Peut-on détester le télétravail ?

Les avions ne sont pas fait pour le télétravail

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Reprise du dernier message de la page précédente

J’ai peut-être soupesé le poids maintenant que j’y pense, mais c’est plus le côté encombrant, c’est un peu plus gros qu’un pack d’eau, ça ne rentre pas dans le sac à dois, faut le porter avec un sac cabas de course.

Bah que veux-tu qu’on te dise.

Je ne sais pas. Je voulais savoir si d’autres avaient dû adapter leurs habitudes. Je suis perdu, les médecins n’aident pas non plus, il semble autant perdu et jouer la précaution. J’ai jusqu’au 30, pour me poser à nouveau la question…

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Je suis perdu, les médecins n’aident pas non plus, il semble autant perdu et jouer la précaution.

A-312

On a un vrai problème de prise de responsabilité : personne ne veut prendre la moindre décision, de peur d’être considéré comme responsable au moindre souci…

Vu ce que tu nous dit, je considérerais le vélo. Il y a peut-être des chemins alternatifs moins dangereux que celui auquel tu penses ; si tu es dans une ville de taille raisonnable, il existe sans doute une association de cyclistes qui peut te renseigner. D’autant plus que beaucoup de villes ont mis en place des pistes cyclables supplémentaires pendant le confinement.

Auteur du sujet

J’ai eu la curiosité de regarder sur Google maps, le trajet avec le moins d’intersection est un kilomètre plus long pour seulement 4 minutes en plus, je ne pensais pas qu’il était aussi rapide. :o A pied le détour est assez long mais apparemment en vélo c’est différent.

Je vais voir pour m’acheter un casque/gants et essayer. 🙂 Certain ont essayé les vélos de type vélib au quotidien ? Ce n’est pas trop compliqué pour trouver un vélo fonctionnel et une place libre?

EDIT: Ok impossible de s’authentifier à l’application de ma ville, l’inscription ne semble pas fonctionner actuellement :(

Édité par anonyme

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Openstreetmap a une couche vélo qui est pas mal (à condition d’avoir un minimum d’habitude et de savoir lire une carte complexe). Ça indique entre autre les dénivelés et les pistes cyclables (surligné pour les meilleurs, traits pleins, puis pointillés).

La fédération des usagers de bicyclette française (FUB) propose une carte, à la base à destination des politiques, pratique pour voir les points noirs, à éviter en vélo. Tu zoomes sur ta ville, chaque point, c’est un usager qui a signalé un danger ici.

Ensuite, c’est l’expérience. Il me faut souvent plusieurs semaines pour stabiliser un trajet afin de trouver quelque chose d’à la fois sécurisé et rapide.

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+4 -0
Auteur du sujet

Revirement de situation, vu mon futur parcours (est pour pouvoir le ranger/rentrer chez moi). Je pense me tourner vers une trottinette électrique, vous vous y connaissez ?

Édité par anonyme

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

J’ai des collègues qui en ont eu. Ça marche plutôt bien, mais :

  1. Prends toi une assurance (par défaut, tu n’es pas couvert en cas d’accident, vu que c’est un véhicule à moteur)
  2. Attention aux freinages
  3. Attention aux petites roues qui peuvent se coincer bien plus facilement que celles d’un vélo

PS : qu’est-ce qui t’a poussé à prendre ça plutôt qu’un vélo ?

Édité par SpaceFox

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

J’avais fait quelques recherches pour m’en procurer une et il en était ressorti deux marques qui figurent parmi les plus fiables et le meilleur rapport qualité-prix : Xiaomi et Ninebot.

Chacune des deux possède plusieurs modèles qui correspondent à des besoins et budgets différents ; pour avoir pu en tester plusieurs, je les conseille. Toutefois, le mieux reste évidemment de te faire ton propre avis en les essayant par toi-même si tu as un magasin qui en vend pas trop loin de chez toi. ;)

« Nous sommes faits de l’étoffe dont sont tissés les vents. »

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Attention aux petites roues qui peuvent se coincer bien plus facilement que celles d’un vélo

Oui, une trottinette électrique reste une trottinette avec un moteur si jamais tu as expérimenté cela par le passé. C’est donc très adapté sur une surface plane, contrairement au vélo il n’aime pas trop les pavés, les terrains non goudronnés ou encore les trottoirs / routes trop mal entretenus.

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+0 -0
Auteur du sujet

PS : qu’est-ce qui t’a poussé à prendre ça plutôt qu’un vélo ?

SpaceFox
  1. Les vélobleus semblent peu fiable et l’app ne fonctionne pas sur mon portable ;
  2. Vélobleus = risque d’avoir un vélo non fonctionnel, ou pas assez de place, ou aucun à la borne ;
  3. Si je prend mon propre vélo, je ne pourrais pas le monter tous les jours chez moi, à l’intérieur au boulot ou chez moi ce n’est pas possible (pour une question de place et d’aménagement).

La piste cyclable que je vais emprunter est très propre (sans trou), en ligne droite, avec une visibilité accrue, ce qui répond bien au critère d’une trottinette électrique.

+1 -0

PS : qu’est-ce qui t’a poussé à prendre ça plutôt qu’un vélo ?

SpaceFox
  1. Les vélobleus semblent peu fiable et l’app ne fonctionne pas sur mon portable ;
  2. Vélobleus = risque d’avoir un vélo non fonctionnel, ou pas assez de place, ou aucun à la borne ;

Puisque tu envisages d’acheter une trottinette électrique, tu pourrais aussi envisager un vélo logiquement ?

  1. Si je prend mon propre vélo, je ne pourrais pas le monter tous les jours chez moi, à l’intérieur au boulot ou chez moi ce n’est pas possible (pour une question de place et d’aménagement).
A-312

Mais si tu prends une trottinette électrique, c’est le même problème. Et c’est sans compter qu’il faut que tu charges ta trottinette, qu’une batterie ça s’use et tous les inconvénients que tu as cité (et qu’un vélo n’a, la plupart du temps, pas).

+1 -0

Ce qui me fait peur c’est une collision avec des joggeurs qui s’empressent de traverser devant nous ou qui changent de direction à la dernière seconde ou un piéton non attentif

Ça s’apprend. Il y a le même problème à vélo, et avec l’expérience, on sait quels sont les publics à difficultés1, et comment les gérer. Globalement : ralentir, observer, être prêt à freiner ; ça gère le plus gros des situations à problème.

On sait aussi où sont les zones de danger, que ce soit un carrefour sans visibilité, une allée remplis de coureur, un rond-point mal fichu, des plaques de verglas l’hiver, ou des feuilles glissantes qui s’accumulent l’été.


Sinon, si la trottinette ne convient pas, peut-être un vélo pliable ? C’est fait pour se transporter, et ça permet d’aller sur les pistes cyclables à ta vitesse. Je n’en ai jamais fait perso, donc j’ignore le prix, poids… Mais un vélo normale non électrique, c’est largement moins de 20 kg, donc ça doit se trouver.


  1. Les enfants avec des mini-vélos sont des rejetons du Démon ; si leur parents leur disent « attention, un vélo », ils font faire un grand virage pour rejoindre leur parents, quitte à finir dans vos roues.

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+3 -0

Les enfants avec des mini-vélos sont des rejetons du Démon ; si leur parents leur disent « attention, un vélo », ils font faire un grand virage pour rejoindre leur parents, quitte à finir dans vos roues.

Gabbro

C’est très exactement ce qui n’est arrivé dimanche après-midi (j’ai réussi à esquiver le mioche).

Auteur du sujet

Vous savez ce qui est marrant ? Le haut de l’écran de mon portable est encore tombé en panne, le premier modèle identique que j’ai eu à aussi le même soucis (apparemment en recherchant sur google le problème est très commun). Défaut de construction super !

Sinon, vu que demain est férié, je me rend Vendredi matin au magasin essayer la trottinette dans de vrai condition, puis je laisse passer le WE et j’achète ou non.

Pour le vélo pliable, je ne sais pas lequel choisir, j’avais entendu dire que c’était moyen mais ça doit dépendre du modèle ?

+0 -0

Hello,

Je me permets d’attirer ton attention sur un certain nombre d’éléments légaux qui ne sont pas toujours bien précisés par les vendeurs :

  • la vitesse maximale de circulation en agglomération est de 25km/h (donc les trottinettes qui roulent à 30 ou 35km/h, ça n’a pas d’utilité en France) sur piste cyclable ou à défaut sur la chaussée,
  • il faut avoir une assurance responsabilité civile (vérifier si elle est dans le contrat d’habitation),
  • à compter du 1er juillet 2020, toutes les trottinettes électriques devront être équipées d’un système de freinage, d’un avertisseur sonore, de feux avant et arrière et de dispositifs réfléchissants arrière et latéraux.

Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F308 (trottinette ou patinette -> Trottinette électrique -> En agglomération).

« Nous sommes faits de l’étoffe dont sont tissés les vents. »

+4 -0
Auteur du sujet

Pour l’assurance, je vais voir si je peux prendre un complément avec l’assurance voiture ou je vais en prendre une nouvelle.

à compter du 1er juillet 2020, toutes les trottinettes électriques devront être équipées d’un système de freinage, d’un avertisseur sonore, de feux avant et arrière et de dispositifs réfléchissants arrière et latéraux.

Elles l’étaient toutes, d’ailleurs je me demande si la Trottinette électrique Xerider E-Flex  n’était pas bridé volontairement pour respecter la réglementation.

+0 -0
Auteur du sujet

Je l’ai ! + Le casque ! Les vendeurs me l’ont débridé (sans mon aval), je crois que je vais retourner au magasin pour me la faire brider, je verrais demain.

Le plus drôle c’est que je ne suis pas sûr de reprendre le travail Lundi.

En faites avec du recul, je déteste ce début d’année. Pour ce qui est du télétravail, en y repensant malgré ma culpabilité d’être non productif à 100% de mon temps de travail et de vouloir décompter se temps sur mon agenda pro, j’ai apprécié le télétravail. 🤔

+0 -0
Auteur du sujet

Je n’ai pas si c’est utile d’alimenter, le sujet mais voici un nouveau message :

Hier, j’ai pu tester ma trottinette sur ~30 Km (plus de 3 heures), j’ai testé 3 allers/retours maison-travail, puis avant de la ranger, je suis partie direction aéroport pour longer la piste de l’aéroport (sur la piste cyclable bien entendu :p )

J’ai commencé mon trajet par aller au magasin pour me la rebrider, apparemment ce n’est pas habituelle que quelqu’un demande d’être limité en terme de vitesse, vu la réaction des vendeurs ^^ . Je l’ai constaté plus lente mais je la préfère plafonné à 25km/h ça me fait aller entre 19–23km/h en ligne droite dégagée.

En faites la gestion des piétons est moins dangereux que je le croyais, il reste quand même à leur place, et sont facilement prévisible. J’ai identifié les risques :

  • Les vélos côtes à côtes qui roulent très lentement, et nous oblige à les doubler et qui font un écart à la dernière minute ;
  • Les trous au sol qui font dévier, si on ne les voit/connait pas ;
  • Les vélos/troti qui nous suivent et non pas l’intention de ralentir/s’arrêter face aux obstacles; notamment les feux (j’ai été le seul à les respecter) ;
  • Les intersections avec feu, quand il passe au vert, on ne voit pas quel voiture va tourner devant/sur nous, on a un trop gros angle mort. Je pense emprunter le passage piéton en temps que piéton et me remettre sur ma trottinette pour traverser et éviter ne pas tenter le diable. 🤔

Le fait de sentir l’air sur soit, m’a donné envie de me remettre au vélo comme activité de loisir.

+1 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte