’ai précisé :o .

Les 6 premiers tomes de L’assassin Royal de Robin Hobb (la suite et les spin-off sont tout à fait dispensables)

SpaceFox

Cette série de livres vaut vraiment le coup ? J’ai déjà entendu parler de cette série mais je n’aime pas les histoires qui s’étalent sur trop de tomes.

+1 -0

@Helmasaur : ça dépend de ce que tu cherches. Pour moi, les 6 premiers tomes (VF, les 3 premiers en VO, ou les 2 premiers en VF intégrale) sont assez classiques mais avec de bonnes idées et plutôt plaisants à lire, dans le genre « roman d’apprentissage ». D’ailleurs, à l’origine, l’histoire devait s’arrêter là, et tu peux l’arrêter là. Ensuite elle a ajouté Les Aventuriers de la mer et deux autres cycles à L’Assassin Royal, et là c’est vraiment trop.

@Helmasaur : Subtilité de l’orthographe alors, fantaisie/fantasie ? Pas surprenant après, mon correcteur ne reconnaît pas le mot fantasie, sans doute trop récent et trop peu usité.

Sinon, j’y pensais, mais elbakin fait également quelques propositions de livres.

+1 -0

Pour être exact, le terme « fantasie » est l’une des innombrables inventions vocabularistiques du ministère de la culture1 dans une tentative de franciser de force des termes anglais. C’est utilisé par à peu près personne, à l’exception… d’une marque de lingerie qui porte ce nom. Donc, à moins d’être l’État, on ne peut pas vraiment dire que la traduction du fantasy anglais soit fantasie.

L’usage est de garder directement le terme Fantasy (y compris chez les canadiens qui sont pourtant les premiers à tout franciser), ou plus rarement d’utiliser Fantaisie (avec un i).


  1. Tu sais que ton terme a un problème quand sa définition s’accompagne d’une date de publication au Journal Officiel (le 23/12/2007 ici).

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Je viens de finir La Horde du Contrevent et bien punaise, je suis déçu… Bon le scenario en effet, il casse pas trois pâtes à un canard, mais punaise, j’y ai surtout vu du remplissage et du remplissage et du remplissage. Le même livre pouvait exister en deux fois plus court, en en gardant les idées intéressantes et en supprimant le reste. Après oui l’univers est original, le style bon on aime ou pas (perso je le trouve un peu suffisant). Ça ne me donne pas du tous, mais alors pas du tous envie de lire La zone du dehors (j’ai aussi eu des mauvais retour sur le dernier bouquin).

D’ailleurs vous parlez de l’assassin royal, ça fait une grosse dizaines d’années que je l’ai lu donc le souvenir est +/- flou mais il y a une ressemblance notable d’un point de vu scénaristique entre entre le fou de l’assassin royal et Caracole de la Horde quand même non ?

Avec le recule, je garde un très bon souvenir du Cycle du Chromozone (trilogie, 3 bouquins pas très long). Par contre c’est avanture-SF.

En fantasy, au final il y a très peu de lecture que je conseillerai à un adulte : L’Ange du Chaos tome 1 a un coté assez cool en mode "toujours plus" (un fois passé les descriptions de bouffe complétement anachronique et les passages de sexe digne d’un site de cul).

Une trilogie pour ado, sans prétention, mais que j’ai relu avec plaisir : la Trilogie de Bartiméus.

A la croisée des mondes, j’en garde aussi un très chouette souvenir (on s’attache aux personnages je crois, gros vide quand le livre s’arrête…).

En roman initiatique (type Assassin Royal) il y a Les Chroniques de Krondor (ca fonctionne par trilogie-quadirologie, mais il y en a douze mille, mais on peut s’arrêter quand on veut).

edit: Ah voila, Les Chroniques de Krondor c’est Raymond E. Feist, c’est ça. Bon c’est initiatique dans la première trilogie après c’est plus grosse baston planétaire/extra-planaire de souvenir… :-°

Édité par Vael

+1 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Je recommande à mon tour la Belgariade, qui est une histoire pas du tout prise de tête, assez classique, mais prenante ! Le style est fluide et agréable. D. Eddings a également sorti La Mallorée, sorte de série analogue dans le même monde.

Tu peux aussi t’intéresser au Nom du Vent de Patrick Rothfuss, ses deux tomes : le monde est prenant (classique aussi) mais très ingénieux dans le style et la narration.

Un peu en marge, je pourrais toujours te conseiller Asimov, à la fois prenant et agréable dans le style. Fondation reste un must-read.

Très occupé ces temps-ci. Laissez un MP si besoin

+2 -0

Ces derniers temps j’ai beaucoup entendu de bien de Mistborn en anglais, Fils des brumes (je crois) en francais, de Brandon SANDERSON. Le système magique marche visiblement très bien, je n’ai pas encore réussi à me les procurer.

Dans un autre registre (moins de magie), j’ai adoré Le dernier régiment (en anglais: The last regiment), de FORSTCHEN. Le pitch : un régiment nordiste pendant la guerre de sécession disparait dans le triangle de bermude et arrive dans un monde médiéval. Même si la série a certain points un peu génants (très manichéen, très américain -> "propageont la liberté à coups d’obus"), elle est très acrochante. Je crois qu’il y a 9 tomes, mais j’ai lu les quatre premiers qui ont été traduits.

Sinon, je suis tombé il y a quelques jours sur ce site : https://lecultedapophis.com/, qui référence les différents genres de fantasy et propose des bouquins pour chacun.

+0 -0

En terme de livre merveilleux pour adulte (ouais, moi je dis merveilleux et pas fantasy pour garder la différence avec le fantastique au sens intrusion du surnaturel dans le réel), je recommande sans retenu Terry Pratchett, un auteur anglais, et Jean-Philippe Jaworski, un auteur français. Gagner la guerre de ce dernier est l’un des meilleur livre du genre que j’ai lu. Rois du monde est nettement plus lourd dans le style. Si tu veux un truc léger, c’est bof. Sinon, il a écris plusieurs recueil de nouvelles si c’est plus ton truc.

J’ai lu la série La cité des anciens de Robin Hood, et même si ça casse pas trois pattes à un canard, ça se lit bien. Le soir, ça me convient bien.

Plus classé enfant, il y a Le monde de Narnia, dont les premiers tomes (en terme de chronologie) sont bons. Pierre Bottero fait aussi du bon boulot (même s’il a tendance à rater ses tomes trois).

En anglais, je lis du Harry Potter, et ça passe le soir. En français, pour un adulte, je suis sûr que ça se lit très bien, mais je suis pas sûr de l’intérêt.

Qui m’a été fortement recommandé, mais que je n’ai pas encore eu le loisir de lire, il y a la trilogie du Sénéchal, de Da Rosa, et Les lames du cardinal.

Édité par Gabbro

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+0 -0

Merveilleux est intéressant comme traduction, parce qu’en fait c’est presque ça, si ce n’est que le terme a une côté « bénéfique, gentil » en français. Alors que tu peux avoir de la dark fantasy bien gore et dépressive.

Jean-Philippe Jaworski peut être très bon. Mais parfois il s’empêtre dans des effets de manche (une partie des nouvelles de Janua Vera1) ou oublie que s’il s’est renseigné à fond sur les gaulois, ce n’est pas le cas de son lecteur (Rois du monde). Ça me fait penser qu’il faudrait que je lise Gagner la guerre.

Les lames du cardinal, ça se lit mais ça ne casse pas trois pattes à un canard. La faute à mon sens à un traitement brouillon et aux digressions de l’auteur (toutes les 20 pages, un cours d’histoire complètement hors sujet sur Paris, qui te sors complètement de l’histoire).


  1. En vrac : une qui nécessite de parler 3 langues pour en saisir tout le sens, une blague étalée sur 50 pages qui en aurait mérité 5, une chronique de JdR où du coup personne n’agit de façon naturelle, et une où il essaie tellement de montrer qu’il a du vocabulaire qu’il en fait des contresens (dont une savoureuse description de la fabrication du charbon de bois sur 1/2 page pour finir sur la description d’un produit fini qui correspond exactement à un morceau de charbon de terre). Le reste est très sympa.

Plus classé enfant, il y a Le monde de Narnia, dont les premiers tomes (en terme de chronologie) sont bons.

Gabbro

Narnia est un trip très contemplatif, à lire souvent au deuxième degré et mettre en parallèle avec des références chrétiennes. C’est un peu pénible à la longue, même si l’ambiance de fond (quoique discrète) me plaît pas mal.

Qui m’a été fortement recommandé, mais que je n’ai pas encore eu le loisir de lire, il y a Les lames du cardinal. Source:Gabbro

Ça me fait penser qu’il faudrait que je lise Gagner la guerre.

SpaceFox

Je te le recommande clairement ! De temps en temps un peu lourdingue sur le bas ventre, mais scénaristiquement très fin.

Les lames du cardinal, ça se lit mais ça ne casse pas trois pattes à un canard. La faute à mon sens à un traitement brouillon et aux digressions de l’auteur (toutes les 20 pages, un cours d’histoire complètement hors sujet sur Paris, qui te sors complètement de l’histoire).

SpaceFox

Je suis on ne peut plus d’accord. S’il faut lire Pevel, à mon sens, il faut commencer Haut Royaume ou lire Le chevalier de Wielsdadt. Ces deux livres ont toujours les défauts de P. Pevel, a savoir une certaine stéréotypie scénaristique et quelques manques de finesse, mais ce sont les plus réussis (du moins par rapport à Paris des Merveilles, ou Les Lames du Cardinal).

Très occupé ces temps-ci. Laissez un MP si besoin

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte