Caf&Sciences

Le coin des scientifiques !

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Staff
Auteur du sujet

Coucou !

Voilà j'avais fait la proposition d'un topic pour discuter d'un peu de tout ce qui concerne les sciences. Que ce soit des questions ne méritant pas un topic, des idées de projets, des news diverses ou autre : venez en parler ici :-)

Hf =D

Édité par Arius

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+1 -0

Chouette !

Justement, je voulais vous parlez d'un petit truc sympa à Lyon, pour ceux qui y habitent ou qui sont de passage; la détente mathématique !

Non-mathématiciens, ne fuyez pas tout de suite !

En gros un chercheur fait une petite conférence d'une heure sur un sujet de maths ludique: rubik's cube, ronds de fumée, … La plupart du temps le niveau de maths requis n'est pas élevé, et on apprend beaucoup de choses de manière informelle (pas d’équations compliquées ni de choses à apprendre). Ca permet aussi de discuter librement avec quelques grands chercheurs présents !
Point à considérer: gouter avant, apéro après ! :)

Ça se passe tous les mercredi de 17h30 à 19h à la Maison des Maths et de l'Informatique (Lyon 7e).

Le site image des maths a publié un article plus détaillé dessus, si ça vous intéresse: Mathématiques et détente ? — c’est possible !

Je vois qui là bas mercredi ? :D

Validatueur

+1 -0
Staff
Auteur du sujet

Tiens, imaginons qu'on vous demande d'aller faire une conf mathématique dans un lycée, sur le sujet de votre choix. Qu'est-ce que vous choisiriez et de quelle manière l'aborderiez-vous? (J'y réfléchis aussi de mon côté, pour l'instant j'ai pas d'idée)

Looping

Je prendrais de la dynamique holomorphe très simple, joli et passionnant :D.

Du style : on prend le polynôme $z\mapsto z^2$ et on observe que pour $|z|<1$ ça converge vers $0$, $|z|>1$ ça tend vers l'infini en module et pour $z = 1$ c'est compliqué … Puis on trace donc le cercle de rayon $1$ centré en $0$ pour représenter ces points qu'on ne comprend pas. Ensuite on se pose la même question pour le polynôme $z^2 +c$ et on utilise un ordinateur pour dessiner l'ensemble de Julia de ce polynôme qui s'avère être bien souvent une fractale fort jolie.

S'il reste du temps on parle de l'ensemble de Mandelbrot … mais je pense que déjà c'est pas mal.

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+0 -0

Holosmos, ça me semble un peu chaud pour des lycéens quand même… Rappelle toi que seuls les terminales auront vu ce qu'est un nombre complexe (et encore, pas trop tôt dans l'année). Sans parler des littéraire et ES qui sont pour la plupart allergiques aux maths ! A mon avis ton exposé s'adresserait à une partie très restreinte d'un lycée. Je verrais plutôt un sujet comme ça pour des L1 maths ou première année de prépa.

Ou alors tu penses aussi pouvoir présenter les complexes en début de conférence à ceux qui n'en ont jamais entendu parler ? :)

Validatueur

+0 -0
Staff
Auteur du sujet

On peut faire ça avec des réels, c'est pareil pour $z^2$ :-).

Pour les nombres complexes, on peut dire que faire $z^2$ revient à multiplier par deux l'angle et à mettre au carré le module.

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+0 -0

Pour ma part, je verrais bien un sujet assez transdisciplinaire.
Un lycéen étudie séparément l'algèbre, la géométrie, l'analyse… Il faudrait trouver un sujet qui permet de rassembler tous ces domaines.
Peut-être leur parler de la notion de distance, de norme, d'espace euclidien… Voir comment ces notions (ainsi que le théorème de Pythagore par exemple) se retrouvent ailleurs que dans la géométrie, en proba/stats, ou en analyse (le produit scalaire, qu'ils voient en géométrie, peut s'appliquer aux fonctions pour aboutir à la transformée de Fourier)… La notion de distance se retrouve aussi en bio (la distance ultramétrique est utilisée je crois pour définir la distance génétique entre deux espèces), elle est utilisée dans les codes correcteurs d'erreur, dans les correcteurs orthographiques (distance de Levenshtein), dans la reconnaissance de formes....

Est ce que de l'info théorique ça compte comme des maths ? ^^

coma94

Ouais

Staff
Auteur du sujet

En parlant géométrie, ça me fait penser qu'aborder le sujet de la caractéristique d'Euler-Poincaré peut être sympa. C'est quand même assez magique mais pas bien sûr que ça puisse tenir une classe pendant une heure …

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+0 -0

À mon avis, pour une conférence comme celle-là, avec un public de lycéens, il est important voire indispensable que les choses soient faciles à représenter visuellement, idéalement de façon jolie.

J'ai parlé des objets géométriques rigolos, mais effectivement le coup des transformations du plan peut être chouette aussi. Le seul souci, c'est que ce sont des choses que les lycéens (en S en tout cas) voient en terminale. Du coup, ils risquent d'avoir l'impression de se suivre un cours, ce qui n'est manifestement pas l'objectif.

J'ai eu une autre idée, peut-être plus originale : décortiquer des dictons populaire issus des maths. Par exemple « un battement d'ailes en Asie peut provoquer une tempête à New-York ». On peut dire pourquoi cette phrase a été inventée, dans quelle mesure elle fait sens, mais surtout pourquoi elle est fausse. On peut trouver plusieurs exemples comme celui-là, et ça peut faire un exposé assez original et sympa pour de la vulgarisation.

Staff
Auteur du sujet

Y a "qui peut le plus peut le moins" comme dicton à tendance mathématique. Mais j'ai tellement envie de tabasser le mec condescendant qui a inventé l'expression :o

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+0 -0

J'ai laissé tombé depuis longtemps les mathématiques, mais si je devais faire un exposé je pense que j'essaierai de raconter l'histoire de Saccheri. (que j'avais lue en "ouverture" je crois du bouquin sur les lois de l'Univers de Roger Penrose, que j'ai jamais fini…).

Premièrement, ça rappelle des trucs que les lycéens connaissent, la géométrie euclidienne, ça met tout le monde tout le bain tout doucement.

Ensuite, on peut poser des bases intéressantes, qu'ils sont censés un peu connaître, mais pas vraiment trop : qu'est-ce-qu'un postulat ? un axiome ?

Ensuite, quelles sont les "familles" de démonstration, et pourquoi démontrer par l'absurde ?

Enfin, ça fait une histoire pleine d'enseignements "de la vie" finalement, puisqu'il a posé, sans forcément le savoir les fondements de la géométrie non euclidienne, elliptique et hyperbolique.

(en mode bisounours : "c'est comme ça qu'on avance" toussa toussa).

Et pif, paf, si les gens ne se sont pas endormis, il est possible de continuer sur ce thème et ses applications en physique.

Happiness is a warm puppy

+1 -0

Je ne suis plus trop les journaux français depuis un moment, mais j'ai l'impression que depuis Philae, les médias parlent beaucoup plus d'exploration spatiale. J'en veux pour exemple la couverture du vote du budget d'Ariane 6 et du lancement (différé) du module Orion. Je n'avais pas eu l'impression d'en entendre autant parler pour les premiers lancements de Dragon, ou d'autres évènements marquants précèdents. Simple impression dûe à mon interêt pour la question, ou réalité avérée ?

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte